•  

     

    Pile et face (2/3)

     

     Le rosier que l'on voit tout en haut de la façade sur la gauche est Belle de Sardaigne.

    Un must chez les grimpants. Il a toutes les qualités et il ne lui manque que le parfum.

    Il pousse du côté extérieur de la façade mais déborde largement de l'autre côté (j'y reviendrai demain).

     

    Pile et face (2/3)     Pile et face (2/3)

     

     Les roses poussent en charmants petits bouquets.

     

    Pile et face (2/3)

     

    Elles pâlissent en vieillissant, ce qui lui confère encore plus de charme. 

     

    Pile et face (2/3)          Pile et face (2/3)

     

     L'an passé, il m'a fait une longue tige que Bruno m'a fixée sur la façade jusqu'à la fenêtre de ma cuisine.

    Et c'est ainsi que je me suis retrouvée avec une belle guirlande de roses.

     

    Pile et face (2/3)

     

     

    Au passage, notez la capacité de ce rosier à déjà émettre de nouvelles pousses alors qu'il est en fleurs.

     

    Pile et face (2/3)

     

     Entre belle de Sardaigne et Marie-Rose, mon intimité est préservée.

     

    Pile et face (2/3)

     

     Vue depuis l'intérieur de ma cuisine...

     

    Pile et face (2/3)

     

     

    Pile et face (2/3)     Pile et face (2/3)

     Marie-Rose

     

    Pile et face (2/3)     Pile et face (2/3)

     Belle de Sardaigne

     

     

    Pile et face (2/3)


    6 commentaires
  •  

    Voici à quoi ressemblait ma façade côté rue en juin.

     

    Pile et face

     

     

    La petite barrière en châtaigner est là pour dissuader les indélicats qui se garent sur le trottoir

    (alors que c'est interdit) de rouler aussi sur les plantes (c'est arrivé autrefois avant la barrière).

    A cet endroit, les plantes se ressèment à leur bon vouloir (c'est du gravier) et 

    le pois de senteur vivace (Lathyrus latifolius) a trouvé là un terrain de prédilection.

    Il s'y ressème allègrement et je n'ai plus qu'à le guider sur la petite ganivelle.

     

    Pile et face

     

     

    Pile et face     Pile et face

     

     

    Pile et face

     

    L'an passé est apparu un semis du même pois de senteur vivace en rose pâle.

    Une merveille ! Merci Dame Nature !

     

    Pile et face

     

     

    Pile et face          Pile et face

     

     

    Pile et face

     

     

    Pile et face

     

    Demain, je vous parlerai du rosier grimpant qui court sur cette façade.

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Depuis que j'ai découvert les centaurées 'Cara Mia',

    j'ai eu envie d'en essayer d'autres.

    Les différences ne sont pas énormes et

    en tout cas, chacune vaut la peine d'être cultivée dans un jardin de style naturel.

    Elles attirent beaucoup les butineurs et sont des plantes costaudes,

    revenant fidèlement l'année suivante sans beaucoup d'entretien.

     

    Centaurea 'Cara Mia'

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées           Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea phrygia

     

    Comparatif centaurées

     

     

     

    Comparatif centaurées           Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées          Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea jacea

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea dealbata

     

    Comparatif centaurées        Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Et puis, il y a celle-ci : Serratula gigantea, de la même famille que les cirsium et surtout la sarriette des teinturiers qui est plus connue.

     

    Comparatif centaurées         Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

    Si vous cherchez où trouver toutes ces petites merveilles,

    c'est simple : il suffit de chercher les fêtes des plantes où vous trouverez Eric et Estelle (Philosophica botanica).

    Ils sont spécialisés en plantes indigènes.
    Leur prochaine expo sera probablement la Foire d'Enghien qui a été reporté au dernier w-e d'août.

     

    Comparatif centaurées

    Centaurea phrygia - Centaurea 'Cara Mia' - Centaurea jacea - Centaurea dealbata

     

     

    Comparatif centaurées

     Centaurea dealbata - Centaurea jacea - Centaurea 'Cara Mia' - Centaurea phrygia 

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    A cette période où l'on a un petit creux au jardin et

    où l'on hésite à couper le peu de fleurs restantes,

    pensez un peu à vous tourner vers vos jardinières, vos suspensions.

    Un petit bouquet de Pelargonium, pourquoi pas ?

    En plus, il tiendra longtemps...

     

    Royal Black Rose

     

    Celui-ci est fabuleux et le résultat ne serait peut-être pas le même avec un plus ordinaire, je vous l'accorde.

    Il s'appelle 'Royal Black Rose' et ses fleurs ont un effet velouté splendide.

     

    Royal Black Rose

     

    Je l'ai agrémenté de quelques brins d'Apium graveolens en fleurs.

    (oui, du céleri !)

    C'est un Pelargonium que j'ai depuis pas mal d'années, très facile à hiverner et

    je viens d'en faire quelques boutures afin de l'installer aussi à la Roseraie.

     

    Royal Black Rose          Royal Black Rose

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Bonjour,


    Vous allez bien ?

    Etes-vous en vacances ? Partez-vous en vacances ? Où ? J'ai entendu que la Bretagne allait avoir un franc succès cette année... Pas sûr que les Bretons doivent s'en réjouir... Une amie qui habite le Sud redoutait il y a quelques jours la venue des touristes dans son coin devenu paisible avec le confinement et surtout cette brassée de virus potentiel. Espérons que ce ne sera pas "Vacances, j'oublie tout ♫" et que les gens respecteront encore et toujours les gestes essentiels.

    Pas besoin d'aller bien loin pour moi : la Roseraie et mon jardin suffiront à m'occuper et pas qu'un peu. En ce moment, il y a énormément à faire : beaucoup de tailles de rosiers, de vivaces défleuries, de récoltes de graines quand il fera un peu plus sec... Et puis, ensuite, replanter là où elles ont laissé des espaces vides. J'ai déjà planté énormément de zinnias, de nicotianas, d'agastaches et pourtant, la serre déborde encore d'amaranthes. Ce sera la prochaine étape, quand tous les pavots seront enlevés.

    C'est en général, la période où certains jardiniers dépriment : il y a encore seulement un mois, tout était frais, fleuri, en pleine forme et il n'y avait pas tellement à faire sinon qu'admirer et là, on se retrouve tout d'un coup avec un creux dans les floraisons, un boulot monstrueux et un jardin moins apprêté. J'ai envie de dire que ça fait partie du jeu... Comme dans la vie, on ne peut pas être et avoir été si vous voyez ce que je veux dire. Pour parer à ce creux, il faut - et j'en avais d'ailleurs consacré un chapitre entier dans "Des Compagnes pour mes Roses" - anticiper et planter l'automne des vivaces qui prennent la relève des roses. Et il y en a de très intéressantes (pensez notamment aux phlox) et aussi, il y a toutes ces annuelles que vous aurez semées au printemps et dont certaines ont déjà commencé leurs floraisons.

    J'en connais d'autres qui dépriment parce que pendant tout le confinement et la période juste avant les vacances, il a fait très beau et que là - enfin, dans le Nord - c'est le retour de la grisaille et des pluies intermittentes. Ceux-là, en général, ne sont pas de vrais jardiniers car ces derniers se réjouissent d'avoir enfin un peu d'eau et de revoir leurs plantes revivre. Moi, je ne voudrais pas être dans le Sud en ce moment, je vous le dis. Ce climat tempéré qu'on a ici est parfait pour le jardinage. 


    Sur ce, je vous souhaite, un très beau dimanche et d'ores et déjà un très bel été aussi. Puissions-nous le vivre un peu plus sereinement que les mois précédents.

    Isabelle

     

    Photos de Bruno

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     

    Woodwardia fimbriata

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

    Pelargonium

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     

    Fuchsia ... (perdu son nom)

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     

    Monarda 'On Parade'

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

    Salvia sclarea 'Piemont'

     

     

     

    Photos d'Isabelle

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     Clematis 'Dutch Sky'

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)          Le jardin comme exutoire (17)

    Acanthus spinosus - Erigeron annuus -  Verbascum 'Yellow Lightning' 

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     Anthericum racemosum

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)          Le jardin comme exutoire (17)

                                                                Sanguisorba 'Lilac Squirrel'                                                                    Dipascus fullonum

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

    Papaver rhoeas

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)           Le jardin comme exutoire (17)

                                                                             Adenophora confusa                                                               Adenophora lilifolia

     

     

    Le jardin comme exutoire (17)

     Clematis viticella 'Alba Luxurians'

     

     


    17 commentaires