•  

     

    Les Roses de Warren : Bamako

     

     

                                                                                                  Obtenue par Warren Millington (Australie 2008)

                                                                                                  Introduite en Europe en 2013.

                                                                                                  Floribunda.

                                                                                                  Fleurs jaune pâle, très pleines (41 + pétales) en bouquets, de style roses anciennes.

                                                                                                 Diamètre moyen 7.5 cm.

                                                                                                 Parfum absent ou léger.

                                                                                                 Bien remontant.

                                                                                                 Buissonnant. Hauteur 75 cm.

                                                                                                 Feuillage vert foncé, de taille moyenne et brillant.

                                                                                                Peut-être utilisé dans les massifs et les plates-bandes, en pot ou comme fleurs coupées.

                                                                                                Résistant à la chaleur.

                                                                                                Fructifie.

                                                                                                Parents : Wendy (miniature, Schuurman, 1993) × Abraham Darby ®

    Bamako est la capitale du Mali.

     

     

    C'est un rosier de petite taille, parfait pour un avant-plan de massif.

    Son feuillage est très frais et se marie bien à la couleur des fleurs.

     

    Les Roses de Warren : Bamako          Les Roses de Warren : Bamako

     

     Les roses ont l'allure de roses anglaises. Elles pâlissent en s'épanouissant.

     

    Les Roses de Warren : Bamako

     

     Je l'ai associé à la légèreté des Heuchera 'Palace Purple' et

    aux petites marguerites du Tanacetum parthenium 'Aureum'.

     

    Les Roses de Warren : Bamako          Les Roses de Warren : Bamako

     

    Vraiment top en bordure de massif !

     

    Les Roses de Warren : Bamako

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Depuis le début de la Roseraie, Promesse de Fleurs me soutient dans les différents projets de plantation.

    C'est grâce à eux que j'ai pu entre autres, réaliser les allées d'Iris et d'Allium.

    Cet automne, je les ai de nouveau sollicités pour les bacs et jardinières et

    pour mon plus grand plaisir et celui de tous les visiteurs de la Roseraie, ils ont accepté ma demande.

    Voici ma sélection :

     

    Dans le pot de l'olivier, pas possible d'y mettre de bulbes vu l'enracinement de l'arbre,

    alors, j'ai juste planté quelques petites pensées après avoir fait un surfaçage avec un bon terreau

    (depuis quelques mois, je n'utilise plus que les sacs bleus de Substral que je trouve excellent).

    Par contre, dans les deux autres pots (tout neufs, merci ma commune),

    ça paraît peut-être maigre là tout de suite mais attendez ce printemps !

     

    Roseraie - Projets de printemps         Roseraie - Projets de printemps

     

     

    Sous les Viola et le myosotis blanc (trouvé en mini-mottes chez PDF),

    j'ai associé 2x2 sortes de tulipes :

     

    Roseraie - Projets de printemps         Roseraie - Projets de printemps

                                                                        Arabian Mystery                                                                                        Negrita

     

    Roseraie - Projets de printemps         Roseraie - Projets de printemps

                                                                        Burgundy                                                                                                Purple Flag

     

     

    A l'arrière de la Maison de Village, j'ai planté à la fois 

    dans les grandes jardinières (entre les gauras que j'ai laissé en place) :

     

    Roseraie - Projets de printemps     Roseraie - Projets de printemps

     

     

    et dans les deux grands bacs autour du gabion :

     

    Roseraie - Projets de printemps

     

     

    un mélange de trois tulipes, agrémenté ici aussi de myosotis blancs :

     

    Roseraie - Projets de printemps     Roseraie - Projets de printemps     Roseraie - Projets de printemps

                                              Ballade                                                                         Black Hero                                                                           Shirley

     

    Pas besoin de vous dire que j'attends le printemps avec impatience !

    Et j'en profite pour vous donner un bon plan :

    allez vite sur leur site : beaucoup de bulbes affichent des réductions de 30 à 50% !

     

     

       

     


    11 commentaires
  •  

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Cette année, pour les trois pots devant la maison de village, j'avais tenté des associations de couleurs moins classiques.

    Tout d'abord, dans le petit pot :

    un contraste fort entre le Sunpatiens compact 'Magenta' et 

    la Lysimaquia nummularia aureum.

     

    La lysimaque a fini par forme une sorte de traîne à la manière d'une robe de mariée.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)     Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

     

     

    De l'autre côté, un Pennisetum alopecuroides s'y trouve depuis des années (et ce sera sa dernière car le pot est cassé).

    Je l'ai aussi accompagné de cette fameuse lysimaque dorée, parfaite pour garnir le rebord d'un pot

    (mais elle demande quand même une certaine fraîcheur, donc pas pour le plein soleil et la sécheresse).

    Mais aussi d'une plante de bobonne que je n'aurais peut-être jamais tenté dans mon propre jardin

    (à la Roseraie, tout est permis) :

    des amaranthes crête de coq (Celosia cristata).

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)     Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Elles sont restées belles très longtemps mais là aussi,

    ce ne sont pas des plantes qui adorent la sécheresse 

    même si on peut lire qu'elles aiment la chaleur et le soleil.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)     Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Quand le Pennisetum s'est mis à fleurir, la potée en est devenue encore plus belle.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Au centre de ces deux potées, un olivier qui a aussi été planté il y a plusieurs années.

    Ses racines remplissent bien le pot et donc,

    il faut choisir des compagnes qui se contentent de peu.

    J'ai tout d'abord pensé à un Helichrysum petiolare pour faire écho au feuillage argenté de l'olivier.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)         Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Ce feuillage argenté se détache bien sur celui des saules têtard.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    A cet Helichrysum, j'ai ajouté un Aptenia cordifolia 'Variegata' que m'a offert Delphine (La Curiosité Fleurie).

    C'est une plante que je n'aurais jamais pensé tester car en général, les feuillages panachés, c'est pas trop ma tasse de thé.

    Mais celle-ci illumine vraiment une potée à elle toute seule.

     

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Et j'ai découvert LA plante parfaite pour le plein soleil et la sécheresse.

    On peut la qualifier de plante grasse et donc avec un feuillage très costaud et résistant.

    Sa floraison est assez insignifiante mais on s'en fiche.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)        Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

     

    C'est certain que l'an prochain, je l'utilise à nouveau !

    (je l'ai déterrée et placée hors gel pour l'hiver)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Autre belle découverte grâce à Delphine,

    avec ce nouveau Bidens, dans un coloris cerise autre que le sempiternel jaune.

    Celui-ci est très joyeux.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Comme pour tous les Bidens, il m'a offert des fleurs sans discontinuer pendant des mois.

    (notons quand même qu'il a été bien nourri au 20-20-20)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)         Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

    Bidens 'Stoplight'

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Vous aurez peut-être remarqué ce petit Setaria viridis 'Caramel' qui est venu tout seul et

    que je n'ai pas eu le coeur à arracher...

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (3/3)

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

     

    Cette année, dans les deux jardinières autour du gabion, j'avais choisi uniquement des plantes qui acceptent beaucoup de soleil.

    Et heureusement ! Avec l'été qu'on a eu...

    J'avais eu l'expérience de l'année précédente (voir ici) où elles avaient certes été très belles

    mais au prix d'arrosages de fous (les briques, ça chauffe).

     

    J'avais planté :

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)     Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

    Plectranthus argentatus

     

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)     Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

                                                                           Geranium de Madère                                                                                 Convolvus mauritanicus

     

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)          Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

    le laurier rose de l'année précédente et...

     

    un Anisodontea capensis que j'avais obtenu par semis.

    (j'en proposerai des graines en février)

    Malheureusement, cette année, j'ai mal anticipé l'envergure que certaines allaient prendre et

    notamment cet Anisodontea qui a fini par cacher le laurier-rose !

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

     

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)          Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

     

    Sinon, c'est une plante formidable qui devient très vite un bel arbuste.

    Il fleurit non-stop durant des mois.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)          Roseraie - Potées et jardinières 2019 (2/3)

     

    Que sont-elles devenues ?

    Pour l'Anisodontea, j'ai écouté Agnès qui en a un en pleine terre et qui supporte nos hivers. Je risque.

    Le Plectrantus, le laurier, le géranium vont passer l'hiver au sec et hors gel

    pour être réutilisés autrement l'an prochain.

    Le convolvus, je ne l'ai pas gardé faute de place mais il aurait pu aussi passer l'hiver dans les mêmes conditions que les trois ci-dessus.

    L'an prochain, j'utiliserai de nouveau des plantes de grand soleil mais

    je vais essayer de faire tout à fait autre chose en mieux.


    9 commentaires
  •  

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)

     

    L'an passé, j'avais commencé fort avec si vous vous en souvenez encore, un mariage génial entre gauras et pennisetum rubrum (voir ici).

    Pour cette année, j'ai eu envie de changer tout en gardant les gauras parfaites pour ces jardinières en plein soleil et

    j'ai choisi des Verbena bonariensis.

    Avec au pied, ces Monopsis 'Beautiful' que je cultivais pour la première fois.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)          Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)

     

    Ce sont de jolies petites fleurs mais elles n'apportent rien de plus qu'un lobélia.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)

     

    J'avais peur que les verveines ne soient beaucoup plus hautes que les gauras mais

    non, elles se sont adaptées.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)

     

    Et puis, on n'a jamais trop de plantes mellifères au jardin.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)           Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)

     

    En pleine lumière, c'était très joli, très aérien.

     

    Roseraie - Potées et jardinières 2019 (1/3)


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique