•  

     

     

     

     

    Mais à quoi pense Olivier devant ce beau massif... ?

    Moi, je sais ! Il se demande comment s'approcher de l'Helichrysum, parler et retenir sa respiration en même temps...

    J'ai envie de lui dire :

    C'est le jeu, ma pauvre Lucette ! mdr

     

             

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Pas vraiment quand on voit la fraîcheur de cette petite scène dans le jardin blanc.

     

    C'est l'automne, vous êtes sûrs ?

     

    Le feuillage des Polemonium caeruleum album sera resté bien frais du début de saison à maintenant !

     

    C'est l'automne, vous êtes sûrs ?

     

     

    Les Panicum elegans 'Fountain' arrosent leurs compagnes de leurs goutelettes de graines.

     

    C'est l'automne, vous êtes sûrs ?

     

     

    Les Agastache rugosa 'Alabaster' continuent de se ressemer un peu partout et de fleurir encore et encore.

    Pareil pour les Geranium pyrenaicum album qui ont adoré le retour à plus de fraîcheur et d'humidité.

     

    C'est l'automne, vous êtes sûrs ?            C'est l'automne, vous êtes sûrs ?


    8 commentaires
  •  

     

    Ce sont les deux qualités que je demande à mon système de tuteurage pour les dahlias.

    Voici pour Lydie qui m'a commandé ce post mais aussi pour vous tous chers lecteurs,

    mes "secrets" pour bien réussir les dahlias au jardin.

     

    Des touffes bien droites comme celles-ci, c'est grâce à quoi ?

     

    Fiable et discret          Fiable et discret

     

    Tout d'abord, je dirais leur emplacement : plein soleil.

    Ensuite, des arrosages en suffisance et aussi de l'engrais 20-20-20 qui rend les tiges encore plus robustes.

    et enfin, un bon tuteurage.

    Bruno est allé acheter des fers à béton (chez Ferutil pour les gens du coin)

    qu'il a fait découper à 1m50.

    Je les ai plantés en même temps que les dahlias et je les ai recouverts d'un petit pot en terre cuite,

    pas seulement pour faire joli mais

    surtout, pour éviter que je ne me crève l'oeil en me baissant tout près.

     

    Fiable et discret

     

    J'ai fixé le dahlia au fur et à mesure qu'il grandissait à son support.

    Tout d'abord avec de la ficelle parce que c'était plus joli mais avec le vent,

    elle se frottait au fer à béton et finissait par casser.

    J'ai donc fini par employer du gros lien élastique en PVC.

     

    Fiable et discret

     

    Voici donc comment obtenir ce genre de scène :

     

    Fiable et discret

     


    13 commentaires
  •  

     

    Les Eupatorium maculatum 'Atropurpureum', on en voit dans tous les jardins de style naturaliste.

    Elles forment une grande masse pour un fond de massif mais je les ai toujours trouvées un leu "lourdingues".

    Or, l'an passé à la fête des plantes d'Hex, j'ai acheté cette variété beaucoup plus basse et compacte :

    il s'agit d'Eupatorium dubium 'Baby Joe'.

    Elle est parfaite pour accompagner les roses.

     

    Une eupatoire à mon pied

     

    Elle possède les mêmes tiges rouge foncé que la variété plus haute.

     

    Une eupatoire à mon pied          Une eupatoire à mon pied

     

    J'ai vu qu'en France, on pouvait se la procurer ici et 

    pour mes compatriotes, chez Guido Van de Steen

    à un prix ... trois fois moindre !

    C'est quand même dingue, ça !

     

    Une eupatoire à mon pied


    11 commentaires
  •  

     

    Quand Juan Pablo est venu à la Roseraie l'autre jour, à un moment donné, je l'ai vu grimacer.

    Il m'a avoué sentir une mauvaise odeur dans le coin et m'a demandé ce que c'était.

    Et j'ai tout de suite su...

    Le Nicotiana rustica !

    Il m'a précisé que ça sentait... les pieds !

    Et là, j'ai éclaté de rire car ça fait déjà deux ans que je le dis à Bruno

    que cette plante pue des pieds mais le pauvre (ou le bienheureux dans ce cas-là),

    ne sent rien du tout avec ses problèmes de sinus !

    Je suis donc enfin contente d'avoir la confirmation de mes facultés olfactives !

    Je me sens moins seule. Merci Juan Pablo.

     

    Cette annuelle est très belle et accompagne admirablement bien les roses rouges.

     

    La plante qui pue des pieds

     

    Au début et quand elle est bien verte, elle ne sent rien.

     

    La plante qui pue des pieds     La plante qui pue des pieds

     

    Ce n'est que quand les graines apparaissent et surtout que le feuillage commence à jaunir 

    que ça devient problématique.

     

    La plante qui pue des pieds

     

    J'ai donc décidé de l'arracher et de ne laisser que les plants bien frais.

    Juan Pablo a raison : il ne faudrait pas faire fuir les visiteurs !

     

    La plante qui pue des pieds

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique