•  

     

     

     

                

     

    Dahlia 'Bargaly Blush'

    Zinnia 'Zinderalla Lavender'

    Consolida ajacis

    Verbena bonariensis

    Cosmos bipinnatus

    Rosa 'Mauve kiss'

     

     

     

     

     

     

             

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Il y a des plantes issues de semis qui s'amusent à nous faire des surprises.

    On pense avoir semé un zinnia d'une telle couleur et il s'ouvre légèrement à très différent...

    Ca vous est déjà arrivé d'être déçu de ne pas avoir ce que vous pensiez

    ou agréablement surpris par une teinte inédite ?

     

    On a tous en tête les ancolies. Chez beaucoup d'entre elles, c'est souvent la surprise.

    Mais avec les annuelles aussi, il y a des infidèles :

     

    Il y a les Cosmos sulfureus oranges qui deviennent jaunes :

     

    Infidèles

     

     

    Infidèles         Infidèles

     

     

    L' Helichrysum bracteatum 'Silvery Rose' qui devient orange :

     

    Infidèles         Infidèles

     

     

    Et enfin, les zinnias...

     

    Des semis de 'Purple Prince',

    celui-ci est ok,

     

    Infidèles

     

     

    mais les deux autres...

    l'un a vachement pâli et l'autre est carrément psychédélique !

     

    Infidèles          Infidèles

     

     

     

    Les 'Peach' ont toute une gamme de variations mais en général, ça tourne autour de l'abricot :

     

    Infidèles         Infidèles

     

    mais parfois, un rose peut malgré tout émerger :

     

    Infidèles 

     

     

    Mais celui qui m'a le plus déçu de tous, c'est le Zinnia 'Benary Giant Wine'

    devenu 'Benary Giant Purple' :

     

    Infidèles         Infidèles

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Bruno au jardin         Bruno au jardin

     

     

    Bruno au jardin

     

     

    Bruno au jardin         Bruno au jardin


    16 commentaires
  •  

     

    And the winner is...

     

    Nombre de votes : 81 (Blog : 40 - FB : 41)

     

    And the winner is...     36

     

    And the winner is...     20

     

    And the winner is...     16

     

    And the winner is...   9 ♥

     


    2 commentaires
  •  

     Bonjour,

    Vous allez bien ?

    Qui est allé à La Feuillerie hier ? Venez nous raconter vos impressions et les plantes intéressantes que vous y avez trouvées.

    Cette semaine, le facteur m'a apporté un joli courrier qui m'a touchée en plein coeur : il me venait de deux petites filles, Suzanne et ... Rose (je ne l'invente pas).

     

    Le dimanche...on vote !

     

    Leur maman a décidé, pour des raisons très légitimes, de leur faire l'école à la maison depuis le 1er septembre. Choix pas facile, souvent critiqué et moi, j'applaudis à deux mains. Et ce, pour différentes raisons. Tout d'abord, la situation actuelle exige de faire des choix vraiment difficiles et chacun essaie de faire au mieux donc, je ne me permettrais pas non plus de juger ceux qui ont opté pour la solution la plus facile qui est de les confier aux institutions qui vous promettent d'avoir tout mis en place pour leur sécurité.
    Aussi bien en Belgique qu'en France, les classes, les écoles, ferment les unes après les autres à un point que les autorités songent déjà à changer les critères de fermeture. Quand on pense au bien-être des enfants, on peut se demander si tous ces chamboulements ne sont pas préjudiciables. Cette semaine, une maman d'ado m'écrivait que sa fille était rentrée terrifiée à la maison car on leur avait dit qu'il y avait un cas positif dans l'école mais qu'on ne voulait pas dire dans quelle classe. Cette omerta pratiquée par les écoles suscite plus de questionnements angoissants que s'ils avaient joué la transparence.

    Rose et Suzanne ont cette chance de pouvoir continuer leurs apprentissages en toute sérénité, dans un climat rempli d'amour. Vous me direz qu'elles ont certes un manque de contact avec d'autres enfants mais on sait très bien que c'est une solution temporaire. Dès que cette pandémie sera derrière nous, elles pourront reprendre leurs activités où toute socialisation sera de nouveau possible.

    Rien qu'avec ce courrier, en tant qu'enseignante, j'imagine toutes les compétences qui ont été travaillées pour réaliser l'activité : écriture, sciences, calcul... En plus, c'est une activité bien concrète. Et ce n'est qu'une petite partie des autres tâches qu'elles exécutent sur une journée.

     

    Le dimanche...on vote !     Le dimanche...on vote !

    Le dimanche...on vote !     Le dimanche...on vote !

     

     

    Peut-être qu'un jour, elles deviendront Seedloveuses à leur tour et je ne sais pas si je serai encore de ce monde mais peu importe, je serai très fière d'elles.

     

    Heureusement, notre vie devenue bien morose parfois à cause du du Covid, est égayée de petits moments de bonheur et d'espoir tels que celui-ci.
    Alors, les filles, je vous remercie du fond du coeur (ainsi que votre maman pour laquelle j'ai un profond respect) et je vous embrasse bien fort.

    Chers lecteurs, cette semaine, j'ai préféré vous raconter cette belle histoire plutôt que de m'épancher sur la situation qui est gravissime avec une inertie des autorités qui rend fou, autant qu'en février. Espérons qu'ils n'attendent pas qu'il soit trop tard pour réagir...

    Bon dimanche,

    Isabelle

     

    1.  Le dimanche...on vote !          2.  Le dimanche...on vote !

     

    3.  Le dimanche...on vote !

     

    4.  Le dimanche...on vote !


    41 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires