•  

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

     

     

    Comme Camille dans "Ensemble, c’est tout", j’ai toujours su que j’aurais un jour un jardin.

    C’est ma grand-mère, chez qui je passais une grande partie de mes vacances lorsque j’étais enfant qui m’a transmis l’amour du jardinage. Je me souviens du potager dans lequel on grappillait des fraises toutes chaudes de soleil, de l’odeur des tomates, de la ciboulette qu’elle m’envoyait cueillir lorsqu’elle préparait les repas, des semis de cléomes et autres nouveautés qui envahissaient sa cuisine le printemps venu et surtout du rituel du tour du jardin que l’on arrosait ensemble le soir et qui était un merveilleux moment d’échange. Je me souviens aussi que son jardin, c’était le premier contact quand nous arrivions et que chaque plante m’y était familière.

    Etudiante, je rêvais de jardins. Lorsque j’ai eu mon premier appartement, la terrasse est vite devenue une jungle sur laquelle on trouvait difficilement une place pour poser une chaise. Puis, il y a une dizaine d’années, Sébastien et moi avons emménagé dans une jolie maison en lisière de forêt…avec un jardin ! Le premier, celui dans lequel j’ai appris à jardiner : le jardin de la luciole, qui a donné naissance à mon premier blog  et qui est vite devenu le jardin d’une chineuse.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

     

     

    Après avoir toujours vécu en région parisienne, notre tribu est venue s’installer il y a 18 mois en Charente Maritime, à côté de La Rochelle. Là, je suis entourée de 1400 m de jardin où tout ou presque est à faire : le bonheur ! C’est aussi pour moi l’occasion de donner naissance à un deuxième blog : un nouveau jardin, qui retrace cette aventure-là.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    Vue depuis la terrasse

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    Le jardin sec

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    Le pré gourmand

     

     

    Le jardin qui m’inspire le plus ? Celui de Maria Hofker, parce que ses carnets d’aquarelles sont accompagnés de mots qui reflètent tout son émerveillement pour la nature en général et pour son jardin en particulier et que je me sens éminemment proche de sa sensibilité. Et parce que tout cet amour, elle l’a mis dans une parcelle de jardin qu’elle a chéri durant cinquante ans mais qui ne lui appartenait pas et que cette idée me plait, de préserver et d’embellir un lieu sur lequel nous ne sommes que de passage.

    "Dès que j’entre au jardin, le temps disparaît, l’âge ne compte plus, j’ai la certitude que rien de triste ne peut m’y arriver, si ce n’est la difficulté de le quitter." Maria Hofker

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

     

     

    La plante issue du sol qui m’a donné le plus de satisfaction ? Toutes celles qui germent m’émerveillent!

     

    Meilleur souvenir ? L’année dernière, partager avec Titouan le tirage au sort et l’arrivée des enveloppes. En particulier les graines potagères puisque nous sommes partenaires au potager.

     

     

     

    Vous pouvez suivre les aventures de notre luciole dans son nouveau jardin ici :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

     

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    En Bretagne où nous allons souvent, nous connaissons un coin secret où vit un phoque !

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    Dans le futur pré gourmand, où il faut commencer par arracher des centaines de bambous !

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Cécile

    Avec Titouan qui a officiellement embarqué avec moi cette année dans la belle aventure du SOL.

     

     


    15 commentaires
  •  

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Je suis née à Nice, dans une famille originaire d'Alsace. Mon père était militaire, ce qui explique quelques déménagements (pour ma part à partir de 19 ans, je n'ai plus suivi ma famille et je suis restée à Strasbourg).

    A chaque fois que nous avions des vacances, nous retournions chez ma grand-mère dans le petit village de Reipertswiller. Cette grand-mère prénommée Eugénie aimait la forêt, son jardin et les fleurs, et je disais toujours que quand je serai grande je serai fleuriste avec Mémé. C'est elle qui m'a transmis l'amour des fleurs.

    Après le sud, nous avons habité en Allemagne, à Trêves pendant 7 ans, puis mon père a été muté à Bitche en Lorraine et nous habitions notre maison à côté de chez la grand-mère. Je suis allée en internat pour ma scolarité lycée à Haguenau et j'ai commencé mes études à Strasbourg – pendant lesquelles j'ai appris le hongrois, une langue merveilleuse dont je suis littéralement tombée amoureuse. En 1993, après ma licence et me sentant un peu dans une impasse, je saisis au vol l'occasion d'aller enseigner le français en Hongrie et j'y resterai pendant 2 ans – je décide de revenir en France pour y passer le Capes car l'enseignement me plaît, mais je loupe la date d'inscription à l'IUFM et pendant un an j'habite chez mes parents à Epinal et je vis de petits boulots. Retour à Strasbourg pour passer le Capes, première affectation à Saint-Dié des Vosges, et retour en Alsace après mon mariage.
    Toutes ces vadrouilles et cette instabilité m'ont donné envie de m'ancrer quelque part, de me donner des racines, et le jardinage joue symboliquement ce rôle. En 2004, la construction de notre maison commence et deux ans après je me lance dans l'aménagement du jardin. A part quelques vagues souvenirs avec ma grand-mère qui nous faisait récolter des graines de tagètes dans une boîte en fer-blanc, l'entretien de mon asparagus et un bac avec des géraniums, je n'y connaissais rien du tout ! Mais cela ne m'a pas découragée et j'adore ce contact avec la terre, son odeur et sa texture moëlleuse après la pluie... Je progresse constamment avec l'aide d'autres jardiniers, de leurs blogs et de magazines (anglais surtout).

    A part le jardinage, j'aime les travaux manuels comme le patchwork, la broderie, ou le bricolage, j'aime faire la cuisine et manger de bonnes choses. Je m'occupe de ma maison, j'adore faire le tri dans les pièces, ranger et organiser... et j'adore regarder des vidéos de gens qui nettoient leur maison, ça me motive ! Malheureusement je n'ai pas toujours le temps de me consacrer exclusivement à mon intérieur, autant que je le voudrais. Et sinon, j'aime beaucoup voyager et rencontrer des gens.

     

    Quel est le jardin qui m'inspire ?
    Oh la la, quelle question difficile ! J'ai envie de dire tous. Dans chaque jardin, je trouve quelque chose qui me plaît, qui m'inspire, et que j'ai envie de reproduire chez moi. Ce sont surtout les jardins anglais que j'aime particulièrement.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

    Kew Garden

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

    Sous bois de camassias et « cowslip » à Kew

     

     

    Dans mon jardin, on est partis de ça :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

    pour arriver à ça :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    La plante du SOL qui m'a donné le plus de satisfaction ?
    Les cosmos de Camilla – c'était un envoi surprise et ces cosmos ont passé un temps non négligeable dans leur barquette de semis, ils ont frôlé la mort plusieurs fois... c'est pour ça qu'une fois plantés, nourris et préservés des limaces, c'était un vrai bonheur de les voir s'épanouir.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Mon meilleur souvenir des SOLs précédents ?

    Le sentiment de faire partie d'une grande communauté de gens bienveillants et avec qui l'on s'amuse beaucoup, même si a priori on ne se connaît pas. J'aime cet esprit de partage et cette bonne ambiance qui fait que lorsqu'on se rencontre en vrai, on a l'impression de se connaître depuis toujours. Le SOL est un moment fort à une période un peu grise et creuse, un moment que je ne raterais pour rien au monde. C'est aussi l'occasion de faire des pliages, découpages et décorations de lettres, et de faire plaisir aux gens.

     

     

    Vous pouvez retrouver Carole sur son blog et

    en profiter pour raviver votre anglais :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Quelques photos de moi (insolites)...
    Dur dur, c'est toujours moi qui ai l'appareil en main, à l'affût du cliché intéressant.

    Laure de temps en temps me prend en photo : (là je consulte ton blog)

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Photo de Bruno :

    A la Fête à la Roseraie en 2015, alors que tous sont en train d'immortaliser

    le baptême de la rose 'Daniel mon Ami', suivez le chapeau et

    devinez qui est à contre-sens !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Vacances à Vienne...

     

     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Carole

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

     

    Patricia dite Patxicou sur FB pour la discrétion mais avec cet article c’est fichu .

    J’ai 55 ans, mariée et maman de 2 grandes filles de 19 et 16 ans .

    Je vis en Bretagne dans une petite commune au sud de Brest .

    Nous avons emménagé dans notre maison, habitation d’une ancienne ferme, il y a 18 ans déjà . Et nous avons passé beaucoup de temps à la rénover . Je me suis investie tout de suite dans l’aménagement du terrain de 1800 m² car pour moi le jardin est un lieu de détente et de plaisir, une pièce supplémentaire de la maison. Par conséquent, il doit être aménagé, décoré et embelli au même titre qu’une pièce de vie .

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

    J’apporte les idées,  mon mari réalise les gros travaux. Ensuite, je choisis les végétaux et je plante. C’est donc un jardin à 4 mains, même si c’est "mon jardin" comme me disent mes filles . Je ne serais  jamais arrivée à un tel résultat sans son aide .

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

     

    Le jardin se partage entre un potager, un tunnel pour les légumes d’été, un verger ,un enclos pour les poules et un jardin d’agrément . 

    Après quelques années d’activité intense, j’ai eu un coup de mou. Je me contentais alors de l’entretien .

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

     

    Et puis il y a 5 ans, j’ai découvert la blogosphère. El le virus du jardinage s’est réveillé puissance 10. C’était reparti, je me lançais dans de nouveaux projets : agrandissement et création de massifs. J’ai donc parcouru les pépinières des alentours et les fêtes des plantes .

    Les jardins qui m’ont le plus inspirée sont ceux de Claire Rostan ( Derrière les murs de mon jardin) et de Camille Robin ( Le jardin par passion) . Mais aussi ceux d’Isabelle (forcément ) et de Sophie Plamont ( Notre jardin secret) car je suis une passionnée de rosiers avec un faible pour les rosiers anciens. J’en compte un peu plus de 140 variétés mais je dispose encore de beaucoup d’espace à aménager et ma collection va encore s’agrandir .

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

    En 2014, je me suis lancée dans l’aventure du SOL avec beaucoup d’enthousiasme .

    Quel plaisir de parcourir vos listes de plantes, de découvrir toutes ces variétés de vivaces et d'annuelles. J’étais comme un enfant dans un magasin de jouets ou un homme dans un magasin de bricolage. J’ai été bluffée quand sont arrivées ces merveilleuses enveloppes. Que de trésor à l’intérieur, ces petits mots plein d’attention, ces jolis sachets ! J’ai été impressionnée par tant de créativité et de générosité .

     

    La plante issue du SOL qui m’a donné le plus de satisfaction ?

    Choix trop difficile à faire. Pas une mais plusieurs : Cerinthe major , Orlaya, Cynoglossum , Salvia sclarea, Scabiosa Beaujolais et Chile black , Lathyrus , Cleome…….

     

    Mon meilleur souvenir aura été sans aucun doute en avril 2016, ma rencontre avec tous ces amis du SOL  à Saint Jean de Beauregard.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia

    Béa et Laetitia à Guerlesquin

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Patricia


    25 commentaires
  •  

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens :

     Le jardin de Marguerite à Plobsheim

     

     

    Bonjour,

    Je me présente, Eliane Martin, j’ai 55 ans, je suis mariée depuis 33 ans et maman de deux jolies filles !

     

    Mon jardin se situe dans l’est de la France, en région Alsace au climat semi-continental, le sol y est limono-argilo-sableux, et calcaire. La superficie du jardin est de 2500 m2.

    Après ma  journée de travail au bureau, le jardin me permet de mettre tous mes sens en éveil, c’est mon endroit d’évasion !

    Laisser résonner le vent, le chant des oiseaux me permet de mieux écouter ce qui se passe à l’intérieur de moi, de revenir dans l’instant présent et de me sentir en accord avec moi-même.

    Le jardin est structuré, formel, adoucit par des plantes vivaces avec une touche de vagabondage en laissant se ressemer les roses trémières et les pavots par exemple.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens :

     Le jardin d’Eliane Automne 2016

     

     

    Au printemps s’y épanouissent des rhododendrons, des azalées, l’ail ornemental et mes iris chéris !

    En été les vivaces dont plusieurs espèces issues du SOL prennent le relais et depuis peu une petite collection de rosiers anglais David Austin, ça c’est l’effet Isabelle et son livre !

    En automne les arbres aux feuillages colorés et les hortensias font mon bonheur.

    Et l’hiver révèle ses structures avec les graminées et met en avant les volumes du jardin.

    Curieuse de nature, Internet m’a permis de partir à la découverte de beaux blogs de jardinage. C’est ainsi que j’ai découvert le blog 'A Little Bit of Paradise' de notre sympathique jardinière Isabelle. Et il y a 3 ans je vous proposais les premières graines issues de mon jardin.

     

     

    Quelle est la plante issue du SOL qui t’a donné le plus de satisfaction ?

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens :  

    Linaria Canon Went

     

     

    Indéniablement, ma première vivace : Linaria 'Canon Went', pour sa finesse, sa délicatesse, si aérienne, et sa hauteur. Je n’avais aucune plante de cette taille dans mon jardin avant.

    C’était la magie de la vie ! Réussir à faire pousser une graine, voir grandir la petite plante, la mettre délicatement en terre et ensuite la voir fleurir, c’était vraiment magique !

     

     

     

    Quel a été ton meilleur souvenir des deux SOL précédents ?

     

    Les connaissances botaniques de certains participants. Là, j’ai senti qu’il y a encore pas mal de chemin à parcourir pour les égaler !

    Merci à Isabelle pour son investissement, sa rigueur, son assiduité, sa proactivité, une bien belle personne !

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens :

    Le mariage de notre fille, photo prise au jardin

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens :

    En hiver quand le jardin s’endort, je joue au théâtre alsacien !

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Bonsoir,

    A quelques jours du tirage au sort, il est bon de rappeler quelques consignes :

    avant toute chose, sachez qu'il est hors de question de l'effectuer avant le 22 car les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 21 minuit. On se rappelle encore le cas d'Allida (merci Giulio) qui nous avait rejoint le dernier jour après 22:00 ! C'est vrai que la pauvre n'avait pas eu beaucoup de temps pour faire son shopping !

    Par ailleurs, on a encore eu des inscriptions ces derniers jours. Laissons-leur le temps de faire le tour de toutes les listes. Le dernier inscrit doit avoir autant de chance de gagner des graines que le premier.

    Si vous êtes absent toute la journée de dimanche, il va de soit que je ne dirai rien si vous le faites le lundi. Mais pas plus tard (sauf pour une ou deux Seedloveuses qui sont parties en vacances et qui m'ont avertie).

     

    Quelle méthode choisir pour tirer au sort ? C'est à vous de voir. Certains font appel à une petite main innocente, d'autres à une patte ou un museau, d'autres encore à des petits logiciels bien pratiques (exemple ici). Bref, peu importe mais pensez à faire quelques photos si possible, ça peut être sympa pour le clip que je ferai bientôt.

     

    Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort

     

     

    Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort           Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort

     

     

    Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort

     

     

    Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort       Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort

     

     

    Seeds of Love 2017 - A propos du tirage au sort

     

     

     

    Le plus important : où publier ses résultats ? 

     

    Pour les bloggeurs, il suffit de reprendre son post du SOL, l'éditer et ajouter tout en bas le résultat du tirage au sort.

    Surtout, NE PAS écrire de nouveau post pour afficher les résultats !

     

    Pour les participants qui n'ont pas de blog et qui ont choisi la formule "article sur Facebook", il va falloir aller modifier votre article (si vous ne savez plus comment faire, allez relire le tuto de Lydie ici - ne faites surtout pas de nouvel article, svp !) et y ajouter vos gagnants TOUT EN BAS DE VOTRE ARTICLE. 

    PAS dans les commentaires !

    Je vous demande de publier vos résultats sous forme de nombres par ordre croissant (Ex : Les heureux gagnants sont les n° 2- 45 - 96 -101 -108).

    Pas besoin de préciser qui reçoit quoi.

     

    SURTOUT NE PAS PUBLIER SES RESULTATS DANS LE GROUPE FACEBOOK  ! (ni venir y dire "ça y est c'est fait"... je préfère qu'on garde le groupe pour des choses plus importantes à partager ou des questions à poser)

     

     

    Pour prévenir que son tirage a été effectué, envoyez-moi un mail à seedsoflove@outlook.be OU BIEN en MP sur FB, auquel je répondrai juste OK.

    J'irai ainsi colorer votre lien en mauve dans la liste des participants pour signifier qu'on peut aller consulter votre lien pour y découvrir vos gagnants.

     

    Encore une chose : vous aurez jusqu'au 15/02 pour effectuer tous vos envois.

    Pour ce qui est des adresses, vous recevrez le 22 un message privé sur FB ou un mail de la part de Laurence avec un document Word dans lequel sont regroupées toutes les adresses des Seedlovers. (il va de soi que c'est un document qui reste entre nous).

    Tant qu'on y est à parler "discrétion", faites bien attention si vous publiez des photos des enveloppes en partance qu'on n'y voit pas d'adresse !

     

    Pour rappel, c'est vous qui décidez du nombre de gagnants (le minimum étant de 3). Alain est le seul que j'autorise à demander des timbres pour les envois car il ne demande de graine à personne. Son seul plaisir est de faire plaisir aux autres. Sa collection incroyable de sauges mérite bien cette petite entorse au règlement.

    On pense d'ailleurs beaucoup à lui qui est hospitalisé et qui ne répondra à vos demandes que quand sa santé le permettra.

    Une dernière chose TRES importante à mes yeux : les anciens le savent, il y a un truc pour lequel je suis intransigeante : si vous n'avez pas gagné chez un participant, n'allez surtout pas faire votre Calimero !!! C'est déjà assez dur comme ça de devoir tirer au sort, n'allez pas remuer le couteau dans la plaie ! On aimerait tous faire gagner tout le monde. Hélas, vu le nombre, ce n'est plus possible et on doit se dire que ça fait partie du jeu. On retentera notre chance l'an prochain de toute façon.

    Voilà, j'espère ne pas avoir été trop directive mais suffisamment pour le bon déroulement de cette étape.

     

    Bon amusement ! Bisous,

    Isabelle


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires