•  

     

    Aujourd'hui, mon ami, Emile Foucart va effectuer son dernier voyage.

    Je pourrais vous parler de sa gentillesse, de ses connaissances en matières de roses mais aussi de plein d'autres plantes.

     

    Au revoir Emile !

     

    Il aimait me montrer son  hosta "maison" au beau feuillage bleuté.

    Alors que je m'étonnais qu'il ne soit pas attaqué par les limaces, Emile m'avait révélé son secret :

    il a créé un hosta aux feuilles si coriaces qu'aucun baveux ne s'y risquerait !

     

    Au revoir Emile !

     

     

    Il aimait beaucoup les arbres et les arbustes et continuait d'en planter régulièrement dans son beau jardin de Lesdain.

     

    Au revoir Emile !        Au revoir Emile ! 

                                                               Halesia carolina                                                                                                       Calycanthus floridus

     

     

    Au revoir Emile !

     Il aimait beaucoup le débourrage de l'érable sycomore Prinz Handjery

     

    Il aimait aussi l'art floral, faisant de temps à autre un petit bouquet pour la maison ou lors des journées portes ouvertes.

    Quand je lui demandais quelle était sa rose préférée, il me citait Celsiana qui est aussi l'une de mes favorites.

     

    Au revoir Emile !

     

    Beaucoup d'entre vous ont la chance d'avoir dans leurs jardins ses créations.

    En voici quelques-unes qui se trouvent regroupées dans un espace qui lui est dédié à la Roseraie Warren Millington à La Glanerie.

     

    Au revoir Emile !

    Aurore de Brunehaut

     

     

    Au revoir Emile !                Au revoir Emile !

                                                                          Fête des Roses                                                                                     Henri Foucart

     

     

    Au revoir Emile !

    Emile - La Surprise du Chef

     

     

    Au revoir Emile !     Au revoir Emile !

                                                     Super Koster                                                                                                 Blanche de Lesdain

     

     

    Au revoir Emile !

    Mélanie Foucart-Bonnet

     

     

    Au revoir Emile !    Au revoir Emile ! 

    Ballerinetta

     

    Au revoir Emile !            Au revoir Emile !

                                                                               Luc Noël                                                                                  Marc Knaepen

     

     

    Et mon préféré de tous,

     

    Au revoir Emile !            Au revoir Emile !

    Princesse Violette

    Médaille d'Argent au Concours International de Roses Nouvelles du Roeulx

     

     

    Au revoir Emile !

     Crédit photo : L'Ami des Jardins

     

     Au-revoir, Emile ! On se donne rendez-vous là-haut, au paradis des roses...

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    J'ai déjà entendu des tas de qualificatifs à propos de mon jardin et jusqu'à présent,

    c'était le commentaire de Mr X qui m'avait le plus touché (une bobonnière ! un jardin de bobonne, quoi !

    un jardin où l'on a envie de s'asseoir, prendre le thé et savourer l'endroit très foisonnant et écouter le chant des petits oiseaux).

    Mais après lecture du petit livre que je ne lâche plus depuis quelques jours,

    j'ai eu une révélation : oui, j'ai un jardin punk !!!

     

    J'ai un jardin punk !

     

     Je ne réponds pas à tous les critères mais tout en étant un brin sophistiqué,

    mon jardin a sans aucun doute l'esprit du jardin punk.

     

    J'ai un jardin punk !

     

     

    Qu'est-ce qu'un jardin punk ? 

     

    Selon Eric qui a inventé ce terme, c'est un jardin

    - pas cher à faire (ok sauf quand on devient addict à certaines plantes)

    - facile à faire (tout à fait d'accord, c'est à la portée de tous)

    -rapide à faire (euh...on peut déjà obtenir un beau résultat la première année - cf Roseraie- 

    mais pour le jardin de ses rêves, il faudra encore attendre un peu)

    -facile à entretenir et autonome (oui et non. Si je pars en vacances, je reviens c'est la jungle !)

    -pas cher à entretenir (vrai, surtout quand on se passe de tous les produits nocifs)

    -résistant aux agressions (il faut alors oublier les plantes trop soiffardes)

    -non nuisible (of course)

    -écologiquement intéressant (la faune est bel et bien présente)

    -plus beau que l'existant (les avant-après parlent d'eux-mêmes)

     

    A la Roseraie aussi, on retrouve l'esprit du jardin punk...

     

    J'ai un jardin punk !     J'ai un jardin punk !

     

     

     Il n'y a qu'un seul volet sur lequel je suis en désaccord avec Eric, c'est quand il dit que le punk est fainéant.

    Impossible de l'être pour le vrai jardinier, soucieux de toujours améliorer son environnement.

    Chacun en fera une lecture très subjective et trouvera peut-être la confirmation dans son désir du laissez-faire

    mais moi, je persiste à dire qu'un jardin sera d'autant plus beau si on y apporte beaucoup de travail.

     

    Aussi n'achetez pas ce livre si vous cherchez les belles images.

    Dans ce traité comme il l'appelle, Eric nous détaille les moyens pour parvenir au jardin punk.

    Dans sa grande sagesse, il nous distille des principes tellement évidents.

    Quelques morceaux choisis :

    "Les mauvaises herbes n'existent pas, il y a juste des plantes qui poussent parfois là où l'on préférerait qu'elles ne soient pas."

    "Il n'y a pas de règle qui ne mérite pas , un jour ou l'autre, d'être transgressée." 

    "Les Graminées sont probablement les Forsythias de demain".

     

    Si vous aussi, vous trouvez qu'en matière d'aménagements d'espaces verts, on peut nettement mieux faire,

    vous découvrirez les idées d'Eric très pertinentes. (je pense passer le bouquin aux autorités de ma commune)

     

    Ce que j'aime chez Eric, c'est qu'il n'impose pas sa vision écologique du jardinage à la manière des bobos extrémistes

    qui vous donnent des leçons à chacune de vos publications.

    Non, il vous fait réaliser d'une manière très intelligente l'évidence de jardiner avec la Nature et pas contre elle.

     

    Bref, il est encore temps de se le procurer avant Noël - une belle idée de cadeau !

    Eric Lenoir - Petit traité du jardin punk

    Editions Terre vivante - Prix : 10 euros

     

     

    J'ai un jardin punk !        J'ai un jardin punk !

     

     

    Vous pouvez aussi relire le portrait d'Eric que j'avais publié dans le cadre du Seeds of Love

    (scoop : il sera de nouveau des nôtres cette année).

     

     


    12 commentaires
  •  

    Je vous invite à lire le dossier de 10 pages que j'ai écrit pour l'Esprit Jardin du mois de mai.

     

    A vos kiosques !

     

     

    Pour se le procurer, il suffit d'aller dans une bonne librairie belge (pour les Tournaisiens, on le trouve aux Bastions).

    On peut aussi s'abonner au magazine en cliquant sur la photo, vous aurez tous les renseignements.

    (juste depuis la Belgique malheureusement)


    9 commentaires
  •  

     

    J'ai envie de vous suggérer une belle idée de cadeau pour Noël.

    A offrir ou à se faire offrir.

    Le livre est magnifique. Une oeuvre d'art.

    Si vous aimez les pop-up, celui-ci est pour vous.

     

    Noël approche... Idée de cadeau

     

     

    Il est édité chez Gallimard Jeunesse.

    Je vais juste vous en dévoiler un petit extrait :

     

    Noël approche... Idée de cadeau

     

     

     

    Par ailleurs, l'auteure, Elena est l'une des personnes les plus adorables que je connaisse.

     

    Noël approche... Idée de cadeau

     

    Tout comme sa maman... Ausra, notre chère Seedloveuse.

     

     


    7 commentaires
  •  

    Ca y est ! Il est arrivé chez Daniel et disponible dès maintenant !

     

    Un petit bout de chez moi dans vos jardins

     

     

    Vous vous souvenez du semis spontané de rosier liane dans mon jardin ?

    L'un des parents étant à coup sûr Paul's Hymalayan Musk, l'autre allez donc savoir...

     

    Il est aussi vigoureux que PHM (comptez plus sur un liane que sur un grimpant) et possède le même parfum musqué.

    Ses fleurs sont d'un rose beaucoup plus soutenu que celles de PHM et 

    comme lui, elles pâlissent en vieillissant,

    ce qui nous offre un magnifique camaïeu.

     

    Le nouveau bébé est arrivé !

     

    A l'éclosion, elles sont d'un rose soutenu.

     

    Le nouveau bébé est arrivé !

     

    L'occasion d'avoir un petit bout de mon jardin dans le vôtre.

     

    Le nouveau bébé est arrivé !

     

    Daniel est venu dans mon jardin pour prélever de beaux bourgeons qu'il a fait greffer.

    Pour une première, il en a 38 de disponibles à la vente, donc ne tardez pas à le lui commander :

    schmitz-rose@skynet.be

    Son nom ? A Little Bit of Paradise 

     

    Parmi ses trésors cachés, Daniel a aussi fait greffer 'Doux Coeur', un semis spontané de 'Cottage Maid'.

    Il est splendide et je l'avais d'ailleurs utilisé dans ce bouquet, photographié devant ce fameux 'Doux Coeur' :

     

    Le nouveau bébé est arrivé !

     

     

    Daniel a également une troisième pépite qu'il n'a pas encore nommée

    (chez Daniel, les rosiers se nomment eux-mêmes et celui-là ne l'a pas encore fait)

    et qui va sûrement vous intriguer :

    imaginez un semis de Guislaine de Féligonde dans des notes de jaune très pâle....

    Stop, je n'ai rien dit !

     

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique