•  

     

    ... êtes-vous prêts à passer au numérique pour un livre de jardinage ?

    Avez-vous déjà pensé vous-même à vous faire éditer un jour ?

     

    De plus en plus de livres sont maintenant disponibles en version numérique, cad dire à télécharger (gratuitement s'il on est futé ou en payant mais beaucoup moins que pour la version papier) via un site de livres en ligne.

    Par exemple, le dernier que j'ai acheté de Claus Dalby est environ 13 euros moins cher dans cette version.

     

    Dites-moi...

     

     

    Personnellement, j'ai une liseuse (Kindle Paperwhite),que j'ai acheté l'année du confinement et que j'adore pour les romans. C'est l'un de mes meilleurs achats de ces 

    dernières années ! Je l'emmène partout. Je peux lire sur le transat sans craindre de graisser les pages avec l'ambre solaire, je peux lire la nuit sans réveiller Bruno et surtout,

    je peux télécharger tout ce que je veux quand je veux. 

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

    Mais il ne me viendrait jamais à l'idée de l'utiliser pour autre chose que pour un roman. Dès qu'il y a des photos et qu'elles sont importantes, la version papier s'impose.

    Car je vais vous l'avouer, j'aime encore beaucoup cette sensation de toucher une partie du rêve qui est vendue, de sentir l'impression toute récente...

    Heureusement, la plupart des livres sont encore disponibles dans les deux versions pour la toute grande majorité.

     

    J'ai néanmoins connaissance de livres uniquement vendus dans une version numérique. C'est le cas pour ceux de Sylvie Fontaine.

    J'ai toujours trouvé ça bien dommage car beaucoup de ses bouquets mériteraient de se retrouver sur papier glacé.

     

    Maintenant, peu imaginent combien c'est difficile de se faire éditer par un vrai éditeur (je ne parle pas de l'auto-édition - publier à compte d'auteur- où tout le travail d'une

    équipe est zappé pour un résultat nettement moins soigné et surtout, nettement moins accessible au grand public).

    Le tout, c'est de parvenir à convaincre l'éditeur et son équipe (il décide rarement seul) du futur succès de l'ouvrage et de sa pertinence sur le marché du livre. La qualité de

    l'idée, des textes et des photos contribueront à obtenir une réponse positive. Il faut aussi rentrer dans la ligne éditoriale de la maison d'édition et là, en tant qu'écrivain, ce

    n'est pas toujours facile à cerner.

    Une bonne dose d'enthousiasme peut apporter un petit plus mais c'est anecdotique (il faut toujours croire très fort en soi-même).

    J'en profite pour vous donner des nouvelles de mon prochain à paraître en septembre.  Les échanges avec l'infographiste ont été très fructueux. J'ai été sollicitée et écoutée

    à de nombreuses reprises et j'ai eu de la chance de travailler avec une personne qui attache aussi beaucoup d'importance à l'esthétisme du livre et très souvent, on est sur la

    même longueur d'ondes.

    Malheureusement, pour des raisons de coût et aussi pour aérer et donner du rythme au livre, il a fallu supprimer plusieurs chapitres. Mais j'ai déjà mon idée : je les publierai

    en bonus pour les fidèles lecteurs du blog quelques mois après la parution du livre.

    Très bientôt, je me verrai proposer des idées de couverture et j'ai hâte de voir les photos qu'ils considèrent comme "vendeuses" (c'est quand même le but, qu'il soit diffusé le

    plus largement possible) et résumant bien l'esprit du livre.

    Bref, tout avance très bien et dans seulement 4 mois, il sera peut-être entre vos mains.

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     Par où commencer ? Il y a tellement à vous montrer et à vous raconter...

    Allez, on commence comme à chaque fois la visite par l'espace dédié aux roses d'Emile Foucart.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

    Super Koster

     

    Si les roses sont belles, mon attention est tout autant attirée par les plantes compagnes et

    j'ai bien fait de déplacer cet iris qui végétait depuis plus de deux ans sans fleurir.

    C'est un vrai petit bijou qui me vient d'Eric de la pépinière Philosophica Botanica, située à Gallaix en Belgique.

    Eric et Estelle participent à plusieurs fêtes des plantes en Belgique et dans le nord de la France.

    Ils ont une page Facebook où vous pourriez les contacter pour connaître leur agenda.

     

     Roseraie 2022 - Mai (3)       Roseraie 2022 - Mai (3)

     Iris prismatica

     

     J'adore cette partie du jardin jaune en ce moment et 

    je pense que je vais y revenir en détails cette semaine.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     On est dans le jardin blanc.

    Blanc, j'ai dit !!! Grrrr....

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)       Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                         Aquilegia caerulea 'Kristall'                                                  Matthiola arborescens 'Alba'

     

    Autour de l'étang du fond, on a une ambiance très naturelle avec

    les géraniums Robert et les Hesperis matronalis.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)      Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     L'Hydrangea aspera 'Hot Chocolate' reprend vigueur après l'épisode de gel début avril

    même s'il n'est pas très équilibré pour l'instant, on se réjouit de le voir revivre.

    PS : tu vois, Mr X, je t'ai écouté et avec de bons arrosages...

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     Finalement, je me demande si je ne préfère pas la floraison du porte-greffe

    à celle de la pivoine arbustive...

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Derniers jours de floraison pour ces magnifiques iris devant la maison de Village.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)     Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     Ceux d'à côté prennent la relève.

    Ils sont plus classiques : plus gros et grands comme des I. germanica

    mais d'un très beau bleu qui rend très bien avec le feuillage doré du Leucoceptrum plus loin.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     On aime ou on déteste ce genre de roses en général. Moi, je n'arrive pas à trancher.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

    Dandy Andy

     

     On est dans le jardin médiéval et l'ambiance est très différente.

    Tout n'est pas permis mais l'orange et le rose vif sont les bienvenus.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

     Papaver atlanticum

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     Antirrhinum majus 'Orange Wonder'

     

    Je trépigne de revoir les lys martagon...

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     Lilium martagon 'Fairy Morning'

     

     

     Bruno et moi, on se disait hier que quand les rosiers du tunnel seront plus matures, ce sera fabuleux.

    Pour l'instant, c'est Belle des Fagnes (le premier à gauche) qui tient la corde :

    Il est déjà à mi-hauteur.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Le petit massif au pied des arches est mon préféré en ce moment.

    Tout y pousse parfaitement, de manière bien sage et bien érigée.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)            Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                            Légère Surprise                                                                              Belle des Fagnes

     

     

    Dans ce petit parterre, j'ai introduit des Cynoglossum amabile 'Pink Showers' (semis facile) en grand nombre.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     Ailleurs, dans la Roseraie, il se ressème ci et là tout seul.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    L'Eremurus himalaicus est moins haut cette année et je crains donc moins pour lui

    quand viennent les orages. C'est mieux ainsi.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Chaque jour m'apporte son lot de nouvelles éclosions de roses.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                                Dancing Lady                                                                        Charlotte of Fife

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     Chetty

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                               Pure Liberté                                                                          Délicieuse Gourmandise

     

     Je savoure les dernières ancolies...

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Dans l'imposante bordure de Phuopsis stylosa,

    un joli Orlaya grandiflora arrive à émerger.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)       Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     Comme j'aime quand les roses sont lovées entres d'autres plantes, des feuillages aussi

    plutôt que plantées en isolées.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     Jukebox Tune

     

     Deux cistes survivent bien à la Roseraie. Et mai est leur mois.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                              Cistus 'Silver Pink'                                                              Cistus pulverulentus 'Sunset'

     

     

     La couleur de ce pavot pourrait paraître bien plus agressive

    s'il n'y avait le vert acide de l'euphorbe derrière pour le tempérer.

     

     Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     On n'a pas ce problème avec les bleus, surtout quand ils sont regroupés 

    dans un magnifique dégradé comme celui-ci.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Les iris aussi aiment bien être agréablement accompagnés

    (ci-dessous avec la rose 'Child of Light'

    ou encore, avec le Geranium sanguineum).

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)        Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Roseraie ou jardin de cottage ? Les deux, mon capitaine !

     

     Roseraie 2022 - Mai (3)

     Lupinus 'Gallery Pink'

     

    Le choix en plantes vivaces est tellement immense 

    qu'il y a de quoi s'amuser avec les associations.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

                                                                                 Salvia bertolinii                                                                    Sanguisorba 'Lum'

     

     

    Et parfois, il ne faut pas chercher la perle rare pour faire un beau mariage :

    quelques fleurs de ciboulette au beau milieu d'un tapis d'Erigerons karvinskianus feront l'affaire.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    La saison des Papaver rhoeas est bien entamée ici, à la Roseraie.

    Les plus hâtifs, ce sont ceux qui se sont ressemés tout seuls l'an passé.

    Ce sont aussi souvent les plants les plus vigoureux.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)     Roseraie 2022 - Mai (3)     Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)     Roseraie 2022 - Mai (3)     Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    Au pied de la haie d'Osmanthus, des Erigerons karvinskianus se sont ressemés dans le gravier.

    Je les laisse. Ils sont inoffensifs et égaient cette haie quand elle n'est pas en fleurs.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

    L'autre jour, je pestais de voir tous ces pucerons noirs sur les Cenolophium denudatum et aussi, sur certains pavots.

    Patience, Isabelle... regarde qui est déjà là :

    Miss larve de coccinelle qui peut ingurgiter jusqu'à 800 de ces affreux en une seule journée !

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     Dans la série des mal-aimés, on a aussi le cétoine qui fait parfois des ravages dans les roses 

    mais pas ici où il est assez rare et où je me contente de le photographier tellement il est photogénique avec sa belle carapace luisante.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)         Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     En plein soleil, on dirait même une pépite d'or !

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     En début de semaine, il faisait sec à en pleurer et en arrosant les massifs, je dirigeais un peu le tuyau

    vers les cabarets-aux-oiseaux (Dipsacus fullonum) pour qu'ils méritent bien leur nom.

    Je pense que mes amis ailés auront apprécier.

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)       Roseraie 2022 - Mai (3)

     

     

     Je termine avec ma photo préférée de la semaine. A bientôt !

     

    Roseraie 2022 - Mai (3)

     Papaver rhoeas

     


    8 commentaires
  •  

     

    ... pour ces tulipes sur le point de faner.

     

    Deuxième vie

     

     

    Deuxième vie          Deuxième vie

     

     

     

    Tulipa 'Victoria's Secret Pink' et 'Burgundy'

    Anthriscus sylvestris

     

     

    Deuxième vie

     

     

     

    Deuxième vie          Deuxième vie


    5 commentaires
  •  

     Une tulipe à point nommé pour Bruno et moi qui fêtons aujourd'hui nos 34 ans de mariage !

     

    Tulipes 2022 : Mariage

     

    Une tulipe très glamour comme j'aime !

    Ses tiges sont courtes et elle est donc à planter à l'avant-plan.

     

    Tulipes 2022 : Mariage

     

    Une petite touche de mauve avec la lunaire, une de rose avec le cerfeuil lui vont bien au teint.

     

    Tulipes 2022 : Mariage       Tulipes 2022 : Mariage

     

    Et pourquoi pas une touche de jaune citron ?

     

    Tulipes 2022 : Mariage


    23 commentaires
  •  

    En ce moment, au jardin, il y en a une qui éclipse toutes les autres...

     

     A Little Bit of Paradise - Mai (3)         A Little Bit of Paradise - Mai (3)

    May Queen

     

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

    C'est un rosier liane qui ne fleurira qu'une fois mais ô combien généreusement !

    Elle est parfumée, pas de manière aussi intense que d'autres qui vont suivre mais

    d'un parfum très frais et très doux.

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)        A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

    Au pied du mur, un ciste cultivé en pleine terre depuis de nombreuses années.

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)       A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

    Il est difficile d'expliquer ce que je ressens à retrouver toutes ces roses après de longs mois d'attente.

     

          A Little Bit of Paradise - Mai (3)

    James Galway

     

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)       A Little Bit of Paradise - Mai (3)

                                                                             Munstead Wood                                                                         Rosy Cushion

     

     

    Un sniff par ci, un sniff par là... hummmm...

    C'est toujours autant d'émotion que de sentir à nouveau ces parfums capiteux.

    Ces dernières années, c'est bizarre : j'ai vu mes capacités olfactives s'améliorer de manière très conséquente.

    De manière positive et au jardin, c'est divin mais aussi de manière moins agréable :

    certaines odeurs comme le PAV (récolte des déchets organiques) installé près de la Roseraie me donnerait presque envie de vomir.

    Les personnes qui s'aspergent abondamment d'eau de toilette aussi et pourtant, vous savez, combien je continue à garder les distances !

    En tout cas, je suis bien contente de ne pas avoir été affectée par le Covid durant ces deux dernières années

    car l'anosmie m'aurait rende vraiment très triste.

     

     

     A Little Bit of Paradise - Mai (3)

    Yolande d'Aragon

     

     

     Le cerfeuil sauvage est à son apogée et bientôt, quand il déclinera, je devrai en tailler à ras

    afin d'éviter d'en avoir encore plus l'an prochain !

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)       A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     Saxifraga x urbium

     

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)        A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     Fantin Latour

     

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     Blossom Time

     

     

     Habituellement, mi-mai, on sort tout juste des saints de glace et on est très loin du foisonnement que l'on connaît cette année.

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

    Qu'elles sont belles les ancolies, cette année !

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)         A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

     Le réchauffement climatique m'inquiète beaucoup mais

    je ne peux cependant m'empêcher de profiter de ce pois de senteur qui a passé l'hiver et

    fleurit abondamment, si tôt dans la saison.

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)        A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

      En mettre dans les bouquets mi-mai, c'est une première pour moi !

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

     Les Iris sibirica sont quand même ceux qui sont les plus adaptés à un jardin naturel.

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)           A Little Bit of Paradise - Mai (3)     

     

     

     Cette année, je vais m'acharner à nouveau à semer cette belle silène (Silene fimbriata)

    car j'aimerais tellement l'introduire à la Roseraie.

     

     A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     Les roses éclosent les unes après les autres, c'est magique !

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)         A Little Bit of Paradise - Mai (3)

                                                                                   Jayne Austin                                                                                 Colette

     

     

    On se croirait en plein été avec les Erigerons karvinskianus qui fleurissent abondamment

    (ici au point de ne plus pouvoir ouvrir la porte complètement !).

     

    A Little Bit of Paradise - Mai (3)

     

     

     

     

     


    11 commentaires