•  

     

    Après-demain, 1er avril, c'est le top départ d'une nouvelle saison de roses même si elles n'arriveront qu'en mai mais

    surtout, de toutes les plantes compagnes : bulbes, annuelles, bisannuelles...

    La Roseraie Warren Millington à La Glanerie sera ouverte jusque fin octobre, chaque jour,

    de 10 à 18:00 et l'entrée est gratuite.

    Adresse : 13 rue Albert 1er - 7611 La Glanerie

     

    Réouverture de la Roseraie

     

    Réouverture de la Roseraie

     

    Réouverture de la Roseraie

     

     

    D'ici, une quinzaine de jours, les tulipes seront à leur apogée dans le jardin médiéval et dans les jardinières.

    Voici quelques photos de l'an passé prises fin avril

    (cette année, elles devraient être un peu plus en avance, je pense) :

     

    Réouverture de la Roseraie

     

    Réouverture de la Roseraie        Réouverture de la Roseraie

     

    Réouverture de la Roseraie

     

    A noter aussi que j'ai remis en route la boîte à livres

    (essentiellement axée sur des livres ou de magazines de jardinage).

    Le fonctionnement est toujours pareil : vous en empruntez autant de temps que vous voulez et

    vous les ramenez quand ça vous arrange.

    Si vous avez des magazines ou des livres dont vous voulez vous débarrasser, 

    j'en serais ravie; vous pouvez les ajouter dans la boîte.

    Je change les livres environ tous les 15 jours.

     

    Réouverture de la Roseraie        Réouverture de la Roseraie 

     

     


    8 commentaires
  •  

                                                                               ... tailler les ballotes qui, malgré leur coupe d'été, ont encore besoin d'être raccourcies.

     

    Fin mars, c'est le moment de...        Fin mars, c'est le moment de...

     

     

     Je retaille aussi un peu les Artemisia 'Cola' pour qu'elles restent bien compactes.

     

    Fin mars, c'est le moment de...        Fin mars, c'est le moment de...

     

    Fin mars, c'est le moment de...

     

     

    D'effectuer des divisions de plantes vivaces.

    Pour celles qui restent bien compactes, il suffit d'un coup de bêche sur l'extérieur pour enlever un morceau.

     

    Fin mars, c'est le moment de...

     Aster oblongifolius 'Oktober Skies' 

     

    Pour d'autres, comme le montrait Monty dans Gardener's World,

    celles qui finissent en couronne, on déterre les touffes extérieures pour les replanter au centre,

    où elles étaient plantées initialement et on en profite pour en mettre ailleurs ou en offrir.

     

     

     

    C'est le moment de déplacer aussi les plantes qui seraient mieux associées ailleurs avec d'autres plantes.

    Ici, j'ai déplacé Artemisia 'Valerie Finnis' dont les feuilles argentées n'étaient pas au mieux avec le vert acide des euphorbes.

    Elle sera beaucoup mieux en compagnie de roses tendres et de vivaces aux couleurs pastels.

     

    Fin mars, c'est le moment de...

     

     

     C'est aussi le bon moment pour planter les vivaces qui traînent encore dans la nurserie.

    On annonce des petites gelées cette semaine mais rien de bien grave chez nous, donc go.

     

    Fin mars, c'est le moment de...

     

     Cette semaine, après avoir repeint les murs bien verdis à la terrasse, j'en ai profité

    pour faire un tri des plantes dans la nurserie.

    Je les ai débarrassés de la couche de feuilles mortes que je laisse tout l'hiver comme protection,

    et je les ai un peu nettoyées.

     

    Fin mars, c'est le moment de...        Fin mars, c'est le moment de...

     

     

    Si vous passez par la Roseraie les prochaines semaines, prochains mois,

    n'hésitez pas à me demander quelques jours avant la liste de ce qu'il me reste

    à vendre au profit de la Roseraie.

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     Les Roses de Warren : Best Bet

     

     

                                                                                                 Obtenue par Warren Millington (Australie 2010)

                                                                                                 Introduite en Europe en 2013.

                                                                                                 Hybride de thé.

                                                                                                 Grandes fleurs rose soutenu, très pleines (41 + pétales) en fleurs solitaires, de style roses anciennes.

                                                                                                 Diamètre moyen 13 cm.

                                                                                                 Remontant.

                                                                                                 Erigé. Hauteur 90 cm.

                                                                                                 Feuillage vert foncé, de grande taille et semi-brillant.

                                                                                                 Parents : Sympathie ® × Kabookie

                                                                                                 Pour l'obtenir, c'est ici.

     

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

    Une rose qui passe de "très globuleuse" à "très froufroutante".

     

    Les Roses de Warren : Best Bet       Les Roses de Warren : Best Bet

     

    Elle peut paraître plus rouge (cerise) ou plus rose selon la lumière.

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

     

    Les Roses de Warren : Best Bet        Les Roses de Warren : Best Bet

     

    Mais peut importante, elle reste toujours très lumineuse 

    grâce au bord de ses pétales ourlés d'une zone plus claire.

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

    Elle se marie super bien avec de nombreuses couleurs comme 

    le bleu des Consolida ajacis,

    le vert acide des euphorbes,

     

    Les Roses de Warren : Best Bet         Les Roses de Warren : Best Bet

     

    magnifique en contraste avec le blanc pur des silènes,

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

    le violet des sauges sclarées,

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

    et même le pourpre des capsules de lunaires.

     

    Les Roses de Warren : Best Bet

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    ... quand vous achetez une plante, un arbre, un arbuste, avez-vous au préalablement réfléchi

    à l'utilisation que vous allez en faire ?

    A son emplacement ? A sa justesse dans votre environnement ?

    Si votre sol lui conviendra ?

    Ou bien allez-vous au coup de coeur sans même penser à la plantation ?

     

     

     

    Dans le Gardener's World de la semaine passée, il y avait un magnifique reportage sur un incroyable jardin en Angleterre (voir à partir de 6:08).

    A un moment donné, Rachel demande à la propriétaire comment elle a dessiné son jardin et celle-ci lui répond que tout a été bien réfléchi et elle emploie une expression que

    je ne connaissais pas "Mesure twice cut once". C'est à dire, dans ce cas précis, qu'elle ne va pas acheter de manière irréfléchie.

    On comprend mieux quand la dame explique qu'elle a une formation en économie et qu'elle nous montre ses plans de jardin. Si moi, je peux être organisée pour le jardin, 

    elle l'est encore beaucoup plus ! A noter aussi qu'elle entretient tout toute seule.

     

    De mon côté, autrefois, j'achetais énormément sur coups de coeur mais aussi à tous vents, sans réfléchir où j'allais planter l'élue et si elle s'adapterait à mon sol.

     

    Dites-moi...

     

    Avec les années, j'ai trouvé ma voie dans le jardinage avec les associations surtout au niveau des couleurs. et depuis quelques années déjà, je fonctionne différemment et

    exactement à la manière de Claus Dalby (il en parle d'ailleurs dans son dernier livre) : je vois la plante (en vrai ou en photo) et immédiatement, j'imagine les possibilités de

    combinaisons, de mariages heureux avec d'autres plantes. Ca vient bien avant le questionnement sur l'exposition, le sol requis...

    Je continue malgré tout à être une grosse gourmande et mon envie de tester de nouvelles variétés ne se calme pas beaucoup. La seule chose qui pourrait me freiner

    maintenant, ce serait l'aspect financier surtout depuis que j'ai décidé de prendre une retraite très anticipée.

     

    Dites-moi...  Dites-moi...

     

     


    22 commentaires
  •  

    L'hiver semble bel et bien derrière nous mais

    on n'est pas encore à l'abri d'un petit coup de froid tôt le matin.

    Tiens, si on faisait un quiz ? Tâchez de deviner le nom des deux plantes ci-dessous.

    Je les nommerai ce soir vers 18:00.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)       Roseraie 2022 - Mars (4)

                                                                                Salvia argentea                                                                        persil 

     

    Les feuilles des tulipes sont des toiles sur lesquelles le givre fait des merveilles.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)        Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Mais heureusement, vers 8:00 avec l'aide des premiers rayons de soleil,

    tout se relève bien vite comme si rien ne s'était passé.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Il faudra que je dise à Maxence (notre jeune étudiant CEFA) qui va bientôt désherber la Roseraie

    de laisser sa chance au magnifique petit myosotis qui pousse le long du mur.

    A droite, je suis impatiente de voir fleurir cette Centaurea montana 'Jordy'

    pour voir si le semis est fidèle ou pas.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)       Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

     Huuummmm ! Ce feuillage du Dianthus barbatus 'Sooty' !

    Je ne m'en lasse pas !

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Alors qu'on approche de la chasse aux oeufs, moi, je fais la chasses aux... lys !

    Et quand j'en vois un sortir, j'exulte !

    C'est toujours l'inquiétude avec ce genre de bulbes :

    on se demande s'ils vont revenir l'année suivante.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)     Roseraie 2022 - Mars (4)     Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Avec les fougères aquatiques dans le premier étang, j'ai droit à des tableaux magnifiques.

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)       Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Ca y est : le Magnolia stellata explose !

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Comme il faut sec, on peut apprécier des fleurs immaculées. C'est divin et le parfum... hummm !

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)        Roseraie 2022 - Mars (4)

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Voici à quoi ressemble un vrai jardin de style cottage à cette période :

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)     Roseraie 2022 - Mars (4)

     

    C'est un jardin où la spontanéité est reine.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

     

    Ouf ! Les fritillaires plantées en décembre sortent les unes après les autres.

    J'en compte pour l'instant 17 sur 18. Yes !

    (c'est pas toujours gagné avec des bulbes achetés en solde et plantés tardivement en décembre)

    Il y en a même une qui est plus avancée et présente déjà des boutons.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)         Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Yes, encore des lys ! 

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Les premières tulipes du massif des rescapées sont maintenant bien en fleurs.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)         Roseraie 2022 - Mars (4)

                                                                                                   Tulipa 'Christmas Dream' 

     

     L'allée des Allium 'Purple Sensation' s'annonce bien.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)        Roseraie 2022 - Mars (4)

     

    Vous avez remarqué ? L'allée est désherbée, allelujah !

    En fait, notre jardinier communal en chef a décidé de tenter un essai d'engazonnement des trois longues allées à l'arrière.

    Depuis, le début, je suis très sceptique sur cette idée pour plusieurs raisons  (sécheresse, pluies abondantes, piétinement par les visiteurs,

    semis spontanés d'autres plantes dans l'herbe, tonte avec les plantes de bordure...).

    Cependant, je ne demande qu'à être agréablement surprise par le projet et 

    voire même regretter de ne pas l'avoir vu se réaliser plus tôt... On verra bien.

    En attendant, un tout grand merci à Maxence, étudiant en CEFA qui a la charge ingrate 

    de désherber ces allées laissées à l'abandon depuis 7 mois et de ratisser le gravier pour l'emmener plus loin.

    Je vous tiendrai au courant de l'évolution, promis.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

     Cet automne, j'ai replanté à la Roseraie des Fritillaria persica qui ne donnaient plus rien dans mon jardin.

    Leur résurrection ne sera pas encore pour cette année car il n'y a que du feuillage.

    Pas grave, je vais leur laisser encore deux ans de sursis.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

    Quand je vois ces narcisses, je souris

    car jamais je n'aurais moi-même choisi de tels coloris et pourtant,

    je les trouve très joyeux et je finis même par aimer les revoir chaque année.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)     Roseraie 2022 - Mars (4)

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

     

     On ne devra plus attendre longtemps pour voir des ancolies en fleur...

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)

     

    Vers 7:30, le matin, on a, avec ces belles journées de printemps,

    une lumière incroyable qui donne vraiment du punch pour travailler dans les massifs.

     

    Roseraie 2022 - Mars (4)


    13 commentaires