•  

     

    ... quels terreaux, amendements utilisez-vous ? Marque ?

    Cherchez-vous le moins cher ? 

    Un terreau différent selon l'usage ?

    Où vous fournissez-vous ?

    (A noter qu'on ne traitera que des terreaux et des amendements pour ne pas tout mélanger et vous embrouiller.

    Les engrais pourront faire l'objet d'un autre post)

     

    C'est un sujet qu'Annie m'a demandé d'aborder. (N'hésitez pas à m'envoyer un mail avec vos suggestions, je tâcherais de l'inclure au programme si le sujet n'a pas encore été traité)

    A mes débuts dans ce jardin, je croyais faire une bonne affaire en me ruant dans les magasins hard-discounts quand ils proposaient des terreaux  à prix vraiment cassés. 

    J'achetais un terreau universel en pensant naïvement qu'il répondrait à toutes mes attentes.

     

    Dites-moi...

     

    Puis, j'ai utilisé des terreaux de jardineries. d'abord, de leur propre marque avec toujours le souci de gagner quelques euros. ils étaient déjà meilleurs que les premiers. Ensuite, j'attendais les promos 2+1 gratuits sur des marques un peu plus connues avec une qualité encore meilleure.

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Jusqu'au jour où j'ai testé la marque DCM... La révélation ! Le top du top.

    Il faut tout d'abord distinguer quel terreau utiliser pour quelle utilisation. 

    Quand je regarde Gardener's World, je constate que Monty préconise tel ou tel substrat (qui porte souvent un numéro chez eux). Chez nous, le choix est maintenant vaste aussi. Probablement trop même et avec une intention bien commerciale, on pousse le consommateur à choisir un terreau différent en fonction de la plante. J'imagine que certains, voulant bien faire, se retrouve avec 36 sacs différents, bien encombrants et surtout avec une carte bleue qui aura surchauffé !!!

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

       Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...     

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

     Je n'imaginais pas une telle diversité !

    Le pompon, c'est quand même le terreau spécial pensées et autres plantes à floraison hivernale !

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

     

    J'ai synthétisé tout ça et je n'achète que deux sortes de terreau tout au long de l'année :

    celui qui me sert pour les semis et les boutures et

    le terreau pour géraniums et plantes fleuries qui me sert pour tout le reste.

    Il contient une fumure pour 150 jours et est enrichi en phosphore pour de belles floraisons.

    Voici d'ailleurs sa composition : litière de tourbe, tourbe horticole, compost vert, argile, tourteau de pépins de raisins,

    engrais à base de calcium et de magnésium.

    L'argile est intéressant pour la rétention d'eau et des éléments nutritifs.

     

    Dites-moi...         Dites-moi...

     

    J'entends souvent des jardiniers dirent qu'ils réutilisent le terreau de l'année précédente par souci d'économie.

    Pour certains gros pots, il m'arrive de laisser 1/3 au fond pour les mêmes raisons mais

    pour les paniers suspendus par exemple (idem pour les jardinières), il est impératif de renouveler complètement le substrat.

    Rappelez-vous : ce terreau contient des engrais pour 5 mois et

    les plantes l'auront bien épuisé en une seule saison.

     

    En Belgique, on trouve la marque DCM chez Floralux et dans pas mal de petites jardineries.

    Depuis deux ans, je me le fais livrer par Hermie. Les frais de transport sont gratuits à partir de 35 euros d'achat et pas de limite de poids.

     

    En terme d'amendements, si vous n'avez pas la possibilité de produire votre propre compost ou pas en quantité suffisante,

    on a aussi le choix entre différents produits et même si la plupart se valent, 

    on a chacun nos petites préférences.

    Pour rappel, un amendement a pour but d'améliorer la qualité de votre sol.

    Daniel disait toujours : on nourrit la terre, pas le rosier.

    On peut choisir  sa provenance : vache, volaille, cheval ou mix de plusieurs d'entre eux.

     

    Un jour, j'ai décidé d'acheter plusieurs sacs de Vivimus pour améliorer la texture du sol

    dans un massif où la terre était très appauvrie et ça a bien fonctionné :

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Je n'ai jamais utilisé les produits ci-dessous et je serais ravie de lire vos expériences.

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

    Pendant plusieurs années, n'ayant pas de distributeur de Secret Vert dans ma région,

    je le remplaçais par de l'Or brun spécial rosiers.

    Mais je ne pense pas que ce produit spécifique existe encore sous cette forme.

     

    Dites-moi...

     

    Dans cette gamme de produits destinés à enrichir le sol, le top du top, c'est Secret Vert.

    La Rolls Royce des fumiers comme je dis souvent.

    Il suffit d'en mettre une bonne couche (2 kg) une seule fois sur la saison (février-mars) et

    les apports d'engrais seront superflus le restant de l'année.

     

    Dites-moi...

     

     

    C'est celui que Daniel préconisait et que j'utilise à la Roseraie depuis sa création.

    Ca fonctionne super bien, les visiteurs peuvent en attester.

    J'en mets aussi un peu à la plantation des dahlias et là aussi, ça fait une belle différence.

    Pour ceux qui se demandent combien ça coûte, 

    un sac vaut 13.50.

    En Belgique, on trouve le Secret Vert aux Roses de Daniel à Malmedy

    mais aussi à divers endroits dans le Brabant Wallon (Coquette, Pépinière Le Try...).

    Pour les gens du nord, des lecteurs m'ont dit en avoir acheté aux Compagnons des Saisons à Villeneuve d'Ascq.

    Je vois qu'en ce moment, il est en promo à 7.90 !

    Je vois la même bonne affaire dans le magasin de Senlis.

    Cherchez les autres magasins de votre région sur le site et voyez s'ils appliquent les mêmes conditions.

     

     

     

     


    23 commentaires
  •  

     

    Pour les gens du Nord et du Hainaut, la promo qu'il ne faut pas manquer !

    Les Compagnons des saisons 1 rue Louis Constant 56650 Villeneuve d'Ascq

    Je vois la même bonne affaire dans le magasin de Senlis.

    Cherchez les autres magasins de votre région sur le site et voyez s'ils appliquent les mêmes conditions.

     

    Les bons plans de mes lecteurs : Secret Vert en promo


    votre commentaire
  •  

     Le printemps est surtout synonyme de bulbes pour moi.

    C'est magique de les revoir année après année, comme les vivaces,

    sauf que pour les bulbes, pendant une grande partie de l'année, on ne voit même plus de trace de leur présence.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Je n'avais pas prévu de garder ces lunaires panachées (Lunaria annua 'Variegata') 

    car les plantes au feuillage panaché, c'est pas trop ma tasse de thé mais

    puisqu'elle a décidé de survivre, c'est qu'elle se plaît bien et je vais lui laisser sa chance.

    En bordure de massif blanc, tous les polemoniums blancs ont disparu

    (vie courte, j'en sèmerai à nouveau bientôt) mais

    par contre, les Anemone cylindrica sont bien fiables et forment déjà de belles petites touffes.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)        Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    On voit bien maintenant le nouveau feuillage des Hydrangea macrophylla (ici 'Punch Coco').

    C'est signe qu'il est temps de les débarrasser de leurs fleurs de l'an passé.

    Je taille juste sous la fleur, au-dessus d'un beau départ de feuilles. pas plus.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)       Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Dans le premier étang, la petite fougère aquatique a pris une teinte d'un rose presque rouge.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)     Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    Dans le petit jardin de cottage, à l'entrée, entre les Geranium macrorrhizum, émergent des petites tulipes botaniques.

    Je les avais récupérées d'une jardinière et plantées sans beaucoup d'espoir de reprise.

    C'était sans compter sur la force des tulipes botanique.

    Cette année, elles se sont encore un peu plus étoffées et à l'avenir, ce sera toujours de plus en plus beau.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)         Roseraie 2022 - Mars (3)


    Tulipa humilis var. pulchella 'Persian Pearl'

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

     La belle Euphorbia martinii va être synchro avec la Lunaria annua 'Chedglow' juste derrière.

    Ce n'est pas un hasard. Je plante toujours des lunaire près des euphorbes.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

     Je commence à reprendre confiance : 3 fritillaires sont sorties sur les 18 plantées en décembre.

    On ne devra plus attendre longtemps pour voir fleurir les premières tulipes dans le jardin médiéval.

    Je pense que ce sera bon pile poil pour la réouverture de la Roseraie le 1er avril.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)        Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Il est de ces géraniums qui sont déjà magnifiques sans fleurs.

    Geranium wlassovianum 'Lakwijk Star' en fait partie.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Mon expérience de l'an passé, à savoir de replanter les tulipes cultivées en pots en pleine terre

    dans un espace qui leur est dédié, semble s'annoncer de manière positive.

    Les premières sont sur le point de fleurir.

    Je crois reconnaître Christmas Dream.

     

           Roseraie 2022 - Mars (3)          Roseraie 2022 - Mars (3)        

     

     

     il subsiste quelques hellébores plantés par mon prédécesseur.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)         Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    J'ai fini de nettoyer les massifs. Pour certains, maniaques, ça peut sembler négligé mais

    c'est voulu en quelque sorte :

    si je veux pouvoir profiter des semis spontanés (surtout des pavots), je ne peux pas me permettre

    de sarcler autour des rosiers et des vivaces pour ne rien laisser.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)          Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    J'ai enlevé énormément d'Erigerons annuus et il en subsiste encore pas mal.

    Cette année, c'est promis, je les raccourcis suffisamment tôt pour qu'ils n'étouffent pas les rosiers.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     

    Les tulipes de chez Promesse de Fleurs poussent bien et semblent en excellente santé.

    Vivement leur floraison ! J'ai hâte de voir si mes choix d'associations étaient judicieux.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)     Roseraie 2022 - Mars (3)

     

    Mi-mars, c'est une période fantastique au jardin. Tout change à vue d'oeil.

    Un renouveau dont on ne se lasse jamais.

     

    Roseraie 2022 - Mars (3)

     

     


    10 commentaires
  •  

    L'autre jour, Valérie postait cette photo pour identification sur le groupe. Je n'eus aucun mal à la renseigner !

    Hélas, j'avais le regret de lui annoncer que le cauchemar allait commencer...

    Le cauchemar du jardinier

     

     

    Il s'agit d'Aegopodium podagraria, la pire mauvaise herbe de toutes !!!

    Appelée aussi Herbe-aux-goutteux.

    Sur ce, Chantal intervient et m'écrit : "Isabelle, la pire c’est une espèce de potentille rampante".

    Je lui ai répondu que c'est parce qu'elle n'avait encore jamais expérimenté cette peste.

    Ceux qui connaissent confirmeront.

    Chantal, regarde à quoi ressemblent la plupart de mes massifs en ce moment :

     

    Le cauchemar du jardinier

     

     

    Le cauchemar du jardinier

     

    C'est en général, la plante qu'on obtient quand on fait des échanges avec d'autres jardiniers

    qui n'ont pas conscience qu'ils risquent de refiler la peste en cadeau !

    Moi, je sais d'où elle vient mais comment pourrais-je blâmer la personne

    qui m'avait offert il y a très longtemps des plantes de son jardin ?

    A l'époque, je n'étais pas consciente des risques de ces échanges avec le coeur sur la main.

    Depuis, je suis devenue très méfiante et j'inspecte les bébés sous toutes les coutures après avoir enlevé toute la terre !

    Car il suffit d'un tout petit bout de racine égaré dans un pot pour coloniser un massif entier après quelques années !

     

    Il y a une année où Bruno et moi, on s'est attelés à essayer de l'éradiquer de tout un massif 

    en désherbant méticuleusement et en profondeur.

    pendant une semaine ou deux, on y a cru... puis... vous devinez la suite.

     

    Avec ses racines voyageuses et très compactes, elle étouffe les plus fragiles.

    Une sélection se fait ainsi dans votre jardin : seules les très costaudes émergeront.

     

    Le cauchemar du jardinier

     

    Le cauchemar du jardinier

    Brave et courageuse petite euphorbe Chameleon (feuillage rouge)...

     

    Quand j'évoque le problème, ce qui m'agace un peu, j'avoue (mais je reste courtoise et polie),

    c'est quand on me dit : je n'ai pas ce problème-là avec la mienne alors que la personne parle

    en fait de la variété panachée de la même plante.

    En fait, on ne devrait même pas dire qu'elles sont soeurs tellement elles se comportent différemment.

    Pour moi, Aegopodium podagaria 'Variegata' est une plante du jardin d'ornement et 

    Aegopodium podagraria est une s...., p...., f..... de mauvaise herbe !!! 

     

    Le cauchemar du jardinier

    (Credit photo Promesse de Fleurs)

     

    L'autre conseil que j'ai du mal à entendre aussi est "On peut toujours la manger, c’est excellent en salade"

    (j'ai même droit à des recettes parfois !!!)

    Si vous saviez... ici, j'ai de quoi nourrir tout un quartier pendant des mois et des mois... Grrrr !

     

    Le cauchemar du jardinier

    C'est vrai que le feuillage est pourtant très joli...

     

     

    Ce que j'aimerais, c'est qu'un jour, quelqu'un trouve la recette miracle pour éradiquer cet alien

    car jusque là, à part m'avoir dit qu'il est possible, qu'un jour, elle disparaisse comme elle est venue,

    (je suis croyante mais des miracles aussi énormes me font douter)

    je n'ai aucun remède à mon problème.

     

    Le cauchemar du jardinier

     

    Larry Hodgson avait fait un excellent article à son sujet : https://jardinierparesseux.com/2016/05/20/sus-a-lherbe-aux-goutteux/

     

     

     


    23 commentaires
  •  

     J'aime cet effet sous-bois avec l'Anthriscus sylvestris parmi les tulipes en ce moment.

    Les tulipes en pots seront bien sûr les premières et il en est une que j'ai hâte de découvrir.

    Elle s'appelle Little Queen et ne devrait ressembler à rien de ce que j'ai connu jusqu'ici...

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)        A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

    Toujours pas d'autres floraisons que celles des Lunaria annua pour le moment.

    Mais les feuillages sont tout aussi intéressants 

    comme celui, très lumineux, du Geranium 'Rose Madder'.

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)     A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

     Le Sedum 'Touchdown' n'a pas un développement aussi grand que celui des autres sédums

    mais la couleur du feuillage est vraiment magnifique.

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

     

    En cherchant bien, ben non, y a pas que les monnaie-du pape en fleurs...

    L'un de mes rares hellébores prend des teintes rosées qui lui vont super bien.

    Début de floraison pour l'Erysimum cherii.

    C'est celui dont je vous avais proposé des graines en début d'année.

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)         A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

    Premiers leucojums...

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

     

    Les deux Sambucus nigra dans le massif jaune ont maintenant de l'âge.

    Je les taille très court car leur développement est assez imposant si près des rosiers.

    En général, je suis même obligée de les retailler un peu en milieu d'été.

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     A un  moment donné, il faut arrêter de s'acharner et se résoudre à l'évidence 

    qu'il y a des endroits où la pelouse ne poussera pas...

    Cette semaine, j'ai jeté l'éponge pour ce petit bout qui mène de l'entrée de la maison

    à la partie engazonnée.

    Pendant des années, j'ai ressemé en avril mais après peu de temps, il ne restait plus un brin d'herbe.

    L'an passé, j'ai tenté un tapis de Phuopsis qui a lui aussi fini par disparaître.

    Bruno m'a retrouvé deux beaux seuils en pierre

    (plus jamais je ne lui reprocherai de tout garder !) et voilà LA solution.

    Hier, j'ai planté quelques petits Erigerons karvinskianus et ça devrait le faire.

     

    A Little Bit of Paradise - Mars (3)

     

     

     


    7 commentaires