•  

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     Quand Baudouin m'a apporté ces deux potées pour l'inauguration, elles n'étaient pas en fleurs et là aussi,

    avec des arrosages réguliers et surtout mon fameux engrais magique,

    j'ai pu parvenir à les faire donner le meilleur d'elles-mêmes.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)           Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

     Près du gabion qui sert de support pour le panneau explicatif,

    j'avais deux grands bacs en briques à garnir et 

    je pus dire que ce fut une grande réussite.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

    Grâce aux deux petits lauriers rose acheté pour seulement 3.99 pièce chez Famiflora.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)         Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

     Grâce aux Salvia farinacea en fleurs non-stop.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

    Grâce aux Pelargonium issus de boutures des miens que j'ai depuis longtemps.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     Grâce à ces petits Phlox drummondii 'Crème brûlée' aussi en fleurs sans interruption.

    Des graines trouvées chez Silène.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

    Grâce à ces Sunpatiens à la floraison interminable.

    Pour rappel, les Sunpatiens sont des Impatiens sensées supporter le soleil.

    Or, ici, ces bacs sont exposés au soleil ardent tout l'après-midi et 

    j'avoue qu'avec l'été qu'on a connu, ils ont souffert certains jours, m'obligeant à les arroser très, très souvent.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

    Et enfin, grâce à ces incroyables Thunbergia !

    Deux pieds seulement dans chaque bacs ont fourni des centaines de fleurs en même temps !

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)          Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     D'avril à maintenant encore, ils ont fleuri sans discontinuer.

    Je les ai trouvé chez De Nachtwaker à ... 1.25 pièce !

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)          Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

    La réussite de ces deux bacs, je la dois aussi bien sûr au 20-20-20

    que j'ai apporté tous les 10 jours.

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)          Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     

     

     

    Roseraie WM : Potées et jardinières 2018 (2/3)

     


    15 commentaires
  •  

     

     

    And the winner is...

     

    Nombre de votes : 70 ( 37 sur le blog - 33 via Facebook)

     

     

    And the winner is...     23 

     

     

    And the winner is...     20 ♥

     

     

    And the winner is...     15 

     

     

    And the winner is...     10 


    2 commentaires
  •  

     

    Bonjour,

    Vous allez bien ?

    Moi, j'émerge enfin de cette fiche otite qui m'aura pourri la vie pendant un bon moment ! L'ORL a enfin trouvé le bon traitement.

    Pas de Jardins d'Aywiers pour moi cet automne. Je me rattraperai à Beervelde le week-end prochain.

    Hier, je me suis accordée une bonne heure à la Roseraie. Les gens qui passaient par là auront dû me prendre pour une folle :

    il faisait 25° et je portais une... cagoule !

    Bref, j'ai pu tailler les roses fanées et récolter des graines. C'est le moment ! Mais attention : malgré les beaux jours, elles restent humides et donc,

    avant de les entreposer, je vous conseille de les faire sécher sur des assiettes à l'intérieur de la maison pendant 2 ou 3 jours.

    Le Seeds of Love se prépare dès maintenant !

    N'oubliez pas de voter pour votre bouquet préféré. (Pensez à cliquez sur les photos pour en voir tous les détails)

    Bon dimanche !

    Isabelle

     

    1.  Le dimanche... on vote !     2.  Le dimanche... on vote !

     

     

    3.  Le dimanche... on vote !     4.  Le dimanche... on vote !


    40 commentaires
  •  

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Devant la Maison de Village de La Glanerie, j'ai garni les trois gros pots qui auront donné pleinement satisfaction durant tout l'été.

     Dans le premier, j'ai laissé le Pennisetum alopecuroides et je lui ai ajouté trois Sunpatiens,

    une nouvelle variété d'Impatiens qui tolère une exposition au soleil.

    (Mais pas le soleil de l'après-midi comme on le verra dans un autre post)

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)          Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Un Bacopa violet vient garnir le bord du pot. 

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     Au fil des mois, les Sunpatiens ont pris de l'ampleur, grâce aux arrosages réguliers et à l'engrais 20-20-20.

    Quant au Pennisetum, c'est vraiment une plante intéressante pour un grand pot car

    il ne demande aucun entretien et est du plus bel effet à partir de la fin de l'été.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)          Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     

     Deuxième potée qui contenait déjà un olivier, un petit arbuste persistant et quelques Iberis blancs.

    J'y ai ajouté 5 petits bégonias blancs à fleurs doubles et un Bacopa blanc qui a eu un creux

    en plein été mais qui là, refleurit bien.

     

     Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)          Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Je ne peux que conseiller ces mini bégonias qui fleurissent durant des mois sans grandes exigences.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Dernière composition. C'est celle qui a suscité le plus d'admiration,

    surtout parce que peu de personnes connaissent le Perilla frutescens et 

    aussi, qu'ils ne penseraient pas à l'utiliser en potées.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Le contraste avec les fleurs mauves du Sunpatiens est fabuleux.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)           Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    Le feuillage prend des reflets métalliques et c'est à mi-ombre qu'il donne le meilleur de lui-même.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)

     

    On l'appelle aussi pérille de Nankin ou Shiso ou encore basilic japonais car

    elle est utilisée en cuisine au pays du soleil levant.

    Pour en savoir plus, lire ici.

     

    Actuellement, la potée n'en finit plus de prendre des proportions gigantesques (vive le 20-20-20 ici aussi).

    Le shiso devrait bientôt fleurir et ainsi me fournir quantité de graines à distribuer.

     

    Roseraie WM : jardinières 2018 (1/3)


    10 commentaires
  •  

     

     

     

         

     

    Dahlia neglecta, 'Berner Oberland', 'Nuland's Josephine' et 'Ice Tea'

    Cosmos

    Cobaea scandens 'Violette'

     

     

     

         

     

     

     

     

         

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires