•  

     

    L'autre jour, j'ai reçu un mail de Monsieur X et je voulais vous en faire profiter.

     

    Je ne sais pas si cela peut intéresser tes lecteurs mais, je viens de me payer un livre sur.......... les hortensias.

    Ronan Garin , L'encyclopédie de  mes plus beaux hortensias et hydrangéas. Josselin, les éditions de la Mare Bollée, 2016, 247 p.

    On peut aussi le commander sur le site :Les hortensias du Haut Bois et le faire dédicacer (en le demandant simplement)par l'auteur qui est le propriétaire de la pépinière.

    Livre très bien fait:

    historique et différence entre hydrangéas/hortensias.

    culture

    reproduction

    la nomenclature 

    maladie etc .

    Viennent ensuite la présentation des hortensias avec une photo de l'arbuste et une photo de la fleur et la culture (exposition, taille, floraison....). J'ai beaucoup apprécié la rubrique origine où on découvre le pays , l'obtenteur. J'ai ainsi appris que bien des variétés avaient la Belgique pour créateur (Draps-Dom, Kalmthout avec les Debelder pour ne citer qu'eux.)

    Bonnes vacances

    Monsieur X

     

    Critique littéraire par... Monsieur X              Critique littéraire par... Monsieur X


    11 commentaires
  •  

     

    Enghien, c'est une seule fois sur l'année et c'est toujours la première en Belgique, un peu à la manière de Locon dans le nord de la France.

    Elle se distingue de Locon sur plusieurs aspects cependant.

    En général, il y fait moins froid (pas sûr que c'était le cas cette année).

    Les animations. (les Belges aiment bien y retrouver nos présentateurs (ou ex-) d'émissions de jardinage

    au travers de conférences très interactives).

    Les exposants. Hormis les experts que l'on retrouve aussi sur les fêtes des plantes plus connues, 

    on trouve également des pépiniéristes venus du nord du Royaume avec des plantes plus basiques,

    quoi que je devrais plutôt dire "classiques", des valeurs sûres à des prix qui correspondent plutôt à ceux pratiqués sur les marchés.

    A Enghien, on aime bien aussi cette ambiance "marchés" qui apporte une touche très conviviale, à la Belge.

    On y goûtera ainsi des nems, des saucissons ou que sais-je encore. C'est notre côté épicurien dans le plat pays.

    Bref, la Foire d'Enghien est unique et c'est pour nous, souvent, l'occasion de revoir les amis jardiniers et pépiniéristes

    après de longs mois au coin du feu de la serre.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

    Ce que j'aime avec les fêtes des plantes, c'est qu'elles se déroulent souvent dans des lieux très prestigieux

     

    J'ai pris peu de photos car Bruno et moi, on avait tenu à venir quand même malgré nos interminables problèmes domestiques (chauffage),

    donc je m'excuse pour ce reportage un peu court et aussi auprès des pépiniéristes que je n'ai pas eu le temps d'aller saluer.

    Ce sera pour une autre fois, promis, double ration de bisous.

     

    Mon premier arrêt fut pour le stand d'Eric et Estelle (Philosophia Botanica).

    j'avais hâte de voir quelles plantes ils avaient sélectionnées pour cette nouvelle saison.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    Leurs fiches sont bien complètes et reprennent de manière bien claire toutes les infos nécessaires.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019      Foire de jardin du parc d'Enghien 2019     Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019     Foire de jardin du parc d'Enghien 2019     Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     Je leur ai pris le Tanacetum corymbosum, le Serratula tinctoria gigantea et la Centaurea phrygia

    que je vais tester à la Roseraie.  Toutes des plantes à l'aspect très naturel.

    J'ai hésité pour l'Adenophora car au jardin je possède déjà A. confusa et A. lilifolia

    Je le leur prendrai à La Feuillerie dans deux semaines.

     

     

    Chez Alain (Les Bulbes d'Aremberg), une belle collection de dahlias,

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019            Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    et d'Eucomis aussi.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

     

    Chez Gebaplanten (ne les cherchez pas sur d'autres fêtes des plantes, ils ne font que des marchés),

    des prix de dingues pour des plantes que l'on connaît depuis pas mal d'années certes 

    mais parmi lesquelles il y a des incontournables.

    Pour une personne aménageant un nouveau jardin ou bien, tout simplement 

    si vous avez perdu telle ou telle plante, il y avait de quoi faire de sacrées bonnes affaires.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019            Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                Geranium p. 'Mrs Kendall Clarke'                                                     Geranium sanguineum 'Inverness'

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019          Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                         Agastache 'Black Adder'                                                            Lavatera 'Candy Floss'

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                     Papaver orientale 'Harlem'                                                          Papaver orientale 'Central Park'

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                          Anemone 'Pamina'                                                       Panicum virgatum - Pennisetum 'Hameln'...

     

     

    La Curiosité Fleurie sera présente à la Glanerie à notre fête du 15 juin,

    notamment avec sa collection de Pelargonium,

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    dont le très beau 'Appleblossom'.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Tiens, une plante que je ne connais pas.

    Aptenia, ça vous dit quelque chose ?

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

     

    Encore un pépiniériste du Nord du pays qu'on ne trouve qu'à Enghien et

    les habitués se ruent sur son stand car là aussi, on y trouve des valeurs sûres à des prix de fous !

    Tous les pots n'étaient pas très enracinés mais pour le jardinier averti,

    qui va bien prendre soin d'attendre un peu avant de transplanter, ce ne sera pas un problème.

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                                                       Geranium pratense 'Dark Reiter'

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                                             Geranium 'Sirak'                                                                   Aquilegia 'William Guiness'

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

    Cistus Fiorentinus

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

    Dicentra spectabilis

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019           Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

                                                         Lupinus 'La Châtelaine' - 'The Governor'                             Verbascum phoeniceum 'Rosetta' - 'Flush of White'

     

     

    Un peu de déco aussi...

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    Et puis, c'est là que j'ai enfin passé l'APN à Bruno qui avait oublié le sien...

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019            Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

    Ha ha ! Fallait s'attendre à y trouver des animaux en triant les photos !

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019         Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    On s'était séparés mais il n'est jamais très loin, je le sais et il veille !

    Surtout quand je croise André !

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Bye Bye Enghien !

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     

    Foire de jardin du parc d'Enghien 2019

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    ... êtes-vous du genre "maniaque" dans le nettoyage de vos massifs ?

    Ou bien êtes-vous plus indulgent en laissant une chance aux semis spontanés ?

     

     

    En voyant des photos des massifs passer sur Facebook, j'ai réalisé qu'il y avait un truc très différent des miens.

    Chez eux, autour des plantes, la terre est vierge de tout semis spontanés et bien travaillée... bien propre comme ça doit être pour beaucoup de gens.

    Ca ressemblait très fort à ceci :

     

    Dites-moi...            Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

     

     

    Dans mon jardin, la terre nue, n'en parlons pas : on ne la voit déjà plus fin mars !

    Et la Roseraie suit le même chemin.

    Je n'ai pas envie d'une Roseraie classique comme ceci :

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

     

    Non, mon idéal, c'est le jardin de roses de Mottisfont Abbey :

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

    Le moyen pour obtenir un tel résultat, c'est surtout d'être beaucoup plus ouvert à la spontanéité.

    Et semis spontanés = spontanéité.

    Ca ne veut pas dire moins de travail au début du printemps, que non !

    Il s'agit plutôt d'un travail de reconnaissance des plantules et de réflexion,

    à savoir si je laisse telle ou telle semis spontané, si je le déplace, si je l'enlève ou pas.

    Allez, on va voir sur le terrain...

     

    Oh ! Des Reseda alba ! On laisse.

    Quelques cierges blancs en plus, ce sera joli.

     

    Dites-moi...

     

    Un ou deux Phacelia tanacetifolia et Agrostemma githago en plus, on peut bien rajouter quelques assiettes

    pour ces invités surprises. Il suffira de débarrasser une fois qu'ils auront fini de fleurir en les arrachant.

     

    Dites-moi...

     

     

    Là, je parie que d'aucuns auraient envie de donner un coup de griffe...

    Vade retro satana !!!

    Regardez-bien : c'est remplis de petits pavots somnifères !

     

    Dites-moi...

     

    Ici, on les reconnaît bien car ce sont des semis spontanés, des graines qui sont tombées des capsules l'an passé.

    Comme l'hiver a été doux, ils ont survécu et fleuriront très tôt.

     

    Dites-moi...

     

    Là, par contre, ils sont plus petits. Ce sont des semis que j'ai fait à la volée en février.

     

    Dites-moi...

     

     

    En prenant de la hauteur, ça donne ceci (photo de gauche).

    Parfois, on peut se retrouver avec un fouillis de plusieurs semis spontanés comme sur la photo de droite,

    avec des quelques pavots somnifères venus s'insérer entre les carottes sauvages.

    Dans ce cas, je laisse car j'imagine déjà la scène et ce sera fabuleux.

     

    Dites-moi...           Dites-moi...

     

     

    Justement en parlant de carottes sauvages, celles-ci, ce sont des Daucus carota 'Dara'

    qui se sont ressemées de manière très généreuse.

    Je me souviens d'avoir vu ça un jour chez Fabienne, une grande masse de carottes roses voyant au gré du vent.

    Ca me faisait terriblement languir et ce serait complètement idiot d'aller donner un coup de rasette là-dedans !

     

    On prend du recul et on regarde ce que ça donne quand on regarde le massif en entier :

     

    Dites-moi...

     

    Ok, c'est pas très net mais attendez d'ici une semaine ou deux... Vous m'envierez !

     

    Dites-moi...

     

     

    Allez, on continue notre tour et on arrive dans le jardin blanc.

    J'ai ceci devant moi.

     

    Dites-moi...

     

    Voilà comment je procède dans ma tête :

    Je commence par enlever tout ce que je reconnais comme de l'herbe (attention, pas les graminées, hein !).

    La grosse touffe d'Agastache sur la gauche, je laisse. Par contre, le petit semis spontané au milieu, je l'enlève et le mets en pot pour faire un heureux cet été.

     

    Dites-moi...

     

    Parmis les semis, je reconnais des pavots. Je laisse, ce sont des White Cloud que j'ai semés en février.

    (vous vous souvenez, ces gros pompons qui ressemblent à des pivoines ?)

    Je reconnais aussi des Orlaya grandiflora car il y en avait à peu près au même endroit l'an passé.

     

    Dites-moi...

     

    Et puis, il y a des graminées. Là, j'hésite. Ca pourrait être des Lagurus ovatus, des Panicum elegans Fountain,

    des Briza minima, à moins que ce ne soit des Melica ciliata... A ce niveau, je dois encore m'exercer.

     

    Dites-moi...

     

    Mais peu importe, dans le doute, je laisse; je ne voudrais pas me priver d'une belle association que Dame Nature aurait choisi.

    Car c'est de ça qu'il s'agit !

    La Nature fait tellement bien les choses, entend-on souvent !

    Alors, laissons-là nous guider, soyons à son écoute !

     

    Un peu plus loin, les Ammi se sont ressemés gaiement. Il y a les deux :

    Ammi visnaga, au feuillage très découpé et

    Ammi majus, aux feuilles beaucoup plus rondes et charnues.

    Ils sont très différents et d'ailleurs, j'ai été surprise de la grosse erreur du magazine Détente Jardin qui confond les deux

    dans sa dernière édition de mai-juin.

     

    Dites-moi...         Dites-moi...

     

    Toujours dans le jardin blanc, en bordure, on reconnaît à gauche un Polemonium,

    à droite du persil (super beau et surtout surprenant dans cette partie du jardin) et

    devant, des Geranium pyrenaicum.

    Ceux-là, je les enlève à l'aide d'une gouge (ils ont une racine profonde mais sont très faciles à enlever).

    Ceux-là sont éliminés car trop au bord, ils s'affaleront une fois en fleurs, à la première grosse drache.

     

    Dites-moi...

     

     

    Par contre, ceux placés en plein milieu du massif, je les laisse.

    Il apporteront une belle touche de spontanéité et joueront les "fillers" comme dans un bouquet.

     

    Dites-moi...

     

     

    Dans le massif jaune, en bordure, les Calendula 'Snow Princess' ont eu la bonne idée de revenir pile poil au bon endroit

    et ainsi, de me faciliter la tâche : pas besoin d'en ressemer.

     

    Dites-moi...

     

     

    Par contre, pour les Tagetes minuta, je vais devoir éclaircir !

     

    Dites-moi...

     

    Ca prend donc plus de temps à cette période mais après, quand les massifs seront bien denses,

    ce sera certes beaucoup moins de boulot. Il suffira juste de vérifier si une indésirable

    ne sera pas parvenue à s'immiscer ci et là.

    Tout est une question de contrôle. Rester indulgent tout en ne se laissant pas déborder non plus.

     

    Alors, chez vous, maniaque ou pas ?

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

     

    Chaque année, à cette époque (d'habitude un peu plus tard), je vais en repérage

    chez De Nachtwaker pour mon amie Claire

    et pour vous, chers lecteurs.

     

    Je ne reviendrais jamais assez sur l'intérêt d'avoir des annuelles au jardin...

    Non, ce n'est pas e l'argent perdu, c'est du bonheur durant des mois et des mois.

    Et pour les fuchsias, avec un peu de soin, vous parviendrez à les garder d'une année à l'autre.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Beaucoup, beaucoup de choix et

    de la qualité à des prix tout doux.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Vous vous souvenez de mes Thunberghia de l'an passé ?

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend            Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Eh bien, on en trouve dans différentes couleurs :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Dans un coin de la pépinière, j'ai adoré l'association de ce Nemesia avec l'Anthemis jaune beurre.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Beau choix aussi de Callibrachoa. Vous savez, ces mini mini pétunias...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend                                                      Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Quand à moi, cette année, j'ai déjà craqué pour celui-ci :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Idem pour ce beau Nemesia que j'avais déjà cultivé l'an passé :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Il y avait aussi cette fameuse plante que Marie-Claude parvient à garder d'année en année :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Une belle collection de Sunpatiens, une plante découvert l'an passé et qui avait fait mon bonheur à la Roseraie :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Tiens une nouveauté ! Faudra la tester...

    Et toujours ces Salvia 'Amistad' à... 1.14 !!!

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Une belle collection aussi de Pelargonium pour les fleurs mais aussi pour le feuillage.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

    1.50 pièce

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    J'aurais pu vous parler des nombreux Fuchsias (c'est la spécialité maison), prêts à "exploser"...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    mais on a (comme toujours) beaucoup papoté et il était grand temps d'aller dans les autres serres.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Zut ! J'ai cassé le mythe de "l'arbre à fuchsias" !

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

     

    De l'autre côté de la rie se trouve la grande serre avec le plus grand choix de fuchsias que vous n'avez jamais vu !

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    On y trouve les pieds-mères mais aussi de nombreuses boutures à des prix plus que démocratiques.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend           Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Parmi les pieds-mères, j'ai repéré des variétés qui ne seront disponibles que dans l'année prochaine 

    mais j'ai déjà retenu leurs noms :

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend      Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

                                                                                     Tom Silcock                                                                                                         Waldis... ?

     

     

    Mais faire des choix dans cet antre des belles en tutus s'avère bien difficile...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Geert nous avait conseillées de jeter un oeil dans la dernière serre,

    dans les coulisses en fait et là, tu te dis que du stock, c'est pas ça qu'il  manque !

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Des Erisines à foison...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Un joli tapis de Pelargoniums à feuillages...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    et de Coleus aussi...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Cette année, Geert propose 4 graminées annuelles :

    Pennisetum setaceum rubrum

    Pennisetum villosum

    Pennisetum macrourum 'White Lancer'

    Pennisetum glaucum ‘Purple Baron’

    (au même prix que les autres annuelles !)

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    J'ai pris une caisse des deux premiers mais je pense bien retourner en reprendre des deux autres variétés aussi !

     

     

    En ce moment, on ne chôme pas dans la famille Bonte !

    Les repiquages vont bon train...

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Moi qui avais "sauté" sur les Sunpatiens dans la première serre, 

    pensant qu'ils pouvaient être les derniers !

    Je sais maintenant que je peux y retourner tranquille s'il m'en manque !

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    J'ai noté aussi un grand choix de tomates.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Et les meilleures variétés de bégonias :

    Rappelez-vous, les filles :

    Les Bellaconia pour les jardinières et

    les Summerwings pour les paniers suspendus !

    (j'ai une belle expérience de ces deux-là).

    A noter qu'on les trouve tous les deux dans différents tons.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend     Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Encore une chose, si vous ne parvenez pas à faire lever les Rodochitons ou si,

    comme moi, vous n'avez pas pu récolter de graines valables l'an passé,

    Il y a ici de quoi palier à cette lacune.

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

    Je terminerai par cette super bonne affaire :

    des fuchsias Genii (rustiques) dans de très gros pots pour un prix de dingue !

     

    Annuelles et fuchsias : un avant-goût du choix qui vous attend

     

     

    Pour rappel, voici l'adresse :

     

    De Nachtwaker

    Oostnieuwkerksestraat 5
    8890 Moorslede (Belgique)

    (à 7 km de Floralux)

     

    PS : Et n'oubliez pas de leur acheter l'engrais magique !

     


    11 commentaires
  •  

     

    Cette semaine, après avoir désherbé les massifs, j'ai semé en place quelques annuelles.

     

    Dans celui des roses d'Emile, pas besoin de trop réfléchir aux couleurs 

    car comme au départ, il s'agissait de réunir toutes ses créations,

    je me retrouve avec un mixed-border très haut en couleurs.

    Vous imaginez que ce sera bien dense d'ici une semaine ou deux.

    J'ai quand même pris soin de ne pas déranger les pavots somnifères qui avaient levé.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

     

    Dans le grand massif jaune-pourpre, doivent venir s'ajouter par la suite, contre la bruyère des tournesols très foncés.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

    De ce côté, au fond, j'ai semé des Lathyrus odoratus 'Black Knight' 

    et en bordure, j'au juste rajouté quelques Calendula 'Snow Princess' (beaucoup s'étaient ressemés) et

    des Centaurea 'Black Ball'.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

    Dans le jardin blanc, j'ai aussi fait quelques semis en place :

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

    Dans les deux carrés devant la Maison de Village, plus la place !

    Les Claytonia sibirica s'y sont tellement ressemés que j'ai de la peine à les enlever.

    En plus, il y a plein de semis de pavots somnifères.

    On se contentera donc de juste désherber.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

    Dans le jardin médiéval, c'était déjà fait la semaine passée 

    avec des Cosmos sulfureus.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

    J'en profite pour vous montrer au passage

    les rosiers anciens qui ont été cerclés.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place         Roseraie : semis d'annuelles en place

                                                                           Cuisse de Nymphe                                                                       Cardinal de Richelieu

     

     

    Dans le petit massif jaune, il faudra que je supprime des Tagetes minuta car elles se sont ressemées abondamment.

    Toujours est-il que j'ai quand même trouvé de la place pour des chrysanthèmes comestibles

    et des cosmos jaunes pâles.

    A cela, il faut aussi ajouter des Calendula 'Snow Princess', des Centaurea 'Black Ball'

    et des Setaria viridis 'Caramel'.

     

     Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     A l'arrière de la Maison de Village, dans la parcelle 3, il me restait bien de la place car les rosiers y sont plus jeunes

    et pour l'instant, prennent encore moins de place.

     

     Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     Parcelle 2, quelques trous ci et là qui me permettent de semer encore en place.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     Parcelle 1, juste la place pour quelques centaurées car c'est déjà bien dense.

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place

     

    Et j'ai tenté un coup de maître ! Si ça marche (avec les pavots rhoeas, c'est assez aléatoire), ce sera grandiose !

    Entre chaque touffe de la bordure d'Erigerons karvinskianus, j'ai semé

    des Papaver rhoeas 'Pandora'. 

    (Merci Nathalie de m'en avoir fourni en quantité bien généreuse !)

     

    Roseraie : semis d'annuelles en place            Roseraie : semis d'annuelles en place

     

     

    Voilà, la Roseraie est fin prête pour accueillir les premières floraisons.

    Tout est bien désherbé (enfin... je reviendrai dimanche sur ce sujet).

    Je suis finalement en avance sur mon programme et 

    je vais maintenant, non pas pouvoir me reposer mais

    m'attaquer à mon propre jardin !

     


    10 commentaires