•  

    Nouvelle réunion de travail à la roseraie ce vendredi.

    Bernard a fait une petite analyse du sol et a donné ses conseils pour l'améliorer à Baudouin.

    Il est convenu d'un apport massif de compost, d'un travail de la terre en profondeur et

    d'apports de Secret Vert et de mycorhizes à la plantation pour améliorer la structure.

    (Pour en savoir plus sur ces mycorhizes, cliquer ici)

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Baudouin a enlevé les hémérocalles.

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Quelques plessis ont été refaits avec la taille du saule.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Il faudra maintenant aller chercher des branches plus fines au village voisin

    pour les deux disques au centre.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Nous avons été vérifier l'état des rosiers. Ils se portent à merveille.

    J'irai les trier bientôt en fonction de leur emplacement.

    Nous avons planifié la plantation qui est prévue pour le 12 avril. 

    Croisons les doigts pour avoir du beau temps ce jour-là car une grosse journée nous attend.

     


    9 commentaires
  •  

     

    Ce vendredi, nous avions prévu une nouvelle réunion de travail

    pour mettre au point les travaux à effectuer cette semaine.

    J'ai exposé à Baudouin mes notes pour les plantations

    en attendant Bernard qui avait un peu de retard... (on l'excusera et vous comprendrez pourquoi)

    Baudouin m'a expliqué pourquoi il n'avait pas eu le temps de s'occuper des saules cette semaine :

    il a semé des prairies fleuries dans les trois villages de l'entité.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Chouette !!!

    J'avais adoré ça il y a quelques années.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     Photo prise dans ma rue en 2012

     

     

    Avec Bernard, on a fait l'inventaire de toutes les vivaces et des arbustes qui devaient être enlevés

    et de ce qu'on garderait.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Pour ce qui est des vivaces, elles seront replantées à d'autres endroits du village.

    Il ne s'agit pas de prendre des risques qu'elles étouffent les rosiers la première année.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Les hellébores seront divisées après floraison.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Le Mahonia, l'Osmanthus panaché et les hémérocalles s'en vont.

    Restent les spirées Golden Princess, le Viburnum et les heuchères poupres qui iront avec les roses jaunes.

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Il faut essayer d'imaginer ce que ça serait si on laissait tout.

    Photo prise le 9 juillet dernier :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Garder les heuchères mais pas les asters.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Mélisse (?) et échinacées partiront aussi à d'autres endroits de l'entité.

     

    Des nouvelles de la roseraie    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    On conserve les Geranium sanguineum. Pas de risque qu'ils étouffent les rosiers, eux.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Triangle suivant : l'hôtel à insectes reste bien sûr.

    L'Osmanthus aussi ainsi que l'Acer.

    Par contre les hémérocalles partent garnir les abords du cimetière.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Non pas que je n'aime pas les hémérocalles. Mais ce n'est pas ce que je désire pour ce massif dans les tons roses.

    Bernard était d'accord avec moi.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    On ne touche pas au bouleau.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Le Choisya ternata sera retaillé après floraison.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     On jette un oeil à la dernière parcelle :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Le jonc va partir.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Les petits Hydrangea grandiflora vont rester.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Surtout le Vanille-Fraise qui a déjà une belle taille.

    Exit le Cotoneaster et le Cornus derrière.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    On garde le Syringa, la graminée et le Philadelphus.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Ce coin-là, à l'extrémité, sera travaillé à l'automne prochain car il est impossible de garder le Parrotia

    qui, au fil des ans, ferait beaucoup trop d'ombre pour les rosiers.

    Comme c'est un arbre remarquable, il sera enlevé à la grue et replanté ailleurs dans la commune.

    On en profitera pour faire partir le bambou et les envahissantes euphorbes graffithii.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Les énormes touffes d'achillées jaunes vont aussi être supprimées.

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Maintenant, il faut que je vous explique pourquoi Bernard est arrivé un peu en retard :

    Il est passé par ... l'Atemporel (souvenez-vous ici)

    et nous a apporté un "petit" échantillon de leurs merveilles 

    pour une agréable séance de dégustation !

    Bernard est quelqu'un de terriblement attentionné, ça se confirme.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Tout en continuant à discuter "roses" bien au chaud avec vue sur la future roseraie,

    nous avons partagé ces quelques douceurs.

    Je n'ai jamais connu de réunion de travail aussi savoureuse !

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Ce dimanche, je suis allée tailler les trois grimpants qui resteront sur les claustras dans le jardin médiéval.

    Les trois autres (dont deux encore bébés seront déplacés vers le cimetière aussi) et

    seront remplacés par trois Sky Dragon de Warren.

    Il est déjà un peu tard pour tailler. J'ai donc fait "léger" pour ne pas trop retarder les floraisons.

     

    Baudouin tenait tellement à garder son Westerland que je n'ai pas eu le courage

    de lui dire que je n'aimais pas trop. Pas grave, je me suis adaptée

    et je lui ai trouvé de beaux rosiers de Warren pour lui tenir compagnie. Ce sera "hot".

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Des nouvelles de la roseraie          Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Un peu plus loin, c'est un grimpant à petites fleurs roses dont Baudouin ne se souvient plus du nom.

    (comme punition, je le mets au défi d'apprendre celui de toutes les roses de Warren hé hé !)

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Des nouvelles de la roseraie         Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Et le troisième, un grimpant bien vigoureux aux fleurs roses teintées d'abricot à identifier cet été.

     

    Des nouvelles de la roseraie          Des nouvelles de la roseraie

     

    J'ai retrouvé une photo prise en juillet mais malheureusement, pas de photo de plus près :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     J'ai aussi enlevé le bois mort sur trois rosiers anciens qu'on tâchera d'identifier cet été aussi.

    (Il y a un Cuisse de Nymphe, je me rappelle)

    Et puis, sur ma lancée, j'ai "nettoyé" les hellébores de leurs vieilles feuilles.

    L'autre jour, Bernard avait demandé à Baudouin s'il ne le faisait jamais et 

    j'avais répondu à sa place : "Pas le temps !".

    Regarde, Bernard ! C'est pour toi ! wink2

     

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

     


    20 commentaires
  •  

     

    L'autre jour, Fabrice m'a demandé de ne retenir que 10 roses de Warren

    pour un article qu'il voulait publier sur Hortus Focus.

    Quel supplice ! Mais je m'y suis pliée avec grand plaisir !

     

    Un exercice TRES difficile !


    3 commentaires
  •  

    Les Roses de Warren : Lemon Sunrise

     

                                                                             Obtenue par Warren Millington (Australie 2010)

                                                                             Introduite en Europe en 2016.

                                                                             Floribunda.

                                                                             Jaune pâle, revers blanc.

                                                                             Parfum doux.

                                                                             Fleurs de taille moyenne (8 cm), doubles (17-25 pétales), en grands quartiers.

                                                                             Floraison continue.

                                                                             Arbuste de taille moyenne (jusqu'à 90 cm), buissonnant.

                                                                             Feuillage de taille moyenne, semi-brillant et de couleur vert moyen.

                                                                             Peut être utilisé en massifs, en isolé, en pots ou en fleurs coupées.

                                                                             Cette rose est extrêmement fertile et fructifie beaucoup.

                                                                             Parents : Wendy (miniature, Schuurman 1993) × Inconnu

                                                                             Disponible en juin 2017

     

     

    Les Roses de Warren : Lemon Sunrise

     

     

     

    Les Roses de Warren : Lemon Sunrise


    7 commentaires
  •  

    Les Roses de Warren : Hubba Dubba

     

     

                                                                             Obtenue par Warren Millington (Australie 2013)

                                                                             Introduite en Europe en 2016.

                                                                             Arbuste.

                                                                             Camaïeu de rose, revers jaune pâle, centre rouge foncé, s'épanouit en rose clair.

                                                                             Puissant parfum de clou de girofle.

                                                                             Fleurs de taille moyenne (8 cm), pleines (26-40 pétales), en forme de coupe.

                                                                             Floraison généreuse et continue durant toute la saison.

                                                                             Arbuste de taille moyenne (jusqu'à 160 cm), érigé.

                                                                             Feuillage de taille moyenne, mat et vert clair.

                                                                             Peut être utilisé en massifs, en isolé et en fleurs coupées.

                                                                             Très vigoureux.

                                                                             Résistant aux maladies.

                                                                             Parents : Graham Thomas ® x Eyes for You

                                                                             Disponible en juin 2017

     

     
     

    Les Roses de Warren : Hubba Dubba

     

     

    Les Roses de Warren : Hubba Dubba


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique