•  

     

    Je n'arrive pas au jardin à utiliser des contrastes forts.

    Jamais vous ne verrez chez moi des couleurs qui se heurtent vraiment.

    Tout au plus quelques pourpres se mêlant à des fleurs crème

    ou un rose très soutenu au milieu de fleurs très pâles. Plus, j'ai du mal.

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)

     Felicia et Tuscany Superb

     

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)          Des goûts et des couleurs... (7/8)

    Vesalius dans Bouquet Parfait

     

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)

     

    Cardinal de Richelieu et Sourire d'Orchidée

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)

     

     

     

    Habituellement, j'ai horreur de l'association rouge-blanc mais regardez la subtilité :

    quand le blanc n'est pas blanc mais crème comme ici avec Hélène de Troie,

    il se marie super bien avec le rouge profond de la rose veloutée d'Arion.

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)     Des goûts et des couleurs... (7/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (7/8)           Des goûts et des couleurs... (7/8)

     

     


    18 commentaires
  •  

     

    Les jaunes doux (jaune citron, jaune beurre frais...) se marient délicieusement bien au blanc pur.

    J'ai commencé ils y a pas mal d'années cette combinaison autour de mon rosier The Pilgrim,

     

    en l'associant à un autre rosier anglais, Francine Austin :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

     

    puis à l'Anthemis tinctoria 'Sauce Hollandaise' :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)     Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    et cette année au Lupinus 'Gallery White' :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    ainsi qu'à un petit Dahlia acheté en fleurs en jardinerie;

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

    le tout adouci par 

    le doux Stachys byzantina 'Cotton Ball' :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    Mais attention ! Cette association se prête parfaitement au jaune doux de The Pilgrim.

    Pour les jaunes cuivrés, on évitera le blanc quoi que...

    (je vous montrerai une autre scène une fois cette série terminée)

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

     

    Et si un Geranium pyrenaicum 'Summer Sky' vient jouer les intrus,

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

    ne l'envoyez pas paître !

    Dites-lui simplement que vous auriez préféré sa version blanche,

    mais qu'il est le bienvenu quand même.

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)          Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    Ces associations de jaune et de blanc sont, si on est attentifs, bien présents dans la nature.

    C'est entre autres le cas de ce petit Nemesia :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    ou encore de ce merveilleux rosier que Warren a nommé Planet Earth :

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (6/8)

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Toutes les couleurs se marient bien au vert acide (ou vert chartreux, si vous préférez).

    Cette couleur évoque chez moi, en premier, les Alchemille mollis qui sont un véritable écrin

    pour bon nombre de plantes mauves ou bleues :

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)

    Veronica teucrium 'Royal Blue'

     

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)     Des goûts et des couleurs... (5/8)

    Semis de Géranium 'Brookside'

     

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)          Des goûts et des couleurs... (5/8)

                                                                              Campanula persicifolia                                                      Echium 'Blue Bedder'

     

    Pas mal avec le rose aussi :

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)

    Lavatera cashmeriana

     

    Les euphorbes sont aussi de cette couleur vert acide à un certain stade :

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)              Des goûts et des couleurs... (5/8)

    Campanula medium sur fond d'Euphorbia palustris

     

    Certains feuillages aussi comme celui du rosier Phénomène Rouge quand il débourre.

    (Ici, en arrière-plan des Iris sibirica 'Perry's Blue' :

     

    Des goûts et des couleurs... (5/8)

     

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

    Aujourd'hui, je vous montre comment j'apporte du mauve très foncé à du pourpre (ou l'inverse).

     

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

    Autour du Geranium wallichianum 'Blue Sunrise'.

    Tout en haut, avec Knautia macedonica,

    et ci-dessous,  avec le Lathyrus odoratus 'Windsor'.

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)             Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

     

    Difficile de rendre exactement le vrai pourpre du rosier 'Single Cherry', à cause du contraste avec ses belles étamines dorées.

    Il est ici accompagné du Geranium magnificum.

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

    En contre jour, Rosa 'Burgundy Ice' avec la très commune Campanula persicifolia.

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)           Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

    Avec les roses trémières (Alcea rosea), c'est toujours la surprise des semis car pas très fidèles.

    Ici, la combinaison avec Clematis diversifolia 'Rooguchi' est parfaite.

     

    Des goûts et des couleurs... (4/8)

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Le rose tout seul, c'est souvent fade.

    Alors, il lui faut ci et là une petite note de pourpre ou de rouge pour pimenter un massif ou une jardinière.

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)

     

     

    A l'avant-plan, on a le rouge très sombre et très difficile à reproduire en photo de Black Prince et

    à l'arrière, le rouge plus cerise de William Shakespeare (la première version d'Austin) :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)

     

    Le rose chair d'Eglantyne n'en paraît que plus doux :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)     Des goûts et des couleurs... (3/8)

     

     

    Ci-dessous, trois nuances de roses avec Belle de Sardaigne (plus soutenu),

    Duchesse de Montebello (très pâle) et St Cecilia (chair);

    le tout réveillé par le rouge cerise de William Shakespeare :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)

     

     

    Même mariage de couleurs mais dans un autre style

    avec Emile et Red Ballerina :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)

     

     

    Mes "zizis" (Sanguisorba 'Lilac Squirrel') en compagnie

    du rouge pourpre des Knautia macedonica :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8) 

     

     

    Les feuillages pourpres révèlent toute la beauté des floraisons roses :

     

    Des goûts et des couleurs... (3/8)           Des goûts et des couleurs... (3/8)

                                                     Dahlia 'Dracula'  et Angelonia 'Serenita Raspberry''             Petunia surfinia 'Sweet Pink' - Erysimum et Setcreasea pallida

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique