• Avec l'apparition des brumes matinales, une chose est sûre : l'été nous a quitté...

     


    1 commentaire
  • J'adore faire des bouquets de roses même si je suis toujours réticente à couper des fleurs au jardin.
    Mais cette fois-ci, je n'ai pas vraiment eu le choix : étant donné qu'on refait la pelouse, une partie du jardin ne sera plus accessible pendant  deux à trois semaines.

     



    Ce bouquet est composé des roses Felicia, Scepter d'Isle et Marinette. Le feuillage pourpre, c'est l'Eupatorium Rugosum Chocolate et la graminée, le Calamagrostis brachytrica. Il y a aussi quelques feuilles de fougère.
    Un bouquet très parfumé.



    La rose Marinette est cueillie en début de floraison et va s'épanouir après 2 jours :

     

    votre commentaire
  • Le nom de « passiflore » vient de ce que la fleur est supposée rappeler la Passion du Christ. Les filaments au centre sont censés représenter la couronne d'épines, d'autant plus qu'ils seraient au nombre de 72, précisément le nombre d'épines, à ce qu'il paraît, qui ornaient la couronne du Christ. De son côté, avec ses trois styles, le pistil représenterait les trois clous utilisés pour sa crucifixion tandis que les cinq étamines teintées de rouge à la base symboliseraient les cinq plaies. Enfin, la feuille à la pointe aiguë représenterait la lance et sa face inférieure, marquée de taches rondes foncées, les 30 pièces d'argent que le perfide Judas reçut pour avoir trahi son maître.


     


    Ici, vu le climat, je la cultive en pot, plein sud et que je rentre l'hiver. Je change son substrat chaque printemps et en période de floraison, je lui donne de l'engrais liquide toutes les semaines.







    votre commentaire
  • Ma grosse déception de l'été, c'est le lotus qui n'a pas fleuri
    Il nous a fait de belles feuilles mais aucune fleur et pourtant, j'ai scruté tous les jours la surface de l'eau, espérant voir un bouton surgir...


    Cela reste une plante très capricieuse dans nos régions froides.
    Après l'avoir acheté en 98, il a mis 3 ans avant de fleurir. On le cultive dans un bac que l'on protège en cas de gel intense et on n'a jamais eu plus de 4 fleurs en une saison mais quelles fleurs !!!
    Alors, en attendant l'été prochain et en espérant qu'il veuille bien nous faire plaisir, je vous ressors quelques photos qui datent...


    de l'an passé (1 seule fleur qui n'a pas été fameuse à cause de la pluie) :


    et d'il y a deux ans (4 fleurs magnifiques) :

     

     

     

    2 commentaires
  • Cet après-midi, en rentrant du boulot, j'aurais bien hurlé en voyant les dégâts causés par une taupe dans mon gazon semé dimanche ! On avait bien placé un filet pour éviter que les oiseaux ne viennent piocher dans les graines mais pour le sous-sol, rien à faire...


    Mais heureusement, à la maison, j'ai la chance d'avoir un expert ès taupes .
    Bruno en est à sa 3ème cette saison et sa technique s'affine. Il repère aussi les heures de sortie de notre chère dévastatrice. Tantôt, il m'a dit que s'il venait à perdre son travail, il deviendrait bien taupier, un job cool : les taupes ne sortent que 2 fois par jour...
    Je vous ai épargné la photo intégrale pour préserver certaines âmes sensibles.



    Si vous observez bien, vous verrez qu'elle a été prise en flagrant délit de gourmandise


    votre commentaire