• Fleurs des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Hier, j'ai omis délibérément de vous présenter la création de deux artistes.

    C'est que je voulais les mettre à l'honneur tellement leur réalisation m'a émue.

    D'une manière que seules peuvent m'émouvoir les scènes créées par Kirsty Mitchell

    pour qui je voue une admiration immense, au point d'en avoir les larmes aux yeux.

    C'est ce qui m'est arrivé ce vendredi dans le château d'Ursel. Touchée en plein coeur !

    C'est que ces deux grandes dames sont les dignes héritières de Kirsty

    mais avec leur touche personnelle.

     

    Je vous ai déjà présenté Hilde il y a quelques moi (relire ici).

    Adinda et elle ont déjà collaboré à plusieurs reprises et notamment aux Winter Moments

    où là aussi, j'avais été terriblement impressionnée par leurs talents respectifs (relire ici et).

    Toutes les deux ont un esprit vintage qui se caractérisent dans leurs réalisations.

     

    Je vous laisse apprécier et je vous donnerai mes impressions tout en bas de ce post.

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)         Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)           Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)          Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)         Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)          Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)          Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Avant de vous dire tout le bien que je pense de ce fabuleux travail, il faut

    que je vous explique qu'en néerlandais "La Belle au Bois Dormant" devient "Doornroosje".

    Doorn = épines et roosje = petite rose

    On comprend ainsi mieux l'ajout de branches de rosiers bien épineuse (ça pourrait être Albertine).

    J'ai été complètement envoûtée par toute la féérie qui se dégageait de l'ensemble. Chaque détail avait son importance. 

    La présence de grenouilles prêtes à se transformer en princes charmants sont autant d'allusions au conte de Grimm le mêlant ainsi à celui de Perrault.

    Les drapages de tulles fournis par une grande marque belge (Myrine) sont somptueux.

    Les plateaux à étages sont richement garnis (environ 250 roses).

    L'emploi d'une grande quantité de lierre nous rappelle que le château entier où la Belle au Bois Dormant se trouvait était plongé dans un profond sommeil.

    Le rouet est judicieusement placé comme l'une des pièces maîtresses du conte.

    Le plus difficile était de représenter d'une manière féerique la belle Aurore et là, je leur tire encore une fois mon chapeau :

    la chevelure rappelle la laine filée sur le rouet; le voilage effleure délicatement son visage et suggère un être éthéré, céleste.

    Quant à la petite poupée délicatement déposée sur sa poitrine, elle nous rappelle qu'Aurore n'était encore qu'une enfant

    quand le mauvais sort fut jeté par la maléfique sorcière.

     

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

     

    Hilde et Adinda ont, selon moi, atteint la perfection et je leur souhaite bonne continuation

    dans tout ce qu'elles entreprendront encore ensemble.

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     

     

    Fleur des Dames - 2017 (2/2)

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Avril à 12:41

    C'est un décor digne d'un rêve de conte de fée. C'est de la poésie pure, de la douceur, de la tendresse, j'adore ! les créateurs ont un pur talent. Je comprends ton émotion. J'aimerai bien voir une telle beauté en vrai. Merci beaucoup pour ces photos Isabelle. Bisous

    2
    Lundi 24 Avril à 13:24

    D'une beauté sans pareille...merci pour ce partage ! Un décor pareil est inspirant ...et j'entend le conte qui se chuchote entre les feuillages. "Il était une fois un vieux château entouré d'un parc avec une si grande quantité de ronces et d'épines entrelacées les unes dans les autres qui ni bête ni homme n'y aurait pu passer.  Dans la plus haute tour dormait, depuis 100 ans, une princesse dont on disait qu'elle était la plus belle au monde..." 

     

    3
    Emmanuelle
    Lundi 24 Avril à 15:07

    C'est le clou de cette exposition devant chaque photo j'étais  sur un nuage je n'ai jamais vue autant de belle création ,tout y est  le moindre détail à son importance .

    Tu devais être en extase devant tant de beauté cet univers qui te vas à merveille en réel cela doit donner encore une autre dimension .Le lierre est vraiment superbe dans le décor ,le nombre des roses est incroyables ,les branches mis à nu des rosiers  magnifique le lit est une merveille .

    Merci de tout cœur pour cette deuxième partie elle valait un billet à elle seule .

    Belle après midi Isabelle .

    4
    Sylvie Frapier
    Lundi 24 Avril à 15:51

    Ce n'est pas simplement une cerise sur le gâteau, Isabelle, c'est juste magique, merci pour tous ces angles de photos, ces détails, cette féerie que tu as transmise à travers tes photos♥ Tu as été transportée et tu as réussi a nous transporter, en tout cas pour moi, c'est gagné. Tout simplement Merci. En passant, Adinda et Hilde sont de vraies petites fées!

    5
    Isabelle Thalasso
    Lundi 24 Avril à 16:17
    C'est amusant car en lisant ton 1er post à propos de cette expo j'avais trouvé qu'il manquait un brin de poésie et de fraîcheur dans la manière dont le thème etait traité par La plupart des exposants. J'ai peu de points de comparaison en matière de compositions florales je n'y connais pas grand chose, à part les tiennes que j'aime beaucoup mais je me suis souvenue de ton super reportage cet hiver qui traitait du travail de Hilde. Cela m'avait bcp plu. Et La revoici. Il me semble que son travail donne un excellent "ressenti" de ce qu'est un conte de fées. C'est chouette de découvrir un de ses nouveaux décors . + hier je n'ai pas eu le temps de dire que ce que je trouvais super joli c'étaient les papiers peints qui était magnifiques. Bon après-midi
    6
    Lundi 24 Avril à 16:51

    Quelle créativité! Je suis éblouie par l'ensemble et aussi par les détails. Quelle chance d'avoir vu cette création en vrai. Bisous

    7
    .Lysiane
    Lundi 24 Avril à 20:25

    C'est magnifique.  J'aurais bien voulu y être.

    8
    elsa dore
    Mardi 25 Avril à 00:16

    la premiere partie fait rire et la deuxième féerique bravo  Isabelle pour ton reportage cool

    9
    Mardi 25 Avril à 06:36

    J'ai des frissons je suis complètement transportée à travers tes photos

    et j'imagine en réel !!

    je suis sous le charme encore longtemps !!

    merci pour ce rêve en roses et épines ♥

    bravo à Hilde et Adinda ♥ un gros coup de coeur

    10
    Mercredi 26 Avril à 06:53

    Je peux comprendre ton émotion Isa, cette oeuvre nous transporte dans un vrai conte de fée. Les détails sont si bien choisis, on se sent totalement emporté chez la Belle au bois dormant et ces crapauds mis en scène, tous prêts à l'embrasser à son réveil, me plaisent énormément ! Chapeau pour ce travail !! Bisous Isa, belle journée,

    11
    kathy
    Mercredi 26 Avril à 13:57

      Merci Isabelle de nous faire découvrir cette merveilleuse création !Que dire ,simplement que ton message posé d'une magnifique écriture dit ce que les mots peuvent illustrer et laisse imaginer l émotion réelle devant une telle œuvre pour ceux qui ont un cœur romantique et ou une âme d'enfant ...  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :