• Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

     

    C’est vrai c’est déjà la 3ème édition à laquelle je participe, il est temps que vous en sachiez un peu plus sur moi, d’autant que sur le net, je l’avoue, je ne suis pas une grande bavarde. (Comment se fait-il que j’en entende déjà dire que dans la vie pourtant, je suis toujours en retard à cause de ça ??! oui je vous ai entendu(e)s).

     

    Sandra, 33 ans, je suis un mélange de chaleur chti et de jovialité slave et l’heureuse maman d’une demoiselle de 2 ans. Je suis une grande curieuse, j’aime voyager mais aussi m’enthousiasmer pour des découvertes toutes simples au coin de la rue.

    Ma rue justement ! J’habite en région parisienne, au plus proche de la campagne. Certains d’entre vous connaissent le coin puisque je suis à deux pas de Courson. Mais mon jardin n’a rien à voir (et c’est bien dommage !). J’ai emménagé il y a 6 ans mais entre le gros œuvre, les travaux de structure et l’arrivée de ma fille, le jardin ne parait pas si abouti. Les premiers rosiers ont été plantés il y a 4 ans et plusieurs massifs n’ont été créés que l’an dernier. J’ai de la chance donc, tout est à faire ou presque !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra            Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

     

    Il y a peu, j’étais toute fière quand enfin Google a mis ses cartes à jour et que j’ai pu voir l’évolution du jardin. ‘T’as vu, on voit même mes carrés potagers depuis l’espace ?!’ ai-je dit à mon homme. Il a jeté un œil et m’a gentiment répondu ‘C’est normal qu’on voit surtout les taupinières depuis l’espace ??’ C’est vrai… Il faut dire que toute mon enfance, j’ai grandi en suivant les aventures de Krtek la petite taupe. C’est une série de dessins animés tchèques qui raconte les aventures de la fameuse taupe entourée de tous ses amis de la campagne et toutes les choses qu’ils parviennent à faire en s’entraidant et avec un peu d’imagination. J’ai baigné dans cet environnement et j’aime la naïveté qu’elle m’inspire. Du coup, hors de question de vouloir faire déguerpir la taupe et au-delà de ça, pour moi le jardin est un refuge à tous ceux qui veulent y venir. Alors c’est sûr, quand les rongeurs vont se servir dans le potager je râle, mais tout est question d’équilibre. Ma chienne surveille ça depuis la terrasse, en hauteur, mais pour intervenir, il faudrait descendre au jardin et ça, elle prend soin de limiter ! Sauf s’il y a des tomates au potager, là elle redouble d’ingéniosité pour se servir.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

    La taupe qui a élu domicile, jusque dans la chambre de ma fille !

     

     

    Beaucoup de jardiniers trouvent la source de leur passion auprès de leurs grands-parents. D’une certaine manière, je n’échappe pas à la règle.

    En dehors de cette histoire de taupe, je crois que ma Babicka aussi, a influencé mon goût pour la nature et le jardin en particulier. Les vacances d’été passées dans le jardin de son petit chalet en lisière de forêt, près de Prague restent parmi mes plus beaux souvenirs d’enfance.

    Et puis, il y a évidemment mon grand-père de cœur, André Eve. Rencontré par hasard, à force me promener dans les jardins de la roseraie, il est devenu quelqu’un d’important pour moi. Il a influencé ma manière de voir le jardin, d’y intervenir mais aussi ma manière de voir la vie en général.

     

    Alors forcément quand Isabelle me demande de choisir une photo du jardin qui m’inspire le plus, c’est une photo de son jardin que je choisis. C’est d’ailleurs, entre autres, pour essayer de conserver ce petit paradis et le patrimoine qu’il a laissé que nous avons créé l' Association des Amis d'André Eve .

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

     

     

    Comme vous tous, il y a de nombreux grands jardins que j’admire, mais ceux que j’aime le plus ce sont vos jardins. Ces petits trésors que l’on voit et entretient au quotidien, en même temps que se gère le train train de la vie courante (parfois à vive allure d’ailleurs le train !). Pas forcément bien grands, mais pensés avec affection, justement parce qu’ils sont un délicat mélange entre conception, entretien, partage et plaisir.

     

     

    * Si tu devais tenter de convaincre un non initié à participer, quel(s) argument(s) mettrais-tu en avant ?

    Le SOL, c’est ce qu’on veut en faire.  Ça peut être un simple échange de graines, quasi anonyme.

    Mais ça peut aussi être l’occasion de voyager avec des graines venues des 4 coins d’Europe, de rêver de plantes qu’on ne connait pas et de rencontrer des gens extras. Un échange à long terme, de graines mais pas que.

    En tous cas, c’est toujours un moyen d’avoir un sourire béat quand arrive le facteur !

     

     

     * Quelle est la plante issue du SOL qui t'a donné le plus de satisfaction ? 

    Il y a toutes celles qui me font penser aux Seed lovers quand je me promène au jardin (les eschscholtzia qui n’ont cessé de se ressemer depuis la 1ère année, les agastaches, mes chouchoutes) et celles que je déguste grâce à eux. Eddy est notamment devenu mon sponsor officiel des apéros et dîners en terrasse !

    II y a aussi toutes celles qui me résistent et avec lesquelles je prends plaisir à m’obstiner : Orlaya grandiflora, cette année je te jette à la volée !!

    Alors n’en retenir qu’une ne serait pas représentatif de ‘mes’ SOL. Mais tout de même, j’ai envie de vous parler du Panicum elegans ‘Fountain Grass’ parce qu’il représente bien l’état d’esprit du SOL. L’an dernier, je n’ai pas pu participer (avec ma princesse en bas âge, je n’avais pas pu récolter comme il fallait et craignait de ne pas avoir assez de temps pour semer correctement). Mais j’ai pu participer à ma façon. J’ai eu le plaisir(-jardin) d’aller rendre une petite visite à Cécile et David H. (que j’ai d’ailleurs rencontrés grâce au SOL). Ils ont eu tant de succès avec leurs semis du SOL qu’ils m’ont donné quelques godets. Ce panicum en faisait partie et c’est un vrai coup de cœur : léger, aérien, il met joliment en avant ses voisines et c’est une douce caresse au jardin. Si j’ai bien cherché : les graines venaient de Régine et Emmanuel, élevées aux bons soins de Cécile et David et cette année vous étiez 4 à la proposer. Voilà, c’est pour ça que j’aime le SOL !

    Du coup légitimement, c’est à David que j’ai emprunté ces photos !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra          Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

     

     

    * Quel a été ton meilleur souvenir des deux SOL précédents ?

    Lors de ma première participation au SOL, je ne connaissais pas encore grand monde de la blogosphère jardinière. Pour moi, le jardin, c’était avant tout sur le terrain et c’est d’ailleurs en rencontrant Isabelle « en vrai » que j’ai appris l’existence du SOL. Dès lors, en un rien de temps j’ai fait la connaissance de plein de passionnés, découvert leurs mondes virtuels et semé un peu de chez eux (de chez vous !). Puis vient le temps des rencontres, et quand on a la chance de pouvoir se lier à des gens de tous horizons, finalement rassemblés uniquement autour de petites graines, je trouve que cet échange prend vraiment tout son sens. Je ne sais pas s’il y a une date particulière à retenir mais aux fêtes des plantes, plus ça va, plus on a du mal à tenir sur la photo de famille !

    Le meilleur souvenir de la version 2016: quand Elisa, 2 ans (un de nos premiers bébés SOL), à force de me voir essayer tenter d'ouvrir mon ordi dès que j'avais 2 minutes, a appris à dire "Maman veux voir les fleurs". Empêcher tous ces petits doigts de farfouiller l'ordinateur n'est pas chose facile, alors je lui expliquais le Sol, ton site, les photos. Et là est arrivée une phrase devenue culte "Veux voir Babelle" Alors oui désolée ton nom est définitivement écorché mais tu as dû avoir les oreilles qui sifflaient. Babelle au jardin, Babelle en vacances, Babelle avec les copains. Babelle sous toutes les coutures!! Elle m'a bien fait rire.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

    Au concours international de roses du Roeulx .

    Les racines slaves, ça ne se voit pas que dans les références culturelles,

    j’en ai plusieurs avec des bières différentes, selon les destinations !!

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

    Je suis allée à Rio et je suis montée là haut !

    Bon, si un chien du refuge où je suis bénévole ne m’avait pas croqué la main,

    ça aurait fait mieux, mais ça c’est une autre histoire !

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

    Un petit clin d’œil aux lecteurs francophones et à la liberté de s’exprimer

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Sandra

    Enfin, un petit tour en ballon tout en douceur (et là je ne voyais les taupinières d’en haut !)

     

     


  • Commentaires

    1
    isaxxxx
    Lundi 1er Février à 07:14
    Je ne participe pas au SOL mais tous les matins je prends plaisir à lire tous les articles d'anciens. Celui ci est une fois de plus très agréable à decouvrir. Merci pour toutes ces belles presentations. Bonne journée à tous et à toutes.
    2
    Lundi 1er Février à 07:29

    Découvrir un peu plus chacune est un vrai plaisir car comme je l'ai dit pour d'autres  portrait il y toujours quelques points communs ; là  entre autres ce sont les taupinières qui dans mon jardin ne me dérangent pas du tout !!! Belle semaine à toi Sandra et à toi Isa.

    3
    Sylvaine
    Lundi 1er Février à 07:49
    Sylvaine

    Un beau portrait de Sandra que je connais. On se rencontre aux fêtes des plantes, elle est venue voir mon Clos il y a deux ans quand je l'ai ouvert pour l'association Jardin et Santé.

    Une jolie jeune femme souriante, sympathique, attachante :)

    Bisous à toutes deux

    4
    Lundi 1er Février à 08:27
    Marie-Claude

    Un portrait très sympathique d'une jeune femme de son temps !

    J'ai été fort impressionnée aussi par le jardin d'André Eve , un jardin dédié aux roses et vivaces qui les mettaient en valeur .

    Bravo pour ton implication dans la conservation de son domaine.

    Bises picardes

    MC

    5
    Lundi 1er Février à 08:39
    Catherine D

    J'ai rencontré Sandra avec André Eve, je croyais que c'était son grand'père, une grande fille souriante et zen ...
    Sa fille a de la chance je trouve !
    A bientôt Sandra, dans le jardin d'André ?

    6
    marie-thérèse desvig
    Lundi 1er Février à 08:45

    très beau portrait ; à ton âge peu de gens ont déjà "pensé"leur jardin. Bravo! Et apparemment un personnalité tournée vers les autres, très attachante. J'ai lu que l'association des Amis d'André Eve restaurait son jardin. D'autres actions? Comment devenir membre? j'ai cherché pas trouvé

    7
    Lundi 1er Février à 08:45

    Ce petit bout de femme adorable est pour moi indissociable d' André eve son grand père de coeur.  Le regard qu'il portait sur elle et sur sa fille elisa en disant long sur leur attachement mutuel. sandra c'est la douceur d'une maman le sourire d'une amie sincère la grandeur  du coeur.  C'est aussi l'énergie de sa jeunesse.  Sandra c'est un bonheur à elle toute seule.  Je comprends bien que André lui a transmis sa joie de vivre et son epicurisme. Gros gros bisous très chère sandra. Bisous isabelle. 

    8
    Lundi 1er Février à 09:22

    Elle est super sympa Sandra...on se croise souvent, on se parle finalement peu (qui a dit qu'elle était bavarde ??), mais le contact passe tout seul. C'est un peu comme une petite sœur de jardin :)

    C'est marrant Babelle...Le SOL, c'est la tour de Babelle :D

    9
    Lundi 1er Février à 09:34
    catherine

    Sandra a l'air espiègle et pleine d'humour! elle est d'origine slave et cela se voit!! un portrait très attachant..

    bon lundi!

    10
    jocelyne Kowalczuk
    Lundi 1er Février à 09:36

    bien sympa Sandra ! en ch'ti avoir une grande Babelle, c'est être trés bavarde MDR

    oui l'orlaya se séme a la volée en mars mélangée a des coquelicots.

     

    11
    Lundi 1er Février à 12:23

    Extraordinaire portrait !  ça me fait rire moi aussi quand un semis me résiste je fini par jeter à la volée.... voir même par dessus l'épaule (ça a marché pour les roses trémières he )

    comme le dit Patricia j'associe toujours Sandra et André Eve... je croyais même qu'elle était vraiment sa petite fille :p

    Bisous

    Lydie

    12
    Caroline JardindesPi
    Lundi 1er Février à 12:29

    Je savais Sandra proche d'André Eve mais je ne savais pas pour "le chauffeur".

    Voilà la deuxième fois qu'on participe ensemble au SOL, j'ai toujours ses graines d'agastache "after eight" que j'adore, de 2014. Nous sommes toutes deux, deux jeunes mamans, et d'après certaines photos, nous sommes aussi deux mamans "porteuses". Sandra, si tu me lis, je porte en sling et buzzidil. LOL

    J'ai des souvenirs aussi du dessin animé avec la taupe!!! j'adorais...

    Un très beau portrait bien touchant, j'espère qu'on se rencontrera un jour!

    Bisous

    13
    Lundi 1er Février à 12:53
    J'ai rencontré plusieurs Sandra, et a chaque fois, on discutait beaucoup d'André. Elle est tellement douce, et toujours à l'écoute des autres. Je suis heureuse qu'elle soit impliquée dans l'association des amis d'André Ève, car elle était très proche de lui. Quant à sa fonction de chauffeur, elle m'avait déjà dit qu'elle emmenait André.
    À très bientôt Sandra aux fêtes des plantes.
    Bisous.
    14
    Danylines
    Lundi 1er Février à 16:02

    Attendrissante , Sandra! et indissociable d'André Eve; je les ai toujours vus ensemble.

    15
    Lundi 1er Février à 16:40

    Sandra je l'ai découverte sur le blog de Malo avec l'association d'André Eve et je suis ravie de découvrir un peu plus ,quelle adorable cette petite fille de Sandra avec les phrases adorables une futur Seeds of Love.....

    Un portraits bien touchant et une Sandra bien souriante les 3 photos de son jardin sont superbes un jardin qui seras certainement remplis de rosiers d'André Eve .

    Merci Sandra et Isabelle

    16
    Lundi 1er Février à 18:37

    Une jeune jardinière que je découvre ,et que j'aimerais bien rencontrer

    17
    evapetitcoeur
    Lundi 1er Février à 19:23

    Pour moi aussi Sandra est indissociable d'André Eve et c'est grâce a elle que nous avons pu visiter le jardin d'André en sa compagnie , je me souviens du regard

    très tendre qu'il posait sur sa petite fille Elisa !  Sandra j'ignorais tes origines slaves mais j'ai adoré visiter Prague cette ville est un musée à ciel ouvert !

    L'amitié pour toi n'est pas un vain mot ton investissement dans le jardin d'André avec d'autres le prouve ! Je suis ravie de voir que tu est aussi bénévole

    dans un refuge, quelle énergie ... Bisous à vous deux ... Colette

     

    18
    bernaou 58
    Lundi 1er Février à 19:25

    joli choix de photos diversifiées qui expriment une vie bien remplie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :