• Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle

     

     

    Tous les jours, je reçois plusieurs mails me demandant des conseils en tout genre. C'est la rançon de la gloire he

    Je tenais aujourd'hui à vous faire profiter de celui de Cédric reçu hier :

     

    Bonjour Isabelle,

    On s’est rencontrés aux Jardins d’Aywiers en octobre. J’ai acheté ton premier livre sur les roses (j’avais déjà le second). Ils sont tous les 2 top de top smile

    J’ai une petite question. Je vois sur ton blog que tu as commencé la taille de tes rosiers. Je compte commencer la mienne ce week-end. J’ai un rosier Burgundy Ice que j’adore ! Je ne sais cependant pas très bien comment le tailler. Il reste avec des branches très fines. Est-ce que tu tailles le tien très court pour qu’il s’épaississe ou ça ne sert à rien ?!

    Bref, comment penses-tu qu’il faut tailler ce rosier de façon adéquate ?

    Merci d’avance pour ta réponse.

    Cédric

     

    Alors, j'ai décidé de lui répondre ici-même afin de vous en faire profiter.

    Il faisait hier un vent à décorner les boeufs (Bruno m'avait prévenu au matin avec son dicton "A la Ste Isabelle, tiens-toi bien à l'échelle"), au point que j'avais finalement décidé de ne pas sortir mais que ne ferais-je pas pour mes lecteurs ?

    Pour que mes images soient plus "lisibles", Bruno m'a même aidée à tenir un panneau à l'arrière du rosier.

    Avant toute chose, je tiens à préciser que je ne m'élève pas en expert de la taille ! Je fais comme le le sens, je commets probablement encore des erreurs, je taille probablement bien plus long que ne le feraient les rosiéristes et autres jardiniers issus d'écoles horticoles mais... quand on voit le résultat à la fin du printemps, je me dis que je ne m'en sors pas trop mal. C'est bien la preuve que... comment il disait encore le Monsieur de Malmédy ? Ah oui... la taille, c'est un détail !

    Répétez-vous cela comme un mantra et vous oublierez toutes vos craintes quant à la culture des rosiers.

     

     

                               Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle            Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle           

     

                  

     

    Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle

     

     

    Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle

     

    Pour répondre à l'une de tes questions, Cédric : Burgundy Ice possède des tiges très fines et c'est justement tout son charme. 

    C'est ce côté gracile que j'adore, un peu à la manière des rosiers de Chine comme Old Blush China.

     

    Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle

     

     

     

    Pour Cédric, la taille de Burgundy Ice façon Isabelle

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Février à 05:24

    c'est super de voir cette taille de rosier

    cela m'aider aussi à faire mes rosiers !!

    merci pour avoir braver le vent et nous avoir mis "avant" et "après" les deux photos

    c'est vrai que ça souffle bien dans nos campagnes

    un billet du jour qui m'a bien plu et très utile

    bonne journée à tous et toutes 

    2
    Jeudi 23 Février à 05:51
    Laurence

    Juste pour rajouter mon petit grain de sel : le mien étant en bordure de massif, je le taille plus court et il le supporte sans problème.
    Voilà le genre de "leçon" qui m'aurait bien été utile lorsque j'ai commencé la taille des rosiers ! Bravo Mme Isabelle !
    Ce soir, c'est la libération pour toi ! Bonne journée, Isa !
    PS : J'adore le dicton de Bruno ! wink2

    3
    Chantal
    Jeudi 23 Février à 07:12

    Merci Isabelle, c est bien utile. Si l envie te prend d écrire le même genre de post  sur les grimpants n hésite pas!!!!! Par exemple Belle de Sardaigne. Bisous et bonne journée 

      • Jeudi 23 Février à 07:23

        Zut ! Mon Belle de Sardaigne est déjà taillé mais je pourrais le faire pour un autre. (et j'en profiterai pour te montrer mon BDS tout nu wink2)
        Bonne journée à toi aussi ! Bisous

    4
    Jeudi 23 Février à 07:29

    Merci beaucoup pour cette taille à ta façon.  C'est vrai que face à un rosier qui ne fait que des branches fines c'est difficile de savoir quoi faire.  J'ai commencé la taille de mes grimpants de plus de 3 ans qui avait besoin d'être rajeunit mais cela n'a pas été simple.  Je verrai au printemps si j'ai bien fait.  La douceur semble persister je vais m'attaquer aux aubustes. Bisous

    5
    Isabelle Thalasso
    Jeudi 23 Février à 07:56
    Merci pour ces photos Et ce rappel, Isabelle. C est toujours precieux de voir comment Tu fais. Il y a toujours un truc où je me dis que je pourrais faire mieux et tes photos sont rassurantes. Ce qui n est pas un détail par contre c est de bien nourrir ses rosiers. Aussi, l an passé j ai trouvé qu il y avait des périodes de sécheresse et j avais l habitude d arroser mes rosiers une fois par semaine. Cela les a beaucoup aidés j'ai trouvé, même les plus anciens. Tu fais cela toi ? Arroser tes rosiers une fois par semaine ? Je sais qu Alan Titmarsh le conseille mais je n'avais jamais fait cela jusqu'à l'année passée. Je pense que je vais le faire d'office cette année pour voir ce que ça donne Bonne journée
    6
    Isaghlin
    Jeudi 23 Février à 08:06

    Et bien. Il est super gâté mon ami Cédric !! Super, du coup, on en profite tous! Merci! Bisous

    7
    Rozancienne
    Jeudi 23 Février à 08:44
    Merci encore pour ces conseils , Isabelle ! Mon jeune Burundi est encore "rikiki " ..... mais je retiens aussi la leçon pour d'autres chéries !Belle journée (sous le vent comme ici ? )
      • Jeudi 23 Février à 09:59

        Oui, ici aussi, on devrait atteindre le pont culminant ce midi et ça devrait ensuite se calmer en soirée.

        Je ne te dis pas combien les gosses sont énervés aujourd'hui !!!

      • Rozancienne
        Jeudi 23 Février à 18:44
    8
    lydie
    Jeudi 23 Février à 08:50

    merci Isabelle de nous faire profiter de ce cours de taille et merci à Cédric aussi. Daniel a beau dire que la taille c'est un détail, je me sens démunie face à un rosier.

    bonne journée

    lydie

    9
    Jeudi 23 Février à 08:56
    catherine

    sympa de partager avec nous! je n'ai pas encore taillé Burgundy Ice, et je vais suivre ton exemple, d'ailleurs il y en a d'autres comme celui ci, avec des branches fines, comme les petits rosiers..(ici Isabelle et le magicien d'Oz en est un)

    si tu veux nous faire profiter de la taille des grimpants, ça sera avec plaisir que je lirai tes commentaires!

    bon jeudi et bonne vacances alors?

    bises

      • Jeudi 23 Février à 10:01

        Ouiiii ! A l'heure où je t'écris, il me reste encore trois heures de cours et puis, les cahiers au feu et le prof au milieu... euh ! CONGE ! Yes ! Même si ici nous n'avons droit qu'à une seule semaine, on s'en contentera.

    10
    Katia
    Jeudi 23 Février à 10:25

    Salut Isabelle,

    Merci pour la leçon de taille, ça réconforte.

    En plus des grimpants, tu pourrais également nous expliquer les tailles de formation sur des jeunes rosiers (plantés depuis 2 ans à peine) ou sur des boutures? En bonne professeure, ça devrait être dans tes cordes! Bonnes vacances! Bisous

      • Jeudi 23 Février à 12:33

        Une taille de formation ? Kekseksa ???

        Sais-tu que chez Austin, ils conseillent de planter le nouveau rosier et de ne plus y toucher pendant au moins deux ans ?

    11
    Emmanuelle
    Jeudi 23 Février à 10:34

    Bonjour Isabelle ah les bonnes questions que les amies et amis jardiniers te pose sont pour nous  bien instructive  merci Cedrix et à toi et Bruno de mettre bien en avant cette façon de tailler ,moi aussi devant un rosier je me pose un tas de questions .

    Je retiens également " la taille ,c'est un détail .

    Belle vacances Isabelle ,bisous

      • Jeudi 23 Février à 12:34

        C'est rigolo : ton clavier a fourché et Cédrix rime maintenant avec Astérix et Obélix he

    12
    Marie ange
    Jeudi 23 Février à 11:12

    Bonjour Isabelle,

    Il est vrai qu' à l' école horticole, on m'a appris à tailler plus court et aussi mon grand-père qui était jardinier dans un château m' avait donné les mêmes conseils...

    MAIS ... quand je vois ton jardin et la beauté de tes rosiers, je pense que je vais revoir ma copie.

    Et en plus tu as affronté la pluie et le vent, pour nous présenter la taille de Burgundy Ice, c' est courageux car hier ça soufflait fort.

    Burgundy Ice a beaucoup de charme, sa couleur, ses tiges fines, c' est un rosier qui me plait beaucoup.

    La présentation de la taille des grimpants est une bonne idée, on me demande aussi très souvent de l' expliquer, et en plus si tu as un assistant pour tenir le panneau derrière le rosier, c' est un privilège.

    Ce sera avec plaisir de lire la suite...

    A bientôt et déjà bonne vacances.

     

     

     

    13
    Pierrette
    Jeudi 23 Février à 11:27

    Merci Isabelle de ces précieux conseils .cela me rassure que la taille c est un détail !Pour moi  c est pas la perfection mais finalement les roses apparaissent.

    14
    Emmanuelle
    Jeudi 23 Février à 12:42
    15
    Nathalie de Brest
    Jeudi 23 Février à 13:51

    Merci Isabelle! y a plus qu'à... le coeur allégé et la main légère smile

    16
    Jeudi 23 Février à 14:56

    Je le taille comme toi, peut être sensiblement plus court... en fait ça dépend de la façon dont il a poussé j'aime que sa forme soit équilibrée. Je remarque quand même que les années où je le coupe plus il est moins florifère. J'ai beaucoup suivi les explications des livres quand j'ai commencé, je sais tu vas rigoler, mais ça m'a permis au fur et à mesure de prendre mes aises et de faire ce que bon me semble.

    Pour les rosiers grimpant (j'ai lu les com) Austin n'est pas le seul à dire : pas de taille les deux premières années, M. Blanchet qui possède la Roseraie de La Devise (pas loin de chez moi) dit la même chose, c'est une sorte de Daniel he ils s'entendraient bien tous les deux. Du coup  je le fais et ça a très bien réussi à mon summer wine.  Et d'ailleurs j'y pense André Eve le conseillait aussi !

    Bises

    Lydie

      • Jeudi 23 Février à 15:50

        Je ne rigole pas car comme toi, à mes débuts, je suivais religieusement les écrits !

    17
    manickqb
    Jeudi 23 Février à 16:34

    bonnes vacances , Isabelle  et une fois de + merci pour tes articles, tes photos valent tous les discours ,!  merci à Bruno et aux rosiers qui ont le sens de la pose (pas évident de rester à plat( lol)  ,j'attends tes conseils pour les grimpants...mais songes à tes vacances avant ...la consultation de ton blog m'a appris beaucoup de choses ( bon, tes livres aussi! )-- notamment la patience, ce n'est pas évident devant un premier jardin --et surtout le recul face à l'accumulation des informations.... cette année ,au bout de 6 ans, enfin 4 en fait ,j'ai décidée de reprendre le jardin à zéro ( sauf les rosiers grimpants ) sans me presser cette fois, pour envisager un jardin facile d'entretien pour les années qui viennent  et qui me verront sans doute moins alerte  --- alors merci à toi et à tes lectrices dont les commentaires si judicieux composent de belles leçons de jardinage ! bonne soirée  marie-annick

    18
    Dany
    Jeudi 23 Février à 18:17

    Voilà au moins un vrai rosier et pas les dessins présentés dans les journaux , ou le rosier a déjà un forme idéale avant la taille; alors dans ce cas, c'est facile!

    Il est un peu haut sur pattes le tien, mais tu l'as noyé dans ...???? quoi stp ?

    Et à propos, tu en es satisfaite de Burgundy ? il perd ses feuilles l'été ? comme je l'ai lu , je ne sais plus où ?

    merci si tu as le temps de répondre et bonnes vacances.

      • Jeudi 23 Février à 18:45

        C'est vrai que ce n'est pas un rosier très "bushy" comme dirait Warren.

        D'où l'intérêt d'être bien accompagné. Ici, on trouve autour un Geranium psilostemon, Lysimaquia clethroides, Geranium pyrenaicum et Adenophora confusa.

    19
    Vendredi 24 Février à 05:02
    Marie-Claude

    Burgundy est taillé beaucoup plus court chez moi mais ce n'est pas le problème, le blème c'est le caractère maladif de ce rosier, s'il continue, il va dégager, c'est dommage car sa couleur est superbe mais systématiquement, il a la maladie des taches noires et perd ses feuilles, là c'est affreux...

    Je rigole car sans le savoir nous avons employé la même expression : un vent à décorner les boeufs !!!

    Bises

    MC

     

    20
    Dominique
    Samedi 25 Février à 21:50

    Merci pour ces bons conseils en image. J'ai peu de rosiers anciens, ils ont pour la plupart 1 an, et je viens d'en recevoir 8 nouveaux de chez Francia Thauvin. alors je vais suivre ton conseil et ne rien faire... Ça me va bien, je garde tes conseils pour les années suivantes. Je suis désolée devant toutes les mauvaises herbes qui poussent plus vite que les vivaces et me donnent bien du travail. Alors si je peux m'éviter la taille cette année, c'est top !!! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :