• Dites-moi...

     

     

    Nourrissez-vous les oiseaux l'hiver ?

    Est-ce bien utile si l'hiver n'est pas trop rude ?

    Vers quelle date arrêtez-vous les apports de graines ?

    Prenez-vous le temps de les observer ?

    Quels sont les oiseaux que vous accueillez dans votre jardin ?

    Quid de la cohabitation avec vos chats ?

     

     

    L'autre jour (24/02), je voyais apparaître sur FB, une photo de Xavier posant devant un distributeur de graines avec le statut suivant :

    "Presque trois kilos de graines de tournesol par semaine pour nourrir les petits oiseaux du ciel ! Sans compter les boules de graisses à disposition!"

     

    Dites-moi...

     

     

    Et je me posais la question : "N'est-ce pas trop ?" Ne nourrissons-nous pas trop les oiseaux surtout à cette période où l'on commence à revoir des insectes ?

     

     

    Mon jardin accueille de nombreux moineaux qui colonisent le Pyrus salicifolia en toutes saisons. C'est un peu comme le bar du coin. Ca pépite grave.

     

    Dites-moi...

     

     

    Les rosiers arbustes, surtout à l'arrière du jardin, accueillent troglodytes et mésanges.

    J'ai également des merles et des grives qui, chaque matin, me débarrassent des indésirables.

    Le problème, c'est quand ils décident de fabriquer leur nid et qu'ils trouvent de jolis matériaux.

    Je me plains alors qu'ils me gratifient d'une scarification à bon compte. Pffff jamais contente la jardinière !

     

    Dites-moi...

     

     

    Plus embêtant quand ils déterrent l'Helxine des joints ou pire, mes jeunes pots de pavots fraîchement plantés.

     

    Dites-moi...        Dites-moi...

     

     

    Bref, ils sont ici vraiment chez eux.

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

    Oups ! 

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Les tourterelles furent nombreuses dans le quartier, à une époque, puis décimées par je ne sais quoi.

    Je pense à quelqu'un de malveillant qui les aurait trouvées trop nombreuses.

     

    Dites-moi...

     

    Hélas, elles sont très prisées par les chats.

    Ben oui, de temps en temps, il y a un meurtre au Paradis.

     

    Dites-moi...

     

     

    En toutes saisons, les oiseaux trouvent de quoi se gaver dans ce jardin.

     

    Dites-moi...

     

    On doit se dépêcher de cueillir le raisin sinon...

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Nourrir les oiseaux l'hiver, au jardin, c'est la préoccupation de Bruno. 

     Juste quelques graines de tournesol pour les mésanges et des plus petites pour les moineaux.

     

    Dites-moi...

     

     

    Je voudrais terminer en vous présentant un chouette livre : "Jardin à plumes" aux Editions Weyrich. L'auteur, Philippe Moës, est photographe naturaliste et a été primé à plusieurs reprises dans des concours internationaux, c'est dire si la qualité des images est fabuleuse. Son livre traite des différentes espèces d'oiseaux fréquentant les jardins (vous pourrez ainsi mieux les identifier) mais propose aussi des idées d'aménagement afin de les attirer ainsi qu'une petite liste de plantes qu'ils affectionnent. On le trouve sur les sites de ventes de livres les plus connus au prix de 25.00.

     

    Dites-moi...

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mars à 06:40

    bonjoru Isabelle,

    ici je nourris de novembre à mars à peu près. je viens d'arrêter. pour la quantité c'est en fonction de la demande je ne mesure pas mais sûr moins de 3kg par semaine. quelques boules de graisses, des cacahuètes des graines de tournesol des vers de farine quand il fait vraiment très froid. chaque espèce a son met favoris sauf les mésanges qui elles mangent à tous les râteliers.

    cet hiver j'ai pu observer mésanges bleues, charbonnières, à longues queues, rouge gorge, tourterelles, sittelles, pic épeiche, étourneaux, merles, pinsons.... je me rend compte que chaque année j'ai de nouvelles espèces au jardin, mon petit coin vert doit être alors à leur gout. et chaque année également un nid de mésanges bleues, ça y est là elles sont installées. 

    voilà pour moi

    je te souhaite un bon dimanche

    2
    Dimanche 12 Mars à 06:53
    Cette année, les oiseaux étaient très peu présents au jardin et les mangeoires sont restées quasiment pleines. Certains me diront, que c'est à cause des chats. Je ne pense pas, puisqu'ils ont toujours cohabité. Je ne suis pas la seule à faire ce constat dans ma région. Les oiseaux ont comme disparu. Il y en a quelques uns, mais rien de comparable aux autres années. Pourtant dès les premières gelées, je leur mets de l'eau et des graines jusqu'au retour de températures plus clémentes. Je me souviens qu'en 2015, les oiseaux nous faisaient le grand show autour des mangeoires. Les oiseaux font certains dégâts, mais ils sont pardonnés, car les observer et les entendre est un vrai plaisir.
    Bisous et bon dimanche.
    3
    Dimanche 12 Mars à 07:05
    Laurence

    Encore un beau sujet qui me parle ! 
    On nourrit beaucoup les oiseaux ici : boules de graisses, tournesol, vieux pain, vieilles pommes et graines concassées qu'on donne normalement aux poules. On commence généralement vers le mois de novembre mais le garde-manger n'a pas été beaucoup visité avant janvier c'est-à-dire avant qu'il ne commence à geler. On continue encore actuellement car il n'y a pas encore beaucoup d'insectes au jardin. Je ne crois pas qu'on leur donne trop à manger car lorsque les oiseaux retrouvent leur nourriture habituelle, ils ne viennent plus manger les graines à leur disposition.
    De la cuisine, on a une vue dégagée sur le jardin, ce qui permet de les observer beaucoup. On y voit des tourterelles et des pigeons ramiers en grand nombre, des moineaux, des pinsons, des mésanges charbonnières et des petites bleues, des accenteurs mouchet, des troglodytes, des rouge-gorges, des merles, des grives, des étourneaux, des corneilles, des pies et même des faisans ! Il y a aussi les visiteurs plus occasionnels qui ne se nourrissent pas de graines mais qui trouvent de quoi se nourrir dans le jardin ou l'étang ! Le héron, les hérons, le pic vert et le pic épeiche, les bergeronnettes, les poules d'eau et même parfois un oiseau magnifique, le martin-pêcheur !
    Bref, il y a de quoi passer du temps à observer et à admirer ces animaux qui mettent beaucoup de vie dans le jardin. 
    Pour ce qui est des chats, le mien ne chasse que l'été. Bin oui quoi, l'hiver, il fait trop froid ! Il me rapporte parfois l'un ou l'autre moineau ou troglodyte. Je ne suis pas contente mais impossible de l'en empêcher, c'est la nature...
    Bon dimanche, Isa, profite bien du beau temps !

    4
    Jean-René
    Dimanche 12 Mars à 07:12

    moi c'est à l'année comme j'ai des volailles et donc les oiseaux viennent se servir directement...

      • Dimanche 12 Mars à 20:22
        Comme toi Jean René, les oiseaux viennent se servir dans la mangeoire des poules. L'hiver de décembre à février j'ajoute des boules de graisse. Mon chat les laisse tranquilles car ils gîtent pour la plupart dans les arbres du poulailler! J'ai des moineaux pies pigeons ramier mésanges bleues et charbonnières pic vert merle pinson
    5
    Isabelle D O
    Dimanche 12 Mars à 07:12

    Je les nourris tous les jours jusqu'en avril ou plus exactement, jusqu'à ce qu'il fasse vraiment doux. Jamais de boules de graisses mais des graines de tournesol et un mélange, et puis de l'eau.

     

    Pour le moment, j'ai toute une famille de chardonnerets. Je les adore.

    6
    Dimanche 12 Mars à 07:33
    Sylvaine

    Je commence à les nourrir début décembre et je m'arrête fin février, enfin, ça dépend du temps.

    Hier, j'ai rangé tout le resto-piaf et à partir de maintenant, je ne leur donne rien du tout.

    Bisous et bon dimanche

     

    7
    Dimanche 12 Mars à 07:35

    Comme Jean-René, les moineaux se servent directement dans l'enclos des poules ! Je nourris quand même les mésanges mais c'est surtout pour le plaisir d'observer leur ballet... Elles arrêtent spontanément de venir à la mangeoire car elles trouvent rapidement de quoi se sustenter dans le jardin. Au printemps, merles et grives me font aussi un beau bazar dans les paillis.

    8
    Flo
    Dimanche 12 Mars à 07:50

    Mélanges de graines pour les habitués : moineaux, tourterelles, assenteurs mouchés, pinsons, verdiers, gros pigeons de bois... Arrachides pour la famille de rouge gorge, 4 ,  je n'avais jamais vu çà :p Tournesols pour les mésanges bleues et charbonnières... Pommes pour les grives, les corneilles, les pies et les merles... Les coins de mur pour le petit troglodyte... Des noix et des châtaignes qui ont fait énormément plaisir à deux gais que je n'avais encore jamais vu... Le jour du rechargement je pouvais voir une dizaine de mésanges à longue queue ratiboiser les boules, de vraies gourmandes ... Le faisan et sa belle ont eu droit à un sac de nourriture pour lapin que j'avais mises dans le fond pour les timides ... Et deux petites poules d'eau ont adoré le reste des pommes et graines laissées par les plus petits ... 
    Un vrai ballet tout l'hivers... Entre graines et eau à ne pas oublier ,  quoi que le fond du terrain soit submergé par l'eau ...
    Là je diminue doucement pour les laisser trouver par eux même ;)...
    Un plaisir pour les yeux, un spectacle continuel où les rôles se succèdent à merveille ... :D 

    9
    Roseline
    Dimanche 12 Mars à 08:03

    Nourrir les oiseaux est pour moi le plaisir de l'hiver.... ils ont trois points de nourriture, en hauteur et au sol et je pourrais passer des heures à les regarder.... mésanges, pies, pic épeiche, moineaux, un couple de colombes, et d'autres encore. C'est drôle de constater leurs habitudes, leur régularité.... Je leur donne de novembre à mars, mais il me semble que la lpo recommande de garder des points de nourriture plus longtemps, du fait des couvées. Ils ont droit chez moi aux fruits talés, aux graines diverses, aux boules et pains de graisse. J'arrête de les nourrir quand le temps est doux et que je vois les insectes bien présents au jardin. La cohabitation avec les chats est plutôt harmonieuse, peu de meurtres à déplorer chez moi..... La vie qu'approrte les oiseaux au jardin est précieuse et source d'émerveillement, je ne pourrais pas m'en passer

    10
    Chantal
    Dimanche 12 Mars à 08:27

    Bonjour, je les nourris de novembre à mars selon la météo. J ai arrêté car il fait doux. Nous avons placé les mangeoires inaccessibles aux chats et nous avons mésanges, chardonneret, verdier, moineau, pic épeiche, tourterelle, rouge- gorge. C est un vrai spectacle dont on ne se lasse pas. Les chardonnerets sont  autoritaires et impatients, ils se disputent rapidement ... ils commencent par les graines de tournesol dont ils raffolent, puis sont bien obligés de terminer par les autres. Les mésanges qui ne sont pas vraiment granivores prennent les graines dans leurs pattes puis les grignotent. Très amusant à observer . Bon dimanche à tous  

    11
    Michel
    Dimanche 12 Mars à 08:33

    Pareil ici, mais des boules de graisses...jusque début mars !!! Très bon dimanche Isabelle.....

    12
    Michael
    Dimanche 12 Mars à 08:33

    Nourrissage jusqu'en avril. Ils viennent de toutes façons déjà beaucoup moins par eux - mêmes.

    Pour ce qui est des espèces : mésanges charbonnières / bleues, rouge - gorges, pinsons des arbres, moineaux domestiques, accenteurs mouchets, merles, pies bavardes, corneilles noires, choucas des tours, pivert, pigeons ramiers et tourterelles turques.

    Côté nids, sous la terrasse couverte, il y a un couple de merles qui a niché dans un pot accroché à un mur avec du lierre dedans. J'ai déjà pu les observer ces derniers jours occupés à examiner les lieus à nouveau.

     

    Pour ce qui est de l'entente avec les chats, ça va. Une chance car un de nos deux chats est un vrai chasseur (livré à lui même tout petit) mais il préfère s'attaquer aux lièvres plutôt qu'aux oiseaux.

    13
    Isabelle Thalasso
    Dimanche 12 Mars à 08:33
    Bonjour. J ai nourri les oiseaux la 1ère année dans cette maison. Problème: notre voisin avait un tas de crasse dans son jardin qui attirait un rat qui mangeait les graines des oiseaux. Horreur ! Depuis lors je ne nourris plus les oiseaux, le voisin a changé, le tas de crasse disparu et le rat aussi. Ouf ! Mais je suis vaccinée. Mais cette question de rat/souris est une question qui revient régulièrement dans ma revue de jardinage Gardener's World. Donc je ne suis pas la seule qui ait connu pareille mésaventure. Brrr.... bonne journée
    14
    Dimanche 12 Mars à 08:36
    Catherine

    oui un dites moi à nouveau intéressant, ici je nourris les oiseaux du début de l'hiver (cette année en novembre) jusque mi mars environ. En ce moment, il n'y a plus que les mésanges qui viennent manger, les autres oiseaux ont commencé la nidification dans les bois et doivent trouver leur pitance ailleurs!

    Ce sont des mésanges, verdiers, moineaux, rouge-gorges, pinsons, troglodytes, merles étourneaux etc..

    Du tournesol pour les mésanges, et des graines diverses pour tous les autres, les 3 pommiers d'orneement sont très visités aussi. Je n'oublie pas l'eau bien sûr! Les graines et les boules de graisse (sans plastique!!) sont devant la fenêtre de la cuisine, je les prends souvent en photos, j'adore leur manège, les piaillements, les "bagarres", les approches, leur façon de s e nourrir, etc..

    J'ai des chats sauvages au jardin, mais rarement des "accidents", je les nourris aussi, ils sont bien gras et les oiseaux de ne les intéressent pas, quant aux miens, ils dorment l'hiver et sortent peu.

    Je vais commander le livre que tu présentes, il est certainement très intéressant, je conseille aussi le livre de "J'accueille et j'observe les oiseaux dans mon jardin", de Gilles Leblais, Ed. Terre Vivante, très didactique, dont j'ai fait un résumé publié dans la dernière revue de la Fondation de défense animale dont ma fille est directrice.

    Plus il y a d'oiseaux au jardin, plus je suis heureuse, c'est ma philosophie, on habite chez eux, pas grave s'ils font des dégâts (si mineurs..)

    Voilà! Bon dimanche, bises

    15
    Nathalie
    Dimanche 12 Mars à 09:03

    J'ai eu beaucoup de plaisir cet hiver à voir les oiseaux venir aux deux mangeoires près de la maison. Sur les conseils de Charlotte, j'ai trouvé dans le Rustica pratique: "Les oiseaux de mon jardin" une mine d'informations. Et dans Jardiner Bio magazine de février, un petit encart qui répond à ta question:

    "Est-ce vraiment utile de nourrir les oiseaux? Certains jardiniers hésitent à installer des mangeoires au prétexte que les nourrir leur ferait perdre leur capacité naturelle à trouver leur nourriture... Les scientifiques de l'université de Wisconsin ont démontré que le taux de survie à l'hiver des oiseaux nourris grâce aux mangeoires est supérieur à celui de ceux qui doivent trouver leur nourriture, mais aussi que cela n'influe en rien sur leur comportement pour trouver de quoi se nourrir dans la nature. Ils insistent sur l'importance de le faire, en particulier en fin d'hiver, période où les aliments sont encore rares."

    Je ne saurais me passer de leur présence, même s'ils me laissent comme chez toi de petits souvenirs sur le mobilier de jardin! Et pour finir, je vais suivre le conseil de l'une d'entre vous (je ne me souviens plus qui...) qui conseillait d'épingler au fil à linge des poils d'animaux pour les aider à faire leur nid.

    Belle journée à tous!

      • Dimanche 12 Mars à 09:42

        Voilà qui est bien intéressant. Merci !

    16
    Dimanche 12 Mars à 09:11

    J'ai l'impression d'avoir "tenu" ce long hiver en admirant, collée au radiateur, le ballet des oiseaux, des mésanges bleues et charbonnières notamment, mes préférées, virevolter autour des boules de graisse et demi noix de coco garnies d'un mélange maison de margarine et de graines.

    La pomme n'a pas été touchée par contre donc j'ai fini par mettre une boule de graisse sur le pic.

    Il faut recharger régulièrement, et j'adore les entendre pépier à qui mieux mieux pendant le remplissage, ils semblent piaffer d'impatience et prévenir leurs copains que la cantine est à nouveau ouverte.

    Ma réserve s'est épuisée la semaine dernière, j'ai donc arrêté la distribution. S'il m'en était resté, j'aurai sans doute continué plus longtemps, juste pour le plaisir.

    Bon dimanche,

    Aude.

    17
    marie-thérèse desvig
    Dimanche 12 Mars à 09:32

    beaucoup d'oiseaux ici, merles, pigeons, pies, tourterelles, rouge-gorge, mésange, bleue et charbonnière, longue queue, chardonneret, faisan parfois, troglodyte, piafs....et chouettes  pic-vert, mais hélas quasiment plus d'hirondelles, plus de granges où nicher.......je ne les nourris pas dans le sens "acheter des graines" pour eux mais j'ai une déco qui perce une pomme pour eux renouvelée régulièrement , surtout pour notre plaisir  

    parce que tout c'est tout le jardin leur offre  gîte et couvert toute la mauvaise saison ;des centaines de kgs de pommes cette année laissées à terre, beaucoup de graminées,des cotoneasters, des vivaces grainées non coupées, du lierre adulte.... bref des fruits,  des graines et pour la boisson, on a un bassin deux ruisseaux ils peuvent boire même quand il gèle; ils ne mangent même pas les graines de la voisine, mises trop près de leur maison; j'ai beaucoup de nids au jardin un peu trop de merles et de pies à mon goût.

    je n'ai plus de chat 4 ou 5 fréquentent le jardin, et de temps en temps on voit un paquet de plumes de pigeons ou de merle

    Bon dimanche Isabelle

    18
    Annick C
    Dimanche 12 Mars à 09:44

    Je ne les nourris pas, ils trouvent d'eux même leur nourriture

    19
    Pierrette
    Dimanche 12 Mars à 09:44

    On les nourrit jusque fin Mars avec des boules de graisses des tournesols que l on fait pousser dans le jardin rien que pour eux mais on profite de la floraison.Différentes mésanges ,verdiers les intrépides rouge gorges,mr et mme pinson ,aussi le magnifique bouvreuil et bien d autres peuplent le jardin .Apres mars ils trouvent tout ce qu,il leur faut au jardin.

    20
    Corinne
    Dimanche 12 Mars à 09:45

    Je nourris les oiseaux tant que mon stock n'est pas fini mais ici c'est comme chez Jr car j'ai des poules et c'est self service.

    21
    Claire C
    Dimanche 12 Mars à 09:45

    Un mélange de graines (avec dominante tournesol, c'est surtout ça qui les intéresse) et des blocs graisse (margarine)+graines faits maison, j'ai délaissé les boules de graisses du commerce, un peu suspectes à mon goût. Je change et nettoie la mangeoire 1 à 2 fois par semaine. Sinon je laisse sur pied les hampes de graines des onagres, origan, mélisse, etc. qu'affectionnent beaucoup les chardonnerets: ce n'est pas très "joli" mais la récompense est belle...

    22
    evapetitcoeur
    Dimanche 12 Mars à 10:39

    Je nourris les oiseaux avec les  premières gelées et termine fin mars environ; avec du Tournesol en quantitée éffrayante cette année ( 40 kg) toutes les sortes de

    mésanges sont au jardin et les sitelles, pour les autres moineaux divers, pinsons des arbres j'achète du mélanges oiseaux du ciel ; des boules sans filets et un

    mélange anglais spécial rouge-george mais trop cher (3,50 euros le kg) juste pour lui mais j'ai hurler lorsque j'ai vu les étourneaux en manger; alors je l'ai mis dans une

    cage avec juste une petite ouverture pour lui et les autres petits ! Les arachides les mésanges adorent donc 2/3 kg par an à 2 euros le kg c'est pourquoi je trouve

    ce mélange anglais trop cher j'arrête sera remplacer par des vers séchés . pour les tourterelles et les merles j'achète du blé pas cher car dans une ferme pour

    compenser ! C'est un vrai plaisir de regarder toute cette faune ailée l'hiver et ensuite elle nous débarasse des nuisibles gagnant, gagnant !

    Je suis devenue refuge L.P.O pour mon plus grand plaisir depuis 2 ans . mais j'ai toujours fait un jardin pour la biodiversité .

    Mon livre sur les oiseaux de nos jardins est de Dominic Couzens et Mike Langman 300 illustations chez octopus petit très maniable et pas cher .

    Bisous et bon Dimanche à vous deux . Colette

    23
    Dimanche 12 Mars à 10:42

    si j'écoutais mon mari on les nourrirait à l'année, pour le plaisir de les voir s'approcher des fenêtres, mais il faut qu'ils bossent un peu aussi et qu'ils nous débarrassent de la vermine ;-) Nous mettons des graines de tournesol et des boules de graisses ( j'ai l'impression que c'est de la mauvaise qualité ces trucs ? ) et comme Claire je laisse les fleurs sèches sur pied pour admirer les acrobates.

    Haha, meurtre au paradis, mais que fait l'inspecteur Poole ? ah oui il s'est fait seriné c'est vrai ;-)

    24
    Xavier
    Dimanche 12 Mars à 11:04

    Xavier Jardin des Tannières Je me suis longtemps posé la question du nourrissage des oiseaux. J'ai beaucoup lu sur le sujet. Mais devant la diminution progressive des populations des petits oiseaux du jardin ma réponse à été vite trouvée. Je suis un fervent défenseur de ces petites bêtes smile. Leur habitat disparaît et surtout les lieux où ils peuvent se nourrir suffisamment.

    Quelques conseils de la lpo :

    https://www.lpo.fr/.../nourrir-les-oiseaux-de-son-jardin...

     

    Je les nourris de décembre à mars. Je vais arrêter progressivement. Quand ils fait très froid ils se servent beaucoup et la mangeoirese vide en une journée. Quand le temps se radoucit ils viennent moins. C'est déjà le cas, le distributeur se vide en plusieurs jours... signe que je dois arrêter de les nourrir....

      • Dimanche 12 Mars à 11:15

        https://www.lpo.fr/actualite/nourrir-les-oiseaux-de-son-jardin-en-hiver

         

    25
    béatrice
    Dimanche 12 Mars à 11:10

    J'ai toujours nourri les oiseaux, je commence lorsque les températures deviennent basses, cette année fin novembre, je mets un mélange spécial oiseaux du jardin, j'y rajoute des graines de tournesol et des cacahuètes. Je mets des boules de graisses et surtout je fais attention à mettre des soucoupes d'eau lorsque les températures sont négatives. J'ai arrêté de les nourrir parce qu'il fait doux mais si les températures chutes à nouveau, je remettrai des graines. 

    Je peux admirer de nombreuses mésanges charbonnières et bleues,des troglodytes, des verdiers, des pinsons d'europe, des merles, des grives, un pic épeiche, un pic vert, des pies, des pouillots véloces, des bergeronnettes, des moineaux....les oiseaux m'apportent beaucoup de bonheur. 

    26
    Marie
    Dimanche 12 Mars à 11:14

    Bjr, moi aussi comme beaucoup d'entre vous je nourris les oiseaux de novembre à mars, là je vais finir les graines qu'il me reste et aprés j'arrete. Les moineaux se mettent dans la haie de troenes qui est leur base pour ensuite effectuer leur razzia ( ce sont les plus gourmands) mais quand les mangeoires sont vides ils ne sont pas content et le font savoir en pépiant sans arret pour me rappeler à l'ordre, certaines mesanges viennent meme "taper" à la fenetre de la cuisine, j'ai aussi merles, pinsons, tourterelles, pigeon, et un geai qui maintenant prefere gratter dans mes massifs que manger les graines que je donne.

    27
    Dimanche 12 Mars à 11:52

    On nourri les oiseaux de mi-fin décembre à mi mars grosso modo, en fait on a remarqué que ce sont les oiseaux qui décident.  En ce moment ils ne viennent plus sur les mangeoires signent qu'ils ont ce qu'il faut ailleurs.   C'est aussi le job d'Olivier, il donne des boules de graisses et de graines, et des pommes.  J'ai suivi les conseils de la LPO. Les points de nourritures sont en hauteur et bien dégagé pour protéger les oiseaux des chats.  Et évidement on observe avec plaisir la petite faune ailée. 

    Je pense qu'il faut prendre n compte que notre société dévorante a mis à mal la nature, rendant la vie pour certains animaux bien plus difficile (que ce soit pour le gîte ou pour le couvert)  A ce niveau là ce n'est plus une question de rudesse de l'hiver, mais de rééquilibrage de notre impact.

    Une chose que je veux souligner : il faut que la nourriture et l'eau soit constante, car en hiver les oiseaux perdent très vite du poids (une mésange peut perdre 30% de son poids en une nuit froide)  et si leur point de nourrissage est vide, la recherche d'un nouveau peut leur être fatale.  De même il ne faut pas arrêter trop tôt, ce n'est pas parce qu'il fait plus doux que la nourriture est revenue. Mi mars c'est une bonne date, et comme je disais plus haut les oiseaux délaissent d'eux même les mangeoires.

    3kg  par semaine ça parait beaucoup, mais dans un grand jardin ou un parc ça ne me surprends pas plus que ça. 

    Bises

    Lydie

    28
    Françoise
    Dimanche 12 Mars à 12:38
    Françoise

    Chez moi aussi,  ce sont les oiseaux qui décident..  Ils viennent si il y a un problème,  Le printemps dernier par exemple a été très dur vu la météo anormalement pluvieuse.

    Je veille juste à placer les mangeoires de façon à ce que les pies et autres corbeaux freux qui sont pléthoriques  ne puissent y avoir accès.

    Je me donne aussi le mal qu'il faut pour maintenir une haie assez dense de sureaux et d'aubépine,  sur 10m   car  je sais qu'ils y sont très heureux.  Mais là,  c'est vraiment ma BA.

    Ils adorent les petits fruits du jardin qui sont disséminés parmi les parteres

    Bon dimanche.

     

    29
    BÉNÉDICTE
    Dimanche 12 Mars à 15:28
    Bonjour,
    Le matin après Le petit déjeuner je leur mets les miettes de pain. Sinon les oiseaux de débrouillent dans la nature.les oiseaux sont attirés par les baies alors je réfléchis à leur installer des petits arbustes n ourrissants.vos conseils sont les bienvenues. Je crois qu'ils viennent manger celles du physocarpus, du mahonia et prochainement d un viburnum anondaga bon dimanche
    30
    Rozancienne
    Dimanche 12 Mars à 15:45

    Je nourris de début décembre à mars . Je les rapproche ainsi de ma vue ! Quel plaisir de les voir faire leurs aller-retours ou se chamailler aux heures de pointe ! :D

    Mais cette année , je n'ai pas vu un seul chardonneret élégant ........ ( il y a 3 ans , il y avait 5 couples .... ) ; j'ai appris que des gens les capturaient ........

    Bonne fin de week-end !

    31
    Aline
    Dimanche 12 Mars à 16:07

    Très intéressant, je me demandais justement quand arrêter. Nous avons commencé à réellement nourrir les oiseaux que cet hiver, avec l'achat d'une mangeoire que l'on a accrochée sur l'étendoir à linge bien en vue de la fenêtre de la cuisine, afin de pouvoir observer les visiteurs avec mes lutins de 6 ans smile

    Nous avons observé une progression dans la fréquentation, jusqu'à ce que la mangeoire se vide à une vitesse impressionnante ! Pinsons, mésanges bleues et charbonnières, moineaux, rouge-gorges, étourneaux, tourterelles et quelques bergeronnettes viennent se ravitailler. J'ai acheté un gros sac de graines pour oiseaux du jardin, et mon mari met de temps en temps des pommes coupées en 2 dont il ne reste rapidement que la peau ! smile

     

    Comment faites-vous pour diminuer l'apport de graines en mars ? vous laissez la mangeoire vide un ou 2 jours avant de remettre de la nourriture ?

    32
    Arlette
    Dimanche 12 Mars à 16:08

    J'ai appris le mois dernier lors d'une conférence au Cercle horticole de Brunehaut qu'il fallait éviter de disposer des boules de graisse trop tard dans la saison ; en effet, d'après le conférencier nos mésanges sont moins présentes depuis un certain temps. Les mésanges nourrissent leurs petits avec les boules de graisses qu'ils n'arrivent pas à avaler et meurent étouffés. Dès mars, ils ont de quoi se nourrir en explorant la terre remplie de vers.

    33
    manickqb
    Dimanche 12 Mars à 17:40

    gros problème pour moi cette année: jusqu'à présent ,je distribuais graines et boules de graisse aux oiseaux du jardin, mésanges,rouge-gorges,merles ,moineaux,grives musiciennes,je remarquais même que les pies et les corneilles emportaient les boules...mais cette année un jeune chat est arrivé chez nous, grimpant très ,très haut dans les arbres surtout dans celui qui abritait les nichoirs,c'est un chasseur...donc nous avons suspendu un nichoir tout près de la fenêtre sous le balcon mais seules les mésanges se sont présentées (la place est inhabituelle pour eux tous !). j'espère pouvoir les remettre dans l'arbre quand mon chat sera calmé et cepandant il est bien nourri (4,5 kg !!) bonne soirée à tous ..marie-annick

    34
    Emmanuelle
    Dimanche 12 Mars à 18:28

    Bonjour Isabelle ,ici c'est des boules de graisses et graine de tournesol de novembre à mars ,des mésanges ,merles pic vert ,rouge gorge.........C'est qu'il y à du monde dans mon jardin .. bizarrement les tourterelles je ne les vois pas l'hiver là ils reviennent en ce moments ,ici dans ma campagne je ne vois plus de moineaux depuis 2 à 3 ans je me demande bien pourquoi .

    Après midi il faisais beau et le ballet des mésanges est encore là ,je termine les boules qui me reste ensuite  ils iront trouver ce qu'ils faut au jardin ou ailleurs .

    Belle fin de journée Isabelle ,Bisous

    35
    Ingrid T
    Dimanche 12 Mars à 19:45

    Je les nourris jusqu'à la fin mars ....tout est prévu sur la terrasse, j'en profite beaucoup de la porte fenêtre de ma cuisine....il y a des jours c'est une vraie volière, c'est très agréable de les regarder pendant nos repas, et j'ai aménagé de quoi les prendre en photo sans les déranger. Ils adorent les graines de tournesol et les cerneaux de noix épluchés par Joel

    36
    Pascale Rahir
    Dimanche 12 Mars à 19:48

    Bonsoir Isabelle, quel sujet intéressant.

    Pour ma part je ne nourris pas les oiseaux l'hiver. Sauf en cas de très gros gels et de neige très abondante. Et surtout si elle dure plus de 1 mois. Car à ce moment effectivement les oiseaux (ne possédant pas de pelle à neige ni de marteau piqueur) ont du mal à trouver leur nourriture au sol.

     Je pense même que les ligues de protection des oiseaux dénoncent les excès du "commerce" de nourrissage des volatiles.

    Il faut les nourrir oui, mais uniquement quand le sol est "inaccessible".

    Maintenant chez moi, j'ai des poules et ils trouvent facilement de quoi chaparder. 

     

     

     

    37
    Dimanche 12 Mars à 21:33

    Je nourris les oiseaux (et aussi les petits rongeurs par la même occasion :-)  à partir du moment où il y a du gel et des températures basses jusqu'à arrêter progressivement (et c'est important) début du printemps. J'ai pu voir le lien de la LPO plus haut dans les posts: https://www.lpo.fr/actualite/nourrir-les-oiseaux-de-son-jardin-en-hiver  

    Et j'en profite pour attirer l'attention sur la composition des boules de graisse pour les oiseaux. Cette graisse peut être végétale ou animale, certaine fois, il n'en n'est même pas précisé l'origine, juste "graisse". La graisse animale n'est pas recommandée ( et d'où provient elle?) pour les oiseaux et c'est pourtant ce que l'on retrouve partout. Le mieux est la graisse végétale, ce qu'on peut lire sur le site de la LPO. La LPO ne vend seulement que de la nourriture avec de la graisse d'origine végétale: http://www.lpo-boutique.com/catalogue/jardin-d-oiseaux/alimentation/graisse-vegetale/  Le mieux étant aussi de les faire soi-même ;-) Au moins l'on sait d'où cela provient et c'est moins couteux.

    LPO:

    "Les oiseaux étant des animaux à sang chaud, il n'est pas conseillé de leur donner trop de graisse animale (lard, suif, saindoux…). Privilégiez plutôt les graisses d'origine végétale, si possible à base d'huile de colza."

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :