•  

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

     

    Quand j’étais petite, je n’avais pas de jardin. J’ai habité les 29 premières années de ma vie en appartement, en ville.

    Avoir un bout de terrain lorsque j’ai habité pour la première fois une maison a été une grande joie pour moi et l’occasion de m’essayer au jardinage. Au fil des années, une véritable passion s’est développée et aujourd’hui, pour rien au monde je n’échangerais mon lopin de terre pour retourner en appartement.

    Certes, je m’estime encore très novice et je n’ai véritablement apprécié les joies du semis qu’en découvrant les Seedlovers il y a deux ans.

    A part le jardin, mes autres passions sont assez variées, mais toujours assez solitaires : la lecture, la couture, la broderie au point de croix, le cartonnage (et tous les travaux manuels en règle générale) et, celle qui me prend le plus de temps, la généalogie depuis 25 ans. Je tiens depuis quelques années un blog sur mes loisirs créatifs et un autre pour partager mes essais en matière de jardin.

    Mon jardin situé dans le Beaujolais est encore « jeune » puisque nous avons emménagé en 2013 et qu’il a fallu d’abord retrousser les manches pour s’occuper des travaux à l’intérieur avant de s’attaquer à l’extérieur, mais il a déjà beaucoup évolué. Il m’aura fallu deux bonnes années pour comprendre quelles sont les plantes que je peux mettre dans mon sol calcaire, et pas forcément celles que je veux mettre. Encore deux autres années pour comprendre  comment prendre soin des petits semis, peut-être donc que le SOL 2018 sera une année de réussite totale !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine          Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

     

    Le jardin qui m’inspire le plus ? s’il n’y en avait qu’un….dans l’ensemble, je crois que j’apprécie beaucoup les jardins anglais pour leur semblant de fouillis et de folie qui pourtant sont organisés. C’est ce type de jardin que j’aimerais arriver à créer dans le mien. Opulent, foisonnant, variant les hauteurs et mariant les couleurs. Du bazar, mais organisé !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

    clivenichols.com

     

     

    La plante du SOL qui m’a donné le plus de satisfaction…la scabieuse je crois ! En même temps, ce n’est pas la plante la plus difficile à semer, mais c’est la fleur qui est parfaitement adaptée à mon sol et aux températures du Beaujolais. Je connaissais mal les scabieuses, mais depuis ma première participation au sol il y a deux ans, je les adore, toutes ! Elles s’adaptent partout, ne sont pas exigeantes, et fleurissent abondamment. Elles font partie de mes chouchous.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

    Mon meilleur souvenir du SOL ? Je n’ai pas eu la chance de rencontrer grand monde encore en chair et en os (à part Eric Lenoir lors de la foire aux plantes de Jarnioux), mais j’ai eu la chance de rencontrer des passionnés du semis et du jardin un peu dingues et immensément généreux et ça, ça ne s’oublie pas ! Le premier sol avec le premier jour où la boite aux lettres déborde de petites graines d’amour et ne désemplit pas pendant un mois et plus, ça marque !

    Aussi, c’est avec un plaisir non dissimulé que je vais rempiler pour un troisième SOL et continuer à partager mon jardin avec les vôtres !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

     

    Voici les liens vers les deux blogs de Delphine :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Delphine


    13 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Bonjour amis Seedlovers,

    Déjà mon 3ème SOL et je suis aussi impatiente qu’un enfant attendant Noël ! Mais je suis sûre de ne pas être la seule. Je jardine depuis 4 ans et c’est devenu une vraie passion mais ça n’a pas toujours été le cas.

    J’ai 41 ans, je suis mariée, maman de deux enfants de 11 et 14 ans. Je vis dans le Val d’Oise au Nord de la Région Parisienne depuis 20 ans, mais je suis originaire de Vendée. C’est d’ailleurs en Vendée que j’ai baigné dans le jardinage sans pour autant aimer ça. C’était plutôt la corvée: désherber les massifs avec ma grand-mère, ramasser les pommes de terre avec mon grand oncle, mettre les oignons à sécher au soleil…. Psss rien de bien intéressant ! La seule chose que j’aimais c’était les jonquilles et le muguet qui tapissaient le jardin et les sous bois ainsi que jouer à la fleuriste après avoir coupé les jolies fleurs dans les massifs municipaux ou dans ceux de ma grand-mère.

    Aujourd’hui, lorsque je ne jardine pas je danse, mon autre passion. J’adore aussi les loisirs créatifs notamment le scrapbooking et sinon je suis chargée d’insertion professionnelle car j’aime aider et voir les gens heureux.

    Et donc le jardin dans tout ça ? Nous avons emménagé dans notre maison actuelle il y a bientôt 10 ans. C’est une maison avec un jardin de près de 800m². A notre arrivée, j’ai essayé de planter quelques arbustes et des hortensias (je ne connaissais pas l’existence des vivaces et je détestais les rosiers…) mais malheureusement rien n’a fonctionné comme je l’espérais et tout est mort.

    J’ai donc laissé tomber le jardin pendant au moins 5 ans. Des orties et mauvaises herbes poussaient partout, le jardin ne ressemblait à rien et comme je suis assez attachée à l’esthétisme des choses, à la décoration et à la propreté, j’ai décidé de reprendre les choses en main en 2013. J’ai commencé à me renseigner sur internet et je suis tombée sur des blogs qui m’ont donné envie de faire de mon petit jardin d’orties un jardin bien fleuri.

    Si je devais vous dire quel jardin m’inspire le plus, ce serait incontestablement celui de Sophie (notre jardin secret). Je cherche aussi l’inspiration dans le jardin de notre Isabelle, et dans des jardins proches de chez moi comme Clair Obscur.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

    Le jardin de Sophie (chouchouhouse)

     

     

    Depuis, je ne cesse de jardiner, je plante, je taille, je sème, je rêve devant les livres de jardinage, je cours les fêtes des plantes de ma région.

     

    Voici à quoi ressemblait mon petit jardin lors de notre arrivée :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Et voilà aujourd’hui :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    La plante du SOL qui m’a donné le plus de satisfaction ? Difficile à dire. Si je ne devais en retenir qu’une je dirais l’Echinacea 'Pink Sensation'. J’avais reçu les graines de la part de Laetitia de Marmitte et Sécateurs. J’adore les échinacées pour leur longue floraison et c’est aussi mon premier succès du SOL.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Mon meilleur souvenir des deux SOL ? Ma boite aux lettres qui explose et mon fils qui me dit « maman encore des graines, le facteur va se poser des questions ! »

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique

     

     

    Vous pouvez retrouver Angélique sur son blog :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Angélique


    17 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    Déjà mon 3ème SOL, que ça passe vite ! Et Isabelle qui me sollicite pour parler de moi.

    Pas facile....

     

    Je commence par la partie la moins secrète. J'anime depuis 2009 le blog Blond66 (http://blond66.fr/WordPress/).

    Vous ne voyez pas ... C'est un blog autour du Jardin (étonnant) et ce qui anime la vie du jardin ! Sur fond vert ...

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

     

     

    Le vert, ça n'est pas très secret non plus, est ma couleur préférée.

    J'aime toutes les couleurs. C'est ma plus grande passion.

    Peut-être parce que je suis née et que je vis dans cette région qu'on dit si grise, j'ai besoin de couleur dans la vie, au travail et surtout au jardin.

    Alors, je mets de la couleur partout, sur mon blog, les murs de la maison, mes fringues ...et bien sûr au jardin !

     

    Passons aux choses plus secrètes...

    J'ai passé le demi siècle et je travaille dans l'informatique.

    J'ai 2 grandes filles de bientôt 23 et 25 ans et mon Grand Chef.

    Nous vivons dans le Nord de la France, plus précisément au nord de Lille, pas loin de la Belgique !

     

    Voilà maintenant plus de 20 ans que nous avons acheté la maison, mais le jardin n'a pas commencé tout de suite pour cause de gros travaux sur l'habitation.

    Entre les enfants en bas âge et Grand Chef qui voulait attendre que tous les travaux soient terminés pour démarrer le jardin,

    j'ai quand même commencé à planter doucement sur les côtés du jardin: plus de 1000m2 d'herbe à remplir, je n'allais quand même pas attendre ...

    J'ai commencé à planter tout ce que je trouvais en jardinerie. Les premiers résultats ont été surprenants, avec des mélanges de couleurs trop flashy !

    Je me suis un peu raisonnée sur les mélanges de couleurs ....

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    En 2007 après la dernière tranche des gros travaux, j'ai récupéré pas mal de terre et j'ai créé 3 nouveaux massifs : un massif dédié aux couleurs flashy, un autre pour y mettre quelques légumes et le 3ème pour des duos de blancs et de rouge-framboise.

    Le jardin a commencé à se structurer et je suis plus attentive aux mélanges des couleurs.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    Depuis je continue à investir les lieux ! Doucement, à mon rythme.

    Heureusement mon Grand Chef est là pour m'aider surtout pour l'entretien du gazon.

    Il dit toujours que quand le gazon est net, les massifs sont bien mis en valeur.

    Je suis d'accord avec lui, le vert met en valeur les floraisons colorées !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

     

    Mon jardin préféré, c'est surement celui de ma Grand-Mère paternelle. Mais je n'ai hélas aucune photo.

    Mais il a quelques temps en visitant le Jardin de Sophie, Le Jardin c'est tout (http://lejardincesttout.typepad.com/), je me suis sentie comme chez ma Grand-Mère.

     Un jardin à la fois original par ses variétés botaniques qui suscitent l'attention et à la fois si ... cosy !

     Je m'y suis sentie comme chez moi, oh oui !

    C'est ça que j'aime le plus : un jardin pour tout le monde, intéressé ou non par le monde du jardin.

    On y retrouve des espaces ouverts où on imagine les jeunes en train de jouer au ballon, des espaces fermés pour se poser et savourer au calme, des dédales pour jouer à cache cache, un potager pour se régaler les papilles et des massifs colorés à souhait !

     Un jardin à vivre au quotidien et en famille

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    Le Jardin de Sophie

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

     

     

    La plante qui m'a donné le plus de satisfaction est sans aucun doute la tomate "Black Galaxy" de Eddy.

    C'était ma première participation et je cherchais principalement des graines de tomates. J'ai reçu de Eddy plusieurs variétés.

    Mais la "Dark Galaxy" a enchanté tout le monde par sa couleur noir et rouge.

    J'ai bien évidemment récolté mes graines et j'en ai replanté en 2017. J'ai aussi ramassé mes graines pour 2018 !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

     

     

    En fait, le SOL est tout entier un bon souvenir, un bon moment.

     Déjà, le concept de partage me plait beaucoup.

    Ensuite, l'idée de ramasser mes graines pour qu’elles partent à l'aventure dans d'autres jardins occupe souvent mes sorties au jardin.

    Donc toute la belle saison, je pense au SOL.

    Et vers novembre je pense aussi au SOL, je commence à penser à la préparation des courriers.

    Et enfin, quand démarre janvier et que le temps est triste et froid, c'est le moment de se jeter à fond dans le SOL.

     

    Quel régal de se promener sur les pages FB ou les blogs colorés des photos de toutes ces belles qui vont venir s'installer chez nous !

    Mais aussi, quel challenge de visiter toutes les listes et de prendre en compte toutes les demandes !

    C'est sûr, avec le SOL, l'année commence bien !

     

     

     

     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    Une action qui me tenait à coeur : la mise en place de bacs à partager près du jardin.

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    Le ridicule ne tue pas ! De la couleur et du rire avec mes grandes filles

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Karine

     

    L'ombre de moi-même quand je déprime sur mon gazon sinistré en juin 2017

     

     


    15 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    Bonjour à tous. Ca y est, cette année je ne peux couper au portrait des anciens. J'ai participé pour la 1ère fois au SOL en 2015. Vous allez me dire que ça fait donc 4 ans mais c'est sans compter mon absence de l'année dernière : au moment où vous parcouriez tous les listes en prenant à peine le temps de cligner des yeux, je pouponnais pour la deuxième fois de ma vie...

     

    Une petite biographie ?

    J'ai 31 ans, j'habite en Isere rhodanienne et j'ai toujours eu une attirance pour le jardin, qu'il soit potager ou d'ornement. Dans les études, je me suis beaucoup cherchée, j'ai étudié l'anthropologie avant de changer de cap pour les arts appliqués et le design d'espace plus précisément. Diplôme en poche, j'ai voulu changer d'air et profiter de mes connaissances pour des études qui me ressemblent plus. Je suis donc partie vivre au Québec, à Montréal, pour étudier le design des jardins. J'y ai vécu des expériences et des rencontres extraordinaires, Friedrich Oehmichen notamment, qui a changé ma perception de ce que peut être un jardin : quelque chose de sensoriel et d'émotif.

    De retour en France, faute de moyens mais pas d'énergie, mon homme et moi avons décidé de construire nous même notre maison. Nous avons acquis en 2011 un joli terrain en bordure de ruisseau et sommes partis d'une ossature bois vide (nostalgie du Canada) pour créer notre nid douillet. Encore maintenant, de nombreux travaux restent à faire et le jardin a donc souvent été laissé à l'abandon. D'ailleurs je pense que je ne l'appelle "jardin" que depuis 2/3 ans, ayant plutôt tendance à dire "terrain" vu l'état de la chose !

    Encore maintenant, avec l'arrivée de mes deux boubous, le jardin reste souvent en attente et ne progresse pas assez vite à mon goût, mais comme on dit, chaque chose en son temps.

    Il s'agit donc d'un bébé jardin comme je l'appelle affectueusement, mais il donne déjà à ma famille et à moi une immense satisfaction.

    Gratouiller la terre, voir mon fils planter des glands dans la pelouse en me disant : "ça fera de l'ombre à ma piscine !", revoir toutes les plantules sortir de terre au printemps, les arbres bourgeonner, voilà les bonheurs que procure mon jardin !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

    Le jardin qui m'inspire : Le Bois Marquis à Vernioz. J'ai découvert ce jardin (ou plutôt parc vu la taille) un peu par hasard car il n'est pas très loin de chez moi. Moi qui aime les arbres j'ai été servie. Depuis nous y allons en toutes saisons, un régal.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

    Difficile de dire quelle est la plante issue du Sol qui m'a donnée le plus de satisfaction, il y en a tant ! Je vais choisir les tomates cerise jaunes (je ne me souviens plus de leur nom) d'Eddy. Tout simplement car j'avais tellement bien réussi leur semis que j'en ai distribué un peu partout : elles ont mûri sur le balcon de ma soeur à Paris, celui de mon frère à Grenoble et dans le potager de ma maman qui depuis les ressème chaque année...

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

    Le meilleur souvenir du SOL, c'est l'excitation terrible de ma première inscription. Parcourir les listes jusqu'à point d'heure en ayant l'impression (bien réelle) de faire partie d'une famille de fous dingues de plantes !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

    Terrasse express pour éviter le rond dans la pelouse

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

    Une amie voisine qui me donne du fil à retordre

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

    Cuisine occupée

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

    Les indestructibles

     

     

    Vous pouvez retrouver les aventures d'Adena sur son blog :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Adena

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

     

     

    Difficile exercice que de faire son portrait…Je vais tenter de m’y astreindre et relever ce défi pour Isabelle qui me l’a gentiment demandé. Originaire de Lorraine, je vis en Moselle dans une ferme que nous avons rénovée et rénovons encore, entourée d’un hectare de terrain, dont une grande prairie humide. Cette surface allait me permettre de développer ma passion -vivace depuis longtemps- qu’est le jardinage.

    Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé la nature, et les plantes. Ce sont mes grands-parents maternels qui m’ont transmis ce virus. Je me souviens de mon grand-père bichonnant ses semis de tomates et d’impatiens, me montrant les plantules fraîchement repiquées dans ses couches, ou de ma grand-mère prenant soin de ses géraniums. J’adorais lorsqu’ils me relataient, photos à l’appui, leurs vacances sur l’île de Bréhat, où « les géraniums grimpaient sur les murs » chose inconcevable et inimaginable dans nos contrées.

    Enfant, j’étais déjà dingue de plantes, ramenant des pots rempotés la veille de clivia, chlorophytum ou maranta à l’école, et de fait, devenant prédisposé (et enchanté de l’être) à l’arrosage et à l’entretien.

    Adolescent, je poursuivais sur ma lancée en m’initiant aux semis et au potager, distribuant à tout le quartier les œillets d’inde ou de poète, très prisés à l’époque. Toujours à l’affût des activités « jardinesques » des voisins, je guettais avec impatience la fin des saints de glace pour  admirer leurs jardinières fleuries sagement hivernées dans la véranda puis plus tard arpentant le village à vélo pour admirer le feu d’artifice des dahlias par là, les changements de potées par ici. Je vivais et rêvais jardin, et c’est encore le cas aujourd’hui

    Ainsi, il me paraissait naturel de rester tard dans le jardin familial souvent jusque la nuit tombée, afin de tailler, planter, désherber, pendant que mes condisciples préféraient aller au café du coin. De cette époque, je garde quelques diplômes du concours des maisons fleuries remportés non sans fierté.

    C’est ainsi que naturellement, je me suis dirigé vers un bac scientifique puis au professorat accès aux Sciences de la Vie et de la Terre. C’est l’occasion pour moi de transmettre la passion de la nature et susciter quelques vocations.

    Mais revenons au jardin, depuis la création de « mon » jardin, de nombreuses vivaces y ont pris place, je dois en avoir plus de 300 variétés, et ce n’est pas prêt de s’arrêter… Je me nourris des lectures de blogs dédiés aux jardins ou aux comptes FB de jardiniers aguerris ou en quête de l’être : Isabelle, Sophie, David, Sylvaine, Lydie, Charlotte ou Lo….

    Je puise mes inspirations également lors de visites de jardins, de façon concrète par le biais notamment de l’opération «  Rendez-vous aux jardins » en juin, ou de façon virtuelle via  Facebook surtout.

    Force est de constater que ces jardins privés, abritent souvent de petits trésors avec toujours de belles personnes qui œuvrent derrière…

    Le plus beau jardin à mon sens et que je rêve de visiter est sans conteste le jardin d’Entêoulet de Renée, jardinière d’une énergie et d’idées débordantes, Renée a de plus le mérite de partager ses photos et actualités sur FB de façon claire, sobre et précise… Elle est très accessible, répondant toujours aux questions des internautes et distille de précieux conseils … Bref je l’adore !

    D’autres jardins  me font envie comme le jardin plume. J’ai visité cette année les jardins de mon moulin à Thonnance Les Joinville (dans le 52) et ce fut un ravissement.

    Je suis fan des jardins très naturels comme les compose si bien Piet Oudolf ou Vlinderhof.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Source : https://www.hauserwirthsomerset.com/garden

     

     

    Depuis 2 ans et ma rencontre avec Isabelle, je me suis « rabiboché » avec les roses : j’avais le souvenir de roses ternes, lourdes, malades.... cette époque est désormais révolue... Merci Isabelle !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

     

     

    Le jardin, c’est aussi les animaux et ceux-ci sont mes compagnons au quotidien…

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Avec Brunette, la vache brune des Alpes et sa fille

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Sur fond de stipa gigantea et verveines

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Mon rouxon

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Le jardin au printemps

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Une scène que j’aime beaucoup : l’opulence et les couleurs chaudes des dahlias …

     

     

    Quelle est la plante issue du SOL qui t'a donné le plus de satisfaction ?

    J’hésite entre le Cerinthe major et l’Agastache alba . Inconnus pour moi jusqu’alors, ce fut une réussite totale. Je crois que c’est Xavier l’heureux donateur..Merci encore à lui.

    J’ai toutefois remarqué que la Cerinthe major préfère les sols secs et drainants.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    Source : Jardin Entêoulet http://lejardindenteoulet.kazeo.com/vivaces-du-jardin-c27637164/6

     

     

    Quel a été ton meilleur souvenir des deux SOL précédents ?

    Le meilleur souvenir est sans doute l’avalanche de courrier accompagné de délicats messages. J’ai été particulièrement touché par le témoignage de  Muriel ou de la rétrospective que m’a accordé Florence. C’est aussi les longues soirées à cliquer et découvrir avec une réelle exaltation les variétés que l’on souhaite acquérir.

    Le SOL, c’est aussi des rencontres jardinesques : c’est par ce biais que j’ai connu Armelle, d’une générosité et d’une sympathie exceptionnelles lors des fêtes des plantes alsaciennes à Shoppenwihr; c’est aussi l’occasion de découvrir des producteurs d’exception comme Maurice Laurent, Eric Lenoir, Jean-Lin ou Guénolé…

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

    En mars, le jardinier en action

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

             Mon outil préféré : la fourche

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : JC (Jean-Christophe)

     

     

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique