•  

     

    Coucou,
    Moi, c’est Elsa Dore,

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

    L’année dernière, aux soixante ans de mon beau-frère, avec ma fille, mon compagnon et sa
    filleule.

     

     

    Un surnom choisi “al vole” lors de ma première inscription au Seeds of Love et par la même occasion sur Facebook… Au final...Ben, je l’aime bien car on peut l’écrire comme sa cent temps


    Els’ Adore:
    Les brocantes, tricoter, la gentillesse, les vacances de moins de trois jours, Jacqueline Harpman, Liège, les jeux de société, les nains de jardin, parler Wallon, les objets détournés, la fantaisie, recevoir les amis, coudre, rire et apprendre, broder, crocheter, les projets, les vieilles plaques émaillées, Claire Basler, donner, les lacquemants et les bouquettes, Roland Barthes, les petits suppléments d’âme, toutes les fêtes (surtout Noweel), la magie de l’enfance, Maurane et Rapsat, l’Orval, l’imprévu, Fleur de Courge, devenir une bobonne, la Zélande, les marionnettes, l’humour belge. (et c’est même pas tout…).

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    - Déteste: la techno, les habitudes, le prix à payer pour le bio, le littoral belge, les gens qui s’écoutent parler, la télé, les tripes, les mots en “icide”, l’injustice et les inégalités, les vacances de plus de trois jours,la radinerie, la foule, le vin chaud qui décape, la mesquinerie, le plastique, dormir, un certain usage de Facebook, la canicule, la moche déco made in China, me raconter (c’est pas mon jour) les photos de moi ( idem).

     

    HISTOIRE DU JARDIN
    On imagine un grand rectangle de prairie de 12 mètres de large sur environ 200 mètres de profondeur avec la même platitude que chantait si bien le grand Jacques… Et bien c’est lui, c’est mon jardin.
    Tous mes voisins sont logés à la même enseigne mais ils ont choisi d’en condamner les trois quarts en les mettant en pâture…Donc, quand je jardine, moutons, chèvres, ânes, poules, canards que j’essaie tant bien que mal de maintenir de l’autre côté de la clôture, me tiennent souvent compagnie.
    Comme je ne voulais pas de ces tondeuses sur quatre pattes, j’ai décidé de l’amadouer progressivement à partir de la maison avec des massifs le long de haies existantes et sous des arbres devenus grands. Avec le temps s’est construit un premier jardin d’ombre et de feuillages le tout entourant une pièce d’eau aménagée à la première heure.
    Il m’a réjoui pendant longtemps, je lui trouvais une lumière magique et sa fraîcheur m’
    enchantait... il était sauvage mais abouti (enfin pour moi) et j’aurais (dû) pu m’en contenter mais il y manquait des fleurs, beaucoup de fleurs…

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

     

    Il y a trois, quatre ans, sous le charme de vos blogs de jardin, j’ai commencé à négliger cette partie pour la laisser se débrouiller seule et m’occuper du “fond” qui était, initialement, un grand potager qui reçoit le plein soleil toute la journée.
    Et alors là... exit les rotations et associations de légumes oubliés et bonjour les petits producteurs bio auxquels je m’en remets aujourd’hui sans complexe (j’ai gardé les petits
    fruits, salades, tomates, aromates et courges diverses).

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    Oui, les tomates restent au jardin car je ne m’en séparerai pour rien au monde.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    Le potager en pleine reconversion, les dahlias s’insinuent “discrètement” parmi les légumes.
    (Elsa: one point).

     

     

    Tout change doucement mais sûrement, cet été par exemple, la serre tunnel en plastoche, à bout de souffle, a tiré sa révérence et une autre, en dur, l’a avantageusement remplacée.
    Cette deuxième partie se construit petit à petit, elle est encore en stage et le sol souvent recouvert de carton mais je m’y amuse beaucoup et, pourtant... même si on s’aime
    beaucoup lui et moi, je ne lui ai pas toujours été fidèle…
    Comme la fois où, sous un soleil de plomb, j’avais entrepris d’enlever une bonne partie des berces du Caucase qui avaient littéralement envahi les massifs, j’ai commencé par les raccourcir pour me faciliter un passage entre elles, et, inconsciemment, j’ai frôlé à maintes reprises leurs tiges robustes d’où s’écoulait une sève caustique.
    Devinez la suite? Quatre semaines d’incapacité de travail, des cloques aussi grandes qu’une main sur toute la surface des deux jambes, impossible de s’asseoir ou encore de se coucher ( j’en garde un souvenir cuisant)...
    Après cette expérience douloureuse, il a dû faire cavalier seul pendant près de deux ans, dégoûtée que j’étais.
    Et puis la vie commune a repris.
    Une autre fois encore, il y a six, sept ans, nous avons vécu une seconde séparation et ce, pendant trois longues années, quand, pour seconder ma fille dans ses études supérieures, j’ai joué à la petite main; couture, tricot, broderie, bidouillages en tous genres ont occupé tous mes loisirs, si j’ai adoré participer à tous ces projets de “ouf” qui nous ont encore rapprochées, elle et moi, lui il ne m’en a même pas voulu.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    La nouvelle serre à l’état brut.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    Du carton, toujours du carton.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    encore du carton.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    Premier SOL, c’est l’explosion au potager qui aujourd’hui, n’a conservé que le nom.

     

     

    Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre, nous profitons l’un de l’autre avec sagesse et connivences, et de tout coeur j’espère que cela durera encore et encore…

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Quel est le jardin qui m’inspire le plus?
    Tous les jardins où je ressens l’âme et la personnalité du jardinier ou de la jardinière m’émeuvent et ça va bien au delà de la simple beauté plastique d’un jardin, ma préférence va de toute façon aux jardins à dimension humaine.
    J’ai quand même une tendresse toute particulière pour celui de l’illustratrice Tasha Tudor.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Quelle est la plante issue du SOL qui m’a donné le plus de satisfaction?
    Sans conteste le papaver car aucun ne veut pousser chez moi jusqu‘à présent à l’exception de 'Bridal Silk' et encore à dose homéopathique. Allez savoir pourquoi…
    (help please)
    Ah, oh, oui, j’oubliais, j’ai 61 ans et je suis pensionnée depuis peu... YEEEEESSSS!!!

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    La fête du beau-frère (la partie déguisée).

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

    ah! les nains de jardin (toute une polémique à eux seuls).

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Elsa Dore

     

     


    23 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     

     

    Coucou,

    Je m'appelle Claudio et j'habite près de Milan, en Italie. Ma femme et moi avons cherché pendant des années un jardin a louer où pouvoir nous détendre et retourner à ces racines paysannes qui nous ont tant manqué depuis notre arrivée en ville.

    Enfin nous avons réussi, et en effet, aujourd'hui il y a deux jardins : le nôtre et le second au sein de l'Association Orti Biodiversi Caravaggini qui, depuis des années favorise la conservation de la biodiversité et l'éducation à l'écologie dans la région.

    Nos jardins sont petits, dédiés principalement à l'horticulture de variétés anciennes et de fleurs qui plaisent à nos amis insectes pollinisateurs.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     

    Le SOL m'a permis de faire la connaissance de nombreux passionnés à travers l'Europe qui pensent comme nous, et d'apprendre beaucoup en termes de nouvelles plantes, de nouvelles (anciennes) variétés et de nouvelles connaissances. Le SOL est quelque chose de vraiment unique et précieux.

     

    La plante du SOL que j'aime le plus est le Poivre du Sichuan. De nombreuses tentatives, et à la fin, après 3 longs mois au réfrigérateur, j'ai réussi à convaincre une graine (et une seule) que le printemps était arrivé... Après un an, il ne mesure toujours pas plus de 15 centimètres, mais il résiste, c'est un bon combattant. J'ai hâte de la planter enfin.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     Mon Poivre du Sichuan, avec un Basilic vivace varieté Agioritiko que j'ai ramené de Nicosia, dans leur refuge d'hiver.

     

     

    A bientôt pour un nouveau SOL.  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

    Fish and Chips by Gordon Ramsey

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

     

    Avec un peu de retard :"Buon Natale".

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudio

    Dreaming of new seeds...


    10 commentaires
  •  

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Je m'appelle Ysabelle, j'ai 57 ans et je vis à Sarzeau dans le pays de Rhuys, l'une des deux presqu'îles qui ferment le golfe du Morbihan. Mariée, nous avons, à nous deux, 5 enfants et 6 petits-enfants dont deux princesses arrivées en novembre dernier à 20 jours d'intervalle, Zélie et Lilas.

     

    D'aussi loin que je me souvienne, le monde végétal, l'amour des animaux, la nature en général déclenchaient en moi un bien-être indicible : le parfum des fleurs sur le chemin de l'école, l'atmosphère apaisante des jardins amis, la végétation de bord de mer... Les petits noms des fleurs me ravissaient déjà et je les retenais goulûment, bien mieux que mes leçons : seringat, lilas, mimosa, tous, sans que je le sache, remplissaient mes yeux et laissaient une empreinte olfactive indélébile.

    Les soins que prodiguait ma mère à ses fleurs de balcon me donnaient à voir sa joie lorsque des petites têtes fleuries venaient la récompenser. Plus tard, jeune adulte, la rencontre avec une dame à l'âge et au charme surannés, jardinière de surcroît, m'a définitivement donnée l'envie de jardiner. Son amour des fleurs, le soin porté à ses massifs, sa ténacité malgré les ans qui la courbaient, m'ont permis de comprendre ce qu'elle y puisait : l'évasion, la liberté, la créativité, le partage.

    La vie m'a offert deux jardins. Un premier, simple bout de champ, où j'y ai mis pêle-mêle mon peu de savoir, beaucoup d'espoir et une grande énergie. Mes goûts se sont affirmés pour accueillir un deuxième jardin, foisonnant et éclectique qui est encore celui que je chéris aujourd'hui. Trois hectares boisés de vieux chênes, bordés de haies bocagères, un moulin à vent au détour d'une allée, posé dans l'environnement magique du golfe du Morbihan. Tout y pousse, rien ne gèle ou presque... une terre toutefois assez pauvre mais qui reçoit l'or brun de nos fifilles (jument, ânesse et poulettes). Nous l'entretenons à quatre mains : mon mari, plutôt dédié aux évolutions structurelles mais également créatif autour du fer forgé, gloriette et autres arches bienvenues pour soutenir la végétation exubérante, et moi, monopolisant le titre de jardinière en chef, qui ne maîtrise rien ou juste un peu !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

    Ma participation au SOL est devenue une évidence tant l'idée m'a parue d'emblée géniale. Puisque je me "raconte" un peu aujourd'hui, c'est que j'ai atteint l'âge vénérable des "trois ans de SOL" . Je m'attendais à du partage de graines, à découvrir de nouvelles pépites... j'y ai trouvé une communauté très empathique, des gestes amicaux, des billets riches d'enseignement, une générosité qui dépasse largement l'envoi de ces petits sachets rempli d'espoir; ils sont si joliment préparés et avec tant d'amour qu'ils plantent le bonheur dans la maison à chaque passage du facteur.

     

    Chaque année de SOL a été l'occasion de découvrir ou retrouver des beautés. La 1ère année, ce furent le Cynoglossum, la camomille, les ancolies qui ont assuré le show au-delà de mes espérances. Pour 2018, l'Hibiscus trionum, les zinnias et les cléomes ont séduit mes visiteurs locataires. La 2ème génération de graines, issues des plantes du SOL, sont parties, au gré de leurs coups de cœur, tenter leur chance aux quatre coins de la planète. Cette chaîne végétale m'enchantera encore et toujours.

     

    Nos escapades sont souvent liées à la découverte des jardins. Nous avons eu la chance de visiter la roseraie Do Arco à Madère au moment de la floraison. Un souvenir inoubliable. Le jardin de Béatrice Ephrussi de Rothschild sur la Côte d'Azur ou le jardin du Marais en Loire-Atlantique sont des réalisations certes éclectiques mais qui donnent à voir tout ce que l'on peut magnifier dans la nature. Il y a des lieux où tout simplement on se sent connectés.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     Jardin de Béatrice Ephrussi de Rothschild 

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     Roseraie Do Arco à Madère

     

     

    Une nouvelle aventure du SOL est en route. J'espère que l'édition 2019 vous apportera plein de belles surprises. J'ai hâte d'y être... Bonne année au jardin. Ysabelle

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Ysabelle


    20 commentaires
  •  

     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

    Bonjour les Seedlovers,

    Je m'appelle Lucile mais beaucoup m'appellent Lulu d'où mon surnom sur mon blog "Mon petit jardin en Sologne". J'ai 31 ans et je suis maman de deux filles de 1 an et 4 ans à qui j'essaie de transmettre aussi bien que possible ma passion du jardinage.

    C'est une passion récente puisque j'ai toujours vécu en appartement jusqu'à il y a cinq ans où j'ai emménagé dans ma maison avec son jardin tout récent, complètement vierge. Au départ, j'ai commencé à planter une haie puis quelques arbres fruitiers. Mais très rapidement, j'ai souhaité transformer toute cette herbe en y intégrant de jolis massifs fleuris.  Je me suis alors posé la question : comment faire ? N'y connaissant rien, j'ai fait des recherches dans les livres et sur internet. C'est alors que j'ai découvert des blogs de passionnés et je me suis mise à rêver. Les photos étaient si belles. J'y ai découvert des jardins si fleuris, si gais, si harmonieux que forcément j'ai voulu reproduire un peu ces tableaux dans mon jardin. J'ai commencé à planter et de fil en aiguille, je suis tombée amoureuse des roses, notamment les roses anglaises dont je possède aujourd'hui 25 variétés mais aussi des vivaces. Aujourd'hui, je suis incapable de ressortir d'une jardinerie ou d'une fête des plantes sans au moins un godet dans les mains. Pourtant, il y a encore 5 ans, je n'avais jamais entendu parler de plantes vivaces !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

     

    Beaucoup de jardins m'inspirent mais si je ne dois en choisir qu'un, ce sera sans aucun doute celui qui a contribué à faire naître en moi la passion du jardinage, le jardin de Sophie "Notre jardin secret" . J'ai passé des heures à dévorer son blog en entier, retraçant depuis ses débuts, étape par étape, la création de son havre de paix qui un peu comme mon jardin était bien vide au départ.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

    Quelle est la plante issue du SOL qui m'a donné le plus de satisfaction ? Grande question ! Toutes les graines qui ont germé m'ont donné de la satisfaction et elles sont nombreuses : scabieuse, pois de senteur, nigelle de Damas, muflier, aster, Setaria viridis 'Caramel', Cerinthe major, iris, hémérocalle... Mais si je ne devais en choisir qu'une, ce serait les graines du géranium Orion. Semées en 2017, les plantes ont fleuri dès le printemps 2018. Après avoir perdu plusieurs géraniums achetés par correspondance, j'ai d'autant plus apprécié la vigueur de mes plantes issues du SOL. Elles sont costaudes et les fleurs si jolies.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

    Le SOL est vraiment une expérience formidable. C'est un échange de graines dans la bonne humeur, un rendez-vous de janvier dont je ne saurais me passer. C'est tellement vrai que l'année dernière, même enceinte de 9 mois, je m'inscrivais le 1er janvier et que 4 jours plus tard j'accouchais de ma deuxième fille !

    Bon SOL à vous tous !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

    Chapeaux en folie !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu

     

     

    Vous pouvez retrouver Lulu sur son blog :

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Lulu


    18 commentaires
  •  

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Hallo vrienden van de SOL ,

    Mijn naam is Jolanda , 55 jaar jong ,getrouwd sinds 8 jaar met Hans en moeder van 2 zonen, Bob (37) en Clemens (24). Deze 3 mannen zijn mij beste vrienden in dit leven !

    Geboren in de grote stad  “Den-Haag “ , mijn ouders hadden enkele bloemenwinkels in Den haag en Scheveningen en daar is mijn liefde voor bloemen en planten begonnen. Iedere week speurde ik de planten bakken na of er nieuwe plantjes bij waren gekomen en sleepte ze mee naar mijn kamertje ! Ook keek ik vol bewondering toe hoe mijn ouders bruidsboeketten- en rouwkransen maakten .

     

    Hello les amis du SOL,

    Mon nom est Jolanda. J'ai 55 ans. Je suis mariée depuis 8 ans avec Hans et la maman de deux fils, Bob (37) et Clemens (24). Ces trois hommes sont mes meilleurs amis dans la vie !

    Née dans la grande ville de La Haye, mes parents avaient quelques magasins de fleurs à La Haye et à Scheveningen et c'est ainsi qui'a commencé mon amour pour les fleurs et les plantes. Chaque semaine, je guettais les caisses de plantes pour voir s'il y en avait de nouvelles et je les emportais dans ma chambre ! J'observais aussi avec admiration comment mes parents réalisaient des bouquets de mariées et des couronnes mortuaires.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

    Met mijn vader ging ik af en toe s ’morgensvroeg  mee naar de veiling ,genoot van de bedrijvigheid  ,grote veilingklok en de geur van bloemen.

    Avec mon père, j'allais de temps en temps, tôt le matin à la criée, j'appréciais l'animation, la grande horloge et l'odeur des fleurs.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Vanaf mijn dertiende verhuisden wij naar het oosten van Nederland waar mijn ouders een boerderij hadden gekocht en een prachtige tuin aanlegde  en toen begon de pubertijd …………

    Na een hele lange pubertijd en een wild leven vond ik eindelijk 15 jaar geleden een beetje mijn rust .

    Bij toeval kwam ik aan een baantje bij een tuinarchitecte (zij was ook conservator bij de tuinen van het koninklijke Loo ) dus ik vond het een hele eer ! Zij heeft mij heel veel geleerd waar ik haar ontzettend dankbaar voor ben . Ze is jammer genoeg een paar jaar geleden overleden  Op dit moment onderhoud ik voor verschillende mensen hun tuin .

     

    A mes 13 ans, on a déménagé dans l'ouest des Pays-Bas où mes parents avaient acheté une ferme et un magnifique jardin aménagé et vint ensuite, la puberté...

    Après une très longue puberté et une vie sauvage, j'ai enfin trouvé la paix il y a 15 ans.

    Par hasard, j'ai obtenu un job chez une architecte de jardin (elle était aussi conservatrice des jardins du Palais Royal Het Loo) et j'en étais très honorée ! Elle m'a beaucoup appris et je lui en serais toujours reconnaissante. Elle est malheureusement décédée il y a quelques années. A cette époque, j'entretenais le jardin de différentes personnes.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    De laatste jaren woonde ik in een appartement waar ik alleen 2 balkons had en 3 grote moestuinbakken beneden in de binnentuin ! Verder heb ik een moestuin bij een vrouw waarbij  ik ook haar tuin onderhoud. Vaak is mijn eigen tuin een rommeltje omdat ik veel tijd kwijt ben aan andere tuinen !

    Ces dernières années, j'habitais dans un appartement où j'avais seulement 5 balcons et 3 grands bacs potagers, en bas, dans la cour intérieure !  J'ai aussi un potager, plus loin,  chez une dame dont j'entretiens le jardin. Souvent, c'est le bazar dans mon propre jardin parce que je passe beaucoup de temps dans les jardins des autres !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

     

     Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda         Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Mijn balcon - Mon balcon

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Mijn man en ik, zijn druk aan het inpakken want eind van de maand gaan we verhuizen naar een groot huis met een heerlijke grote tuin !  Gisteren getekend , dus wij zijn dolgelukkig .

    Mon mari et moi, on est dans les cartons car à la fin du mois, on va déménager pour une grande maison avec un merveilleux, grand jardin ! Signé hier (le 30/12), on est donc fous de joie !

     

     

    Op de vraag hoe ik 4 jaar geleden bij de SOL ben gekomen is dat een andere deelneemster ( Marjolein ) mij ervan vertelde en het mij leuk leek om met mensen uit allerlei verschillende landen zaden te ruilen  en onze passie  te delen . Tot op de dag van vandaag heb ik daar ook geen spijt van want ik kijk er ieder jaar weer naar uit en voor mij is de SOL de vitamine C voor de winter ! Het enthousiasme en creativiteit straal  van deze groep af en ik heb zoveel plezier van het openmaken van de post ! de ene kaart is nog mooier dan de andere ! Iedereen doet op zijn manier zijn best . Je merkt ook dat veel mensen mooie zaden insturen en hun best doen om ook steeds wat nieuws aan te bieden en dat is juist zo leuk want dan blijf je steeds vernieuwen en verrassen .

    A la question comment je suis arrivée au SOL, il y a 4 ans, c'est grâce à une autre participante (Marjolein) qui m'en avait parlé et ça me semblait chouette d'échanger des graines avec des gens de toutes sortes de pays différents et de partager notre passion. Jusque là, je n'ai eu aucun regret car j'y aspire chaque année et pour moi, le SOL est la vitamine C pour l'hiver ! L'enthousiasme et la créativité rayonnent dans ce groupe et j'ai toujours autant de plaisir à ouvrir le courrier. Les cartes sont toutes plus belles les unes que les autres ! Chacun, à sa manière, fait de son mieux. On remarque aussi que beaucoup de gens envoient de belles graines et font de leur mieux pour proposer des informations avec. C'est tout simplement tellement chouette car on est toujours émerveillé et agréablement surpris.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Op de vraag welke zaden ik veel plezier van heb  is mijn antwoord  ; van alle zaden  en eerlijk gezegd vergeet ik altijd van wie ik wat heb gehad ! Ieder jaar neem ik mij voor om er naambordjes bij te zetten maar vergeet het ieder jaar weer !!! De Salviazaden van Alain ben ik gek op , ieder jaar zaai ik ze weer uit.

    A la question de savoir quelle est la plante qui m'a offert le plus de satisfaction, je dirais toutes et honnêtement, j'oublie toujours de qui je les ai reçues ! Chaque année, je me promets d"y ajouter aussi les noms sur les étiquettes et puis j'oublie ! Je suis dingue des graines de sauges d'Alain, chaque année, j'en ressème.

     

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

     

    Op de vraag van welke tuin ik hou  kan ik geen antwoord op geven : mijn liefde voor tuinen is zoooooo groot  maar mijn voorkeur gaat uit naar cottage tuinen.

    A la question de citer quel jardin je préfère, je ne peux pas répondre : mon amour pour les jardins est tellement grand mais ma préférence va aux jardins de cottage.

     

    Lieve Isabelle, ik wil je een compliment geven voor het feit dat je een ontzettend leuke groep hebt gecreëerd  waarin wereldwijd mensen hun passie voor de natuur met elkaar delen . Je zorgt ieder jaar weer dat alles op rolletjes verloopt , ik neem mijn petje voor je af.

    Chère Isabelle, je veux te complimenter pour le fait que tu as créé un groupe incroyablement chouette dans lequel des gens du monde entier partagent entre eux  leur passion pour la nature. Chaque année, tu veilles à ce que tout fonctionne comme sur des roulettes, je te tire mon chapeau.

     

    Lieve Seedlovers, ik kijk er ook dit jaar naar uit om met jullie deze leuke ruil te doen , veel plezier allemaal en een dikke kus.

    Chers Seedlovers, j'aspire encore à échanger avec vous cette année, à avoir beaucoup de plaisir avec vous tous et je vous embrasse bien fort.           

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Jolanda

     

                                                                                                                             Liefs, Jolanda

                                                                                                                             Amitiés, Jolanda

     


    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique