• Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

     

    Je ne suis pas pépiniériste.
    Enfin si. Je suis pépiniériste.
    Enfin pas que.
    Je suis aussi paysagiste.
    Ou plutôt l’inverse, puisqu’à la base j’ai été formé en tant que paysagiste à l’école Du Breuil, à Paris.
    Ca m’embête un peu, en fait, de devoir sélectionner ou hiérarchiser…

    Je suis un amoureux de la nature qui fait pousser des plantes, dessine des jardins et des aménagements aquatiques et applique l’écologie partout où il peut.
    Ouais, c’est déjà mieux…

    Parcours ? Pas linéaire. Sentiers battus, hors sentiers battus, scolaire et naturaliste. Le jardin ne se limite pas aux jardins ; quant à l’écologie, elle déborde de partout si l’on veut bien la voir là où on ne s’attend pas à la trouver.
    J’ai grandi dans une cité HLM de la banlieue parisienne, ça vous rend la nature puissamment indispensable, au point d’aller fouiner au plus profond de toutes ses manifestations et de courir après elle chaque fois qu’elle se présente. Alors faire pousser des plantes et vérifier que les plantes sauvages poussent bien ce n’est pas que de la passion, c’est presque un instinct de survie !

    J’ai créé ma pépinière (« la pépinière aquatique ») dans l’Yonne, dans le Nord de la Bourgogne en 2006, à partir de la collection d’un pépiniériste passionné qui partait en retraite. Emu par le risque que sa collection se perde, j’ai monté ma structure, en changeant les modes de production pour devenir toujours plus radical quant à leur aspect écologique. Aujourd’hui on en est à 0 traitement (même bio) et la corne broyée est devenue le fertilisant majoritaire. Seul subsiste un passage d’anti-limace bio autour des ligulaires et des hostas, en attendant que je conçoive un poulailler attenant.

    En 2012 j’ai commencé à aménager Le Flérial, un Jardin Punk expérimental d’1.7 ha où je mets en pratique les principes et les suppositions qui sont les miens en termes d’écologie (oui, ce thème revient beaucoup, je sais) et de paysagisme, l’idée étant de démontrer que l’on peut faire beau, écolo, résistant avec un entretien extrêmement faible et des moyens à l’avenant dans le terrain le plus pourri du coin, avec des conditions climatiques à faire friser de peur un sibérien. A titre d’exemple, il n’y a pas eu d’arrosage ou de remplissage des bassins durant la sécheresse de 2015.  On y croise des oiseaux sauvages, des lièvres, des plantes protégées revenues spontanément ou implantées par mes soins, et depuis quelques semaines la pépinière aquatique qui y a déménagé. Tout cela est encore très jeune, mais ça m’éclate vraiment. 250 variétés de ligneux plantés au Flérial (principalement des nanars de récup) et environ 400 à 450 taxons à la pépinière.

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

    Avril 2013

     

     

    Le même endroit en 2014 :

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir                  Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir 

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

     

    Cette année vous pourrez me voir au Manoir de La Garde à Jarnioux, près de Villefranche-sur-Saône, à St Jean de Beauregard, à l’Arboretum de la Sédelle dans la Creuse,à Schoppenwihr en Alsace, peut-être à Chantilly (j’hésite encore) et à l’automne à l’Arboretum National des Barres. D’autres dates viendront peut-être s’intercaler.

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir            Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

    "Avoir envie de rester immobile à regarder le paysage changer au fil des saisons, comme un spectacle permanent;

    puis réaliser que si le temps passe pour le paysage, il passe aussi pour soi.

    Se dire que c'est assez injuste de devoir faire autre chose qu'aimer et contempler." (Eric Lenoir - 4/01/2016)

     

     

    Eric a écrit deux livres aux éditions Ulmer :

     

    Celui-ci, vous l'avez peut-être déjà, sinon, n'hésitez plus, il est très abordable pour les novices :

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

      

     

    Le prochain, qui sortira le 21 avril sera un guide très complet sur les plantes aquatiques et de berges. 

    Bref, un excellent complément au premier.

     

     Et enfin, voici le lien vers le site de sa pépinière :

     

    Seeds of Love - Special VIP : Eric Lenoir

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 11:58

    Superbe portrait d'Eric, que je ne manquerai pas d'aller saluer à Jarnioux tout près de chez moi !

    2
    Emmanuelle
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 12:13

    Un très beau portrait,les photos sont superbes et la récompense de ce labeur en fait une merveille à le " Flérial "

    Belle philosophie de la vie  chez Eric et longue vie à votre pépinières et vos livres qui  pour les amoureux des basins sont une mine d'or.

    Merci Eric et Isabelle

    3
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 12:17

    Il faudra que je me fasse un nouveau budget livre... en tout cas pour le nouveau :) c'est que j'ai un étang moi... comment ça une bassin .... pffff he J'aime toujours autant lire les portraits de passionné ! 

    4
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 12:46

    Joli portrait d'un passionné faiseur de rêve. C'est incroyable la transformation. Dommage que je ne puisse pas avoir de mare chez moi c'est magique. Merci pour ce portrait. Bisous

    5
    Camilla Zanarotti
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 12:52

    Superbe portrait d'Eric, c'est beau et tres important voir 'travailler' comme ca ...avec la nature, pas contre!! .. les resultats sont surement plus heureux pour tout le monde (plantes et animaux).. Merci de cette lecon! Bises

     

    6
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 13:00

    Un métier que j'aurais aimé exercer !

    7
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 13:01
    Une mare... mon fils m'a glissé cette idée dans l'oreille. ..peut être qu'en lisant ce livre... Joli portrait en tout cas. Faiseur de rêves, quel beau métier!
    8
    Caroline JardindesPi
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 13:38

    Un métier riche et enrichissant, un domaine peu courant. C'est beau de travailler avec la nature.

    9
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 13:57

    L'intelligence et la sagesse au rendez-vous. Bravo.

    10
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 14:56

    Bravo, talentueux, courageux et déterminé`, un beau parcours qui me fait du bien.

    11
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 15:20

    Ah, la fameuse photo des vêtements étalés sur l'herbe est là :D

    Eric, un bon génie ? Oh oui absolument ! Le respect qu'il a du vivant est absolument exceptionnel et j'admire....Mettez un génie au service de la nature magicienne et vous obtenez 1001 merveilles :)

    12
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 16:19
    catherine

    quel superbe parcours (et portrait), je suis d'autant plus ravie que j'ai "gagné" un lot chez lui (pour ma mare)! j'ai bien sûr parcouru son livre sur les mares de long en large, il va bientôt redevenir mon livre de chevet, avec le printemps qui arrive, et si j'avais l'occasion de le voir , ça serait vraiment un grand plaisir! vivement le 2ème livre! bonne fin de dimanche, isabelle

    13
    bernaou 58
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 19:26

    beaucoup d'idées à travers ce portrait. un bassin dans le jardin, qui ne sait pas interrogé sur la faisabilité d'un tel projet ?

    14
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 22:56
    Marie

    Eric, un homme entier, engagé, convaincu et convainquant ! Il en faudrait plus, des comme lui ! Notre terre se porterait mieux !

    15
    Lundi 25 Janvier 2016 à 22:04

    Arf, Du Breuil, souvenir, souvenir ...

    Elle permet de multiples parcours et le tiens mérite le détours

    Tu peu venir à St Priest, à la fête des plantes rares, tu ne devrai pas être déçus et tu y rencontrera plusieurs seedlovers

    16
    Lundi 17 Décembre 2018 à 06:42

    merci beaucoup pour ce portrait je comprends mieux l'homme 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :