• Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

     

     

    Hello les jardinières et les jardiniers ! Me voilà à mon troisième SOL, à l’aube de mon 23ème printemps. Pour ce qui est de moi, en résumé, j’ai vécu une dizaine d’années à l’étranger (Asie, Afrique et Moyen-Orient) durant lesquelles nous avions toujours un point de chute pour les vacances en France, et plus précisément à Rouen, en Normandie. Nous sommes rentrés, mes parents, mes trois frères et sœur et moi, en France en 2011 alors que je rentrais au lycée, et depuis, je vis la semaine à Paris.

    D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours adoré la Nature… d’abord la faune, et plus récemment la flore… comme vous vous en doutez ! Je suis devenue cavalière vers l’âge de sept ans et à partir de là, j’ai développé une réelle passion pour les chevaux. Mon premier rêve est d’ailleurs toujours le même : celui d’avoir un jour mon propre cheval. Je suis aussi une grande fan de voyages, et j’aime tout particulièrement les pays qui offrent de beaux espaces naturels. Mon autre passion, c’est la photographie. D’ailleurs, je dois vous avouer qu’en triant drastiquement mes photos pour faire ce portrait, j’ai réussi à sélectionner… 140 photos. Autant vous dire que l’ultime sélection a été compliquée !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    Toujours l’appareil photo à la main, comme ici en Islande

     

    Mais venons-en aux sujets qui nous relient tous : les plantes et le jardin ! Cette troisième et dernière (je vous promets que c’est la dernière !) passion me vient en partie de mon papa. Mes premiers souvenirs de jardinage sont un peu loin mais je m’en souviens très bien : le désherbage des dalles dans la cour de notre maison à Rouen avec ma maman, le semis de mes premières graines (des capucines dans le jardin et des haricots à l’école), la plantation des pélargoniums dans les jardinières, et quelques séances d’arrosage par ci par là.  

    En juillet 2012, mes parents ont fait l’acquisition d’une vieille chaumière pleine de charme en Normandie (toujours !) entre Etretat et Varengeville-sur-Mer, tout près de la mer. Le jardin fait 2.400 m² et on partait sur de bonnes bases avec quelques beaux arbres et arbustes notamment (rhododendron, camélias, magnolia…). Contrairement à ce que vous pensez sûrement, ce n’est pas pour le jardin que j’ai eu le coup de foudre ! Au bout du terrain, il y avait une voisine qui mettait ses chevaux miniatures (oui, oui, ça existe !) dont elle faisait l’élevage et j’ai donc presque pu réaliser mon premier rêve. De 2012 à 2018, je m’occupais à chaque fois que je venais d’eux et j’ai même pu participer à l’éducation des trois poulains que j’ai vu grandir. En 2017, les trois poulains ont été vendus et en 2018, leurs parents sont partis pour de nouvelles aventures en Loraine. Il me fallait bien trouver quelque chose pour combler tout le vide qu’ils avaient laissé en partant…

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    La maison et le jardin en 2014, avec deux de mes mini tondeuses

     

     

    Bien que quelques plantations aient été faites par mes soins jusque-là, et notamment grâce à ma première édition du SOL, c’est vraiment à partir de 2018 que je suis tombée dans la marmite. Au cours de cette année, j’ai créé ou agrandi quatre massifs que j’ai entièrement planté seule. Ce sont un peu mes terrains d’expérimentation… c’est que je m’entraîne pour plus tard, et j’ai la chance d’être en Normandie réputée terre de jardins ! Les semis du SOL m’ont d’ailleurs grandement aidée à combler les trous le temps que les plantes prennent leurs aises. J’ai aussi réservé quelques coins sur les talus, notamment pour accueillir mes hydrangea serrata et mes epimediums. Les places commencent à devenir chères… et mes plantes à s’étaler un peu partout.

    Avec la découverte de mes premières fêtes des plantes et de nombreux pépiniéristes, j’ai attrapé une vraie fièvre acheteuse. Je n’attends même plus de trouver une place avant de dénicher de nouvelles plantes… et j’ai une fâcheuse tendance à la collectionnite aigüe en plus de ça ! Ancolies, échinacées, rosiers, hellébores, cyclamens, hémérocalles, fougères, bulbes, berberis, érables du Japon ou arbustes en tout genre… autant vous dire que je préfère ne pas trop regarder du côté des arbres pour le moment !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    La maison et le jardin début août 2019

     

     

    En fait, j’ai l’impression de vivre deux vies : celle d’étudiante la semaine, et celle de « petite vieille » le week-end haha ! Mais ça, ce n’est qu’un a priori, parce qu’il en faut de l’énergie pour dompter un jardin que deux jours par semaine (et encore, pas toutes les semaines). Entre tous mes semis, les plantations, la taille, les photos, l’équitation et le travail de temps à autre… ce n’est pas de tout repos, mais c’est ça que j’aime ! Mon petit coin de Normandie (ou paradis, c’est la même chose…) m’a permis de combler toutes mes passions : le cheval, la photographie, le jardin maintenant… et même le voyage, on peut dire. Et j’ai maintenant un grand rêve : celui d’avoir une belle maison avec un graaaaaand terrain et mon cheval, toujours en Normandie bien sûr.

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    Une de mes plus belles réussites à ce jour, je trouve : le « massif du pommier » début juin 2019

     

     

    Pour la création de mes massifs et le choix de mes plantes, je puise mon inspiration surtout dans ce que je vois dans les blogs ou nombreux groupes Facebook spécialisés, qui en sont des sources infinies. Je trouve ça incroyable de pouvoir trouver aussi facilement des informations sur les plantes et surtout de voir ce qu’elles donnent chez monsieur ou madame tout le monde. Je complète tout ça avec la petite bibliothèque je suis en train de constituer.

    J’ai eu l’occasion de visiter de nombreux jardins avec à peu près tous les styles possibles, du jardin anglais au jardin japonais en passant par le jardin oriental ou exotique. J’ai beaucoup aimé le Jardin du Mesnil, sa collection d’érables et son récent arboretum, tout ça sur 13 ha quand même... Mais mon jardin idéal ressemblerait sans doute à celui de Vasterival, que j’ai pu déjà visiter deux fois. C’est un jardin où l’existant et la nature du lieu ont été préservés et que les plantations viennent juste sublimer. Les jardiniers y font un travail incroyable avec un respect profond pour les plantes et l’environnement et ça m’a beaucoup marqué. C’est également un jardin qui a été pensé pour être beau en toute saison… que demander de plus !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine             Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

                                                                   Jardin du Mesnil à Monterolier                                         Jardin de Vasterival à Varengeville-sur-Mer     

     

     

        

    Au-delà des jardins, ce sont surtout des personnes qui m’inspirent, et notamment tous les pépiniéristes que je suis d’une manière ou d’une autre et que j’ai parfois pu rencontrer. Je pense notamment à Eric Lenoir, les frères Hennebelle, Thierry et Sandrine Delabroye, Guénolé Savina, Cédric Basset… je trouve que ce sont des personnes passionnées et passionnantes qui font un travail difficile mais très beau, et qui procure du bien à nos petits cœurs de jardiniers mais aussi à la planète. Et ça, j’achète !

    Le jardin, c’est le plaisir d’éveiller tous mes sens, mais c’est aussi une manière pour moi de faire une bonne action pour la planète à mon échelle. Avoir des fleurs toute l’année, c’est nourrir les butineurs toute l’année. Laisser du « fouillis » dans les massifs l’hiver, c’est donner le gîte et le couvert à plein de bêtes plus ou moins grosses pendant la mauvaise saison. Le terrain accueille aujourd’hui des oiseaux, insectes et quelques mammifères déjà observés : lapins, hérissons, musaraignes… campagnols bien sûr. J’essaie de faire en sorte que mon jardin soit autant mon paradis que celui de ses vrais résidents. Après tout, ils y passent beaucoup plus de temps que moi. Par contre, si les merles pouvaient arrêter de gratter la terre et les campagnols de grignoter les racines, ça m’arrangerait… !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

                         Lucane mâle observé en juin 2018      

     

                      

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

     

    Ecaille chinée observée en août 2018

     

     

    Et revenons maintenant au SOL ! Isabelle me demande quelle plante issue du SOL m’a donné le plus de satisfaction, et j’aimerais lui répondre que chaque graine qui a germé m’a apporté du bonheur. Je réalise la quasi-totalité de mes semis en Normandie, et je ne peux donc pas les suivre au jour le jour. Mais quel plaisir de découvrir le vendredi soir ce qui a poussé pendant la semaine ! Je vis Noël toute l’année ici.

    Je vais quand même donner une mention spéciale à quelques belles plantes qui ont poussé, et qui poussent encore pour beaucoup d’entre elles, chez moi grâce au SOL : les cobées, mon dahlia soleil, les coquelourdes et les cerinthes qui se ressèment toutes seules abondamment, les daucus carota, les tanacetum parthenium, les setaria… et encore bien d’autres. Et je remercie Frédéric qui m’a offert sans le savoir un très beau pied d’anthemis tinctatoria ‘Kelwayi’, une graine glissée par surprise parmi les autres. Le SOL a eu cette qualité de me réconcilier avec les fleurs aux couleurs vives !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    Petit échantillon de plantes issues du SOL

     

     

    Pour conclure, je dirais que le SOL m’a apporté bien plus que des graines par la Poste. J’ai découvert des plantes sublimes et des personnes généreuses, le bonheur d’ouvrir des dizaines de lettres et de faire naître des milliers de plantes, des blogs pleins de tentations et de tentés, des pépiniéristes passionnés et respectueux de l’environnement. J’ai découvert qu’avec une graine de dahlia, cyclamen, hémérocalle, hosta… on pouvait obtenir une plante unique et que certaines plantes pouvaient se décliner en une infinité de variétés. Au final, c’est notamment grâce au SOL que j’ai découvert ma passion jardin, et que j’ai voulu la partager avec vous avec la création de mon blog « Mon jardins s’appelle bonheur » en février 2018. Alors merci à vous, merci à Isabelle !

     

    Seeds of Love : Portrait d'Anciens : Claudine

    Mes précieux semis

     

     

    Allez, c’est bon, vous pouvez souffler, c’est fini ! Je vous souhaite une belle année au jardin, en espérant qu’elles soient pleines de beaux projets et petites graines qui germent. Je vous laisse, je cours préparer ma prochaine commande de plantes !! Merci de m’avoir lue et à bientôt !

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Janvier à 05:49

    Merci, Claudine, pour ce beau voyage en Normandie, que j'aime tant c'est là que j'aurai aimé finir ma vie, mais la vie a choisi autrement ... Pour moi, j'aime tes passions et ta vie si pleine de charme, profites bien aussi des joies pour toute l'année 2020 et bon SOL

    2
    Hélène
    Mardi 21 Janvier à 05:58

    Beau reportage d'une très jeune passionnée ! Quelle fougue, quel enthousiasme ! Bravo et surtout continue.

    3
    Patricia
    Mardi 21 Janvier à 06:46
    Quel beau portrait Claudine et comme c est réconfortant de constater que il existe encore des jeunes qui soient passionnés de jardinage. La chaumière de tes parents est magnifique et tu y as un beau terrain de jeux, si l on peut dire. Bravo
    4
    Isabelle thalasso
    Mardi 21 Janvier à 07:33

    Merci de partager ton enthousiasme Claudine. Bravo pour ton travail au jardin, c’est très réussi et très beau. Que tous tes rêves s’accomplissent. Je vais de ce pas visiter ton blog !

    5
    Mardi 21 Janvier à 07:56

    Quel bonheur de rencontrer quelqu'un de jeune et d'aussi passionné ! 

    Bravo Claudine ! Je vais de ce pas voir si je trouve ton blog. 

    PS Bravo aussi pour l'orthographe ! Une bonne orthographe, ça aussi c'est rare chez les jeunes...et les moins jeunes !

    6
    marie-christine dena
    Mardi 21 Janvier à 08:04
    Bravo pour le dynamisme... Contagieux ! Dès que possible, je file sur le blog !!!
    7
    Catgrinou
    Mardi 21 Janvier à 08:52
    Bonjour Claudine, quelle générosité dans tous les sens du terme, que de beaux semis bien ordonnés, tu nous fais découvrir un portrait très dynamique comme on peux t'imaginer. Je te souhaite de conserver ce je croque la vie à pleine dents. Amitiés du SOL.. Catherine.
    8
    Monique
    Mardi 21 Janvier à 09:21
    A 24 ans , un enthousiasme débordant ,déjà une vie bien remplie et proche de la nature ,c est formidable , bravo Claudine ! Je te souhaite d avoir une maison aussi belle Que tes parents , un terrain ,un cheval , un jardin ,et tout ça en Normandie ....je suis que tu y parviendra ,c est beau d avoir des rêves et de les réaliser....merci et beaucoup de bonheur dans ta vie !
    9
    Fatima
    Mardi 21 Janvier à 09:23

    Bonjour et merci Claudine pour ce merveilleux portrait, tout ce que j'adore !!! Un jardin magnifique et plein de bébés partout ... Tout de même, tu devrais à planter des arbres car ils mettent du temps à pousser wink2 A bientôt sur ton blog, bisous

    10
    charlotte
    Mardi 21 Janvier à 10:11

    Claudine , magnifique :) peut-être suis-je fatiguée et suis-je passée à coté,  mais quelles études en plus de tout ces passions, fais-tu?

    Je trouve ton jardin superbe :) 

    j'adore aussi les équidés, j'ai eu un cheval très jeune déjà, passion dévorante. aujourd"hui j'ai deux petites mules, c'est une hybridation extraordinaire. la plus petite des deux tire même une petite voiture d'attelage, c'est extra.

      • Mercredi 29 Janvier à 12:42

        Bonjour Charlotte,

        Je fais des études de management à l'Université Paris-Dauphine yes

        Merci beaucoup! et longue vie à tes petites mules!

    11
    Nat Bee
    Mardi 21 Janvier à 10:53

    Chapeau bas, jolie Claudine ! Ce jardin est  tout aussi généreux et plein de charme que ta personne...Ravie d'avoir fait ta connaissance avec le SOL . Tu as toute la vie devant toi et, avec toutes tes passions, elle ne peut qu'être heureuse ! Abraço 

    12
    sylvie frapier
    Mardi 21 Janvier à 11:56

    Que de passion, que d'envie, je suis ravie de te découvrir à travers ton portrait, Claudine! Tu es "rafraîchissante" smile Merci!

    13
    Emmanuelle
    Mardi 21 Janvier à 16:37

    Bonjour Claudine .Toute jeune à l'aube de vos 23 printemps que je vous souhaite un joyeux anniversaire .

    Félicitations pour votre fidélité au Sol c'est beau la troisième année et plus facile que la première smile

    Quelle charme la chaumière de vos parents qui pour vous est un terrain ou faire vos semis nombreux et la vous êtes la reine des semis bravo .

    Vos massifs sont superbes et vos belles rencontres sont un bien précieux pour embellir et choisir des nouveaux plants .

    Un rêve un autre chez vous ........d'ici là vous êtes dans  "mon jardin s'appelle bonheur " que je regarde toujours avec un réel  bonheur même si je ne commente pas souvent .

    Je vous souhaite une belle réussite dans vos études et parmi toutes vos passions Merci Claudine et Isabelle 

    14
    Mardi 21 Janvier à 21:33

    Quel  bonheur de lire Claudine, d'ailleurs son blog porte bien son nom !!! Elle n'a que 23 ans et semble pourtant savoir déjà tellement. C'est une belle rencontre !

    15
    Evelyn N°33
    Mercredi 22 Janvier à 00:12

    Témoignage plein de spontanéité et d'enthousiasme ! Chouette de te lire Claudine. Jeune mémé le week-end ! Trop fort ! haha ! 

    Bisous et bon SOL !

    16
    Mercredi 29 Janvier à 12:44

    Merci beaucoup à tous pour vos messages, c'est un plaisir de vous lire !

    Je vous dis à bientôt peut-être, pour une prochaine édition du SOL... ou sur mon blog (http://monjardinsappellebonheur.blogspot.com/^^

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :