• Emile et Marie-Rose Foucart sont des pépiniéristes spécialisés dans les roses anciennes à Lesdain.
    Habituellement, je leur rends visite en juin et puis je passe ma commande à l'automne.
    Cette année, j'ai décidé de leur rendre également une petite visite lors de leur journées portes ouvertes d'automne (26-27/09 et 3-4/10), histoire de voir quels sont encore les roses en fleur dans leur jardin d'exposition.

    Se rendre à Lesdain en passant par Howardries, c'est traverser le bois du même nom et c'est toujours un peu magique : photos.





    Surprise ! A mon arrivée, je découvre qu'ils ont placé des roses individuellement dans de petits vases étiquetés. Quelle excellente idée ! J'ai déjà le stylo et le carnet dans une main et l'appareil photo dans l'autre.

     



    Et ensuite commence la visite dans les différents coins du jardin. Fouillis m'ont déjà dit certains, certes oui, mais débordant de trésors. Il faut prendre le temps d'humer, de regarder sous tous les angles. L'idéal, c'est d'y aller, comme moi, à l'ouverture, de profiter du calme qui y règne et du spectacle de la rosée sur les roses.




    Mes coups de coeur du jour (autrement dit, ceux qui risquent fort de venir s'ajouter à ma liste) sont :

     

                          Henri Foucart                                                        Léonard de Vinci

     

     
     
                           La Belle Lesdinoise                                           Rosa Viridiflora


    Toutes les photos de la visite : ici.


    J'ai bien pris des notes et la semaine prochaine, je passerai ma commande d'automne mais je ne suis pas revenue les mains vides : deux arbustes à feuillage pourpre vont venir mettre en valeur mon parterre de rosiers "jaunes".


                                          Sambucus Black Lace "Eva" et Physiocarpus Opulifolius Diabolo


    5 commentaires
  • Celui que j'attends depuis si longtemps... le gazon rêvé, celui qui sera un écrin pour mes mixed borders !
    Tant que les enfants étaient jeunes, une pelouse "sport" convenait très bien mais on s'était promis, un jour, de la remplacer par un vrai gazon. Et voilà, cet automne, comme il a fallu s'occuper du problème "bambou" (voir article plus bas), c'était l'occasion de s'y mettre enfin. Le terrain est travaillé, y a plus qu'à semer, attendre et puis bichonner...

     




    3 commentaires
  • Trés parfumé (David Austin le décrit ainsi : parfum de rose Thé avec une touche de lilas ), très remontant, Jayne Austin est un rosier anglais classique au port érigé.



    Jayne Austin  Jayne Austin

     




    votre commentaire
  • Quel bonheur que de profiter de ce magnifique week-end de septembre au soleil !
    Pour moi, c'est l'occasion de mettre les romans de côté et de sortir les livres de jardinage, catalogues et plans. Pour chaque coin du jardin, je note le nom de chaque plante et quand je projette un changement, cela m'aide à visualiser les hauteurs, les couleurs des fleurs et des feuillages. Il faut aussi réfléchir aux périodes de floraison,... Bref, pas si simple de créer un mixed border qui soit harmonieux et intéressant pendant de longs mois.



     


    Bruno a commencé à m'aider le w-e passé à déplacer, diviser, planter,... des petits travaux comme chaque automne mais des plus fatigants aussi comme ce bambou (Phyllostachys nigra) qu'il a fallu déterrer tellement il devenait envahissant. On retrouvait des rejets à plus de deux mètres de la base. Bruno s'y est attaqué à la pioche et l'a replanté dans un très gros conteneur.

     

    Les chaumes, une fois bien noirs sont très solides et forment de magnifiques tuteurs.


    Comme il a du creuser dans la pelouse pour enlever tous les rejets, c'est l'occasion de refaire celle-ci. Je rêve d'un beau gazon comme j'en ai vu ailleurs cet été.

    2 commentaires
  • Je suis persuadée que le meilleur support pour une glycine est une pergola. C'est ainsi que l'on profite au mieux de ses grappes mauves en mai-juin, de son parfum et de l'ombre agréable qu'elle procure une fois que ses feuilles apparaissent.
    La mienne est une glycine de Chine (Wisteria sinensis), la plus parfumée. J'aime sa première floraison alors que les feuilles ne sont pas encores apparues : sa couleur mauve tranche bien sur le bois foncé.

     

     



    Elle offre l’avantage d’une deuxième floraison pendant l’été avec des grappes un peu plus courtes.



     

    Elle a maintenant presque 15 ans et son tronc s'est bien épaissi.

     


    A son pied, j'ai planté une clématite Hagley Hybrid.



    Question soins, je ne la taille qu'une seule fois : très court (2 yeux) en février.


    votre commentaire