• Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Pour beaucoup de jeunes Seedlovers, semer est une activité à laquelle ils ne s'adonnaient jusque là, que très rarement.

    J'ai été interpellée par un stress grandissant que j'ai senti dans des mails inquiets et aussi sur le blog d'Aude.

    L'effet Kiss Cool du SOL, vous connaissez ? Allez donc lire ici, ça m'a bien fait rire !

    Mais au-delà de l'amusement que cela a provoqué chez moi, j'ai pris conscience du stress que pouvait occasionner le désir de bien faire.

    Alors, j'ai décidé de vous rassurer en vous expliquant comment je procède.

    Sachez qu'aux débuts du SOL, je consultais tout ce qui se publiait en conseils sur les semis. Je prenais des notes, je classais à en perdre la tête !

    Puis, avec l'expérience, j'ai pris du recul et je vois tout ça, beaucoup plus détendue et je suis assurée d'une réussite très satisfaisante.

     

    A cette période-ci, je trie mes sachets et je les répartis dans différentes boîtes selon la période à laquelle je vais semer.

     

    Voici mon calendrier (adapté à ma zone, c'est à dire la région de Lille) :

     

    - Ce week-end, je vais semer à la volée les pavots somnifères. Ne pensez même pas à les semer en godets, ils détestent le repiquage.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    - Mi-février, je sème en godets de tourbe et en serre froide mes pavots rhoeas. On peut les semer directement en place mais chez moi, tout est tellement serré qu'ils n'auraient pas la place pour émerger. Je vous invite à relire mes master-class à ce sujet, ici.

     

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Cela fait déjà quelques années que je ne sème plus rien à l'intérieur. Les plants finissent toujours par filer à cause de la chaleur et du manque de lumière. Je ferai une exception pour les Nicotiana 'Marshmallow' qui mettent tellement de temps à croître.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    - Début mars ou mi-mars si les températures sont encore très basses, je commence alors mes semis d'annuelles, en serre non chauffée. Je choisis un bon terreau de semis et j'utilise des grands cageots en frigolite qui me permettent d'y semer 15 variétés différentes. Je repique les plantules quand elles sont manipulables.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers     Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

    Certaines plantes sont semées en pots individuels.

    C'est le cas des Cosmos que je sème dans des pots plus grands.

    Je les garde bien à l'abri des baveux dans la chaufferie. (relire ici)

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Les Didiscus sont aussi plantés à part, dans un godet afin de pouvoir le couvrir d'un carton.

    Ils ont besoin d'obscurité pour germer. (relire ici)

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    Les Malcolmia sont semés eux, directement dans leur coupelle.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

     

    Je ferai aussi un pot, rien qu'avec des nigelles un peu plus rares que je garde précieusement (N. hispanica)

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

     

     

     

    Les pois de senteur sont semés directement en place. Relire le master-class ici.

    Cette année, j'ai tenté le semis d'automne (relire ici) mais ça ne s'annonce pas bien. A voir dans les prochaines semaines. Je ferai le bilan.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    - Juin : semis des bisannuelles et des vivaces. Etant donné la chaleur à cette période, tout se développe très vite. Elles sont repiquées une première fois, individuellement,  en alvéoles puis une seconde fois en godets. La mise en place des bisannuelles se fera avant l'hiver. Les vivaces attendront encore dans la nursery, 1 an ou parfois deux, le temps qu'elles me font un beau chignon de racines.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

    Mes bisannuelles fétiches sont : les digitales, verbascum blattaria, sauges sclarées, campanules carillon, angéliques sylvestris, rodochiton, dianthus barbatus, reseda...

     

    Il me reste encore deux boîtes. Tout d'abord, celle avec les graines que je garde au cas où je perdrais la plante. Je ne le fais pas pour toutes mes plantes du jardin mais juste pour quelques-unes que je serais vraiment triste de perdre. Une autre raison de garder ces graines : au cas où le premier semis serait raté, j'ai une deuxième chance.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

    La dernière boîte, c'est celle que je vais offrir à madame Cécile lundi. Des semis de vivaces surtout, qui ont réussi l'été passé. 

    J'ai supprimé toutes mes graines de 2014 pour ne garder, pour une question de qualité que celles des deux dernières années.

    Malgré cela, il m'en reste encore tellement et je déteste jeter des graines. Je préfère les offrir et puis, je sais qu'elles seront entre de bonnes mains.

    On aura ainsi aussi l'occasion de papoter "semis" aux récrés.

     

    Pour rassurer les jeunes Seedlovers

     

     

     

    Mon expérience avec les semis :

    - Rien ne sert de courir ! Si les températures prévues pour les deux semaines après le semis sont trop basses, retardez vos semis. Par une ou deux belles journées ensoleillées, vous aurez vite fait de rattraper votre "retard".

    - Evitez de semer à l'intérieur de la maison. Une petite serre, bien exposée, même de fortune et provisoire vaut bien mieux pour éviter que vos plantules ne filent.

    - Je n'ai jamais mis une seule graine de fleur dans le frigo !

    - Ne semez pas toutes vos graines. Gardez-en quelques-unes pour retenter un peu plus tard en cas d'échec.

    - Ne lésinez pas sur un bon terreau de semis.

    - Quand les plants sortent de terre, privilégiez le vaporisateur. Arroser, oui, noyer, non.

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Février à 06:07

    écoute, même si cet année je n'ai pas pu participer à SOL

    ces conseils vont mettre utiles car je me posais les mêmes questions que ton amie

    je vais commencer doucement !!

    j'ai une serre à monter depuis mai dernier, mais avec les travaux !!! on n'a pas eu le temps de la monter

    mon zom m'a promis qu'il allait s'y mettre !!

    mais rien ne m'empêche de commencer à la maison ...juste pour voir ce que cela donne

    je vais voir cela de plus près merci pour tes liens 

    voilà un dimanche où je vais plonger dans mes liens, livres et compagnie

    super !! j'espère que cela va aller !! je vais m'y coller aux petites graines

    bon dimanche à tous et toutes

    2
    Annick
    Dimanche 5 Février à 06:53
    Oh merci, merci,merci Isabelle....c'est super ce post....je vais le garder précieusement....tu nous rends tellement service en minimisant le stress du semis....Bises
    3
    Dimanche 5 Février à 07:42

    Moi aussi, je ne sème plus à l'intérieur. Mes semis finissent toujours par filer... J'attends une belle journée au début de printemps et je sème en caissette de polystyrène ou directement en place. La plupart du temps, mes semis réussissent. Je vais attendre 2018 pour participer !

    4
    Chantal
    Dimanche 5 Février à 07:54

    Super article, merci Isabelle . Je vais prendre des notes. L' idée de  trier par période de semis est excellente.  Bon dimanche et bon semis....à la volée . L e souci pour moi aujourd hui....les graines sont à Bruxelles!!! Je ne peux donc pas t imiter 

    5
    Dimanche 5 Février à 08:13
    Laurence

    Merci Madame Isabelle pour ce post super intéressant et très instructif ! Envolé, le stress des semis ! 
    Figure-toi que j'ai pris des notes car je n'avais jamais pensé à classer les graines par période de semis. J'avais fait un bête classement alphabétique. Je me rends compte maintenant que ton système est bien plus pratique et bien plus clair. 
    Bon dimanche, Isa !

    6
    Cathy
    Dimanche 5 Février à 08:23
    Et une fois de plus tu nous sauve :-), mais cependant j'ai une petite question pour les pavots quand tu dit que aujourd'hui tu va commencer à les semer à la volée, tu procède comment tu jette juste les graines ou bien tu ratisse quand même un peu la terre et tu les recouvre un peu ?
      • Dimanche 5 Février à 08:26

        Tu les jettes aux endroits où tu en veux et c'est tout ! Pas besoin de ratisser ni recouvrir.

        Par contre, au printemps, faudra pouvoir les repérer pour ne pas les arracher d'un coup de rasette !

    7
    Dimanche 5 Février à 08:48
    Sylvaine

    Chacun sa technique, moi je sème à l'intérieur les annuelles début avril, ça lève très bien, sans filer.

    Pour les vivaces et bisannuelles, comme toi à l'extérieur.

    Bisous et bon dimanche

    8
    Agnes
    Dimanche 5 Février à 08:51
    Agnes

    Un post que je vais garder bien précieusement pour l'an prochain, merci Isabelle 

    Bizzz et bon dimanche     

    9
    Isaghlin
    Dimanche 5 Février à 08:53

    Merci, Isabelle! Je vais m'inspirer de tes bonnes idées car je n'ai jamais de belles annuelles. Je veux de beaux pois senteeur

    10
    Marilyn
    Dimanche 5 Février à 09:06
    Ohhhh merci Isabelle!!!! Je recherche tout ce que je peux trouver sur chaque graines offertes a tel point que j'en suis obnubilée... j'en rêve mm la nuit!!!! Merci
    11
    Nathalie
    Dimanche 5 Février à 09:27

    Comme tout semble simple expliqué ainsi! L'an dernier, j'avais semé les vivaces aimant le chaud à l'intérieur, comme les sauges, à l'intérieur, avec un faible taux de réussite. Je suis quand même heureuse d'avoir réussi ta belle sauge! J'ai si peur de rater les beaux pavots somnifères que je vais quand même tenter le semis en godet de tourbe comme pour les rhoeas (l'an dernier semés  à la volée avec beaucoup de pertes...). Encore une petite question: les graminées vivaces, est-ce que tu les sèmes comme les autres vivaces (en juin dehors)? Un grand merci, bon dimanche!

      • Dimanche 5 Février à 09:33

        Je sème mes graminées vivaces en juin en effet.

        Bon dimanche à toi aussi !

    12
    Dimanche 5 Février à 09:27
    Alors chez moi quand les plantes forment leurs graines je les secoue pour qu'elles tombent et se multiplient et si j'en veux à un autre endroit je les récupère et les jette là où j'en veux.
    13
    renard micheline
    Dimanche 5 Février à 09:30

    coucou les pavots semés l'an passé vont-ils encore revenir ou il faut resemé cette année

     

      • Dimanche 5 Février à 09:34

        Ils se seront ressemés si tu ne les as pas arrachés trop tôt.

    14
    Marie
    Dimanche 5 Février à 09:44

    Bjr, merci pour tous ces conseils précieux (surtout pour les débutantes) ; je n'ai jamais fait de semis mais j'ai récolté l'an passé des graines d'ancolie (je ne sais pas leur nom latin, ni leur variete, c'est des pieds récupreres chez une amie qui ne mets pas d'etiquette  et ne note pas les noms de ses plantations), alors je vais tenter cette année de les faire pousser moi meme. un vrai défi. mais je pense qu'avec tes conseils je pourrai réussir. 

    15
    Dimanche 5 Février à 09:45
    Je vais suivre religieusement tes conseils ;)
    Merci et gros bisous
    16
    Cathy
    Dimanche 5 Février à 09:56
    Merci ma belle Isabelle gros bisous
    17
    Dimanche 5 Février à 10:08
    catherine

    très didactique, mais tu as oublié les graines qu'il faut absolument semer au chaud, celles pour le potager, tomates, piments,poivrons, aubergines ou autres annuelles sensibles au froid...pour ma part  je sème les graines à 18°C, dans une des chambres de libres..(enfants envolés)

    mais tu as raison, les graines semées à froid dans la serre sont plus résistantes..yes

    bon dimanche!

      • Dimanche 5 Février à 10:31

        Cet article ne fait part que de mon expérience de jardinière qui adore les fleurs au point de ne plus laisser de place pour un potager ! smile

        J'invite les expert (e) s dans ce domaine à faire de même si leurs blogs.

    18
    Véro
    Dimanche 5 Février à 10:29

    Bonjour Isabelle,

     

    je suis avec beaucoup de bonheur votre blog et un certain nombre de ceux qui ont été fléchés par les liens du SOL depuis quelques mois.

    Merci beaucoup pour ces partages riches et en particulier pour ces conseils qui vont me permettre d'aborder les semis de façon surement plus efficace ;) ...

    Belle journée !

    19
    Fany
    Dimanche 5 Février à 10:30
    Merci . C est e actement l etat dans mlequel je me trouve. En plus j ai pas envie de louper car ce n est pas seulement une graine c est toute l amitie du sol. Je vais aller semer mes pavots sous la pluie tant pis. Continuer en priorité mes enveloppes et trier mes graines....Mais acheter de jolies boîtes je dois
      • Dimanche 5 Février à 10:33

        Ici, c'est une occasion de plus de manger des biscuits ! (cherche bien, chez nous les boîtes de biscuits en fer ont encore la côte. Je connais même des mamies qui collectionnent celles avec la famille royale dessus depuis des années)

    20
    Dimanche 5 Février à 10:33

    OUF !

    Merci Isabelle !

    sarcastic.

    Je vais commencer par semer les pavots à la volée le weekend prochain et surtout ne pas me précipiter en commençant trop tôt.

    Le deuxième avantage de ton article, en plus de me rassurer, est de voir qu'il FAUT ABSOLUMENT que je mange des gâteaux pour avoir plein de boîtes yes.

    Bon dimanche,

    Aude.

     

    21
    SYLVIE FRAPIER
    Dimanche 5 Février à 10:59

    Bonjour Isabelle et MERCI pour tous ces petits "post-it" rassurant! Et je confirme, à la maison, déjà 2 boîtes de biscuits terminées pour que je les récupère!!!! Bises

    Sylvie F.

    22
    Dimanche 5 Février à 11:33

    Quel superbe article pour nous rappeler toutes les différentes méthodes de semis. Pour les pavots à la volée est-ce que je le fais maintenant en sachant qu'on annonce de s températures négatives pendant au moins dix jours à partir de mercredi ou jeudi (-5 par exemple vendredi prochain) ? Bisous et bon dimanche.

      • Dimanche 5 Février à 12:33

        Oui, tu peux. Je l'ai déjà fait avant des périodes de grand froid.

      • Dimanche 5 Février à 14:56

        D'accord merci Isabelle smile

    23
    marie-thérèse desvig
    Dimanche 5 Février à 11:46

    Bonjour Isabelle super cours qui va servir à tous pas seulement aux petits nouveaux; merci beaucoup; mes semis n'ont pas filé à l'intérieur très près des grandes portes fenêtres mais obligée de les tourner deux fois par jour; et c'est plus un séjour!  le temps de m'organiser, je n'avais commencé les semis que le 9 mars; si une grande partie de mes godets n'avaient pas été emportés par les eaux des inondations  mon bilan auraité été très  bon finalement, sauf  certaines qui m'ont résisté plusieurs fois comme les cobées; je vais tenter à nouveau. Merci pour tout cet échéancier bien utile. Bisous

      • Pascale Rahir
        Dimanche 5 Février à 20:06

        Coucou Marie-Thérèse comme toi je monopolise mes grandes fenêtres. Pour la cobée l'an passé, j'ai essayé 2 manières graine à plat et graine sur la tranche et bien seulement celle plantée sur la tranche ont germé. Je ne sais pas si cela avait une importance réelle. Qu'en penses-tu Isabelle ?

         

    24
    jardin de Ines
    Dimanche 5 Février à 12:12

    Bonjour Isabelle, comme toujours tes explications sont claires et même à ceux qui aimons semer depuis long terme tes conseils viennent juste. Moi aussi je trie par période, mais c'est vrai que j'ai suivi Mr Google et dans ma région je crois que je dois faire autrement, car beaucoup des semis du sol 2016 ont échoué. je note sur mon cahier tes conseils... et là quelques graines que j’avais mis à coté je les sèmerais en mars (mon début d’automne)

    je te souhaite une belle journée! bises, Ines

    25
    kathy
    Dimanche 5 Février à 12:39

    Merci Isabelle de faire baisser "le stress du débutant" devant tant d'envie de bien faire avec les précieuses graines des Seedlovers ! Dommage les boutiques sont fermées ce dimanche ,la chasse aux boites de biscuits attendra demain ,la gourmandise aussi ;-) .Sale temps ici pluie et vent assez fort pour les semis à la volée aussi je vais attendre un peu ...Encore MERCI  Isabelle pour cette belle aventure .Bonne fin de week-end

    26
    elsa dore
    Dimanche 5 Février à 12:46

    Coucou Isa, tu as raison, le stress est mauvais pour les semis, en effet, au début j'y connaissais rien et dans une jardinerie j'ai acheté plein de graines d 'annuelles très colorées: godétias, salpiglossis, lavatères, cosmos, cléomes, elsholtzias, gauras, ficoides ect... J'ai semé tous ces paquets direct au jardin sans trop me soucier juste en respectant les dates de semis sur les sachets respectifs et encore, c'était un mic mac invraisemblable mais quasi tout est sorti et a fleuri, (il y a de ça trente ans et je n'ai pas pensé prélever les graines) c'était pas judicieux comme mélange je te l'accorde mais j'étais fière de moi. Je n'ai répété cette expérience que quelques années plus tard dans les règles cette fois-ci et j'ai rien eu ou presque.

    Aujourd'hui, je sème en ligne ou à la volée dans la serre, ça marche pour les zinnias, les digitales, les gueules de loup, les cérinthes, les linaires, le fenouil, les centaurées et pleins d'autres, je ne sème pas toujours au bon moment mais de toute façon, elles germent si elles ont envie et quand elles ont envie, parfois deux ans après voire trois, (principalement pour les vivaces et les bi), il faut juste savoir les identifier et ne pas les arracher, je gagne ainsi du temps. En plus, je n'ai pas toujours l'occasion de tout remettre dans le jardin, les plantules restent là, fleurissent à tout va et constituent alors une réserve de graines pour l'année suivante. Ainsi j'ai toujours un gros stock de digitales qui se sont ressemées, sous la main dans la serre avec lesquelles je comble les trous au jardin. Il faut juste faire confiance et observer ce qui se passe dans la nature par ex: la chicorée bleue est venue seule au jardin via un oiseau probablement qui ignorait tout des semis et elle a quand même réussi à se frayer un chemin, à fleurir magnifiquement et aujourd'hui je vous envoie ses graines, car la finalité d'une graine est bien d'en faire à son tour. Et comme tu dis, ne pas semer tout le sachet en une fois si jamais... Bon maintenant je m'en vais planter mes bulbes de tulipes restants   sarcastic yes  Attention encore plus dangereux que le stress, les baveux, ils se logent partout et font de gros dégâts, il faut être très vigilant et impitoyable mad

    27
    Dimanche 5 Février à 13:14
    Ton article est aussi fait pour les Seedloveurs peu expérimentés comme moi. Dans la terre de semis, tu rajoutes de la vermiculite ? J'ai lu l'article d'Aude. Qu'elle se rassure, bien d'entre nous ont aussi connu son stress. Je vais enregistrer ton article et ceux à relire. Tu as toujours de bons conseils à nous donner.
    Si tu aimes les Nigelles peu communes, je pourrais t'envoyer quelques graines.
    Bisous et bon dimanche.
      • Dimanche 5 Février à 13:43

        Bonjour Armelle,

        Oui, j'ajoute toujours un peu de vermiculite pour alléger encore le terreau.

        Je suis bien sûr preneuse pour les nigelles ! Merci ♥

        Bon après-midi ! Bisous

    28
    Dimanche 5 Février à 14:27

    Merci pour cet article qui simplifie tellement les semis. J'ai comme toute débutante commencé moi aussi un tableau pour les semis par variété et c'est à se tirer les cheveux de la tête. Grâce à toi je ne finirais pas chauve. Merci !

    29
    Pascale
    Dimanche 5 Février à 14:40
    A garder précieusement. ..
    Tu les commandes où les graines de didiscus et macolmia ?
      • Dimanche 5 Février à 15:24

        Les malcolmias étaient proposés au SOL et une bonne adresse pour les didiscus, c'est Seedaholic.

    30
    Dimanche 5 Février à 15:16

    Merci d'avoir pris le temps de nous expliquer tout ça, étant encore novice, je suis comme toi à tes débuts, j'ai tendance à prendre mille notes, à classer, reclasser, faire des tas de tableaux et plus ça va, plus je m'embrouille et plus la pression monte !

    Je retiendrais donc tes conseils qui simplifient beaucoup de choses. Néanmoins, tu ne parles pas de certaines vivaces qui sont capable de fleurir l'année du semis et que l'on peut donc tenter de semer tôt (janvier-mars) pour espérer voir les fleurs la même année. Certaines achillée, lupin vivace, agastache, delphinium belladonna et pacifi, lin, scabieuses du caucase (info tirée du catalogue Baumaux). Qu'est-ce que tu appelles "nursery" pour tes vivaces ? tu les hivernes en serre froide ?

      • Dimanche 5 Février à 15:31

        Pour ma première vague, j'ai tellement d'annuelles à semer qu'il n'y a plus la place pour les vivaces !

        Si tu espères voir tes vivaces fleurir la première année, ce sera en pot alors car elle n'auront probablement pas encore fait suffisamment de racines pour être transplantées au jardin.

        Chez moi, elles passent l'hiver dans ce que j'appelle ma nursery sous un beau tapis de feuilles (c'est un coin de ma terrasse à l'ombre --> pour l'été et protégé des vents froids par un mur.

    31
    Dimanche 5 Février à 15:40

    Merci Isabelle pour ta recette. J'attends toujours moi aussi mi-mars dans ma mini serre car avant cela ne lève pas et à l'intérieur ça file et de toute façon Gilles ne veut pas de terre à la maison. Mes problèmes majeurs le manque de place et le risque que les baveux se régalent de mes précieuses mais également mon manque de patience (je m'améliore toutefois). Bon dimanche. Bisous

    32
    Dimanche 5 Février à 15:57

     ce post vient à point nommer. je me perds dans mon organisation entre boites, tableaux excel, petit carnet....

    merci de nous faire partager ton expérience

    33
    LIna Hort
    Dimanche 5 Février à 16:00

    Même méthode ici... je ne suis pas une semeuse d'intérieur, il faut dire que mon climat doux me facilite les choses, j'ai même donné à une amie ma petite serre chauffante... pourtant j'ai un beau coin bien éclairé dans le salon mais je n'aime guère me faire envahir. Les végétaux et moi , nous rencontrons dehors à de rares exceptions près (je rentre quelques citrus gélifs et j'ai quelques succulentes en permanence dedans que je bouture pour dehors au printemps) . Le problème ici, c'est le vent... parfois je sème en pot à l'intérieur de l'abri de jardin avant de resortir le tout quand ça souffle un peu moins. D'ailleurs aujourd'hui la tramontane m'aurait bien emmenée en balade! Bons semis à tous le monde et merci pour toutes ses aides bien claires! bisous!  

    34
    Emmanuelle
    Dimanche 5 Février à 16:13

    Bonjour Isabelle ,et bien si avec cet article les jardinières  ont des échecs cela seras la faute à pas de chance happy je retiens de mettre en boite suivant  la période à semer .

    Ici c'est surtout les semis en place mais là avec ton article je vais voir pour d'autres semis .

    Merci Isabelle ,le succès est au rendez vous pour cet article ,le stress s'envole pour certaines .

    Beau dimanche Isabelle prends soin de toi après ce mois de folie

    35
    Bernadette
    Dimanche 5 Février à 16:50
    Merci tout plein Isabelle.tu tombes à pic !Après beaucoup de changements...Hé oui, j'ai dû abandonner toutes mes plantations et je recommence tout à zéro, y compris parterre car dans ma nouvelle maison, seule la pelouse est faite mais très mauvaise terre avec de la roche je vais m'amuser ! Lorsque tu as commencé tes parterres. J'ai délicieuse gourmandise, burgundi de Warren et Ghita (renaissance que l'on m'a offert.quel rosier me conseilles tu pour placer à proximité de délicieux gourmandise.? Je vais donc suivre tes excellents conseils pour les semis que je dois encore acheter mais avant faire les plans de parterres. Enfin pas difficile, c'est petit donc sur les pourtours. Bon dimanche Isabelle.
      • Dimanche 5 Février à 17:14

        Bonjour Bernadette,

        Délicieuse gourmandise est remontant. On peut donc se permettre un non-remontant à ses côtés. Je resterais sur la note "gourmande" avec le merveilleux Tuscany Superb.

        Bonne soirée !

      • Bernadette
        Dimanche 5 Février à 20:02
        Merci beaucoup Isabelle. Belle soirée à toi aussi.
    36
    Cécile
    Dimanche 5 Février à 17:27
    Conseils super précieux,merci madame Isabelle. Très touchée, je te reconnais bien là
    37
    Dimanche 5 Février à 18:12

    Je fais à peu près de même, avec l'expérience on se simplifie la vie he  sauf que je fais une semis d'intérieur, pour une raison toute simple : il fait chaud beaucoup plus tôt que chez toi, donc j'ai moins de risque que les plantounes filent et comme j'ai peu de place ça me permet d'échelonner au mieux mes semis. De même je fais un semis en septembre, l'hiver étant plus tardif chez moi ! En juin j'ai déjà eu des pertes à cause de la chaleur.  je crois que le truc c'est d'essayer et puis si ça ne marche pas d'en tirer des conclusions !

    Bises

    Lydie

    38
    Dimanche 5 Février à 20:10

    Voilà un didactique sur les semis simple et pratique mais qui bouscule quelques habitudes comme mettre certaines graines au frigo. Dès demain, je classe les graines reçues dans de petites boites ! Bises

    39
    Pascale Rahir
    Dimanche 5 Février à 20:18

    Comme je me revois l'an passé. J'ai également fait des fouilles, des comparaisons à en perdre la tête. Puis j'ai classé, les "super gélives" qui nécessitent un semis à l'intérieur (j' y inclus les légumes type tomates et poivrons), les "rustiques mais pas trop" qui vont dans la serre froide et les "super frost" que je sème dans un pot que j'enterre dans un coin du potager où elles y restent tout l'hiver. Mais je n'avais jamais pensé à les classer par période de semis. Je vais revoir mon classement. Merci pour cette super info. Bisous 

    40
    Dimanche 5 Février à 21:13

    Mais ÉVIDEMMENT, c'est par dates de semis qu'il faut ranger les graines!!!

    Alors cet après midi, j'ai ressorti tous mes petits paquets sur la table (avec 3 SOL à mon actif, ça en fait beaucoup!) et je les ai rangés dans des enveloppes portant chacune le mois du semis. Finies les longues recherches ("Mais où j'ai rangé mes graines ???")

    Un grand merci pour le tuyau, Isabelle, ça va me simplifier la vie.

    *des bises et une douce soirée*

    Cécile

    41
    Rozancienne
    Dimanche 5 Février à 21:28

    Je commençais à me gratter le cuir chevelu .... et ben voilà : merci Isabelle pour les solutions "côté "semis ! ( j'essayais d'imaginer les caissettes dans la cuisine sans que mon mari  râle ! Ouf !!!! :D ) .Bonne nuit ! A demain !

    42
    Lundi 6 Février à 18:20
    laurence

    Hello Isabelle, je viens de lire les 50 derniers commentaires et je vois donc que je ne suis pas la seule à angoisser, je vais suivre tes précieux conseils et essayer de faire l'organisée pour une fois. Merci beaucoup et longue vie au SOL

    43
    Mardi 7 Février à 10:28
    Estelle

    Merci Isabelle, ce genre d'article est là pour rassurer aussi ceux qui n'osent pas se lancer dans le SOL ;-)

    Belle journée

      • Mardi 7 Février à 12:08

        Quand je vois ta commande de graines chez PdeF, je me dis que le SOL aurait fait ton bonheur ! 

        Je compte sur ta participation l'an prochain !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :