• Patience...

     

     

    C'est le maître-mot du jardinier et pourtant d'aucuns ont tendance à l'oublier, même les plus expérimentés.

    Cette semaine, une Seedloveuse me demandait d'identifier des semis de plantes vivaces pour lesquels elle avait égaré les étiquettes.

    Pas toujours évident à partir d'une photo, surtout quand la plante est très jeune.

    Je terminais en lui disant que de toute façon, elle aurait sa réponse avant qu'elle ne puisse les planter en ... 2022.

    Sa réaction, par écrit m'a bien fait rire car c'est  comme si je l'entendais à côté de moi : 

    "2022 !!!!!! Je peux pas les mettre au printemps ???"

    Alors, je lui ai promis que je lui répondrai au travers de ce post, vous faisant ainsi profiter de mes explications.

    Vous avez été nombreux à m'acheter des graines cet hiver, au profit de la Roseraie et je vous en remercie une fois encore.

    J'ai cru comprendre que vous avez aussi été plusieurs à ne pas pouvoir attendre des températures plus douces

    pour commencer les semis. C'est toujours la même tentation à cette période-ci. Gare aux plantes qui filent à l'intérieur !

    Avant de répondre à la question du jour, je vais faire une petite parenthèse :

    les pavots que je vous ai montrés vendredi étaient des semis spontanés et pas ceux que j'ai semés à la volée en février.

    Ceux-là sont minuscules et ressemblent à ceci :

     

    Patience...

     

    Si chez vous, les graines ne sont pas encore levées, c'est probablement qu'il fait plus froid que chez moi. Patience...

     

    Revenons maintenant à nos semis de vivaces.

    Vous devez bien faire la différence avec les semis d'annuelles.

    Ces dernières ayant un cycle de vie plus court, elles vont se développer bien plus vite.

    Tandis que quand vous semez une vivace (moi, je le fais toujours en juin),

    vous devrez attendre qu'elle ait fait un beau chignon de racines  avant de la mettre en pleine terre

    (sinon, elle ne sera pas assez forte pour résister à la concurrence des autres plantes).

    Et ce beau chignon, vous devrez patienter pour le voir se former.

     

    Patience...          Patience...

    Pas de soucis pour ces deux-là, elles peuvent aller en pleine terre (Lychnis coronaria et Stipa 'Ichu')

     

     

    C'est ainsi que les vivaces semées en juin chez moi, ne seront pas mises en place avant l'automne de l'année suivante.

    Parfois, j'attendrai même une année de plus.

    Vous êtes étonnés ? Vous confondiez peut-être avec la division qui est très différente du semis où l'on part d'une petite graine, ne l'oubliez pas.

    Vous pourriez me dire : "mais alors pourquoi on s'embête à semer quand la division est bien plus simple et plus rapide ?".

    Pour plusieurs raisons :

    - il est bien moins coûteux de s'envoyer des graines que des boutures lors d'échanges entre jardiniers.

    - c'est l'occasion d'obtenir une plante que l'on ne trouve pas facilement dans le commerce

    - c'est surtout la possibilité de produire des plantes en grande quantité quand on a beaucoup d'espace à combler avec un budget limité.

    - et enfin, il y a le plaisir inégalé du semis avec un sentiment de grande fierté lorsque l'on parvient à de belles réussites.

     

    Pour la Roseraie, j'ai semé en grande quantité des plantes que j'ai alignées, souvent en bordure :

     

    Patience...        Patience...      

                                                Lychnis coronaria 'Angel's Blush' et Salvia 'Caradonna'                     Salvia verticillata 'Hannay's Blue'

     

    Patience...

    Potentilla 'Monarch's Velvet'

     

    En avril, je vais aménager la bande de terre aux pieds des arcades aves des vivaces semées en juin dernier.

    Il y aura entre autres des Polemonium 'Baby Blue' et des Penstemon smallii :

     

    Patience...     Patience...

     

    Les racines sont suffisamment développées pour supporter la plantation :

     

    Patience...

     

     


  • Commentaires

    1
    Hélène
    Mercredi 31 Mars à 05:28

    En effet, le jardinier doit s'armer de patience et avoir suffisamment de place pour entreposer tous ses petits pots. Personnellement, j'ai fini mes transplantations et je vais commencer mes semis d'annuelles.

    Merci pour tes bons conseils qui sont toujours très utiles !

    Je te souhaite une agréable journée au jardin, sous le soleil.  

    2
    Mercredi 31 Mars à 07:07

    Le problème, c'est qu'on ne connait pas nécessairement les plantes et qu'on ne sait même pas si c'est une vivace ou une annuelle ! Il faut donc faire des recherches avant de semer. 

    Et puis, stocker les pots, ce n'est pas simple non plus sans parler des arrosages. 

    Pas facile, la vie de jardinier (moins stressante que celle d'instit quand même ! ). 

    Bon mercredi sous le soleil. Profitons de ces températures plus que clémentes (déjà trop chaudes pour les tulipes), elles ne vont pas tarder à chuter ! 

    3
    Fab
    Mercredi 31 Mars à 07:19

    Quelle taille de pot utilises-tu avant la plantation en pleine terre? Combien de rempotage entre le semis et la plantation? 


    belle journée ensoleillée !

      • Mercredi 31 Mars à 07:38

        Bonjour Fab,

        Chez moi, les semis se font en caissettes de frigolite puis en plaques alvéolées et enfin en godets de 9 cm.

        Bonne journée aussi ! (je repeins la façade, un temps idéal pour ça)

    4
    Chantal
    Mercredi 31 Mars à 07:56

    Coucou Isabelle et merci : la patience est bien le maître mot!!!!! Bisous et bonne peinture! 

    5
    Marie-Christine Dena
    Mercredi 31 Mars à 08:23
    Petit rappel bien nécessaire ! Merci.Bonne journée à tous
    6
    Nic
    Mercredi 31 Mars à 08:28
    Merci pour tes bons conseils Isabelle... Oui... Patience... D'autant que nous ne sommes que fin mars... Qu'il faut beau mais qu'on nous annonce du froid...
    En tout cas bonne peinture Isabelle...!
    7
    Cricri marie
    Mercredi 31 Mars à 09:16
    Tout vient à point a qui sait attendre,mais je regarde tous les jours les semis c'est tellement gai de voir ces petites graines pointer le bout du nez,bonne peinture et bonne journée
    8
    Lydie
    Mercredi 31 Mars à 09:31
    Bonjour Isabelle,
    J ai la réponse à la perte de tant de vivaces semées et replantées dans un même trimestre. Pourtant, j avais vérifié que les racines sortaient du godet, mais le chignon était peut être malingre !
    Merci pour ces explications,
    Lydie
    9
    Flo jardin laperine
    Mercredi 31 Mars à 11:30

    Bonjour Isabelle. Je me fais très rare sur les réseaux sociaux depuis un certain temps mais je te suis toujours avec autant de ferveur.
    j’ai commencé les semis il y a 10jours dans notre nouvelle petite serre en verre.´

    j’ai toujours autant de plaisir à voir grandir toutes ces petites graines. Je reconnais que les années de SOL m’ont permis de mettre en pratique la patience. Ne pas démarrer trop tôt, ne pas planter trop tôt, ne pas jeter trop tôt la terre où les graines n’ont pas levées, ..... . 

    par contre il y en a une qui me pose toujours autant de soucis . C’est le penstemon. Je n’arrive jamais à les faire lever. Aurais tu une petite astuce ? 

    je vous embrasse tous les 2.

    bisous

    flo

     

     

      • Mercredi 31 Mars à 12:51

        Bonjour Flo,

        L'an passé, j'ai très bien réussi les Penstemon smallii (un botanique, probablement plus facile que les hybrides)de Maria mais les autres variétés, je ne les sème jamais, préférant les bouturer. Cet été, j'essaierai quand même celui dont j'ai vendu des graines cet hiver pour voir s'il pose problème donc pour l'instant, je ne sais pas t'aider. Gros bisous à vous deux de nous deux

      • Flo
        Jeudi 1er Avril à 12:18
        Merci Isa. Je vais encore essayer cette année. Je suis tenace. Semé hier. On ne sait jamais. Je te ferais part de ma réussite ou pas. Bisous
    10
    Sabrina
    Mercredi 31 Mars à 18:27

    Bonjour, 

    Merci pour les conseils. Je comprends mieux pourquoi j'ai échoué avec mes semis de sauges l'année passée, j'ai été trop impatiente à vouloir les planter en automne ( pas assez de racines et jeunes feuilles trop attrayantes pour les baveux). Bonne journée.

    11
    Emmanuelle
    Mercredi 31 Mars à 23:46

    Bonjour Isabelle .Je crois qu'il n'y à pas plus patiente que toi et tes conseils  pour toutes les jardinières sont  bien précieux .

    Ta façade sera toute jolie comme tout les ans tu mets un point d'honneur de la repeindre  et le beau était avec toi en ce jour .

    Bisous 

    12
    Catherine
    Mardi 6 Avril à 00:05

    Merci Isabelle, pour ces informations qui me sont bien utiles. Oui, trop pressée, j'ai des semis à l'intérieur qui ont filé. Alors, va falloir privilégier les semis extérieurs pour les prochaines fois. Et aussi attendre que les beaux chignons se fassent avant de planter les vivaces. :)

    13
    Mardi 13 Avril à 23:04

    Des petites graines dans de si belles enveloppes, que de bons souvenirs mes participations au SOL et je confirme, lorsque l'on arrive à en obtenir un plant c'est tellement réjouissant, j'adore les semis !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :