• Même Beth Chatto...

     

     

    ... soigne les allées dans son jardin de graviers !

     

    Même Beth Chatto...

     

    Pas un seul semis spontané n'est laissé, elles sont bien propres et nettes et je doute fort qu'un herbicide ait le droit de franchir sa grille...

     

    Même Beth Chatto...

     

     

    C'est en pensant à elle que je suis insatisfaite de l'entretien des allées de la Roseraie.

    Je l'ai déjà dit et redit : je m'occupe de manière complètement bénévole de tous les massifs et

    le suivi de l'entretien des allées  est assuré par les ouvriers de la commune.

    Or, en ce moment, ils sont aux abonnés absents et voilà ce que ça donne :

     

    Même Beth Chatto...         Même Beth Chatto...

     

     

    Ok, je pourrais la jouer cool et jardin punk dans l'esprit d'Eric Lenoir.

    J'apprécie d'ailleurs tous ces cadeaux qui poussent dans le graviers aux côtés des pissenlits et autres indésirables.

    En voici quelques échantillons :

     

    Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...

                          Aquilegia 'Winky Double Rose White'                                          Daucus carota                                                                      Melica ciliata

     

     

    Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...

                                  Papaver somniferum                                                             Linaria purpurea                                                            Consolida ajacis

     

     

    Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...

                                                               Geranium pyrenaicum 'Summer Sky'                                                                                              Papaver rhoeas 

     

     

    Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...     Même Beth Chatto...

                                    Erigeron annuus                                                               Lagurus ovatus                                                                       Briza minima

     

     

    Le problème, c'est que c'est un jardin public et

    je vois mal les visiteurs slalomer entre les plantes comme je le ferais dans mon propre jardin !

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Mai à 05:44

    Et oui, c'est le véritable problème, que de beaux semis spontanés !!

    2
    Isabelle Thalasso
    Lundi 17 Mai à 06:32
    C’est très frustrant en effet. J’espère que tu seras entendue.
    3
    Fab
    Lundi 17 Mai à 06:56

    Je comprends ta frustration ! Envoie nous l’adresse de l’échevin des travaux

      • Lundi 17 Mai à 07:00

        Je n'oserais pas aller jusque là surtout après le mail que j'ai envoyé hier...

        Mais si je n'ai pas de réponse, j'y songe fortement. ce sera la prochaine étape he

    4
    Fab
    Lundi 17 Mai à 06:57

    Ça boîte mail va déborder

    5
    Lundi 17 Mai à 07:14

    Je comprends ta frustration et ça fait désordre. 

    Essaye de récupérer quelques plants avant que les ouvriers ne massacrent tout. 

    Les graviers, c'est quand même une calamité. Chez moi, ce sont toutes les semences des mauvaises herbes des voisins qui y germent ! 

    Enfin mon jardin a été bien arrosé cette nuit ! 

    Bonne semaine. 

      • Lundi 17 Mai à 07:36

        En fait, l'idéal serait de refaire les allées. Enlever le gravier, remettre un nouveau géotextile et remettre une bonne couche de graviers propres et dénués de terre car c'est ça le problème. S'il y a ne serait qu'un peu de substrat, toute graine est tentée d'y germer.

        Oui, beaucoup d'eau ici aussi et ça continue. Une journée bien pourrie d'après Farid, pire qu'hier. On prend son mal en patience et on en profite pour faire autre chose.

        Pour moi, c'est relecture de mon bouquin, j'y retrouve encore toujours des fautes d'orthographe, pff. (J'attends des nouvelles. Trois éditeurs ont pour l'instant répondu à mon mail. On est encore loin d'un accord mais j'y travaille).

    6
    Marie Elisabeth
    Lundi 17 Mai à 07:36
    Bonjour Isabelle,
    J'ai vu ça hier et c'est vrai que cela gâche le plaisir et la beauté de l'endroit. S'y mettre une bonne fois et puis une à deux heures par semaine et tout est sous contrôle. C'est vraiment dommage de négliger cet atout de l'entité car des visiteurs, il y en a. Venus d'ailleurs bien sûr mais aussi des locaux...
    Courage et persévérance
    7
    Marie-Christine Dena
    Lundi 17 Mai à 07:57
    Bonjour Isabelle,on peut peut-être aider en arrachant et emportant quelques semis spontanés à chacune de nos visites :-):-)...c'est de l'humour bien sûr, jamais je ne me permettrais de toucher à quoi que ce soit.Bonne journée,j'ai hâte pour le prochain bouquin
      • Lundi 17 Mai à 08:08

        Tu peux bien sûr mais je me dois de préciser, non pas pour toi mais pour des visiteurs indélicats (j'en ai déjà connu !) : pas touche dans les massifs !!!

    8
    Lundi 17 Mai à 08:22

    Goedemorgen Isabel,

    Het is jammer dat je paden niet vrijblijven van begroeiing tussen het grind. Het storten van nieuw schoon grind zal niet helpen. Ook al ligt er onder het grind een laag anti/worteldoek. De wind zorgt ervoor dat er zich na verloop van tijd een zeer humusrijk laagje stof tussen de steentjes gaat vestigen. De ideale plek voor zaden om te ontkiemen. Helaas verdwijnen in vele voortuinen in Nederland de planten die worden vervangen door bestrating of grijs split. Deze "steentuinen" worden kruidvrij gehouden door middel van regelmatig een gasbrander te gebruiken. Ik hoop dat je binnenkort hulp van de gemeente krijgt. Fijne dag.

      • Lundi 17 Mai à 08:33

        Hallo Marijke,

        ik heb vorig jaar een slechte ervaring met de gasbrander gehad : de arbeiders van de gemeente hadden mijn alchemille in de voorgrond en ook rozen laten branden !!!

        De enige oplossing is hand wieden.

        Fijne dag voor jou ook !

    9
    Lundi 17 Mai à 10:03

    sujet que je connais puisque la plus part des massifs du jardin sont paillés avec du gravier ... et que je ne trouve pas top les adventives ou les semis qui évidemment viennent s'y loger ... et je me demande toujours quand je vois des clichés de jardins nickel chrome , quelle est la solution adoptée : il semble que certains outils soient appropriés pour déloger les adventices sans bouger le gravier , en tout cas, il y a de la publicité pour ... je  n'ai pas encore essayé même si quelques publicités me font de l'oeil ... ci, comme c'est entre les plantes, je retire très très grossièrement les adventices et recharge régulièrement en gravier ... une pelletée de gravier jetée à la volée donne immédiatement un petit air de propre ... mais cela peut paraître très contraignant pour des allées et je comprends bien ton problème, puisque cela dépend des services municipaux : leur apporter une solution clef en main peut peut-être les motiver ...  regarde tout de même du côté des "outils miracles" belle journée .. hélène

    10
    Cricri marie
    Lundi 17 Mai à 10:08
    Dommage mais bon ça viendra ne t'en fait pas avec ça,rien n'est parfait,il faut vivre avec cool cool la vie est courte
    11
    Fabienne LS
    Lundi 17 Mai à 10:16
    J’ai beaucoup de gravier chez moi et c’est vrai que c’est un sacré problème... à recommencer éternellement, et moi je trouve que c’est encore pire où il y a du géotextile ! Impossible d’avoir les racines prises dedans :((( sinon j’ai un magnifique tapis de violas et j’arrache le reste.A vrai dire je pensais rebondir sur l’idée de M-Christine... puisque l’entrée est gratuite, contre un ou deux semis spontanés intéressant proposer d’aider à désherber un mètre carré ! Franchement c’est parce que j’habite très loin sinon je serais partante ...
    12
    Lundi 17 Mai à 12:48

    Bonjour Isabelle, tu pourrais proposer un troc aux plantes avec tous ces beaux semis spontanés... Pour tout arrachage de mauvaise herbe dans l'allée, quelques semis spontanés... Mais il faudra surveiller les massifs !!! Bon courage et bon jardinage

      • Lundi 17 Mai à 12:52

        Bonjour Alain, 

        Merci pour l'idée, ce pourrait être très rigolo en effet mais en période Covid, je ne favoriserai pas les rassemblements même en extérieur mais surtout, je dois rester très ferme sur le respect des massifs. L'an passé, j'ai eu une mauvaise expérience avec des capsules de pavots précieuses (dans des coloris uniques) qui ont disparu. Malheureusement, tous les visiteurs ne comprennent pas le principe de respect du travail du jardinier lié à un jardin public.  Dans leur esprit, comme c'est public, tout est permis et gratuit.  Mais je veille !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :