• Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    C'est pas un été comme les précédents mais je vais vous avouer qu'être dispensée de corvées d'arrosages me convient très bien.

    Et puis, jardiner par 20°, c'est le top. Juste le vent qui m'embête certains jours sinon,

    pour la jardinière, c'est un temps presque parfait.

     

     

    Lundi

     

    Aujourd'hui, il pleut, les zizis sont en berne...

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    Tant pis, j'en profite pour trier mes graines à l'intérieur.

    Aujourd'hui, ces ont des Salvia viscosa. Les pires à trier car

    elles portent bien leur nom : il faut vraiment brosser les doigts ensuite avec du savon pour qu'ils ne collent plus !

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     

    Mardi

     

    La semaine passée, j'avais taillé les Salvia 'Caradonna'.

    Maintenant, c'est au tout de leurs voisines, les Lychnis coronaria 'Angel's Blush'.

    Le feuillage commence à jaunir, c'est le signal.

    Je les taille à ras. Bientôt, elles referont des feuilles et une belle touffe argentée.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    Ca fait tout de suite plus net, sauf que...

    je me rends compte qu'il est déjà temps de tailler la haie;

    ce sera pour un autre jour.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     

    Mercredi

     

    Aujourd'hui, grand nettoyage sur Ballerinetta.

    Pour un aspect plus sauvage, on pourrait laisser les fruits monter en graines,

    ce dont les oiseaux raffolent en hiver mais

    la Roseraie est quand même bien visiter et je me dois 

    de la garder propre et nette dans la mesure du possible.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    A la maison, je taille toutes les longues pousses sur la vigne jusqu'aux grappes 

    qui profiteront ainsi mieux des rayons du soleil pour prendre des couleurs.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     

    Jeudi

     

    Je sors mes belles cisailles et c'est parti.

    Le résultat n'est pas parfait mais c'est propre et net aussi, c'est ce qui compte.

    Bruno dit que ce n'est pas droit et donc, ce sera pour sa pomme la prochaine fois winktongue

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)     Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     J'ai bien mérité une pause sucrée en rentrant !

    A défaut d'aller dans les tea-rooms, j'ai repris un rythme de croisière de un gâteau par semaine.

    Aujourd'hui, c'est Charlotte aux 4 fruits. (recette ici)

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)     Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     

    Vendredi

     

    Ce matin, je taille plein de choses fanées à la Roseraie pour les visiteurs du week-end.

    Les poubelles se remplissent à vue d'oeil...

    Je rentre avec mes devoirs à la maison !

    Vous les avez reconnues ? Oui, ce sont des monnaie-du-pape.

    En février, j'en proposerai des blanches, des 'Corfu Blue' et des 'Chedglow'.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     

    Samedi

     

    J'en parlais hier dans mon article sur la Roseraie. 

    Il est temps d'intervenir dans le jardin de cottage.

    Je taille à ras Salvia stepposa (je les supprimerai à l'automne), les Lychnis, les Geranium,

    je réduis les érigérons de moitié et j'arrache tous les pavots, somnifères et rhoeas.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    Ca fait un vide !

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

    Qui sera très vite comblé par tout ce que j'ai planté :

    amaranthes, ageratum, perillas, lupins, anémone...

    C'est là qu'on est content d'avoir tout ce qu'il faut dans la nursery.

    Avec la douceur et les pluies fréquentes, tout devrait pousser bien vite.

     

    Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)        Les vacances d'Isabelle (qui ne voulait pas déconfiner)

     

     


  • Commentaires

    1
    Isabelle Thalasso
    Dimanche 1er Août à 06:29
    Ce qui est super dans ton organisation c’est la nursery. Ça fait toute la différence car tu auras des plantes pour combler les trous. J’aime aussi le jardinage sous ces conditions. Mais beaucoup de vent depuis jeudi.
    2
    Dimanche 1er Août à 08:03

    Je vois que tu as encore bien travaillé. Il y a du travail pour 24 h sur 24 si on veut ! 

    Les pluies m'embêtent; elles sont juste là pour embêter le monde sauf hier où ça en valait la peine. 

    Bon dimanche. 

    3
    Marie-Elisabeth
    Dimanche 1er Août à 08:11

    Bonjour Isabelle,

    Je suis bien d'accord: heureuse d'être débarrassée de la corvée d'arrosage! ET c'est vrai qu'il y a beaucoup à faire. J'arrache aussi mais je n'ai pas de nursery alors il y a des trous. Mais pas grave, je peux rêver à ce que je ferai l'année prochaine.

    La pluie et la douceur, c'est chouette mais certains végétaux en ont profité pour pousser, pousser... et déséquilibrent un peu la composition . Il n'y a que le vent que je déteste: il a déjà "déterré" une dizaine de tournesols géants et c'est dommage pour les insectes et les oiseaux. Je tire la leçon: des tournesols plus bas l'année prochaine.

    Bon dimanche à vous deux

    4
    Marijke
    Dimanche 1er Août à 09:34
    Je suis impressionné de ton gâteau, waauw. Moi j'aime bien cet été, pas trop chaud et le jardin profite de la pluie. Je suis aussi déjà occupée à récolter des graines pour le SOL. Belle journée à vous deux.
    5
    Cricri marie
    Dimanche 1er Août à 10:42
    Et bien moi ras le bol de ce temps ,je travaille non stop et je n'en profite pas,entre les tailles tous les arbustes poussent de façon impressionnantes ,la pelouse et les herbes indésirables trop c'est trop les roses sont toutes brunes par contre les hydrangeas et les rhododendrons se refont une santé,enfin c'est comme ça,le gâteau est hummmmmm ,j'en prendrais bien une grosse part ,bon dimanche
    6
    anne-laure
    Dimanche 1er Août à 10:43
    anne-laure

    C'est vraiment très intéressant cette rubrique, tu devrais la continuer toute l'année, c'est un véritable agenda des choses à faire au jardin. Et j'en découvre plein ! Je ne savais pas qu'on pouvait tailler les lychnis, c'est très intéressant !

    Le clin d'oeil "gâteaux" me plaît beaucoup aussi... Avec la recette, en prime ! Ce qui m'a permis de constater que j'avais raté des posts sur les bûches en début d'année :-).

    7
    Brigitte
    Dimanche 1er Août à 12:31

     Félicitations  pour les rubriques du samedi et du dimanche, j'y apprends beaucoup. Et cette régularité d'articles quotidiens est un bonheur. Merci.

    J'ai écrit un long article hier mais perturbée par reCaptcha j'ai oublié de valider scrongneugneu ! Donc j'y reviens !

    J'ai découvert pour la première fois la floraison des Salvia stepposa : magnifiques. Trop d'eau a entraîné une croissance de 150-160 cm, les Salvia se sont couchées, redressées elles sont superbes mais moins naturelles. Faut-il compter beaucoup de semis car de nombreuses graines il y a ?!

    Les Gypsophila pacifica fleurissent aussi pour la première fois. Ils sont vaporeux, élégants, tout en finesse et accompagnent délicatement les rosiers et les autres vivaces. Je les adore.

    Ces découvertes et les graines viennent de toi. Merci.

    Comme Anne-Laure, je ne savais pas pour  la taille des Lychnis.

    Que de conseils prodigués, de réflexion sur les compositions de couleurs, la tête cogite beaucoup grâce à toi !

    Merci encore pour ces reportages somptueux.

    Heureux dimanche.

      • Dimanche 1er Août à 13:29

        Merci Brigitte. Ton commentaire arrive à point.

        Figure-toi que je me posais la question si j'allais encore continuer ou pas à passer des heures et des heures en tri de photo et publication de l'article du samedi. Je me demandais si tout ce travail derrière l'écran au détriment de celui passé au jardin en valait encore la peine vu le peu d'interactivité qui s'en suivait.

        Je n'attends pas des commentaires qui me disent que c'est bien (même si ça fait toujours plaisir) mais je déplorais le maque d'échanges au sujet des plantes car j'en propose tellement dans ces articles.
        Maintenant, je vais répondre à ta question : ici, elles se ressèment beaucoup au point d'être obligée d'en supprimer ! Tu pourras faire des heureux autour de toi.

        Bon dimanche à toi aussi ! Bisous

    8
    Brigitte
    Dimanche 1er Août à 14:03

    Merci infiniment.

    Mais c'est vrai que c'est tellement dommage, et d'abord pour toi, ce manque d'interactivité. Les échanges entre nous seraient porteurs et animeraient encore plus la toile et nos connaissances. 

    Maintenant il faut tenir compte des "abonnés absents" pour cause de vacances

      • Dimanche 1er Août à 14:58

        En ce moment, je tourne autour de 800 visites/jour et en dehors des vacances entre 1100 et 1300.

    9
    Brigitte
    Dimanche 1er Août à 14:14

    Scrongneugneu, voilà qu'il manque encore une partie de mon texte, je ne suis bonne qu'au premier jet, difficile de reprendre un paragraphe qui a jailli spontanément.

    Je disais donc que je te remerciais de poursuivre ton oeuvre d'animation, de réflexion, d'instructions et de passion (et je suis bien certaine que nombreuses/eux le pensent aussi). 

    Bel après-midi.

    10
    Babou
    Dimanche 1er Août à 19:08

    Aïe ! que leur reprochez-vous aux salvia stepposa?  j'en ai planté (graines qui viennent de vous),  j'ai des feuilles mais pas de fleurs (pour l'année prochaine peut-être?),  idem pour les nicotiana sylvestris  pourtant semés en février.  Ce gâteau est irrésistible !!

      • Dimanche 1er Août à 19:16

        Cette année, avec toutes les pluies qu'on a eues, toutes les plantes sont plus hautes et si elles n'ont pas le plein soleil toute la journée comme ici, près des saules, elles sont tendance à un moment à se vautrer sur leurs voisines. A l'arrière, partie plus ensoleillée, le problème est moins grave.

        Les Nicotiana sylvestris et Marshmallow commencent tout juste à fleurir ici.

    11
    Mardi 3 Août à 11:17
    Marie-Claude

    Manque d'interactivité !!! A qui le dis-tu, j'ai presque envie de supprirmer mon blog....

    Le blog doit servir d'échanges entre jardinières ( ou iers )...

    Pourquoi veux-tu supprimer les Salvia stepposa ?

    Bisous

      • Mardi 3 Août à 13:30

        On est dans une société où les gens se servent sans aucun retour. Il suffit de voir le nombre de commentaires par rapport aux nombre de visites, c'est dingue. C'est la société qui met un like quand elle le veut bien, un j'adore quand elle est de bonne humeur mais pour un commentaire, faut vraiment un sujet qui fâche du style vaccin, pass sanitaire... 

        Heureusement, on a encore quelques lecteurs reconnaissants de tout le travail fourni et rien que pour eux, j'ai envie de continuer.

        Pour les salvia stepposa : Cette année, avec toutes les pluies qu'on a eues, toutes les plantes sont plus hautes et si elles n'ont pas le plein soleil toute la journée comme ici, près des saules, elles sont tendance à un moment à se vautrer sur leurs voisines. A l'arrière, partie plus ensoleillée, le problème est moins grave.

        Bisous à toi aussi, Marie-Claude.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :