• Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     

    Mai avec ses températures bien fraîches, aura permis de profiter des tulipes sur une très longue période.

    Certaines auront même duré incroyablement longtemps.

    Ce fut le cas pour les Doll's Minuet ainsi que les Orange Princess.

    Pour rappel, ce sont les tulipes que j'ai remportées lors du concours Ernest Turc.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)         Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

    Plus incroyable encore, ce fut les Purple Bouquet qui avait été les toutes premières à éclore.

    Elles ont même côtoyé les toutes dernières à fleurir (viridiflora Artist).

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)          Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     

    Ces dernières, très mystérieuses, étaient très colorées au départ et,

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)          Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     

    durent encore toujours maintenant mais en étant beaucoup plus pâles.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     

    Et puis sont arrivés les Papaver atlanticum.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)     Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     Magnifique harmonie avec le rouge cerise des tulipes.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

    Je n'ai jamais vu une plante aussi florifère.

    Ils seront bientôt rejoints par d'autres pavots, derrière eux, bien plus gros (Papaver orientale).

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)         Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     L'an dernier, ils se sont ressemés abondamment et j'ai tout laissé.

    Je ne regrette absolument pas.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

    Au risque de me répéter, ces couleurs indiennes avec le feuillage pourpre des rosiers, c'est fabuleux.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     Le jardin d'aromatiques est finalement très joyeux grâce à toutes ces couleurs.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

    On retrouve entre autres, du cumin des prés (Carum carvi) et sa délicieuse odeur anisée.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)          Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

    Mais aussi de l'oseille sanguine (Rumex sanguineus), très sympa au pied des pavots.

    Et bien sûr aussi, l'incontournable ciboulette.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)        Les tulipes du jardin médiéval (2/2)

     

     Armoises, sauges, romarin... et encore bien d'autres herbes complètent le tableau.

     

    Les tulipes du jardin médiéval (2/2)


  • Commentaires

    1
    Isabelle Thalasso
    Mercredi 2 Juin à 05:27
    Ça s’étoffe !J’ai regardé Monty hier. Il disait aussi que la saison des tulipes avait été fabuleuse.
    2
    Mercredi 2 Juin à 06:54

    Quel bel ensemble ! 

    C'est vrai qu'on a pu jouir du spectacle des tulipes bien plus longtemps cette année. Comme quoi il y a du positif dans tout ! 

    Bon mercredi. 

    3
    Nic
    Mercredi 2 Juin à 07:53
    T'es tulipes sont très jolies Isabelle...
    4
    Cricri marie
    Mercredi 2 Juin à 11:34
    Un régal pour les yeux, magnifique,bonne journée
    5
    Dimanche 6 Juin à 06:09

    C'est de  toute beauté, j'apprécie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :