• Les introuvables ou presque : Emanuel

     

                                                                                                                             

     

     

    Les introuvables ou presque : Emmanuel                     

     

                           Encore une création de David Austin dont je n'ai toujours pas compris l'évincement.

                           Pas de maladie. Des fleurs de taille beaucoup plus raisonnable que chez Abraham Darby.

                          Beaucoup de nuances différentes sur une même rose.

                          Un parfum puissant, belle remontée en fin d'été.

                          Bref, cette rose avait tout pour plaire.

                          

     

                           

                          Hauteur : 130

     

                          Remontant : oui

     

                          Parfum :  Les introuvaBles ou presque : Claire Rose Les introuvaBles ou presque : Claire RoseLes introuvables ou presque : Emmanuel

     

     

     

     

     

     

    Les introuvables ou presque : Emanuel

     

     

    Les introuvables ou presque : Emanuel                      Les introuvables ou presque : Emanuel

     

     

    Les introuvables ou presque : Emanuel

     

    Elle pâlit fortement en vieillissant :

     

    Les introuvables ou presque : Emanuel                     Les introuvables ou presque : Emanuel

     

     

     

    Les introuvables ou presque : Emanuel

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Solange
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 08:40

    Bonjour,


    je me suis abonnée à votre newsletter il n'y a pas longtemps et c'est la première fois que je vous adresse un commentaire.


    Je suis une passionnée de jardin aussi, mais débutante...


    Quant à ce rosier "Emanuel", lorsque je le recherche chez David Austin, sa photo ne ressemble pas au rosier que vous nous présentez.. Chez austin, il est de couleur abricot doux, pâlissant à crème sur les pétales extérieurs.



    Peut-il y avoir des rosiers du même nom, mais de couleur différente ?


    Bonne journée !


     

    2
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 08:57

    Un chiffon comme je les aime! Etonnant, en effet!

    3
    emmanuellle
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 11:21

    Bonjour Isabelle ,une merveilleuse rose, j'aime beaucoup la teinte en vieillissant ,allez j'ajoute LE au bout de Emmanuel et c'est tout moi ,wink2

    Belle journée Isabelle

    4
    manickqb
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 12:11

    une rose comme je les aime !! toutes les qualites:couleur, parfum, résistance aux maladies..alors ,je m'interroge...sais-tu comment sont sélectionnées les roses d'un catalogue? pourquoi certaines ,qui ont tant d'atouts et sont recherchées (par tes lectrices par exemple) ne sont-elles plus commercialisées ( les roses pourpres-violacées tellement appréciées de tes bloggeuses sont bien difficles à trouver sur catalogue!) je suis totalement néophyte et je sais qu'il faut 10 ans pour faire une rose, mais pourquoi éliminer les anciennes quand elles ont tant de qualités? c'est pour cette raison que ton blog ( et celui de David ) me sont tant nécessaires...il est parfois difficile de créer le jardin de ses rêves, mais c'est pour ça qu'on les aime! bonne journée

    5
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 12:13

    Très romantique! j'aime beaucoup!!!

    *des bises, Isabelle et une douce journée*

    Cécile

    6
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 14:44

    @ Solange

    David Austin a d'abord créé celle-ci, Emanuel (nom commercial = AUSuel) en 1985 puis en 2000, il a sorti Crocus Rose (nom commercial = AUSquest) appelée aussi Emanuel. Ce qui prête évidemment à confusion.

    7
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 14:48

    @ manickqb

    Il ne faut pas nécessairement 10 ans pour créer une rose (mon ami, Warren a largement prouvé le contraire mais il faut avouer que le période de croissance est tellement longue que cela fait gagner des années).

    Je pense que les rosiéristes éliminent de leur catalogue, des rosiers qui se sont avérés sujets à maladie après une certaine période et qu'entre-temps, ils en avaient créés d'autres plus résistants. Mais parfois, ce qui est vrai à un endroit ne l'est pas nécessairement à d'autres : bientôt, je publierai sur mon William Shakespeare (qui a été remplacé par WS 2000 chez Austin). Ici, il est très florifère et jamais malade.

    8
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 19:30

    Effectivement il est beau... Tu me donnes l'envie de retester les rosiers anglais, qui ici pour l'instant, ne s'y plaisent pas.

    Bisous

    9
    Solange
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 08:47

    Merci pour ces précisions sur le rosier "Emanuel"

    PS : Je viens de recevoir votre livre sur les roses.  Il est magnifique  et des quelques pages que j'ai déjà feuilletées, j'en conclus qu'il correspond exactement à mes attentes. 

    Bonne journée

    10
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 11:54

    Quelle merveille ! il est magnifique. J'aime beaucoup sa couleur et ses pétales toutes chiffonnées. Un rosier romantique comme celui-là ne peut qu'attirer mon attention. Les rosiers anglais de David Austin ne sont pas encore rentrés dans mon jardin et je me demande bien pourquoi en regardant cette beauté. Belle journée

    11
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 12:21

    @ Solange

    J'en suis ravie. Le prochain devrait encore plus répondre aux attentes de bon nombre d'entre vous.

    12
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 21:13
    Virginie

    Quel dommage que je n'ai pas réussi à le bouturer ... tes photos remuent bien le couteau dans la plaie hum !!!

    13
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 21:21

    Au printemps, j'enverrai des bourgeons à Laetitia, la pro et il ne restera plus qu'à lui faire les yeux doux ensuite he

    14
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 05:28
    Laurence

    Tes photos sont à tomber et ce rosier que je ne connais pas bien aussi ! ♥♥♥

    15
    Mercredi 31 Août 2016 à 22:00

    Ce rosier me fait craquer et par chance, je dois récupérer une bouture demain chez Elo du blog "mon jardin quercinois", que j'ai connu grâce à toi Isa avec le SOL ;). Bisous

      • Mercredi 31 Août 2016 à 22:14

        En ce moment, il me refait quelques fleurs. Bisous à vous deux

    16
    NAT DSJ
    Lundi 10 Octobre 2016 à 20:59

    Quel merveille mais ou peut on le dénicher ?

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 21:13

        Le mien, je l'avais trouvé à l'époque chez les Foucart à Lesdain.

        C'est un des premiers rosiers anglais et chez Austin, ils ne le commercialisent plus hélas.

    17
    NAT DSJ
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 14:30

    merci beaucoup je vais chercher.... et merci pour ce superbe livre découvert en écoutant RMC  le samedi matin ...des compagnes pour mes roses..

    fabuleux

      • Nat dsj
        Lundi 7 Novembre 2016 à 21:15
        Et bien après avoir épluché internet , ce rosier n'est pas introuvable ou presque mais INTROUVABLE tout court SNIF
      • Lundi 7 Novembre 2016 à 21:27

        On se demande parfois à quoi pensent les rosiéristes quand ils abandonnent de tels rosiers ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :