• La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    Dans le jardin médiéval, les rosiers ne sont pas dans des conditions idéales,

    ainsi plantés dans des carrés surélevés.

    Donc, ceux qui survivent à ça, ce seront des costauds.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    J'ai expliqué qu'ils ne pouvaient pas pousser trop hauts à cet endroit;

    donc pas question de les tailler trop courts pour les stimuler.

    Je repère le bourgeon qui m'intéresse et je coupe juste au-dessus.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)     La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

     

     

    Dans cette partie du jardin, on trouve trois rosiers anciens non-remontants.

    Tout d'abord, Cuisse de Nymphe.

    C'est un non-remontant. Je l'ai donc taillé juste après la floraison en juillet dernier.

    A cette époque-ci, on ne taille plus trop sous peine de ne pas avoir de fleurs.

    Juste une petite égalisation et surtout, c'est l'opportunité 

    d'enlever tout le bois mort.

     

                                                                                    Avant                                                                                             Après

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)           La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

     

    Juste à côté, on trouve Mme Legras de St Germain.

    Pareil. Il a été taillé en juillet. Je m'occupe juste de tailler les branche qui "s'évadent" au-dessus d'un  oeil

    tourné vers l'intérieur du rosier.

     

    Avant

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)     La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    Après

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    Troisième rosier ancien non-remontant : Cardinal de Richelieu.

    On se faisait la réflexion avec l'une des participantes :

    quoi qu'on fasse à celui-là, les tiges restent toujours fines.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

     Le problème, c'est quand il est couvert de fleurs.

    Ces fines tiges ne sont parfois pas assez solides pour supporter une telle floraison.

     

    Mi-mai, il se tient bien (on le voit sur la droite) :

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    Puis quand viennent les fleurs :

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    J'attends donc le cerclage qu'on doit me faire avec impatience.

     

    Passons maintenant à deux grimpants qui ornent les claustras.

    Tout d'abord, un tout jeune de Warren : Sky Dragon.

    Il avait notamment émis une très longue tige cet été.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    Surtout, ne pas la couper !!!

    Sinon, elle aurait tendance à se ramifier à son extrémité.

    Principe important :

    Pour ralentir la croissance d'une branche charpentière d'un  rosier grimpant,

    il suffit de la courber.

    Comme il est très souple et pas si épineux, cela facilite les choses.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    La sève va ainsi être ralentie et mieux se diffuser sur les branches perpendiculaires,

    donnant ainsi de nombreuses fleurs.

     

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

     

    Juste à côté, un autre rosier grimpant, planté il y a de nombreuses années : Compassion.

    C'est un rosier très florifère mais très raide.

    Cette année, j'ai décidé de lui donner un petit coup de fouet ;

    je vais supprimer l'une des deux grosses charpentières afin de susciter de nouvelles pousses de la base.

    Après la taille, je le nourrirai copieusement.

    (j'aborderai cet aspect dans le dernier volet, lundi)

     

     

    Avant

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)          La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

     

     

    Après

    La taille, c'est ... un détail ! (2/3)

     

    La suite, lundi donc. Avec d'autres exemples de taille de rosiers arbustes et de grimpants (coin Foucart).

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Mars 2019 à 05:48

    Merci pour ce bon moment de taille, j'ai tout compris en plus, et je faisais assez bien... heuuuu je me donne un bon point mdr

    merci Isabelle j'apprécie ces tailles que tu nous montres, bonne continuation à toi en ce vendredi

    2
    Vendredi 1er Mars 2019 à 07:03
    Marie-Claude

    Chez nous aussi, Le Cardinal de Richelieu se tient mal, on ne lui a pas appris à se tenir droit !!!

    Joël ne l'aime pas  et voudrait bien le couper mais je tiens bon pour l'instant, je vais lui suggérer de faire  un cerclage comme il a fait  pour la grosse Ghislaine de Féligonde.

    Bisous

    MC

    3
    Vendredi 1er Mars 2019 à 07:11
    Marie-Claude

    Over-blog fait des siennes, depuis lundi, je n'arrive plus à me connecter , contactés les administrateurs d'over-blog me disent que c'est à cause de mon hébergeur SFR  et SFR me dit  que c'est over-blog !!!bad

    Si d'ici dimanche rien n'est fait , je vais créer un blog ailleurs, j'hésite entre  blogspot et Eklablog ???

    Es-tu contente d'Eklablog ?

    J'enrage de ne pouvoir publier !

    Bises

      • Samedi 2 Mars 2019 à 07:30

        Je te comprends et je me réjouis d'être partie en temps voulu.

        Je suis très contente d'Eklablog (j'ai la version payante à 9 euros et des poussières par mois pour éviter les publicités).

        Forum très réactif quand j'ai des questions.

        Saus-tu qu'il est possible d'importer ton over-blog. Il y aura peut-être quelques réajustements de mise en page à faire par la suite mais ça permet de ne pas tout perdre.

        Tu vas avoir un peu de travail de design au début mais après, c'est très confortable.

        En tout cas, n'hésite pas si tu as des questions.

        Bon courage ! Bisous

    4
    Régine R
    Vendredi 1er Mars 2019 à 07:27
    Jusqu'à présent c'est Emmanuel qui taillait les rosiers (pas suffisamment à mon idee) alors cette année je m'y suis mise. Et tout conseil avisé est bon à prendre.
    J'ai raté le premier volet je men vais voir tes articles précédents.
    Gros bisous Isa et belle journée,
    5
    Isabelle Thalasso
    Vendredi 1er Mars 2019 à 08:31
    Merci pour ce 2eme épisode ! Aussi passionnant qu une série ;). BON CONGÉ
    6
    Béa de c
    Vendredi 1er Mars 2019 à 10:30

    Toujours intéressant de te lire...comme si je t'entendais parler !

    Bisoussss Isa...

     

    7
    Dominique
    Vendredi 1er Mars 2019 à 12:19

    Bonjour Isabelle

    Merci pour ces courts de taille qui ont du demander beaucoup de travail !

    C'est bien de dédramatiser tout cela ,le jardinage ne doit pas générer de stress ,on en a assez bien comme cela !

    Mon cuisse de nymphe taillé fin juillet ressemble au tien , je l' ai juste épointé ces jours ci ,mais en juillet je l' ai taillé plus court que d'habitude parce que je l'ai vu à la roseraie  taillé bien plus court que je le faisais !C’est un rosier qui peut devenir énorme et prendre beaucoup de place ...

    Pourtant je n'ai aucun problème avec les remontants que je taille quelque fois très sévèrement !Avec les non remontants j'ai toujours un peu peur de couper.

    Cardinal de richelieu n'a jamais rien donné chez moi ,après beaucoup de patience il a été enlevé .

    BONNES VACANCES Isabelle !

    8
    Françoise S
    Vendredi 1er Mars 2019 à 13:58

    Merci Isabelle : tout devient clair ...

    9
    Vendredi 1er Mars 2019 à 16:46

    Je ne suis vraiment pas une pro des rosiers alors merci pour toutes ces indication très instructives et j'aime beaucoup ces cerclages que tu prévois autour de certains massifs... à méditer

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :