• J'ai un jardin punk !

     

     

    J'ai déjà entendu des tas de qualificatifs à propos de mon jardin et jusqu'à présent,

    c'était le commentaire de Mr X qui m'avait le plus touché (une bobonnière ! un jardin de bobonne, quoi !

    un jardin où l'on a envie de s'asseoir, prendre le thé et savourer l'endroit très foisonnant et écouter le chant des petits oiseaux).

    Mais après lecture du petit livre que je ne lâche plus depuis quelques jours,

    j'ai eu une révélation : oui, j'ai un jardin punk !!!

     

    J'ai un jardin punk !

     

     Je ne réponds pas à tous les critères mais tout en étant un brin sophistiqué,

    mon jardin a sans aucun doute l'esprit du jardin punk.

     

    J'ai un jardin punk !

     

     

    Qu'est-ce qu'un jardin punk ? 

     

    Selon Eric qui a inventé ce terme, c'est un jardin

    - pas cher à faire (ok sauf quand on devient addict à certaines plantes)

    - facile à faire (tout à fait d'accord, c'est à la portée de tous)

    -rapide à faire (euh...on peut déjà obtenir un beau résultat la première année - cf Roseraie- 

    mais pour le jardin de ses rêves, il faudra encore attendre un peu)

    -facile à entretenir et autonome (oui et non. Si je pars en vacances, je reviens c'est la jungle !)

    -pas cher à entretenir (vrai, surtout quand on se passe de tous les produits nocifs)

    -résistant aux agressions (il faut alors oublier les plantes trop soiffardes)

    -non nuisible (of course)

    -écologiquement intéressant (la faune est bel et bien présente)

    -plus beau que l'existant (les avant-après parlent d'eux-mêmes)

     

    A la Roseraie aussi, on retrouve l'esprit du jardin punk...

     

    J'ai un jardin punk !     J'ai un jardin punk !

     

     

     Il n'y a qu'un seul volet sur lequel je suis en désaccord avec Eric, c'est quand il dit que le punk est fainéant.

    Impossible de l'être pour le vrai jardinier, soucieux de toujours améliorer son environnement.

    Chacun en fera une lecture très subjective et trouvera peut-être la confirmation dans son désir du laissez-faire

    mais moi, je persiste à dire qu'un jardin sera d'autant plus beau si on y apporte beaucoup de travail.

     

    Aussi n'achetez pas ce livre si vous cherchez les belles images.

    Dans ce traité comme il l'appelle, Eric nous détaille les moyens pour parvenir au jardin punk.

    Dans sa grande sagesse, il nous distille des principes tellement évidents.

    Quelques morceaux choisis :

    "Les mauvaises herbes n'existent pas, il y a juste des plantes qui poussent parfois là où l'on préférerait qu'elles ne soient pas."

    "Il n'y a pas de règle qui ne mérite pas , un jour ou l'autre, d'être transgressée." 

    "Les Graminées sont probablement les Forsythias de demain".

     

    Si vous aussi, vous trouvez qu'en matière d'aménagements d'espaces verts, on peut nettement mieux faire,

    vous découvrirez les idées d'Eric très pertinentes. (je pense passer le bouquin aux autorités de ma commune)

     

    Ce que j'aime chez Eric, c'est qu'il n'impose pas sa vision écologique du jardinage à la manière des bobos extrémistes

    qui vous donnent des leçons à chacune de vos publications.

    Non, il vous fait réaliser d'une manière très intelligente l'évidence de jardiner avec la Nature et pas contre elle.

     

    Bref, il est encore temps de se le procurer avant Noël - une belle idée de cadeau !

    Eric Lenoir - Petit traité du jardin punk

    Editions Terre vivante - Prix : 10 euros

     

     

    J'ai un jardin punk !        J'ai un jardin punk !

     

     

    Vous pouvez aussi relire le portrait d'Eric que j'avais publié dans le cadre du Seeds of Love

    (scoop : il sera de nouveau des nôtres cette année).

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Décembre 2018 à 06:40

    merci de me faire connaitre ce livre et son auteur

    cele m'intéresse beaucoup

    2
    rouge cabane
    Lundi 17 Décembre 2018 à 07:14
    Dans la droite ligne de Gilles clément !!
    3
    Nathalie
    Lundi 17 Décembre 2018 à 07:17

    Au jardin, j'ai toujours l'impression de manquer de temps pour peaufiner les différentes scènes que j'imagine, et l'intérêt principal du livre d'Eric a été pour moi de me déculpabiliser et de m'aider à voir autrement les petites "imperfections" (finalement, un jardin champêtre souffre-t-il de quelques mauvaises herbes?). Si je te lis bien, il suffirait que tu prennes quelques jours de vacances loin du tien pour lui donner un petit "plus punk"!

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 07:53

        C'est ce qui est arrivé cet été alors que je m'occupais bien plus de la Roseraie.

    4
    Sarah de Vinck
    Lundi 17 Décembre 2018 à 07:35
    Je l'ai aussi lu mais Je crois que chacun interprète le jardin punk à sa manière... moi je l'ai compris comme un jardin très naturel où il faut laisser les plantes s'installer un peu où elles veulent (elles choisissent leur emplacement en qque sorte) et dc pour les associations, c'est bcp plus aléatoire que ce que je crois que tu fais... mais bon chacun peut y trouver son bonheur et ce pt bouquin remet qques pendules à l'heure je trouve.
      • Lundi 17 Décembre 2018 à 07:56

        Bien sûr que je suis loin du vrai jardin punk comme le Floréal mais comme je dis plus haut, l'esprit y est. J'ai réalisé un compromis entre le pur jardin punk et mon admiration pour les jardin manucurés à l'anglaise et c'est devenu le Little Bit of Paradise.

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 18:34

        Oups ! Le Flérial.

    5
    Lundi 17 Décembre 2018 à 08:01

    Bobonnière ou bonbonnière ?. C'est selon ! Belle journée

      • Lundi 17 Décembre 2018 à 12:14

        Ah ah ! J'étais tellement focalisée sur le terme (polémique) de bobonne et j'en ai oublié le "n", c'est rigolo !

    6
    Isabelle Thalasso
    Lundi 17 Décembre 2018 à 08:42
    C’est mon cadeau de Noël personnel à moi :). Que je lirai entre Noël et Nouvel An. J’en ai entendu bcp de bien et je pense que je vais être d’accord, en partie en tout cas, avec ce qu’il dit.
    7
    Isabelle.R
    Lundi 17 Décembre 2018 à 11:48

    Super l'idée d'un jardin punk qui me rappelle certains principes de Gilles Clément ! Il me faut ce livre!!!!! merci Isabelle  xxx

    8
    Dominique
    Lundi 17 Décembre 2018 à 13:42

    Bonjour Isabelle

    Je l'ai commandé ce week end  après avoir lu le commentaire d’Ingrid sur le site de promesse de fleur !

    C'est un titre provocateur et j'aime bien ! Cela dit il n'est pas le premier à porter ces thèmes  mais c'est toujours bon de sortir de sa zone de confort !

    Bonne journée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :