• Encore merci, ma chère Lina !

     

     

    Toujours selon le bon conseil de Lina...

    Rappelez-vous, l'autre jour, je vous montrais mon Lavender Ice, rescapé et planté en pot.

    J'ai fais pareil pour un autre rosier que j'avais acheté en 2012 à un rosiériste allemand.

    Ce rosier ne s'est jamais bien développé au jardin; alors, sur les bons conseils de Lina,

    je lui ai offert une seconde vie, en pot, bien tranquille.

    Il s'agit de Blackberry Nip. Il ne m'a fait encore qu'une fleur mais l'attente en valait la peine.

    Un magnifique rouge velouté, bien sombre comme j'aime.

     

    Encore merci, ma chère Lina !         Encore merci, ma chère Lina !

     

    Blackberry Nip

     

    Encore merci, ma chère Lina !

     

     

    Là, il me refait même une nouvelle tige.

     

    Encore merci, ma chère Lina !

     

    Un rouge très difficile à capturer.

     

    Encore merci, ma chère Lina !

     

     

    Encore merci, ma chère Lina !

     

     

    Alors, un bon conseil : si certains de vos rosiers sont sur le point de mourir,

    mettez-les en pots et bichonnez-les. Ils vous le rendront.

     


  • Commentaires

    1
    Isabelle Thalasso
    Samedi 23 Juillet 2016 à 06:26
    As tu une idée pourquoi certains rosiers dépérissent de la sorte. Je viens de perdre un Munsteadwood planté cette fin d'hiver avec bien d autres. Tous ont très bien repris sauf lui. Merci du conseil. Que j avais déjà lu dans ton livre. Et que je vais suivre. Bonne journée.
      • Samedi 23 Juillet 2016 à 06:49

        On va demander l'avis de mon expert... Daniel, peux-tu répondre, stp ?

      • Samedi 23 Juillet 2016 à 08:32

        Cela peut dépendre de plusieurs choses.
        Déjà, l'origine du rosier, comment il a été cultivé, la "pression phyto" qu'il a subit à la pépinière, sur quel porte greffe il a été multiplié... où il a été planté au jardin et dans quelles conditions. Par exemple, un rosier ne peut être installer là où un autre était depuis plusieurs années.

        Il faut aussi retenir que le jardinage n'est pas une science exacte! qu'il peut tjrs y avoir des "ratages".

        Bon week-end.

    2
    Mamina
    Samedi 23 Juillet 2016 à 07:17

    Bonjour Isabelle,je vais mettre aussi un rosier en piteux état en pot ,en suivant ce conseil ,mais pouvez-vous me dire à quel moment je dois faire cela,

    Pas en ce moment,je suppose?

    Merci de votre aide et bon week-end!

      • Samedi 23 Juillet 2016 à 08:27

        Il faut attendre le mois d'octobre pour le déplacer. En fait d'octobre à fin mars.
        Belle journée.

    3
    Annie VV
    Samedi 23 Juillet 2016 à 08:13

    Je dois déplacer deux rosiers qui sont dans un endroit trop ombragé. A l'automne, je réfléchirai à cette solution. Je crois que pour l'un  ce serait la bonne solution . Il est resté t

    rès chétif. En pot, il serait plus facile de le requinquer. Merci Isabelle. Très bon week-end ! 

     

    4
    nic
    Samedi 23 Juillet 2016 à 09:18
    Mercivpour ces bons conseils... Que j'avais déjà aussi lus... Je vais aussi suivre ce conseil pour les chétifs... Et merci aussi à Daniel... De nous rappeler de ne pas replanter au même endroit... Bon week-end Isabelle... Et bravo à Bruno pour le magnifique "studio" qu'il t'a installé... C'est super cosy et intime...
    5
    marie-thérèse desvig
    Samedi 23 Juillet 2016 à 10:07
    comme tous les êtres vivants, un rosier peut supporter le stress de la transplantation ou en mourir....sur 16 rosiers achetés chez Daniel ce printemps, un n'a pas repris du tout, un a poussé et a dépéri, les autres plantés le même jour dans les mêmes conditions ont mis du temps à démarrer avec ce printemps très spécial. Daniel m'a conseillée d'être patiente, je les ai laissés pousser tranquillement et tous ont fleuri, j'ai déjà une deuxième floraison sur de belles tiges pour certains; Isabelle et le Magicien d'Oz ainsi qu' Elara et The Alexandra Rose n'ont presque pas eu d'interruption et leurs fleurs ont supporté les jours de forte chaleur sans difficulté à ma grande surprise.... Comme dit Daniel, le succès au jardin est multifactoriel, des ratés et des merveilles!
    6
    Samedi 23 Juillet 2016 à 10:20

    c'est ce que j'aurais du faire pour mon Mrs Oakley Fischer... bon son nouvel emplacement lui plait bien, il prépare sa troisième floraison ! 

    7
    Samedi 23 Juillet 2016 à 13:01

    Merci pour le conseil, Isabelle. Je le garde en mémoire.

    *des bises et un doux week-end*

    Cécile

    8
    Samedi 23 Juillet 2016 à 13:56

    Quel rouge superbe !

    9
    monique
    Samedi 23 Juillet 2016 à 14:15

    Au printemps, j'ai risqué le tout pour le tout avec "Blue Moon" qui dépérissait presque totalement, il est reparti en pot et a déjà refleuri une fois.

    Merci pour les échanges de  conseils  et bon we.

    10
    Samedi 23 Juillet 2016 à 14:45

    bonjour Isa ....l'an dernier j'ai sauvé 2 rosiers en faisant de même . Ils ont été replantés en pleine terre cette année et n'ont jamais été aussi beaux.

    dire que j'avais failli les jeter!

    bisous et bon après midi avec tes invites ;)

     

    bisous

    flo

    11
    Nathalie
    Samedi 23 Juillet 2016 à 15:14

    J'ai rempoté les 3 rosiers rapportés de Chaalis en grand pot: Isabelle et le magicien d'Oz a fait rapidement de nouvelles pousses et montre de beaux boutons! Mais en hiver, que faire des pots quand on n'a pas de serre? Il me semble qu'ils sont plus exposés au gel, dois-je les mettre en pleine terre en automne? Ils me sont si précieux, je ne veux pas courir de risque... Bises

      • Samedi 23 Juillet 2016 à 21:15

        Chez moi, ils passent l'hiver dans ma "nursery" cad à l'extérieur mais abrités par un mur et sous le gros tapis de feuilles laissé par la vigne vierge.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :