• En attendant les roses...

     

     

    Des boutons par centaines... Je sens l'excitation monter !

    D'ici quelques semaines, je ne saurai plus où donner de la tête !

    Si vous me cherchez, ce ne sera pas difficile, je serai à la Roseraie !

     

    Dans le massif de roses jaunes, les heuchères ne se sentent plus depuis que je les ai plantées à cet endroit

    (elles se trouvaient déjà ailleurs dans le jardin avant que les roses n'arrivent).

     

    En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    La floraison des ancolies est imminente.

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les graminées (Melica ciliata) vont assurer un spectacle fabuleux très bientôt.

     

    En attendant les roses...

    (la tache rose indique l'endroit où sera très bientôt installé le panneau avec le plan du massif)

     

     

    Les rosiers resplendissent de santé !

     

    En attendant les roses...

     

     

    Juste à côté dans le jardin blanc, ce sont les lunaires qui illuminent tout le massif.

     

    En attendant les roses...

     

     

    En bordure, les Salvia argentea deviennent superbes.

     

    En attendant les roses...          En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Qu'il fait déjà bon s'asseoir en fin de journée sur ce banc !

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les papillons se ruent sur les premières fleurettes blanches et je les comprends.

    Vous le voyez ?

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    Petit coup d'oeil autour de l'étang : les pivoines arbustives et herbacées vont se relayer dans les floraisons.

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Et pendant ce temps, dans l'étang, les poissons côtoient les grenouilles en devenir.

     

    En attendant les roses...

     

     

    Dans le coin des roses Foucart, les roses vont apparaître comme un oasis de fraîcheur

    par rapport au nouveau gravier qui vient d'être apporté.

     

    En attendant les roses...

     

     

    Comment ? Je ne vous ai pas encore raconté ?

    Tout le parking a été gratté et remis à neuf !

     

    En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Le fameux chardon (Carduus crispus) ne va plus tarder à fleurir.

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les visiteurs voient maintenant les chardons de leur jardin autrement mais attention, ceux-là, je ne m'y risquerais pas à les laisser !

    Voici pour faire la différence :

     

    En attendant les roses...

    Carduus crispus

     

    Et voilà un chardon commun :

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les 4 triangles à l'arrière de la Maison de Village s'étoffent.

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Ici aussi, les rosiers sont plein de promesse :

     

    En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les Salvia bertolinii ont entamé leur floraison :

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    Je suis subjuguée par tous ces beaux feuillages.

     

    En attendant les roses...    

     

     

    En attendant les roses...

     

     

    Un mignon narcisse jaune beurre à petites fleurs attire mon attention.

     

    En attendant les roses...

     

     

    Mes semis dans le massif 'Seeds of Love' se développent bien mais j'aimerais un peu de pluie quand même.

    Quand on y regarde de plus près, on prend conscience que l'éclaircissage sera inévitable.

     

    En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...     En attendant les roses...

     

     

     

    Le long de la clôture, les pois de senteur montrent le bout de leur nez.

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    Là, tout près, le second massif jaune composé de rosiers plantés en décembre dernier, se présente au mieux.

     

    En attendant les roses...

     

     

     

    Juste avant d'arriver dans le jardin médiéval, on longe les clématites sur le point d'exploser !

     

    En attendant les roses...

     

     

    En attendant les roses...            En attendant les roses...

     

     

    Encore un endroit où il fait bon se reposer :

     

    En attendant les roses...

     

     

    Les groseilliers promettent une belle récolte.

     

    En attendant les roses...

     

     

    A l'avant de la Maison de Village, les petits Geranium macrorrhizum 'White Ness' sont maintenant tous bien réveillés et

    j'imagine la belle bordure qu'ils vont former à la manière d'un jardin de curé.

    Là, les rosiers sont tous très jeunes (plantés en décembre) mais on voit déjà pas mal de boutons aussi.

     

    En attendant les roses...     En attendant les roses...

     

    Sous les deux saules têtards, on observe déjà une nuée de minuscules fleurs roses !

    Quand on pense que j'ai semé ces Claytonia sibirica en juin 2017 !

     

    En attendant les roses...     En attendant les roses...

     

    En attendant les roses...

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Avril 2018 à 05:28
    Laurence

    Waouh, tout ce beau monde respire la santé et forme déjà des massifs bien garnis ! Tu as fait là un très beau travail, Isa !
    J'ai hâte de voir le résultat "en vrai" dans quelques semaines, lorsque les rosiers seront en fleurs. 
    Bon week-end, Isa ! Bisous :-* 

    2
    Vendredi 27 Avril 2018 à 05:57

    je suis heureuse de voir ce jardin prendre de belles couleurs et les beaux feuillages des rosiers en attendant les roses

    c'est fou comme déjà c'est très beau !! merci pour ce beau moment en attendant les premières rose

    j'ai très apprécié cette visite bravo isabelle et ceux qui sont avec toi au jardin 

    3
    Vendredi 27 Avril 2018 à 06:38

    coucou

    franchement les rosiers ont explosé tout comme chez nous . vivement les fleurs ,bonne journée

    4
    Carine
    Vendredi 27 Avril 2018 à 06:45

    Un travail titanesque! Tu crois qu il y aura assez de bancs a la belle saison? L endroit se trouve a l arrière de la salle ou tu nous avais présenté ton livre? Et quels sont les horaires pour pouvoir s’y rendre, histoire de jeter un œil quand je vais à l aquagym,

      • Vendredi 27 Avril 2018 à 06:55

        La Roseraie se trouve en effet tout autour de la Maison de Village où tu étais venue.

        Les grilles à l'avant (pas celles sur le côté) sont toujours ouvertes et donc, tu peux aller visiter à n'importe quelle heure.

        C'est ouvert à tous.

    5
    Vendredi 27 Avril 2018 à 07:43

    Mais comment fais tu pour avoir d'aussi belles heuchères?!? Les miennes n'ont jamais été comme ça, elles sont riquiquis et n'ont pas un feuillage bien luisant comme les tiennes!

    Bonne journée dans cette jolie roseraie

    Véro.

      • Vendredi 27 Avril 2018 à 18:39

        Je pense qu'elles bénéficient de tout ce qu'on a apporté aux rosiers lors de la plantation. Conclusion : les heuchères se portent mieux dans une terre riche.

        J'ai passé une très belle journée en effet même si je suis cassée de partout !

    6
    Isabelle Thalasso
    Vendredi 27 Avril 2018 à 08:05

    Que de promesses. C’est alléchant comme tout. Les vivaces sont bien en avance par rapport à chez moi. Ce doit être une question de terre je suppose . La mienne est très lourde. A part les rosiers qui sont prêts chez moi aussi, le reste dot encore grandir un peu avant de fleurir. On est tous impatients de voir la roseraie en plein développement. Ce doit être gai comme tout ! 

    7
    Rose
    Vendredi 27 Avril 2018 à 09:28
    Merci Isabelle,un vrai plaisir de te lire.bonne journée
    8
    Emmanuelle
    Vendredi 27 Avril 2018 à 10:46

    Bonjour Isabelle .Tu as fait un travail remarquable et ce n'est pas fin je vois ,la belle idée de mettre des panneaux avec le nom des plantes des massifs .C'est un bien joli parking qui attend les visiteurs il seras bien utile .

    Les clématites quelle belle promesse de fleurs .Je me souviens bien quand je suis venue  de cet endroit  ,une visite s'impose c'est trop tentant de voir ce que tu a fait ,je n'en reviens pas des rosiers quelle opulence .

    En effet je trouve qu'une pluie serais la bienvenue ,après les chaleurs ce changement de temps plus frais sans pluie ici c'est le vent qui assèche la terre .

    C'est le voisinage qui à bien de la chance de faire une balade dans cette roseraie .

    Félicitations Isabelle et belle journée .

    Bisous

    9
    Carole Tahar
    Vendredi 27 Avril 2018 à 13:38

    Bonjour Isabelle, quelles belles promesses à venir! Alors, beaucoup, beaucoup, beaucoup moins de rosiers chez nous...(c'est peu dire), mais je guette le moindre bouton, j'en suis à un vrai  "dialogue" entre eux et moi, c'est pour quand?  Et j'avoue une faiblesse pour le jaune-beurre, cette nuance est un vraie invitation gourmande pour les yeux! Je suis surprise, mes ancolies, elles, ont pointé le nez très tôt et sont un peu à la peine avec le chaud maintenant. Belle inspiration d' un jardin médiéval , il faut que je retrouve sur ton blog ce qui y est planté. Et vivement une balade en photos dans cette roseraie de village.

    Belle journée!

    Carole.

     

     

    10
    Vendredi 27 Avril 2018 à 17:39

    Quel changement depuis que je suis venue l'année dernière, au début de l'aventure. Je comprends que tu y passes une grande partie de ton temps libre. C'est très prometteur. Tiens je voulais te poser une question. Pour l'arrosage tu fais comment ? as-tu prévu un arrosage automatique ou bien tu laisses faire la pluie du ciel à moins que tu prennes ton arrosoir comme dans ton jardin mais là il te faudrait y passer tes journées et tes nuits. Bon je viens de me rendre compte que j'ai un chardon tout à bait classique qui pousse dans mes iris, il ne va pas y rester longtemps. Bisous

      • Vendredi 27 Avril 2018 à 18:37

        Bientôt, on va nous installer un robinet extérieur. Mais sinon, les rosiers une fois installés (après la première année) n'ont pas besoin d'arrosage. Quant aux vivaces, j'ai évité les soiffardes.
        Bon w-e, Patou ! Bisous

    11
    Nicole Leonard
    Vendredi 27 Avril 2018 à 18:04

    un chantier gigantesque devenu un merveilleux Eden grâce à ton travail et tes soins. Chapeau!

    12
    Chantal keraudren
    Vendredi 27 Avril 2018 à 18:07
    C’est magnifique ! Que de promesses déjà bien tenues !
    13
    Isaxxxx
    Vendredi 27 Avril 2018 à 21:06
    C'est incroyable comme tout pousse à une vitesse ! Vous avez un climat propice et tout le soin que tu leur apportes. Tu adores les fleurs ; elles te le rendent bien. Félicitations Isabelle. Bisous
    14
    Regine R
    Vendredi 27 Avril 2018 à 21:49
    Waouh !!! C'est incroyable, quel développement, j'ai hâte de voir tout ça de près.
    15
    Marie-Christine
    Dimanche 29 Avril 2018 à 20:33

    BRAVO ! ! !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :