• Dites-moi...

     

    ... laissez-vous se développer de belles indigènes (c'est à dire des plantes que l'on trouve sur le bord des champs, le long des fossés,...) dans votre jardin ? Sont-elles venues toutes seules ou bien leur avez-vous donné un coup de pouce en semant quelques graines glanées dans la nature ?

     

    027

     

    Pas mal, cette grande plante à fleurs roses derrière The Fairy !

    On s'approche ?

     

    028   030

     

     

    029

     

    Oui, il s'agit bien d'un épilobe hirsute qui s'est invité là, tout seul !

    Par contre, l'épilobe angustifolium, je l'ai bel et bien importé. Déterré un jour d'un fossé, il ne m'a jamais fait faux bond depuis. il a même tendance à s'étendre et je dois le limiter.

     

    Images25-0247.JPG

     

    Et ce ne sont pas les seules indigènes du jardin. Je vous ai déjà parlé de l'eupatoire chanvrine :

     

    035   031

     

    Et avant-hier, j'ai du reprendre mes plans pour être sûre de ne pas avoir planté de renouée persicaire à cet endroit !

     

    Images25-9014.JPG   Images25-9017.JPG

     

     

    Celle-là est formidable en bouquet (je vous montrerai bientôt).

    Et puis, hier, j'ai eu l'énorme joie de découvrir une belle carotte sauvage (daucus carota) au pied de mon rosier Leander.

     

    Images25-0266.JPG


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 07:13
    Isabelle

    J'ai pris un plaisir fou à lire ton com et à imaginer ton talus ! Dis-moi : la vesce n'est pas trop envahissante ? Je l'essaierais bien car elle "pendouille" bien dans les bouquets.

    2
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 07:27
    Cécile
    Chez moi, dans mon grand terrain, il y a beaucoup de fleurs "invitées surprises" ! En certains endroits, je ne tonds plus, je laisse la nature se développer comme elle le souhaite ! Pour les noms, je ne m'y connais plus vraiment (et pourtant j'ai eu des cours de botanique et ai fait un herbier à l'université ....). Bon dimanche, Isabelle.
    3
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 07:34
    jocelyne
    Aucune plante ne s'invite spontanément dans mon jardin à part les mauvaises herbes et les graminées du champ de mon voisin. En revanche j'aime aussi et j'ai installé l'Epilobe Angustifolium.
    Bon dimanche et j'espère que tu vas mieux.
    Jocelyne
    4
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 08:02
    Marie-Claude
    Si l'Epilobe angustifolium s'invitait dans le jardin, je le laisserai faire mais ceux qui s'invitent ne sont pas les bienvenues et j'arrache systématiquement orties, lierre terrestre, une horreur, il étouffe les autres plantes, liseron, mon cauchemar ! Clématite sauvage et une autre grimpante très envahissante.
    MC
    5
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 08:29
    Lydie Cagouille's ga
    Je laisse les belles de champs dans certain coin du jardin pour faire plaisir à Olivier : Coquelicot, pâquerette... mais dans l'ensemble chacun chez soi... Mais bon si un peu de la jolie Sauge des prés ou bien de la Knautia voulait venir je ne dirais pas non... j'ai rencontré des Epilobes hirsutes aussi... ou bien le serpolet ! Je n'ose pas aller en chercher des pieds ou des graines...
    Ha si j'oubliais ! je laisse toujours un pied de chardon se développer ! Je ne sais pas qu'elle est sa variété il est superbe il mesure un bon mètre 20 ! J'aime beaucoup cette fleur :)
    Bon dimanche
    Lydie
    6
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 08:46
    Isabelle

    Merci Jocelyne. Ce n'est déjà plus qu'un mauvais souvenir même si je suis toujours sous antibiotiques

    7
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 09:15
    Virginie
    Viiii, j'en laisse quelques-unes se ressemer ici ! Geranium robertianum, Silene dioica, myosotis, et quelques autres venues seules ! J'ai introduit un peu de Galium odoratum, pris dans un fossé, pour un coin d'ombre au pied du sorbier. Il s'étend bien ! Je dois quand même contrôler certaines plantes, sinon je suis vite envahie ! *o* bises ;D
    8
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 10:03
    Laurence
    Trop comique ! Hier, je suis tombée par hasard sur une de ces indésirables très jolies (je ne l'ai pas encore identifiée) et je me suis dit que je devrais faire un post sur toutes ces "mauvaises herbes" qui s'invitent au jardin.
    Ca te dérange si je copie un peu sur toi et si je publie un article sur ce sujet dans quelques jours ?
    Bon dimanche Isabelle !
    9
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 10:31
    Isabelle

    Pas de problème ! Ce sera en quelque sorte ta réponse sur ton blog et un prolongement de mon article.

    10
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 12:31
    Nikki
    C'est amusant, Isabelle ! Hier, j'ai fait un grand tour dans mon coin et j'ai justement photographié ces eupatoires sans un savoir +, maintenant je connais leur nom ... Les épilobes pullulent dans ma région, j'en ai ramené une il y a 2 ans dans le jardin, pas certaine d'avoir été bien inspirée car maintenant il y en a partout !... J'ai plein de sauvageonnes qui reviennent chaque année dans mes massifs. Je les combats avec acharnement, surtout lesdites graminées dont je ne suis toujours pas maître ... Je laisse seulement une bande "sauvage" de +- 1,50m de large sur tout le pourtour du terrain: orties, ronces, chardons etc ... qui bourdonnent d'habitude d'innombrables insectes et papillons ... sauf que cette année, c'est le grand désert !...
    11
    Dimanche 29 Juillet 2012 à 13:22
    Isabelle

    Il y en a du beau monde chez toi !

    12
    Lundi 30 Juillet 2012 à 10:09
    Malo
    A part le myosotis, non.
    Il y a bien les pissentlits, liserons et autres que j'arrache dès que j'en vois mais ca ne compte pas!
    Justement ce WE en allant à Louvain-la-Neuve, j'ai failli m'arrêter pour chaparder une jolie ombellifère blanche. Il y en a partout sur les talus! Mais je ne sais pas ce que c'est...
    13
    Lundi 30 Juillet 2012 à 10:46
    Isabelle

    En ce moment ? Il doit alors s'agir des carottes sauvages.

    14
    Lundi 30 Juillet 2012 à 12:03
    Malo
    Envahissante La carotte sauvage Isabelle?
    15
    Lundi 30 Juillet 2012 à 12:12
    Isabelle

    Probablement, vu son étalement dans les fossés. Mais pas de problème ici. Vivons dangereusement 

    16
    Marie
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Marie
    J'ai un talus où poussent d'année en année toujours plus de sauvageonnes. Je ne connais pas leur nom à toutes, mais il y a là des marguerites, des campanules, des boutons d'or, de pissenlits, les lychnis (compagnon rouge et fleur de coucou), des achillées blanches, de grandes ombellifères (angélique, cerfeuil sauvage), des cardamines, du trèfle rouge... Plus toutes sortes de graminées... et des orties... que je laisse pour les papillons et le purin !
    Dans le jardin, je laisse pousser la vesce sauvage, le lierre terrestre avec ses jolies petites fleurs bleues, l'aspérule que je dois contrôler, la brunelle et un petit géranium tout à fait craquant. J'ai transplanté de talus alentours la persicaria bistorta, une consoude, des petites pervenches, et hier une salicaire (je venais d'en acheter une toute petite ...) et une scabieuse des champs ! Dans ma voiture il y a en permanence dans le vide-poche un transplantoir et un sécateur ! J'ai hérité, dans un tas de terre qu'on m'avait livré, de la grande balsamine dont j'ai vu des centaines de plantules émerger le printemps dernier !!! Je les ai évidemment patiemment éliminées ! Une a échappé à ma vigilance, en bordure du jardin. Elle est super jolie, rose pâle mais je guette sa fanaison pour la couper avant que ses gousses de graines explosent !
    La nature est généreuse et j'aime lui laisser une place au jardin !
    17
    Marie
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Marie
    Heureuse de t'avoir donné du plaisir ! Mais ce talus, c'est du plaisir et c'est joli de mai à septembre. Le reste de l'année, c'est un peu le chantier ... Bon, on fait avec ce qu'on a ! Pour la vesce, ce n'est pas envahissant du tout !
    18
    Multiblue
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Multiblue
    Je les aime ces belles sauvageonnes et moi aussi j'en ai prélevé quelques unes lors de mes balades: la Succise des près pour ces jolis pompons bleus, l'ail des ours, l'aspérule odorante, l'oxalis petite oseille ( celui-là j'aurais pas dû mais je veille!)l'anémone sylvie, la valériane officinale pour le bord de la mare.....et puis la liste serait longue pour toutes celles qui étaient là ou qui s'invitent. Celles que je préfère: les jonquilles, les perce-neiges, les jacinthes des bois, les digitales,le géranium robertianum dont j'aime bien l'odeur quand je désherbe ....toutes celles qu'apprécient les abeilles et papillons....et puis quelques pestes quand même dont la carotte sauvage ( attention Isabelle, elle se ressème et sa grosse racine n'est pas toujours facile à déloger) le lierre terrestre qui court partout, la ficaire (pour celle là j'ai abandonné, elle est plus forte que moi), la véronique petit chêne, la fougère aigle....
    Bon dimanche Isabelle.
    19
    Nounise
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Nounise
    J'aime particulièrement les plantes sauvages de ma région. Elles sont adaptées au climat, au sol et poussent sans grande difficulté.
    Dans le jardin il y a : Silène maritime, ail des ours, lychnis flos-cuculi, oxalis acetosella, iris pseudacorus, pulmonaire officinale, jacinthe des bois, jonquille, digitale, armeria maritime, filipendule ulmaria, pentaglottis sempervirens, iris fœtidissima, phacelie tanacetifolia, pervenche, ancolie noirâtre, salicaire, valériane rose et blanche, fenouil, orchis mâle, campanule gantelée sans oublier les érigerons karvinskianus et crocosmias qui se sont naturalisés depuis longtemps ici.
    Certaines sont arrivées par leurs propres moyens, d'autres ont été ramassées sur le bord des routes, fossés, champs, falaises etc...
    Mais j'en oublie sûrement !
    20
    Laurent
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Laurent
    Cette épilobe, je la trouve jolie, mais je ne vois pas de place pour elle qui me convienne. Et puis ses cousines sont si envahissantes (et si laides quand elles grainent) que je ne suis pas sûr que j'oserais. L'eupatoire, j'ai préféré ses cousines cultivées (E. maculatum).

    Chez moi, étaient présents avec bonheur (même si un peu envahissants) le muguet, les myosotis, l'aspérule, l'ail des ours, la saponaire et la gesse vivace (pois de senteur vivace... mais non parfumé). Une immense digitale s'est invitée cette année, je l'ai coupée un peu trop tard, je vais être envahi. J'ai volontairement introduit Vicia et Galega, Epilobium angustifolium album, tanaisie (qui s'étend rapidement) et séneçon de Fuchs (devenu immense en à peine deux ans), et enfin corydale jaune. Je tente de semer la linaire et j'hésite à ajouter le grand mélilot.
    21
    Laurent
    Dimanche 18 Août 2013 à 13:51
    Laurent
    Ah, j'ai aussi introduit Persicaria bistorta, une vraie envahisseuse aussi. C'est un peu le souci de toutes ces natives, elles se plaisent un peu trop, il faut pouvoir les contenir...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :