• Dites-moi...

     

     

    ... utilisez-vous encore de la bouillie bordelaise au jardin ?

     

     Avant toute chose, pour ceux qui ne savent pas, on pulvéris(ait) les rosiers à la bouillie bordelaise,

    juste après la taille, à titre préventif, pour lutter contre les champignons responsables

    des taches noires, de l'oïdium, de la rouille...

     

    La semaine passée, j'ai été interpellée par un sujet sur le groupe Facebook très actif "Rosiers - avis des jardiniers".

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

    Moi qui croyais que plus personne ne l'utilisait...

    Personnellement, je la préconisais encore dans mon premier livre "Roses" mais juste après sa parution,

    j'apprenais qu'en fin de compte c'était très mauvais pour les sols et je décidais donc de m'en passer.

     

    Dimanche passé, dans Jardins et Loisirs, on pouvait voir

    Docteur Verger pulvériser ses pommiers avec un mélange de produits

    contenant notamment cette fameuse bouillie bordelaise.

    (Si vous ne savez pas voir la vidéo, c'est que vous n'êtes pas encore inscrit sur Auvio,

    je vous recommande vivement de le faire pour y avoir accès à d'autres sujets très intéressants,

    des visites de jardins de rêve et

    surtout, pour voir ou revoir l'émission d'aujourd'hui où l'on verra la Roseraie Warren Millington !)

     

    Dites-moi...

     

     

    Je cite ce monsieur : 

    "En culture bio, on pulvérise aussi mais des produits qui sont naturels,

    qui ne sont pas toxiques pour l'environnement."...

     

    Ca me laisse dubitative...

    J'ai lu pas mal d'articles où l'on disait que le cuivre n'était pas biodégradable et qu'il s'accumulait

    en quantités dangereuses dans les sols avec des effets néfastes pour la faune et la flore !

    Si vous voulez en savoir plus, allez lire ici.

     

    Bref, cela fait donc maintenant presque 4 ans que je l'ai abandonnée dans mon jardin et

    je ne trouve pas que mes rosiers sont plus malades qu'avant.

     

    A la Roseraie, pour lutter contre les maladies, on utilise de manière préventive

    un produit homéopathique appelé Homeocult, couplé à de l'aromathérapie.

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

     

    Et l'an passé, j'ai pu confirmer son efficacité.

    Les visiteurs ont pu s'en rendre compte cet été et même cet automne

    où vraiment très peu de feuillages montraient des signes de fatigue.

    N'oublions pas non plus que l'une des conditions pour avoir des rosiers bien sains

    est de bien les nourrir mais je pense avoir déjà insisté suffisamment dans mes derniers posts.

     

    A vous maintenant... utilisez-vous encore la bouillie bordelaise ?

    Avez-vous trouvé une alternative ?

    Que pensez-vous du fait qu'elle soit encore tolérée en agriculture bio ?

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Mars 2019 à 06:00

    je l'utilisais encore oupssssssss donc je vais revoir ma copie !!!

    2
    Jean-René
    Dimanche 10 Mars 2019 à 07:51

    La bb est moins pire que d’autres produits. Je l'utilise encore contre-attaque de mildiou au potager faute d'alternative. Mais je fais du préventif avec mes différents purins puants.

    3
    Rose
    Dimanche 10 Mars 2019 à 07:53
    Bonjour Isabelle, j'ai utilisé la bouillie bordelaise qu'une seule fois il y a 7 ans, ça m'a bouché complètement mon pulvérisateur. Il m'en faut peu pour abandonner quand il s'agit de remplacer du matériel qui m'a coûté cher alors ce fut la seule fois ! Je me suis ensuite tournée vers un produit chimique liquide qui s'appelait polysoins de chez KB. Mais je ne connaissais pas encore les méfaits de tous ces produits chimiques sur les sols et la faune, j'étais jeune ! Puis j'ai par hasard fait ta connaissance à Chaalis et celle de Daniel, et depuis je vais beaucoup mieux. J'utilise l'homeocult et le proarom de Daniel, j'ai même la grosse bouteille de proarom. Depuis je me suis mise aussi au compost. Ça je le dois aux visites des jardins de l'association jardins passions, où j'ai beaucoup appris en posant plein de questions bêtes aux proprietaires sympathiques... L'an dernier j'ai installé un hôtel à insectes. Je crois que je suis guérie de tous ces produits chimiques qui détruisent la faune. Et je le dis: merci ! Bon dimanche
    4
    Dimanche 10 Mars 2019 à 08:51
    Sylvaine

    Moi, je ne traite pas ni avec la bouillie ni avec un autre produit, même bio.

    Le marsonia, la rouille ne tuent pas les rosiers alors je me contente juste de ramasser les feuilles tachées en automne et de les jeter.

    Bon dimanche

    5
    Marie-Christine
    Dimanche 10 Mars 2019 à 08:56

    Bonjour Isabelle, j'ai comme toi étais très étonnée de ce reportage. Pour ma part, je ne l'ai jamais utilisé. D'ailleurs, c'est pour ça que je n'avais aucun rosier chez moi, j'avais toujours l'impression que ce dames étaient bien trop fragiles : préventif, curatif, mildiou, tâches noires...Je me contentais d'admirer chez les autres et surtout sur ton blog :-). C'est vraiment à ton contact et suite à tes conférences (et bien oui, il a fallu que ta "Parole" me parvienne en direct !) pour que je me lance. Heureusement il y a ton blog qui me rappelle les bons conseils au mon moment mais ...encore faut-il que je les suive  et là ...question timing, je ne suis pas au point. C'est le moment de les tailler...ben oui mais chez moi, ce n'est pas encore fait ! C'est le moment de les nourrir... idem. Bref, j'ai toujours l'impression d'être toujours en retard mais je sens que je m'améliore. Depuis 1 semaine, j'attends avec impatience "Jardins et loisirs". Quelle belle reconnaissance et mise en lumière de ta passion !! Bon dimanche  venteux

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 09:38

        Impossible de travailler à l'extérieur aujourd'hui. Même dans la serre, je n'oserais pas de peur qu'une tuile atterrisse sur le toit en verre. Beaucoup trop dangereux ! On annonce des vents de 100 km/h à partir de midi.

        Je viens de rentrer des courses en France (nous les frontaliers, on connaît) et maintenant, je vais rester bien au chaud à bloguer et préparer les posts de la semaine (mon cartable est déjà fait).

        Bon dimanche et à tout à l'heure, derrière le petit écran !

    6
    Cécile
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:01
    Je n'en ai jamais utilisé pour rien ( ni le potager, ni les rosiers).
    Je me souviens les rosiers tout bleu de ma grand mère..
      • Dimanche 10 Mars 2019 à 09:45

        Et moi, je me souviens de feuillages tout bleus chez beaucoup de rosiéristes à Chaalis...

    7
    Nathalie
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:15

    Je n'ai que quelques taches noires sur les rosiers les plus fragiles, je n'ai pas traité l'an passé et cette année je vais tenter l'homéocult pour eux. J'utilisais la bouillie bordelaise (à mes débuts…) pour les pêchers, malgré ça toujours sujets à la cloque. Je les ai supprimés et remplacés par des pêchers de vigne plus résistants. Au potager, aucun traitement chimique bien sûr, des purins de plantes en cas d'urgence. 

    8
    Brigitte
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:15

    Sujet fort intéressant à plus d'un titre à condition d'être nombreux à y répondre et loyaux !!! Je suis contre cette bouillie bordelaise et pourtant... je l'emploie... en totale contradiction avec ce que je pense du produit : toxique.

    J'ai un foyer d'Armillaire couleur de miel, dans une partie du jardin, depuis trois ans, qui a débuté sur une grosse souche de Cercis. J'ai perdu deux rosiers et deux  lilas dans un cercle proche de cette souche. J'aménage ce jardin, qui est ma folle passion, depuis bientôt quatre ans.

    J'ai utilisé la bouillie bordelaise, à contre cœur, durant trois automnes sur cette portion là. La périphérie s'étend. J'essaie de prendre le contre-pied et le 23 févier, en amont, j'ai  pulvérisé pour tenter d'enrayer cette propagation. Ai-je tort ? Raison ? L'observation me le dira...

    Vais-je tenter une nouvelle pulverisation ce printemps ? Pour le jardin entier... je me faisais un honneur de n'utiliser aucun chimique... je suis proche des vignes et je suis tendue lors de chaque traitement des viticulteurs... Je suis "bio" de longue date...

    J'utilise avec beaucoup de joie (disons le !) et de satisfaction les liquides bio conseillés par Daniel Schmid (Oups ! Est-ce Schmid, Schmit ou Schmidt ?!)le rosiériste (et achetés chez lui). Homeo cult et Proarom sont des merveilles - on ne le dira jamais assez ! Quand je les utilise, je suis en total accord avec ce que je répands. En suivant bien sûr les recommandations d'emploi. Et surtout l'observation des rosiers et plantes.

    Heureux dimanche.

     

     

     

     

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 09:46

        Tu as raison, Brigitte, et je te remercie de ton honnêteté.

        Tiens-nous au courant pour l'évolution de ce redoutable champignon.

        Pour Daniel, c'est SchmiTZ (comme sur les camions wink2 ).
        Bon dimanche à toi aussi !

    9
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:22

    Il y a bien longtemps que je n'utilise plus aucun produit. Un rosier bien nourrit, c'est bien plus efficace !!! Bisous

    10
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:31

    Bonjour Isabelle. J’ai également lhomeocult. Comment l appliques tu ? Pour ma part je le dissous dans l’eau darosage mais je ne suis pas certaine de la frequence. 

    Tu l’appliques dès le mois de Mars ?

    bonne journee. Bises.

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 09:49

        Bonjour Flo, 

        Je l'applique dès que les feuilles commencent à pousser, cad d'ici 1 à 2 semaines.

        Voici le dosage : pour 1 litre d'eau, 10 ml d'Homeocult, 1 ml de Proarom, 1 dl de lait écréme et une goutte de savon.

        Bon dimanche ! Bisous

      • Mardi 12 Mars 2019 à 07:20

        Merci Isabelle. Cette fameuse recette de Daniel je ne l’avais pas. Je vais donc tenter. Je note je note. Bonne journee. Bises.

    11
    Anita
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:50

    Bonjour Isabelle, j’utilise les produits naturels qui se trouvent en bas du poste que tu as mis.J’ai trouvé ses produits chez Daniel À Malmedy.

    12
    Claudine M
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:51

    Quand j'ai déménagé en 2011 pour notre retraite, j'ai fait attention de planter des rosiers que je savais peu malades ( puisque j'avais déjà une bonne expérience dans mon ancien jardin). Et je préfère nourrir que traiter ! C'est plus facile !!!

    13
    Ariane
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:51

    Non, je traite rien ni au potager ni au jardin d'agrément. Je jardine depuis huit ans et j'ai le mildiou sur les tomates en même temps ou après les voisins qui traitent (ou pas du tout). Le paillage au sol aide beaucoup.

    14
    Marie-Pierre
    Dimanche 10 Mars 2019 à 09:52

    Après la taille,je commence par bien les nourrir et n’utilise la bouillie bordelaise qu’en cas de maladie du rosier.

    Je ne savais pas que l’on pouvait le faire en préventif.Dans l’ensemble j’ai d’assez bons résultats.

    Isabelle,tu parle d’un traitement homéopathique pour tes rosiers,où le trouves tu?

    15
    Dimanche 10 Mars 2019 à 10:26

    Bonjour Isabelle. On utilise encore de la bouillie bordelaise uniquement quand on constate un "démarrage" de mildiou sur les tomates uniquement. Dans ces cas-là, mettre en cause une mauvaise aération de la serre, ou une plantation trop serrée des plants de tomates.

    Pour les rosiers, jamais utilisé !! donc no comment!

    On a vite tendance à la facilité de la chimie quand on rencontre des maladies, parce que l'investissement est là, et qu'il faut le protéger. D'autres réponses sont peut-être possibles avec les purins ( prêle par exemple ) ou l'aromathérapie, mais on a tous intèrêt à faire nos essais et PARTAGER.

    A propos du purin d'aegopodes, je surveille la parcelle que j'ai pulvérisée à l'automne et , alors que d'autres endroits commencent dèjà à se couvrir d'aegopodes, celle-là en est exempte, jusqu'à présent....mais je croise les doigts et je touche du bois

    Merci pour ces infos et bon dimanche

     

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 10:40

        Voilà la bonne nouvelle que j'attends depuis longtemps !

        Les massifs commencent déjà à en être bien envahis et si seulement, on pouvait en être débarrassés...

        Tu peux me rappeler la composition de ce purin, stp ?

        Bon dimanche à vous deux !

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 16:23
        Attends encore mais tu peux retrouver le post du 28 avril 2018. C'est un peu complexe mais on y arrive. On continue à surveiller et peut être traiter les parties qui recommencent à être envahies. Bravo pour votre passage à jardins et loisirs.
    16
    Dimanche 10 Mars 2019 à 11:39

    J'en ai utilisé, ou plutôt c'est monsieur, moi j'ai toujours trouvé ça cracra ! Sur les tomates malades du mildiou, et en préventif sur un pêcher. Alors maintenant terminé, on tente des trucs plus roots (coquilles d’œufs suspendues pour le pêcher contre la galle, on verra bien), ou bien on ne fait rien si les plantes concernées ne sont pas en danger. Et puis ça pourri les pulvérisateurs, etc. Tout ce qui doit être manipulé avec des gants je me méfie :P

    Bises et bon dimanche ! Et à tout à l'heure à la roseraie :) suis contente de ce voyage en Belgique à moindre frais :D

    17
    Dimanche 10 Mars 2019 à 12:16

    Merci de toutes ces informations, Isabelle et tous! Dans notre ancien jardin en Belgique, rien n'était utilisé à part le fumier de cheval vieux de plusieurs années, celà à la plantation des rosiers dans leurs trous et parfois au dessus comme couverture en hiver. Le fumier était aussi utilisé (épandu) pour couvrir le potager et les poules avaient une belle plaine de jeux en hiver. La bouillie bordelaise, je ne connaissait pas avant que Marc (jardin et loisir) la conseillait, je crois que c'était pour les arbres fruitiers et je ne savait pas jusque maintenant qu'elle n'est pas si 100% bio.  Jamais utilisé sur les rosiers, qui eux, n'avaient que de l'engrais suivant les conseils d'Isabelle *kiss*. Nous avons toujours essayé d'être le plus naturel possible et continuons cette philosophie ici au Pays de Galles. J'ai hâte de planter mes (actuellement) 32 rosiers qui attendent patiemment en pot de trouver leurs places dans mon jardin des roses, qui va peut-être avoir la dénomination de 'jardin de loutre' puisque je viens de découvrir un loutre dans la partie 'secret garden' - en pierre et qui était totalement couvert de lierres. Nos voisins ont déjà vu des loutres ici. Et j'ai hâte d'avoir assez de pétales de roses pour re-faire la gelée. Je vais regarder l'émission sur la roseraie tout à l'heure, merci pour le lien sur la RTBF *anotherkiss*.

    18
    Dimanche 10 Mars 2019 à 12:24

    Non, je n'en utilise plus depuis longtemps. La bouillie bordelaise tue peut-être les maladies fongiques sur les plantes, mais il en tombe forcément au sol, ce qui détruit tout ce qui est champignon, y compris les "bons". Je ne parle pas seulement de ceux qu'on mange mais aussi ceux qui vivent en symbiose avec nos plantes et les rendent mieux adaptées au sol. Ce serait quand même une aberration d'ajouter des mycorhizes à la plantation puis de traiter avec un fongicide.  Je n'ai pas encore testé les mycorhizes mais ça ne saurait tarder. (merci Isabelle pour tes conseils à ce propos).

    19
    Dominique
    Dimanche 10 Mars 2019 à 12:57

    Bonjour Isabelle

    J'en ai utilisé sur les rosiers ,parce qu'on nous disait de le faire dans les magazines et les livres .Après une discussion avec des amis agriculteurs en bio j'ai compris que même à mon niveau dans mon petit jardin c'était nocif pour la terre !

    Depuis plusieurs années je ne le fais plus .Je n'utilise rien d'autre et je ne vois pas vraiment de différence ! Il y a de bonne années et de mauvaise années suivant la météo.Lorsque mes rosiers sont atteints de marsonia au cours de l'été après la première floraison  je les taille , leur redonne un peu de nourriture  et le nouveau feuillage est souvent  indemne de taches .

    Je ne veux plus m encombrer de produits mème dit bio et mes rosiers bien nourris et abreuvés me satisfont .

    Sous couvert de bio on veut quand même nous vendre beaucoup de produits pas toujours indispensable !

    Bon dimanche venteux Isabelle

    20
    Fabienne LS
    Dimanche 10 Mars 2019 à 14:20
    Oh jardins et loisirs special roseraie c’est aujourd’hui ?! Comment ai-je pu rater l’info ! Vite la zapette !!!
    21
    Fabienne LS
    Dimanche 10 Mars 2019 à 14:31
    Dans mon ancien jardin je n’ai jamais utilisé la bouillie bordelaise (surtout par fainéantise) dans le jardin actuel, aucun traitement depuis 5 ans.Je n’ai pas de potager et pour les roses j’ai choisi des rosiers résistants (merci Isabelle !) je ne déplore que quelques rares tâches noires qui passent inaperçues, pas de rouille, pas d’oidium... l’année dernière les rosiers ont été particulièrement sains et florifères (est ce la canicule ?) je ne fais plus de traitement pour les pucerons depuis les conseils de Daniel.Bon jardins & loisirs à tous !
    22
    Dimanche 10 Mars 2019 à 16:02
    Marie-Claude

    Coucou Isabelle, perso, je n'ai jamais utilisé de bouillie bordelaise, Joël oui !!! pour ses tomates !

    Je n'ai jamais utilisé l'homéocult, il faudra que nous testions

    Bisous

    23
    Isabelle Thalasso
    Dimanche 10 Mars 2019 à 16:08

    J’etais Aussi étonnée de voir, la semaine passée, ce monsieur pulvériser ses pommiers avec de la bouillie bordelaise, mais soit. Pas de pulvérisations chez moi. Je privilégie une bonne plantation et un bon nourrissage au Secret Vert en début de saison et ma foi il me semble que cette simplicité paie. Je reconnais que j’accepte sans frémir quelques feuilles jaunies à la fin de l’ete :). Bon dimanche dans la tempête, comme toute la semaine qui vient...

    24
    evapetitcoeur
    Dimanche 10 Mars 2019 à 21:00

    Pas de pulvérisation chez moi, j'ai une boite entamée depuis 3 ans donc il m'arrivait de l'utiliser très peu ; mais ayant lu beaucoup d'articles ensuite c'est fini ! C

    25
    Patricia de bourgogn
    Lundi 11 Mars 2019 à 20:46
    Je ne traite rien....je laisse faire..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :