• Dites-moi...

     

     

    ... quelles sont les bestioles qui vous ennuient le plus en cette fin de printemps ?

    Quels sont les dégâts occasionnés ?

    Comment s'en débarrasser ?

     

    Ici, depuis une semaine, ce sont les meligethes qui envahissent bon nombre de fleurs mais surtout les roses et au vu des photos publiées sur Facebook, je ne crois pas être la seule à en souffrir.

    Le cauchemar du photographe !!! Et on a beau secouer la fleur comme disait Patou, ou souffler dessus, il en reste toujours.

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

    Je souffle, je souffle,... il en reste toujours au moins un !

     

    Pour les photos de roses, je suis du style perfectionniste : je n'aime pas voir une feuille brunie ou tâchée, je n'aime pas non plus y voir une mouche. Je suis moins restrictive avec les abeilles ou les syrphes que je trouve très beaux.

    Alors, en ce moment, ces bébêtes rendent ma tâche bien compliquée.

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

     

    Grrrr...

     

    Dites-moi...

     

     

     

    L'an passé, je lisais déjà sur le net bon nombre d'amis qui en étaient infectés et je me disais : ouf, pas ici. Ben zut ! Personne n'est épargné cette année.

    J'ai lu que les meligethes apparaissaient là où il y a des champs de colza (pas spécialement ici) dont ils se nourrissent du pollen des boutons floraux.

    Eh bien, ils font pareil avec les roses !

    Vous vous souvenez, il y a quelque temps, quand on faisait le bilan des gelées tardives et qu'on évoquait les boutons floraux abîmés, grignotés ? Eh bien, il n'y avait pas que le gel à mettre en cause,  nos petites terreurs noires y étaient aussi pour quelque chose !

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    A la Roseraie aussi... pffff...

     

    Dites-moi...

     

     

    Lu sur le net :

    Les adultes déposent leurs œufs dans des boutons floraux. Une fois sorties, les larves se nourrissent de pollen sans provoquer de dégâts significatifs. Elles quittent les fleurs après trois à quatre semaines et se nymphosent dans le sol.

    L’adulte apparaît peu de temps après (en général en juin) et s’alimente sur les fleurs environnantes.

    En consommant le pollen, les adultes détruisent les petits boutons floraux et perforent les plus gros. Les boutons attaqués se dessèchent puis tombent, seul le pédoncule reste.

    Ponctuellement les attaques peuvent être très préjudiciables en empêchant la plante de fleurir. Après éclosion des boutons, les méligèthes consomment le pollen libéré et les dégâts sont en général négligeables.

     

    Dites-moi...

     

    Auquel cas, il vous viendrait l'idée de traiter, sachez que :

    Certains traitements peuvent se révéler peu efficaces à cause de:

    • une « dilution » de l’insecticide sur la végétation, due à la forte croissance des plantes (utiliser au moins 200 l/ha de bouillie)

    • une recolonisation importante par arrivée massive de nouveaux individus

    • la résistance des méligèthes aux pyrèthres. Dans ce cas, ne pas utiliser de pyrèthres

    Dès l’éclosion des premiers boutons, le traitement devient inutile.

     

    Si vous avez plus d'information ou si vous avez trouvé un traitement bio efficace, je suis preneuse.

     

    Autres bébêtes à faire des leurs(si, si, j'ai vérifié, c'est le pluriel de "faire des siennes" et ça se dit !) : les pucerons noirs !

    Ils adorent en ce moment les dahlias, les clématites, les marguerites et aussi certaines ombellifères.

     

    Dites-moi...     Dites-moi...

     

     

    Savon noir dilué dans de l'eau, c' est ce que j'utilise et vous, vous avez mieux ?


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Juin à 07:00
    Laurence

    Chère Madame Isabelle, merci pour cette leçon de zoologie ! J'ai appris beaucoup en te lisant : le nom de ces petites bêtes, le fait de savoir que je n'étais pas la seule à avoir mes roses envahies de ces indésirables, leur façon de procéder pour se nourrir mais surtout l'explication du très grand nombre de boutons floraux que je vois dépérir et tomber ! Ici non plus, il n'y a pourtant aucun champs de colza aux alentours... Il va malheureusement falloir les supporter ! Grrrr ! bad
    Quant aux pucerons, je trouve qu'on en voit aussi plus que les autres années, qu'ils soient verts ou noirs. Comme je n'ai pas le temps de pulvériser, ce sont les mésanges et les coccinelles qui sont contentes, elles ont ainsi de quoi satisfaire leur gourmandise ! 
    Bon dimanche, Isa !

     

    2
    Isaghlin
    Dimanche 18 Juin à 07:19

    Coucou Isabelle,

    chez moi, c'est pareil, il y a plein de bebêtes noires dans mes roses. Je me demandais ce que c'était et bien, maintenant j'ai la réponse. Merci pour les infos.

    bon dimanche! Bisous

    3
    Cécile
    Dimanche 18 Juin à 07:24

    J'ai lu que les meligethes apparaissent quand il fait chaud et sec.  Ce qui est le cas en ce moment.  Cela pourrait expliquer que nous en sommes infestés actuellement

    4
    sylvie
    Dimanche 18 Juin à 07:29

    j'ai la chance d'avoir des alliées au jardin qui me débarrassent d'un bon nombre d'insectes, je veux parler de mes poules nègre soie, petites elles n'occasionnent que peu de dégâts au jardin mais sont redoutables en ce qui concerne la chasse aux bestioles !!!en plus elles pondent de petits oeufs délicieux...bon dimanche

     

    5
    Claudine
    Dimanche 18 Juin à 07:43

    Hier jj'etais à un mariage et le cocktail se tenait dans une pâture : toutes les robes des dames, claires, jaunes, oranges  attiraient les méligéthes ! 

    6
    Nic
    Dimanche 18 Juin à 08:13
    Je ne connaissais pas leur nom... tu en sais des choses Isabelle ! J'en ai eu mais plus en debut de saison... j'ai aussi un rosier dont les feuilles semblent infestees par des petites chenilles et elles tournent sur elles-memes... Marie-Rose m'a dit que ca devrait disparaitre apres la premiere floraison..
    Contre les pucerons le savon noir fonctionne bien... car pour l'instant je ne vois pas de coccinelles...
    7
    Dimanche 18 Juin à 08:43
    Ah vaste.sujet. chez. Oust ces.satanees me ligethes grognent les Malva White malaw. Aucune ne résiste. Il ne reste que les.tiges. j'ai été obligée de laisser les semis dans la.serre pour les protéger en attendant la floraison. Bises
    8
    Dimanche 18 Juin à 09:01
    catherine

    aucun de mes rosiers n'est attaqué par ces bestioles, mais je compatis..

    pour les pucerons, je les traite avec le mépris, et j'attends que les auxiliaires du jardin s'attaquent à eux (beaucoup sur les fèves, peu sur les rosiers)

    bon dimanche

    bon courage!

     

    9
    isabelle thalasso
    Dimanche 18 Juin à 09:22

    Je suis bien désolée pour vous tous. J'habite en bord de forêt et pas de champs aux alentours (et donc pas de jolie campagne non plus, hélas), je n'ai pas ces vilaines bestioles dans le jardin. Un peu de pucerons noirs, très laids mais qui s'attaquent à d'autres arbustes : viburnum obier, principalement, donc je ne m'en soucie pas trop. Pas d'autres bestioles embêtantes à signaler. Bon et chaud dimanche, je cours arroser.

    10
    Martine Marechal
    Dimanche 18 Juin à 09:57
    Je confirme , invasion de meligethes. Insensibles aux pyrethres. Donc pas de traitement . Des pucerons noirs aussi sur le cerfeuil vivace et lierre des jardinières. Et depuis quelques jours une taupe qui retourne mes massifs et la pelouse le long de la terrasse!!!
    11
    Isabelle
    Dimanche 18 Juin à 10:55

    J'en ai eu plusieurs années sur les fuschias. Je me suis rendue comte qu'elles venaient des fleurs d'onagre (jaune) qui poussait naturellement chez moi. Je me suis débarrassée de l'onagre. Depuis, je suis tranquille. Bon courage.

    12
    Dimanche 18 Juin à 12:13

    je dois avoir du sang corse... non pas que j'y aille à l'explosif mais plutôt que je ne fasse rien he cette année pas le melitrucmuche, mais il y a 3 ans elles m'ont complètement gâché la floraison d'une lavatère. Pour les pucerons j'attends sagement qu'ils se fassent boulotter, ça marche très bien !  En début de floraison des roses se sont souvent les cétoines qui me font des dégats. Au pire je m'en débarrasse de quelques unes.

    Je pense que cette année le seul gros souci ne sera pas d'ordre bestiolesque mais plutôt la très forte chaleur.

    Bises

    Lydie

    13
    Dimanche 18 Juin à 12:45
    Sylvaine

    Comme je suis en pleine ville, pas de champs de colza et pas ces bestioles là !

    Par contre, cette année, les marronniers sont envahis de mineuses. Tu verrais leur état alors que nous ne sommes que mi juin !

    Bisous 

    14
    Dimanche 18 Juin à 13:15

    Même bestioles chez moi et fidèle à mon principe je ne fais rien. Bisous 

    15
    marie-thérèse desvig
    Dimanche 18 Juin à 13:35
    comme je l'ai déjà posté, envahie des melitrucmuches comme dit Lydie;je ne fais rien mais si un produit non dangereux était efficace, j'achèterais parce qu'ils font des trous dans les pétales, je pense que ce sont les mêmes que dans les narcisses, envahis aussi mais pas de dégâts sur les fleurs; je les nourris tout le printemps; les pucerons j'ai eu sur hellebores; rien fait malgré les conseils de Thierry; résultat un peu de virus je pense; faudra arracher les pieds concernés;les pucerons noirs concentrés sur les camomilles, je n'y touche pas; une nouveauté: des chenilles qui font comme les processionnaires du pin des sacs de "voile" sur euonymus; deux européens entièrement dévorés ici; mon fils a vu sur d'autres plantes, une vivace entre autres; qu'est-ce que c'est que cette nouvelle calamité?

    le pire du printemps, mais accalmie en ce moment: la pyrale! m'insupporte tellement que j'ai arraché presque tous mes buis deux petits rosiers dans les tons fuchsia à petites fleurs achetés à Chaalis avec clématite pour vite oublier une boule et un "écureuil" façonné pour les petits; de toute façon toute ma basse-cour en buis est arrachée; ça va être rosiers , dahlias, vivaces à la place. Bisous
    16
    NICKIE
    Lundi 19 Juin à 09:31

    Idem pour nous, ces petites bêtes sont présentes tous les ans dans nos rosiers mais ce qui est le plus gênant c'est la moisissure qui apparaît sur l'un de mes rosiers je ne sais pas de quoi cela provient nous n'avons pas d'humidité en ce moment.

    Bonne semaine.

    17
    Marianne
    Lundi 19 Juin à 17:51

    Duel avec les hannetons qui mangent les pétales de roses....

     

    18
    Lundi 19 Juin à 20:30

    Je ne connais pas ces sales bêtes ! Je n'avais même jamais vu ce nom ! Qu'elles restent où elles sont ! Mon jardin ne leur est pas ouvert ! 

    Les pucerons, par contre, je connais ! Les dahlias commencent à être infestés ! 

    19
    Mardi 20 Juin à 06:37

    je n'ai pas trop à me plaindre de ces bestioles dans mon jardin en ce moment

    20
    nicole leonard
    Mercredi 21 Juin à 12:22

    oui, chez moi aussi j'ai ces bestioles noires, elles ne sont pas trop sur les roses,...ouf; quant aux pucerons, je les traite avec une dilution de savon noir+ décoction de tabac, plus puissant.

    Merci, isabelle, pour toutes ces infos bien utiles:)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :