• Dites-moi...

     

     

    ... quelle est, selon vous, la bonne taille pour un jardin ?

    Quelle est la superficie du vôtre ? Le considérez-vous trop petit, trop grand ?

    Si c'était à refaire... ?

     

     

    Pendant plusieurs années, j'aurais aimé disposer d'une plus grande aire de jeux. Mes envies de plantes étaient gargantuesques (elles le sont toujours) et je pestais contre le fait de ne pas avoir suffisamment de place pour tout planter.

    A un moment, on aurait aimé, Bruno et moi, acheter un bout de terrain supplémentaire à l'arrière mais le fermier était beaucoup trop gourmand dans l'offre qu'il nous a faite. Tant pis pour lui !

     

    Dites-moi...

     

    Et en fin de compte, tant mieux pour nous car j'ai réalisé il y a peu, que 600 m², ce n'était déjà pas si mal après tout. Beaucoup de travail dans ce style de jardin et plus, ça risquerait de devenir pesant. J'aime pouvoir prendre le temps d'en profiter aussi, de ne pas avoir tout le temps à me dire : il faut que je fasse encore ceci ou cela (je me le dis déjà assez !).

     

    Dites-moi...

     

    Il faut aussi penser au fait qu'on va vieillir et que nos articulations rouilleront un peu, ralentissant l'allure. Vendredi passé, il faisait doux et j'y ai mis un coup. Ayant passé une grosse partie de janvier derrière l'ordi, je m'étais quelque peu "encroûtée" et dimanche au réveil, une douleur du coude à l'omoplate m'a obligée à prendre un jour de repos.

    Il y a aussi le coût financier à envisager. Un jardin, ça s'entretient. Si on le veut nickel, il faut acheter engrais, terreau,... Ces dernières années, tout a terriblement augmenté et il faut être honnête : nos jardins, on les aime et on y laisse beaucoup d'argent !

    Et puis, un point important : avoir un petit jardin permet de le bichonner, de veiller à tout.

     

    Il y a des petites astuces pour faire en sorte que le jardin paraisse bien plus grand qu'il ne l'est en réalité.

    L'abondance de plantes fait d'une part qu'on a tellement à admirer que l'on peut passer beaucoup de temps devant une seule scène. D'autre part, toute cette végétation cloisonne le jardin en plusieurs petits jardins. Si l'on pouvait tout embrasser d'un seul regard, ce ne serait pas aussi amusant.

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...          Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

     

    Encore plus dans un petit jardin, il est important de préserver son intimité, pour prendre les repas par exemple.

    Et ici aussi, les plantes peuvent contribuer à constituer un bel écrin.

     

    Dites-moi...

     

     

    Cloisonner, oui mais en laissant des échappées vers d'autres parties du jardin.

    Comme ici, avec la fenêtre et la porte.

     

    Dites-moi...

     

     

    Dans un petit jardin, utilisez chaque espace possible pour apporter de la végétation.

    Garnissez les murs de plantes grimpantes. Cela apportera en plus de la verticalité.

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    Colonisez le gravier avec des plantes qui adorent ces conditions de drainage.

     

    Dites-moi...

     

     

    L'idée d'un miroir bien placé, apporte toujours de la profondeur.

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Des trompe-l'oeil à la place de murs nus, repousseront les limites de votre jardin en invitant à la rêverie.

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

     

     

    Bref, je crois que mon jardin aurait été bien différent si l'on avait eu une plus grande superficie à entretenir.

    On aurait pensé et agi différemment, ça c'est sûr.

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 06:23

    En picaride, je n'avais que 600 m2 et c'était un peu comme chez toi !!

    tout était avec des coins et des recoins !! la végétation était dense !!

    En Bourgogne (la maison de mon enfance .. j'ai repris la maison de mes parents à leur décès)

    avec plus de 5000 m2 .. C'est complètement différent, de grands arbres .. de grandes plates bandes un immense verger etc etc !!!

    à refaire à notre goût !! Mais comme tu le dis si bien .. Un beau jardin cela s'entretien et c'est aussi de l'argent .. En deux années

    le jardin a bien changé déjà ... On essaie avec Alain (mon mari) de le faire aussi beau qu'en Picardie !! Mais il y a tant d'endroit à l'ombre,

    qu'il faut, que je fasse de bon choix !! alors j'ai toujours le nez dans les livres !!! Et pour le reste j'aime les roses et les vivaces alors je divise et multiplie souvent

    Là, Alain va cette semaine faire les fondations de la serre que l'on a acheté il y a quelques mois !!! pour faire quelques semis !! J'ai hâte de mettre les mains dans la terre. Elle est argileuse dans le jardin .. Impossible de faire quoique cela soit au jardin en ce moment !!! Alors armé de mon sécateur !!! je taille en ce moment !! j'ai de quoi faire ente la vigne les clématites et certains rosiers !! mon petit Alain lui va s'occuper des arbres fruitiers.

    Pour conclure, je dirai que l'on n'a pas la dimension du jardin idéal et quand vieillissant cela être compliqué !!! Mais, je ne pouvais pas laisser le jardin et la maison à quelqu'un autre .. Maman et Papa avaient donner beaucoup d'eux , ici, et mon frère était conscient qu'il y avait que moi ... Qui pouvait continuer la maison familiale .. Comme on avait déjà donné beaucoup ... dans le jardin avec mes parents .. C'était évident pour tous ... Pour mon frère et mes 4 enfants .. Et je sais aussi que la relève est assurée pour la suite ... Si tout va bien !!!

    Ma plus grande souffrance a été , il y a 2 années c'est de vendre ma maison et mon jardin en Picardie !!! Mais elle est dans mon coeur et j'ai plein de photos ♥

    voilà, j'ai déjà dit beaucoup pour ton dites-moi !!

    bon dimanche ma douce Isabelle .. !!

    2
    Dimanche 12 Février à 07:44
    Laurence

    Excellent sujet pour débuter la saison du "Dites-moi..." ! 
    Même si Stephan et moi avons toujours dans l'idée de racheter une partie de la prairie qui le jouxte pour y faire un verger (quand le fermier voudra bien nous la vendre), je pense que sa surface de 1600 m² est plus que suffisante et je dirais même plus : 1600 m², c'est trop grand pour avoir un jardin toujours impeccable surtout quand il est entouré des prairies qui essayent constamment de reprendre leurs droits à travers la clôture et, encore plus, quand on l'entretient pratiquement toute seule. 
    Alors, oui, j'ai pu m'en donner à coeur joie pour planter beaucoup de rosiers et de vivaces que j'aimais et transformer le jardin initial fait de beaucoup d'arbustes et de sapins en un jardin plus romantique et plus fleuri mais son entretien me demande beaucoup de temps et d'énergie, trop...
    En optant pour un mi-temps pendant 3 ans, je me suis dit que j'aurai ainsi le temps nécessaire pour le bichonner et le rendre superbe. Mais, même en y travaillant 4, 5 ou parfois 6h tous les jours, il y a trop à faire et ce fut mission impossible ! Durant la pleine saison, ça en devient d'ailleurs une obsession qui m'empêche d'en profiter pleinement et qui rendent mes journées interminables et très fatigantes. 
    Nous avons bien essayé, depuis l'année passée, de rendre les parterres moins énergivores en entretien, mais le jardin vieillissant (et nous aussi !), il y a toujours trop à faire. J'essaie donc de prendre plus de recul et de ne pas me dire, comme toi, je dois faire ceci ou cela mais ce n'est pas évident du tout ! Tant pis, je ferais ce que je peux pour le rendre le plus présentable possible et surtout, pour pouvoir faire autre chose sans avoir mauvaise conscience de le laisser un peu vivre sa vie !
    Bon dimanche, Isa ! 


    3
    Dimanche 12 Février à 08:10
    Sylvaine

    J'ai eu le même cheminement que toi, d'abord je le trouvais trop petit pour toutes mes envies et puis l'arthrose du genou m'a fait changer d'avis !

    Il fait 800 m2, il est en pente avec des escaliers, des allées et massifs pentus, clos de murs et enchâssé dans la ville et finalement, il est bien assez grand.

    J'adore jardiner, même désherber, mais cela ne doit pas devenir un esclavage. Dans mon jardin urbain, les sauvageonnes ont droit de cité mais dans les allées et bien sur, elles se resèment allègrement dans les massifs . Parfois je laisse, pour le bonheur des butineurs, parfois j'enlève, il faut trouver un juste équilibre pour ne pas être envahi et c'est pas toujours facile. Alors il n'est pas nickel, super bien entretenu,  à mille lieux de ceux que l'on peut voir dans les magazines avec des allées engazonnées et des massifs superbement fleuris du printemps à l'hiver mais mon bonheur de jardinière, c'est aussi toute cette petite faune butinante et bruissante à deux pas de Paris.

    Bisous et très bon dimanche

    4
    isabelle thalasso
    Dimanche 12 Février à 08:49

    Vaste question ! La maison est située sur un terrain de 8 ares. C'est mon premier vrai jardin, avant j'avais une cour avec un peu de plate-bande, et j'ai adoré y faire mes premières armes. Je commence la 5ème année dans ce jardin, où il n'y avait rien à part une pelouse et une haie de lauriers. Au début je pensais que ce serait une superficie un peu petite pour mes envies de plantes. Mais c'est déjà bien grand. Ma santé n'est pas excellente du tout et je jardine entre mes coups de mou, ce qui fait que je cours toujours derrière un peu tout ce qu'il y a à faire. Aussi, je suis seule à m'en occuper au quotidien, avec l'aide d'un jardinier qui vient tailler les haies deux fois par an et tondre la pelouse tous les quinze jours + m'aider à arracher un arbuste ou l'autre pour lesquels je n'ai pas assez de force. Donc 8 ares, c'est déjà très bien. J'ai encore bien de la place pour y mettre beaucoup de mes chers rosiers et autres vivaces et aussi y laisser pousser des bouts de nature pour voir ce que ça donne (beaucoup d'orties....). Aussi, comme tu le dis, point de vue budget, je souhaite que cela reste un loisir et pas une charge budgétaire angoissante. Je m'amuse énormément et la taille de mon jardin, au bout du compte, fait qu'il est une grande joie. Bon dimanche

    5
    Dimanche 12 Février à 08:59
    Avec mes 2500m2 il fut un temps où j'en voulais encore plus. Petit à petit je devenais esclave de ce jardin qui me demandait jour après jour, qui m'obsédait. Il aura fallut que Yann me montre à quel point je devenais l'esclave de mon jardin pour que je réalise que je ne voulais pas de ça. J'ai abandonné mes projets de nouveaux massifs, d'agrandissements et me contente maintenant d'entretenir, d'embellir. C'est déjà beaucoup de travail mais cela me permet de profiter de ma famille et de mes amis . Bon Dimanche !
    6
    Dominique
    Dimanche 12 Février à 09:01

    Bonjour Isabelle, 

    Ta question m'interpelle particulièrement. J'ai eu un premier jardin de 1600m2 environ alors que j'avais 25 ans et les enfants à m'occuper, donc surtout planté d'arbres et arbustes. Ensuite à 40 ans, déménagement et un nouveau jardin d'environ 2000 m2. À 50 ans, nous décidons de construire une autre maison, de plein pied cette fois en pensant à nos vieux os et notre arthrose,  mais je veux un grand terrain, pour m'occuper quand je serai en retraite et faire le jardin de mes rêves, avec des grands massifs, de beaux arbres, des allées où se promener en admirant toutes mes plantations, des bancs pour s'assoir et rêver, des petites terrasses ombragées pour lire ou prendre le thé... le rêve quoi ... donc construction de notre maison de 200m2 sur un terrain bien au carré de 6400m2, complètement nu. Si on retire la surface de la maison, la piscine, les terrasses, coursive tout autour, chemin d'accès à la maison et au garage plus un petit bâtiment pour le garage de mon mari et son bureau, disons qu'il reste un bon 5000m2 de jardin. Et voilà je suis en retraite depuis bientôt 4 ans, j'ai planté au départ, il y a 9ans maintenant, la haie tout autour et puis des arbres, que je ne verrai jamais vraiment beaux et vieux et puis un grand massif à l'entrée, aménagé les bords des allées qui mènent à la maison, les abords de la piscine, l'an passé j'ai créé  un autre massif en m'inspirant de Renée du jardin d'Entéoulet, cet automne j'en ai commencé un autre avec les viburnums de Momo, et puis je n'en fini jamais, j'y passe mon temps, mon argent c'est sur, et toute mon énergie. Je suis pratiquement seule à m'en occuper, mon mari ce n'est pas du tout son truc et en plus il a eu depuis 5 ans de gros soucis de santé. Je n'en vois donc pas le bout, ce n'est jamais net et aussi soigné que je le voudrais, parfois je suis bien découragée ... heureusement il y a les ami(e)s FB, qui par leurs expériences, leurs messages, leurs partages me donnent du courage, et puis les fêtes des plantes, les visites de jardins, les magasines et les livres jardin, dont les tiens Isa, que je dévore chaque soir, pour me motiver. Ah j'oubliais, je suis en Champagne, sur un terrain très très calcaire, je ne peux pas faire un trou pour planter sans retirer des dizaines de gros morceaux de craie, l'horreur, sans compter les échecs et toutes ces plantes qui n'y résistent pas, et pourtant je sélectionne des sujets censés tolérer le calcaire ... bref tout cela pour dire que si c'était à refaire, je prendrais tout en plus petit, la maison mais surtout le jardin, pour pouvoir en profiter vraiment, je pense que 1500 m2 ce serait parfait, d'autant plus que je suis mamie depuis 2ans et demi,et que je prend ce rôle très au sérieux aussi ... que j'ai des problèmes de dos, de sciatique et tendinites à répétition des 2 bras, je me demande si je finirai mes jours ici en fin de compte... je rêve maintenant d'un jardin plus petit et bien soigné .... A suivre ...

    7
    Dimanche 12 Février à 09:10

    Comme toi, j'ai rêvé des heurs durant d'un grand jardin avec de multiples "chambres" : jardin blanc, jardin sec, jardin d'eau... J'en ris encore! Je peine avec mes 500 m2 bien assez grands pour mes articulations et mes mains abîmées! Sans parler des transports en déchetterie... Je me contente d'un coin blanc, d'un coin "bassin", mais c'est vrai quand je suis au salon de jardin, je ne vois pas le sud, ni le nord du jardin : je l'ai cloisonné para des massifs géométriques et je peux passer d'une partie à l'autre du jardin - comme dans un grand! Et puisque que tu parles du prix - tu connais peut-être les tarifs suisses ? - je dois bien dire que si petit, ce jardin me coûte un bras! Mais quand on aime...

    Bon dimanche!

    8
    Nathalie
    Dimanche 12 Février à 09:17

    La bonne taille pour un jardin? C'est quand on s'y sent bien! Dans un petit jardin très soigné ou un grand d'aspect plus sauvage, nous y consacrons tous le temps et l'investissement à notre mesure. J'ai appris à composer avec mon grand jardin, et renoncé aux jolies scènes cloisonnées, tâchant de mettre  en valeur ses atouts, comme l'ouverture sur le paysage environnant. Bien sûr, je suis sans cesse tentée d'agrandir un massif ou d'en créer un nouveau, mais l'âge me force à devenir un peu plus raisonnable... Et quand je ne pourrai plus passer chaque weekend trois ou quatre heures à tondre, j'achèterai un tracteur ou ... un mouton! La sagesse ultime consisterait à m'acheter un transat pour de temps en temps me reposer au jardin, sans brouette ou sécateur à la main!

    9
    Dimanche 12 Février à 09:18

    Quelle belle plaidoirie pour les petits jardins Isabelle ! C'est vrai qu'il y a plein d'astuces pour donner le sentiment qu'un jardin est  bien plus grand qu'en réalité. La réussite du tien en est la preuve. Dans mon ancien jardin, plus petit que l'actuel, j'avais rapproché les arceaux de la roseraie, plus on avançait. Ça donnait une impression de Profondeur qui n'existait pas, en réalité... .Le jardin était tout en rondeur avec des chemins qui serpentaient et on ne revenait jamais sur ses pas. J'utilisais aussi beaucoup le verticalité : quand on n'a plus de place pour planter au sol, on plante en hauteur ! Le jardin d'André Eve à Pithiviers m'a bien inspirée à certains égards  car il avait une forme vraiment improbable, une bande étroite, tout en longueur... Et cependant, ce jardin est un des  plus beaux que j'aie jamais vu... Mon nouveau jardin est plus grand et je l'imagine différemment. Pour celui-ci, j'ai davantage envie (besoin ?) d'espace... Il a conservé les  idées generales du premier, mais j'adore la prairie du centre. Je veux absolument la conserver pour pouvoir jouir des taches de soleil qui dansent sur l'herbe en traversant les grands arbres qui l'entoure...  Tout s'articule à la périphérie et pour le coup, je réfléchis de façon totalement opposée. Mais c'est super,  ça renouvelle l'intérêt que j'ai pour le jardin. Lui et moi, c'est une grande histoire d'amour qui ne s'arrêtera jamais... Il est une source inépuisable de bonheurs quotidiens ! 

    10
    Dimanche 12 Février à 09:32

    Si c'était à refaire ? j'aurais plutôt un jardin en Normandie ! bon je blague ! encore que tous les étés je me demande pourquoi nous sommes venus nous installer dans le sud ouest ! ... mis bout à bout le terrain fait presque 7000m ... mais ça s'est fait comme cela  sans vraiment qu'on ait cherché à avoir autant ! et nous étions plus jeunes ! trop grand pour moi seule évidemment surtout  à certaines périodes de l'année quand je n'arrive plus à suivre....le problème est que je ne suis pas assez raisonnable : je pourrais très bien me contenter de la partie centrale et simplement tondre le reste ... sauf qu'ayant de l'espace , c'est difficile de se restreindre !  et effectivement cela pourrait être facilement être un gouffre financier (et d'une certaine manière ça l'est ...) mais bon j'ai réorganisé ma vie autour du jardin et ainsi que tu l'as dit un jour... certes avec le budget jardin je pourrais peut être faire un grand voyage mais cela durerait 15 jours alors que le jardin c'est 365 jours ... et puis il m'a tellement permis de repartir dans ma nouvelle vie ! alors je  ne pense pas trop au lendemain !  Beau dimanche Isabellle, et merci pour avoir centralisé tous les" dites moi "car  ces echanges d'expériences sont toujours instructifs

    11
    Marilyn
    Dimanche 12 Février à 09:32
    Bonjour Isabelle,
    Ici je dispose d'environ 500m2 repartis en 2 parcelles imbriquees: le jardin bagage et le petit jardin sur lesquels est construite la maison avec sa grande terrasse et un appenti. Dans ma tete , la surface qui me reste donc à planter est très limitée car sur le fond du, jardin bagage il y a un immense magnolia qui occupe tout un espace et il fait si sombre dessous en ete que je n'exploite pas du tout cette partie du jardin... pour moi c'est toujours trop petit j'ai des envies de rosiers, de vivaces partout, mais je suis seule a faire le jardin, entre le travail, les enfants a s'occuper, la maison les courses.... parfois je me dis que c'est bien assez grand!
    12
    Dimanche 12 Février à 09:48
    catherine

    notre maison est posée sur un jardin de 2600 M2, et au fond du jardin (qui a 20 ans) , il y a notre bois de 3000 M2, que mon chéri entretient seul.
    par contre le jardin, c'est à deux, à lui les travaux de terrassement, de construction, de taille, de coupe de gazon, à moi les créations de massifs, les plantations, l'entretien, etc..

    je viens de planter encore des fruitiers, et envisage autour de nouveaux massifs, mais je suis un peu flemmarde, peut être plus tard dans l'année?

    comme certaines de tes lectrices, (je me reconnais bien en Laurence)  j'avance en âge et me demande comment nous ferons dans 20 ans? que deviendra le jardin plus tard?

    donc en conclusion, tu as peut être la surface de jardin rêvée? parfois je le pense..smile

    il faut savoir profiter du jardin aussi, du moment présent, sans toujours se dire, il faut nettoyer ici, il faut planter là, c'est frustrant..

    j'aime jardiner, mais sans pression, prendre le temps de se reposer, de ne pas gâcher le plaisir du moment..

    voilà, j'espère que tu auras beaucoup de réponses!

    bon dimanche, des bises

    13
    CORRE Annick
    Dimanche 12 Février à 09:51
    J'ai eu un jardin de 600m2, un de 1000m2 et aujourd'hui 5000m2, ce dernier je m'y investis beaucoup
    J'y mets de l'énergie, du temps, beaucoup d'argent! C'est un plaisir, mais il est trop grand, 1000 à 1500, ça me paraît être suffisant! Il faut penser aussi à nos vieux os!! Bonne journée
    14
    Dimanche 12 Février à 10:07
    Catherine D

    Bonne question ! Je vais avoir 70 ans et jardine seule... avec un peu d'aide que je rémunère,  surtout pour les haies, la tonte..

    Le jardin lui-même doit mesurer dans les 800 m2, mais il est en plusieurs parties, donc on ne se rend pas trop compte. J'ai tenté d'acheter un terrain mitoyen, mais le voisin ne veut pas morceler. J' y aurais bien vu un peit bois de bouleaux, qui poussent très bien ici, ils colonsent les vignes abandonnées. un coin nature où j'aurais peut-être ramassé des champgnons. Peut-être aussi quelques rosiers lianes sauvages, tu aimerais le jardin du Manoir de la Javelière, à l'Est d'Orléans. Un ami d'André Eve, qui a une belle collection de rosiers dans un parc, et une belle collection de rosiers botaniques.
    Le jardin n'est pas forcément un espace léché... de toutes féçons, je n'aurais pas le temps ni l'enive ni l'énergie de faire du "clean".
    Je dois aménager les abords du nouveau pré à poneys, donc un chantier à prévoir: non toxicité des arbres, fleurs mellifères, un challenge qui m'amuse.
    Mais pour l'instant il me faut prendre des vitamines !

    La question d'un grand terrain est aussi fonction du voisinage, il permet aussi de s'isoler. Quand on a des champs non constructibles autour, ça va... sinon, la promiscuité peut être une horreur à vivre.

    Bon dimanche !

    15
    Jean-René
    Dimanche 12 Février à 10:09

    Terrain environ 1000 m2 si on enlève la maison les allées, il doit rester 500m2 pour potager pelouse et parterre, ça faut juste. Mais bon la pelouse est indispensable pour les enfants et le potager pour la famille.

    16
    Pierrette
    Dimanche 12 Février à 10:10

    Avant j avais un terrain de 360m2 à l époque cela etait assez car j étais souvent seule car mon mari partait toute l année quelque fois 1an 6mois etc.... il était dans le marine nationale. Depuis 10 ans nous avons reconstruit et aujourd'hui nous avons environ 1000m2 .Mon mari s occupe du potager et aussi du talus de noisetiers qui. fait 50 m ce talus date des années 1900 . Le jardin d agrément c est pour moi .L année dernière j ai pris un peu une année sabbatique . Et là le virus est revenu et de nouveau en discutant avec vous ,en voyant tous ces beaux jardins et le SOL y est pour beaucoup j ai décidé de m y replonger et je peux vous dire que les idées fusionnent .Alors Merci à vous tous et surtout à Isabelle

    17
    Marie ange
    Dimanche 12 Février à 10:17

    Bonjour Isabelle,

    Il y a 15 ans, j' ai acheté un terrain de 1000 m2 et puis il y a eu la construction de la maison et des parties professionnelles, il reste donc 600 m2 de jardin.

    A cette époque, je me disais aussi que j' aurais dû acheter 2 parcelles et avoir un super grand jardin, mais 15 ans après je ne regrette plus de n' avoir que 600 m2.

    Les envies de plantes sont toujours là et parfois aussi je peste de ne pouvoir acheter certaines plantes  par manque de place mais comme tu dis, après 50 ans, les articulations commencent à rouiller et des problèmes de santé peuvent tout d' un coup changer tout. Il faut alors être raisonnable et jardiner à un autre rythme, même si le mental est là, le physique ne suit plus et là on se dit que 600 m2 sont bien suffisant pour continuer à trouver le même plaisir.

    Mon jardin est constitué de différents parterres que l'on découvre en parcourant des sentiers, on découvre les plantes en s' y promenant, on ne voit pas tout d' un seul regard, il y a aussi une abondance de plantes, roses, vivaces, arbustes, annuelles...

    Dans mon jardin, j' y suis tout les jours, c' est du plaisir, une passion, ce n' est que du bonheur.

    Bises et bonne journée.

     

     

     

     

     

    18
    Dimanche 12 Février à 10:18

    Avec un espace nature d'environ 3 500 à 4 000 m2 et l'âge arrivant je me dis tous les jours que c'est bien trop grand pour moi toute seule, mais cela n'a pas été un choix. Alors je m'efforce de faire avec et de me recentrer sur les abords immédiats de la maison. Apprendre à ne pas regarder ce qui me chagrine est un apprentissage de tous les jours. Je pense que 800 m2 m'auraient largement suffi . Il y a des moments où je rêve même d'un seul patio à entretenir. Mais heureusement la contemplation dès qu'il fait beau du paysage environnant est une grande satisfaction dont il me serait difficile de me priver. Et du coup je ne me pose plus de questions. Mais quand même, pour un tel terrain c'est sûr qu'avoir un mari jardinier et bricoleur aurait été un grand plus. Belle journée à tous et à toutes.

    19
    Françoise
    Dimanche 12 Février à 10:56
    Françoise

    Bonjour,

     

    Pour le coup,  c'est un sujet que je connais !  Passant de 9 hectares à 5 ares...  

    Et je peux attester de plusieurs choses ; 

    1.  On ne travaille pas avec les mêmes plantes, 

    (pour les grandes surfaces, on choisi des plantes à fort développement.   donc,  par exemple : des rosiers qui peuvent se développer et occuper un grand volume en montrant toute la grâce dont ils sont capables... )

    2.  On ne travaille pas avec le même type de machines... on ne fait pas de le détail  quand on travaille sur une très grande superficie.  Il faut aussi étaler le travaille car les muscles souffrent énormément,

    3.  il faut aussi planter, semer des masses en proportion..  Donc,  des plantes costaudes,  généreuses,  qui se plaisent.;  pas de chochottes

    4.  On peut rechercher des petits arbres et arbustes pour les petits jardins, et c'est magnifique!  mais  il est évident que rien de vaut un parc ou des princes en feuille montrent toute leur puissance, leur élégance...

    5.  Dans un petit jardin,  on est fort tributaire des comportements des voisins..un petit jardin peut accueillir toute un faune, peut devenir un acteur de la biodiversité mais   pour avoir un réel impact sur l'environnement,  rien de tel qu'une très grande surface. 

    6. Arrivés à un certain age,  il est impossible de faire face à des travaux physiques importants.  Alors, à moins d'en avoir les moyens, de l'aide, de la famille, ou des finances,  il est désolant de ne pas être à même de gérer correctement ce qui doit l'être.  J'ai vu des parc abandonnés,  cela pose parfois de réels problèmes car certaines envahisseuses déséquilibrent toute la nature.  C'est triste.

    7.  Avoir un petit jardin,  permet de sortir et de voir ce qui existe ailleurs,  alors qu'un énorme jardin est tellement énergivore qu'on ne peut pas beaucoup s'en éloigner

    8.  Avoir un petit jardin permet de s'assoir et d'admirer paisiblement sans devoir en permanence se dire : " il y a encore 1000 choses urgentes à faire"

    Chacun voit ses priorités,  ses possibilités.. 

    Mais ce dont je suis sure,  c'est qu'on peut être aussi heureux avec un petit jardin qu'avec un grand..  c'est juste très différent.

    20
    Dimanche 12 Février à 11:02

    Coucou Isa, pour une fois je prends le temps de commenter :-)
    C'est un très bon sujet pour reprendre les "dites-moi". Me concernant, j'ai 1000 m² comprenant la maison, le parking et la terrasse. Il doit rester à peu près 800 m² je jardin. Fut un temps où j'avais moi aussi une boulimie de plantes, l'envie de toutes les avoir et de toutes les caser dans mon jardin. J'ai créé plein de massifs, j'ai agrandi, grignoté, et finalement je me suis calmée. 
    Les enfants à s'occuper (6 ans tous les 2), ma nouvelle activité de bijoux, mon travail à temps presque complet à côté de ça, mon temps libre pour m'occuper du jardin s'est considérablement rétréci, et s'est accompagné d'une envie de simplifié tout ça, de passer surtout moins de temps au nettoyage.
    Du coup, exit les miscanthus (je n'en ai gardé qu'un, à l'entrée du jardin), trop pénibles à nettoyer, j'ai même réduit un massif l'année dernière !
    Par contre, mon amour des roses anglaises est resté intact, et j'en ai ajouté à la place des miscanthus retirés.

    Bref, je crois qu'il faut trouver un juste équilibre pour combler notre envie d'un beau jardin, et le temps qu'on passe à le bichonner. Il faut aussi pouvoir en profiter. 
    Je t'embrasse glasses
    Aline.

    21
    Dimanche 12 Février à 11:04

    Le jardin mesure environ 1500m2, bordé d'une haie de laurier palme sur tous les côtés. C'est assez vide et je trouve difficile d'y créer des espaces intimes même si nous n'avons pas de voisins donc pas  de problème de vis-à-vis. Je ne sais que faire de ce grand  'parking' en plein milieu sur lequel donne la terrasse. Je n'ai pas l'impression d'être esclave de mon jardin pour l'entretien, je ne passe pas mon temps à désherber les massifs grâce au paillis. J'en enlève un peu à chaque promenade, en passant, mais si je réfléchis, je me rends bien compte que je ne m'installe jamais dans les chaises longues ! Elles sont là pour la décoration smile. Je pense aussi que je ne suis pas maniaque et que je n'attends pas un jardin impeccable. Le plus pénible, je trouve, est le désherbage des allées et de ce fameux 'parking' où l'herbe cherche sans cesse à reprendre ses droits et, comme je n'utilise aucun produit chimique, cela est parfois décourageant. J'utilise un désherbeur thermique mais il faut bien admettre que ce n'est guère écologique donc je n'y ai pas recours trop souvent, lorsqu'on rentre de vacances par exemple et que l'allée a trop verdi. Avec la création d'un nouveau massif à l'automne en lieu et place du petit potager (environ 50m2 pour accéder au poulailler),  je verrai si l'entretien devient pesant. Le grand potager lui (environ 80 m2) est plus ou moins sauvage, je ne m'occupe pas de son entretien et apparemment, ma moitié non plus frown. J'y verse les tontes de pelouse pour limiter les mauvaises herbes et ça marche pas si mal.

    Aude.

    22
    Dimanche 12 Février à 11:32
    Marie

    Très contente de retrouver les "Dites-moi" ! La talle idéale d'un jardin... Pour le moment, pour moi, c'est la taille du mien ! happy

    Il y a 25 ans, le papa de mes enfants et moi, avons construit une maison sur un terrain de 4000m². J'étais jeune, nous n'avions aucune difficultés financières, au bout de 3-4 ans, j'ai pris une pause carrière et donc je me suis éclatée dans ce grand terrain de jeu. Lorsque j'ai quitté ce jardin, ça a été un crève-coeur. Il n'avait qu'une dizaine d'années, mais j'avais pour lui des projets à occuper toute une vie ! Les 600m² de mon jardin actuel, coincés entre deux routes, sans possibilité d'extension, auraient pu me paraître "rikiki". De temps en temps, je l'ai souhaité plus grand pour y planter tous ces rosiers et arbustes rares que le premier contenait.  Mais je l'ai aimé immédiatement, ce jardin ! J'y étais heureuse : que demander de plus ? Sa disposition m'a permis de créer différents recoins aux différentes ambiances. Je trouve qu'il est juste à ma taille. Cet hiver, j'ai même pensé qu'il devenait un peu grand ! C'est que je sens déjà les effets de l'âge  smile. Et que ce jardin au sol ingrat et au relief accidenté "n'est pas fait pour une femme !" comme dit Mamoune  smile Parfois, je me dis que dans quelques années, je pourrais envisager en adopter un plus petit et surtout plus facilement "jardinable" , pour que jardiner reste un plaisir ! Mais on n'en est pas encore là. Bisous et belle journée !

    23
    Dimanche 12 Février à 11:35

    Comme tu le sais mes 160m2 de jardin ne me suffise pas même si je travaille beaucoup la semaine et que je n'ai que le week end pour l'entretenir. Je peux me faire plaisir avec mon jardin de poche mais je suis très limitée par le manque de soleil et par la proximité des voisins. Je rêve d'avoir un jardin entre 500 et 1000m2 pour que mes merveilles puissent avoir un développement normal et non être réduit à l'état de bonzaï. Toutefois je suis consciente de la chance que j'ai d'avoir ce petit bout de terrain et j'en profite un maximum. Bon dimanche Bisous

    24
    Marie
    Dimanche 12 Février à 11:46

    bjr, mon  terrain fait 600m2 moins la maison, la terrasse l 'abri de jardin etc il doit me rester environ 450 m2 pour jardiner, comme beaucoup d'entre vous j'ai des envies de fleurs immenses, je reve d'un jardin de curé, depuis 30 ans que l'on a la maison je n'ai commence qu'il y a environ 2 ans, avant tout était en pelouse, avec juste un lilas au milieu, et un butte devant aménagée en rocaille. Petit à petit j'avance, un potager en carré, des nouveaux massifs, le jardin est devenu un besoin et un plaisir, je fait tout seule sauf tailler les haies, et bien qu'au début je trouvais mon espace trop petit je suis très satisfaite maintenant de ne pas avoir plus grand. Bon dimanche.

    25
    Dimanche 12 Février à 11:59

    j'ai 130m² et si je suis en accord avec tout ce que tu dis... j'aimerais avoir quelques m² en plus... atteindre 500m² ce serait bien. Pas trop petit pas trop grand.   Avoir un petit coin potager, plus d'arbre...  et puis soyons honnête je suis une boulimique de plante, j'ai encore envie de nouveau rosier, je craque sur quelques découvertes de vivace, de nouveaux arbustes... En ce moment je suis ravie de ne pas avoir plus grand he mais je rêve quand même de pouvoir pousser les murs. J'aime mon jardin comme il est, je ne me lamente pas, mais c'est clair que si je pouvais j'aimerais un peu plus.

    Je n'envisage pas forcément plus de 1000m². Beaucoup trop de travail pour une seule cagouille !  Quoique Olivier rêve d'arbre et de forêt !

    Je suis ravie de retrouver le dites moi yes

    Bises

    Lydie

     

    26
    Dimanche 12 Février à 12:17

    Notre terrain fait 21000 m2 avec la maison et le garage dessus. Nous avons beaucoup de gros arbres et un grand bassin donc la partie que je peu dédier aux massifs n'est pas énorme. Je viens de créer 3 nouveaux massifs mais après cela je pense que je vais arrêter d'en ajouter sinon je ne pourrai pas m'en occuper convenablement. Le gros avantage d'un grand terrain c'est la possibilité de vivre sans vis à vis. C'est un énorme atout. Mais à part cela je pense que je pourrais très bien m'adapter à un plus petit terrain. L'important c'est d'avoir des projets pour le terrain quelque soit la taille. J'ai toujours des projets mais je n'ai pas envie de devenir esclave du jardin, il faut que le jardinage reste un plaisir. Bon dimanche. Bisous

    27
    Dany
    Dimanche 12 Février à 12:21

    Il faut prendre en considération l'âge du propriétaire!

    Je le trouvais beaucoup trop petit, 500m2, et puis maintenant......étant seule à gérer et extrèmement maniaque....finalement ça va, car , c'est sur que je ne vais pas rajeunir!!!

    Je suis d'accord avec Françoise, on ne jardine pas de la même façon dans un grand jardin que dans un petit......

    28
    jardin de Ines
    Dimanche 12 Février à 13:48

    Bonjour Isabelle, un sujet pour en parler longuement! je n'ai pas encore lu les commentaires, mais je vois le même enthousiasme que moi, parce que chaque jardin a une histoire pour raconter.

    La maison où nous habitons maintenant à comme terrain 1600 m2, la maison fait environ 270 m2, le reste est jardin et un garage assez large, puis des terrasses pour l'été. Nous avons acheté une maison qui avait été habité par une famille pour ca. 30 ans, le jardin quand nous l'avons reçu était assez sauvage (la dame qui s'en occupé était décedé), donc beaucoup d'arbres, trop de désordre et puis moi qui aime les jardins mais je ne connaissais pas trop les plantes ni le climat de Rosario, un défi! Et puis comme tu le dis si bien .. Un beau jardin cela s'entretien et c'est aussi de l'argent  et l'âge! Je fais mon compost, donc un petit moins de budget, mais les roses sont gourmandes... j’achète de l'engrais (comme votre tonnerre d'engrais mais plus basique). Je suis presque seule pour l'entretenir, mon mari avec des problèmes de dos, j'ai un des mes fils qui prend la pelle volontiers et s'occupe d'arroser quand moi je n'arrive pas.

    Je regarde depuis ma fenêtre pendant que j'écris, je suis face au parterre de l'entrée, plein de roses... hmm j'aime. Et ça me donne envie de m'y mettre à travailler dedans.. avec les années j'ai trouvé que dès que c'est une corbée, je prends note pour faire les modifications pertinentes et puis le moment donnée je change. Tu le dis très bien, il faut le travailler, il exige du temps, mais dès le moment que on dit c'est trop, hop! chercher des plantations plus faciles d'entretenir. le temps que je peux lui dédier est peu, je travaille 8 heures par jour (voir toujours un peu plus), donc la maison aussi a ses besoins et le jardin c'est mon petit bout de paradis!!! D'alleurs  il faudrait que j'aille jardiner avant que la pluie qui s'annonce arrive! Je te souhaite un excellent dimanche! J'aime les dites-moi!!

    29
    sylvie
    Dimanche 12 Février à 13:57

    tout à fait d'accord, j'ai un jardin de 500m2 que je suis seule à entretenir et c'est largement suffisant d'autant plus que je n'ai que des massifs(comme toi...mais pas encore aussi beaux!!)et pas de gazon...3 terrasses en bois,un chemin sinueux  ,un point d'eau ...beaucoup de travail(un potager est prévu lorsque je serai à la retraite..)et aussi beaucoup d'argent car comme tu le dit si bien,un jardin a un coût ...certain et comme tous les passionnés, il me manque toujours le rosier que j'ai découvert...dans un de tes livres!!!!

    30
    Dimanche 12 Février à 14:59
    Marie-Claude

    Que de commentaires !!!

    Bon, c'est un vaste sujet...

    Quand nous sommes arrivés ici, nos 1600 m 2 , me semblaient bien grands puis nous avons planté, planté, les arbustes ont grandi et j'ai trouvé le jardin petit, petit, le cultivateur du fond, voulait nous vendre du terrain au prix du terrain à bâtir en ville ....Nous avons abandonné l'idée et  15 ans après, l'âge aidant, nous nous disons que c'est grand à entretenir !!!

    Un grand terrain, c'est bien quand on est jeune et aidé mais cela a un coût...

    Avec un petit jardin, on peut faire un travail plus minutieux et précis.

    Ce qui est très important aussi, c'est la nature de la terre du jardin, ci, c'est glaiseux donc très difficile à travailler, crevant même !!!

    Bon n'empêche, j'aime mon jardin comme il est ! ;-))

    Bises

    MC

    31
    Emmanuell
    Dimanche 12 Février à 15:31

    Bonjour Isabelle ,ici c'est un jardin de 1200 mètres carrés ,ce qui pose problème ici c'est les grandes longueur de haies le long de la lys pas entretenue donc les mauvaises herbes  sans fin dans le jardin ,le long du ruisseau pareil un champs de ronce de l'autre coté ou Jean Paul essai  de maitriser ,une allée de 40 mètre ,pour  arriver à la maison ça c'est le travail ingrat que je n'aime pas ,j'essaie en ce moment de voir autrement le long de la Lys je cogite  j'ai un peu de mal à trouver une solution.

    Avec l'âge et les problèmes de santé je vois le jardin d'un autre œil ,je crois que si je devais le refaire avec l'expérience et à présent les sites qui donnent bien des idées dont le tiens mais là vu l'âge j'essai petit à petit d'en faire un jardin avec moins de contrainte ,plus jeune je crois que l'ont veux tous un beau et  grand jardin ,parfois je rêve d'un jardin clos de mur et puis quand je vois la vue privilégiée que j'ai je change d'avis .

    Le tout je crois c'est  de peut être savoir d'être moins esclave et de  pouvoir s'assoir et le regarder ,mais la passion fait que assis  me fais aussitôt me lever .

    Avec l'âge je me dit que le rôle d'acteur devrais devenir poste de spectateur .

    Beau dimanche Isabelle

    32
    Cécile
    Dimanche 12 Février à 15:53

    Moi j'ai 1800 m2 + 800 M2 en bas du terrain que nous louons à la mairie, j'espère qu'ils accepteront de nous le vendre dasn quelques années. ça me plait qu'il ne soit ni petit ni trop grand. On n'envisage évidemment pas le jardin pareil qd on a un peu de place. Il y a encore beaucoup d'herbe et je pense que j'en laisserai beaucoup, j'aime ça... J'ai encore de la place pour une serre, dans qqs années et qqs massifs. Pour l'instnat je fias en fonction de mon budget et de mon temps. Je pense souvent à mes vieux jours et je me dis qu'il faut planter arbres et arbustes en nombre, cela demande moins d'entretien que des vivaces. On peut faire faire. Je paille de plus en plus pour limiter l'entretien.Mon plus grand souci c'est la pente....Dans 30 ans ( ou plus...je suis optimiste de nature) cela sera dur de jardiner et de tondre. Je me dis que j'embaucherai qq'un (selon mes finances) pour faire le plus dur. Peut-être alors pourrai-je profiter du jardin avec des mains et des vêtements propres et juste un sécateur pour ôter une branche de-ci de -là ...Ah ah je rigole !! Bon là il y a un rayon de soleil alors je vais sortir me salir( ...) en commencer à couper les tiges de vivaces, je voulais le faire mais hier j'ai gratouillé un massif que je dois terminer( et du coup, comme cela faisait longtemps que je ne l'avias pas fait, j'ai qqs courbatures aux fesses !)

    33
    Lina
    Dimanche 12 Février à 15:54

    2500 m2 , beaucoup, beaucoup trop... budget énorme à prévoir, temps énorme aussi à dégager même si j'ai laissé beaucoup de prairie et l'ai gardé très sauvage. 8 heures par jour, il y a 5 ans, 2h maintenant Je suis arrivée là où envisage Jardin Sous Les Vignes... et je vais affronter l'année sans aucune aide professionnelle ... restriction budgétaire... ça va être quelque chose ! Elle a raison pour les arbres et les arbustes plutôt que les vivaces au niveau de l'entretien; les rosiers se débrouillent assez bien tous seuls aussi mais il y a quand même de la taille et du nettoyage... et... oui les courbatures et les douleurs m'accompagnent souvent voire toujours au jardin mais auprès de mes arbres je suis heureuse de toutes façons, en ajoutant quelques semis d'annuelles faciles, j'arrive quand même à rester au paradis!

    34
    Dimanche 12 Février à 17:29
    Estelle

    Notre jardin mesure un peu plus de 1000 m². En 2 ans et demi, nous n'avons pas encore réussi à tout défricher et aménager. Ludo m'aide dans les gros travaux, l'aménagement, la tonte de la pelouse et me laisse créer et entretenir les massifs. J'ai de la chance d'avoir un mari qui me suit dans ma folie créatrice :-)

    C'est beaucoup de travail, de fatigue et d'argent, des blessures parfois. J'y prend énormément de plaisir mais il m'arrive d'être découragée par tout ce qu'il reste à faire pour nous isoler des voisins ou par l'entretien. J'ai créé des zones afin de ne pas avoir un jardin entier à entretenir : le coin des enfants, le coin pour le futur enclos des poules, la prairie naturelle... Qui sait, peut-être que plus tard j'empiéterai sur ces zones ;-)

    Pour le moment j'avoue ne pas prendre assez souvent le temps de me poser et d'observer mon jardin. Il m'arrive de penser qu'un jardin plus petit serait suffisant.

    Bon fin de dimanche Isabelle :-)

    35
    chantal
    Dimanche 12 Février à 17:47

    Nous avons un grand jardin: 60 ares mais c'est récent. Pour l 'instant cela nous plaît mais il est vrai que la question de "l 'esclavage" est judicieuse. Cela permet la création d'espaces différents et l 'on se dit , Alain et moi, que quand on ne pourra plus on se fera aider, cela donnera du travail.....Dans le jardin, il y a une partie bois, qui ne demande pas d'entretien si ce n 'est l 'entretien des chemins . Il reste de nombreuses zones à aménager , cela permet d'avoir des projets. Il y a la question du budget, qui est elle aussi réelle mais pour le moment nous privilégions ces investissements. Je n 'ai pas assez de recul pour bien trier les aspects positifs et négatifs. 

    36
    Natacha
    Dimanche 12 Février à 18:14

    J'ai 400m2 de terrain… avec la maison ça fait encore moins… Je trouve que ce n'est vraiment pas beaucoup. Il y a tellement de plantes que j'aimerai planter et dont je dois me passer. Un crève-cœur de sélectionner drastiquement tout ce beau monde… Mais je me rends bien compte qu'au niveau énergie, temps passé au jardin et finances, ces tout petits 400m2 me suffisent bien… quand j'ai fini de m'en occuper il me reste encore beaucoup de temps pour le regarder, l'aimer, le critiquer, le photographier mais aussi du temps pour ma famille, le boulot, le reste, là où le jardin n'intervient pas…

    37
    Josiane
    Dimanche 12 Février à 18:14

    J'ai 520 m2 avec la maison Qui doit faire 60 ,m2 au sol , Piscine 25 m2 les terrasses et le jardin , j'ai souvent rêvé d'un jardin plus grand ...aujourd'hui je suis heureuse de sa superficie , ça me permet à mon âge de pouvoir continuer à m'en occuper sans trop de mal ....

    38
    Chantal D.
    Dimanche 12 Février à 18:15

    1800m2 et un potager de 100m2 ,j'ai repris le jardin l'année passée après une longue absence (raison de santé) mais avec cette envie jardinesque ,je ne pense pas aux douleurs ...Et trop hâte que les beaux jours reviennent .

    39
    Dimanche 12 Février à 18:37

    Pour moi, plus le jardin est grand, mieux c'est ! Lorsque nous avons acheté notre maison, le terrain qui allait avec avait une superficie de 15 ares: nous l'avons divisé en deux : une moitié pour le potager, les fleurs... et l'autre moitié pour les jeux des enfants. Mais bien vite, nous nous sommes sentis à l'étroit. Nous voulions tout ! Créer une mare, laisser une partie "sauvage", avoir un grand verger, mettre des ruches et aussi avoir des chèvres, un âne, des poules,etc... Petit à petit, nous avons pu agrandir notre "domaine" : notre voisin fermier était moins gourmand que celui d'Isabelle ! Nous avons maintenant un grand terrain et nous avons pu réaliser tous nos rêves (rassurez vous, il nous en reste quelques-uns). Cela dit, seule un petite partie de ce vaste terrain est peut être qualifiée de "jardin" et encore : nous jouons beaucoup avec l'aspect "naturel" les semis spontanés, etc... Comme nous habitons à la campagne, ce genre de jardin est tout à fait à sa place et nous rend heureux.

    J'imagine que la taille idéale d'un jardin varie en fonction de chacun mais je pense aussi qu'on s'adapte à ce qu'on a et que, quelle que soit sa taille, on peut toujours en faire un endroit où l'on se sent bien, selon sa personnalité. C'est ce qui compte, non ?

    40
    manickqb
    Dimanche 12 Février à 18:41

     bonsoir ,Isabelle...quel plaisir la reprise de ces "dites-moi" (merci pour ta compilation précédente !)

    pour moi ,retraitée,un petit jardin en"ville", en pointe Bretagne ,d'une surface de 600m* maison comprise, il doit rester 500m*.  depuis 4 ans il est  bien assez grand pour moi ! sauf que....je rêve d'un jardin comme le tien, un cocon  ! et...ma maison est au centre du jardin, donc très peu de recul par rapport aux limites de propriétés,  aux voisins qu surplombent le terrain en pente douce !!les murs qui entourent les jardins ont une hauteur de 1,2m,(merci l'intimité ), il n'y a pas d'arbres( les bretons en ont peur en ville à cause du vent,les haies ne dépassent surtout pas les 2m !) et je rêve de verdure (heureusement des pommiers anciens très hauts ,les seuls à 1 km à la ronde,dominent mes fenêtres  à 20 m de là, à l'abri de leur maison) et je n'ai que des fenêtres qui donnent sur le jardin,!bien sur j'ai planté des bambous non traçants ,des arbustes de haies ,des rosiers (ton livre m'a bien aidée ) et 2 pyrhus salicifolia, (il me faut des petits arbres à cause de la maison )mais il faut du temps pour qu'ils poussent à bonne hauteur et qu'ils s'étoffent ! en attendant les vents tournent autour de la maison et j'ai bien de la peine avec des massifs dont la terre doit être amendée en permanence( du remblai!)

    bref l'environnement du jardin( et de la maison) me semble important , tout autant que la surface, pour aborder les problèmes et leurs solutions (beaucoup de réflexions  et d'hésitations),la présence de voisins accomodants ou pas , la facilité de mise en oeuvre pour l'entretien et le budget( je suis d'accord avec toi, il a bien augmenté ! ) . je précise que je n'avais jamais eu de jardin  auparavant et que Monsieur est allergique au jardinage (sauf tonte de temps en temps !)  doncje crois que chaque étape du jardin,création ,réalisation, entretien ,changement,  nous apporte plaisir  et parfois quelques difficultés,  mais nous aimons tant notre jardin !!!et même le mien,tout neuf !! merci pour les commentaires précédents ,j'apprends...j'apprends,,, et bonne soirée,Isabelle  et à Bruno aussi

    marie-annick

    41
    Rozancienne
    Dimanche 12 Février à 19:00

    Très bien , le sujet ! Je m'aperçois qu'on a presque tous/tes des difficultés ou des regrets .....Mon terrain en longueur , c'est environ 400 m2 derrière la maison , avec un minuscule bassin , des massifs que j'agrandis et dont j'essaie de rectifier les courbes ( hum ...... c'est pâ gagné ! ) ; c'est environ 200 m2 mal fichus devant .....( "allée-parking" gravillonnée ) . Mais un de mes regrets c'est l'accès aux 2 parties : d'un côté , "la partie "technique" du jardin (gravillonnée ) là où j'espère que les personnes "non intimes " n'auront pas l'idée de passer  : avec citerne ,petite cabane métallique , accès au sous sol ... ( beurk )  :D . De l'autre côté une bande de gazon ( à l'ombre ) ....... Je suis sûre que vous trouveriez une solution à ça ... moi pas ! Grâce au blog d'Isabelle ( et à ses livres  ! ) et aux autres blogs , je trouve des idées et j'essaie de convaincre mon mari de m'aider ( des fois j'y arrive ! ) . Effectivement , comme certaines disent : il faut penser qu'aux vieux jours on aura certainement moins d'entrain ; et pour moi ça avance rapidement ( 68 ans dans quelques jours .... )

    Bonne soirée à toutes et merci pour vos idées !

     

    42
    Laura
    Dimanche 12 Février à 19:19

    Mon jardin est un peu trop grand, mon mari a 69 ans et moi 65, et tu as raison de dire qu'avec l'âge les articulations ne suivent plus. Les plantes sont chères aussi. J'ai dû composer avec mon mari qui ne voulait rien le long des clôtures...... ( j'ai passé outre petit à petit ) chut !! Je voulais une vue bien dégagée à partir de la cuisine pour pouvoir observer mes chiens. Cet espace accueillera des plantes plus tard. Mais il est loin d'être aussi beau que le tiens

    43
    Mariandre
    Dimanche 12 Février à 19:20

    Ma prairie fait 1100 m2 mais est à 4 kms de chez moi plus le jardin derrière chez moi ça commence à faire pas mal avec l âge bonne soirée à tous bisous

    44
    béatrice
    Dimanche 12 Février à 19:25

    Je me contente de mon petit jardin et pourtant nous venons d'acheter un petit terrain qui est la continuité de mon jardin. Je vais pouvoir enlever ces plaques de béton affreuses mais je ne vais planter que des arbustes, des hydrangéas  où il n'y a guère d'entretien. Je vieillis et j'ai aussi d'autres envies, le jardin doit rester un plaisir et non une corvée. 

    Bises

    45
    Dimanche 12 Février à 19:58

    J'ai 4200 m2 de terrain mais pas autant en jardin ! Ce que j'apprécie, c'est de ne jamais être limitée par la surface. Par contre, c'est plus le temps qui fait défaut : je ne peux pas entretenir la haie bocagère, tondre, m'occuper du potager et des massifs. Ceci dit, le jour où ce sera trop compliqué, je crois que je sous-traiterai la partie "gestion" aux moutons et aux chèvres pour ne m'occuper que du "jardin plaisir".

    46
    evapetitcoeur/portec
    Dimanche 12 Février à 20:10

    J'adore cette série qui permet de lire les avis des amies, merci d'avoir tout regroupé hier dans un post, je lirais tout à l'occasion ! Le terrain acheté par les parents

    en 1954 fait 1020 m2 mais tout en longueur car 10 m de large, il reste + 900 m2  après la construction de la maison ! Vu sa longueur + 800 m 2 a l'arrière on a fait des

    chambres de verdures pour éviter de tout découvrir d'un coup, ainsi pour aller voir 1 des coins d'ombres il faut y entrer .Pour casser aussi cette longueur il y a

    des gloriettes et des arches bien sûr recouvertes de roses et entres d'autres rosiers arbustifs et couvre sol ..2/3 grands arbres fruitiers et 1 catalpla pour l'ombre et ses 

    fleurs superbes ( terrain plein sud à l'arrière) le matin1 partie à l'ombre avec les chênes des voisins et la partie du mur mitoyen, j'ai donc accroché des miroirs qui

    reflètent certains massifs; et crée un coin d'eau avec une vieille baignoire en fonte peinte et des galets ; sans creuser trop difficile pour nous et éviter de demander(copains)

    Le potager 100 m 2 maxi de petits fruits pour mes confitures . Le reste des massifs d'arbustes à fleurs en fond et des vivaces devant qui s'agrandissent sans cesse ; et

    pourtant la structure du jardin est faite depuis 15/20 ans mais toujours des envies de changement ...

    Mais on va devoir se calmer pour raison de santé, alors oui il me semble assez grand, un jardin entre 500 et 1000 me semble idéal même pour les fanas de jardinage !

    J'ai visiter des jardins de ville de 300 m 2 maxi qui étaient ravissants et optimiser au maximum . Quelle bavarde je suis ce soir, bonne soirée et pleins de bisous.Colette

    47
    Jos
    Dimanche 12 Février à 21:03

    Isabelle tu as résumée ce que je pense depuis  quelques années ,.Mon' Mouchoir de Poche 'de  520 m2 me permet de le bichonner , à 72 ans il faut aussi prendre le temps de le respirer ,de le regarder ,de lui parler ,ce qu'on a oublié de faire peut-être quand nous étions plus jeunes ....En vieillissant ,la fatigue , et les petits maux sont là ....alors vive mes 520 m2 que je peux  encore entretenir 

     

    Belle soirée Isabelle !

     

    48
    marie-thérèse desvig
    Mardi 14 Février à 09:53

    Je vois que beaucoup aimearaient un peu plus! ici au fur et à mesure que les années passent on aimerait un peu moins! .....On a en trois endroits différents presque 2 ha  dans les 3200m2 autour de la maison, un parc-arboretum de 8000m2 carrés environ à l'ancienne exploitation agricole de mes parents et à peu près pareil (8000m2) hors village à 60m de la maison un verger vieillissant ( comme nous)  où on nous vole les 3/4 des fruits; plus on vieillit plus les m2 sont grands; alors même si je tente de refaire mes massifs notamment avec les annuelles du SOL ,les rosiers nouvellement achetés, je vais planter de plus en plus de plantes qui m'apportent beaucoup de satisfaction tout au long de l'année sans trop de travail,

    j'ai pour l'hiver, des arbustes à fleurs parfumées perce-neige, cyclamens,  hellebores , mes anemones fulgens des jacinthes non mangées crocus...... et je vais planter de plus en plus de couvre-sols

    puis au printemps encore des bulbes que n'aiment pas les mulots les narcisses, quelques tulipes,  des epimediums, des arbustes à fleurs et si possible parfumés aussi, les bisannuelles, tout ce qui veut bien se naturaliser, le sous-bois très joli au moment des jacinthes des bois, floraison des arbres fruitiers

    puis des fruits, des rosiers j'ai de magnifiques lianes, dans des pruniers, et d'autres bien sûr, des hydrangeas costauds, le SOL m'aide à ne pas avoir le creux du milieu de l'été que j'avais avant

    et pour l'automne, plein de fleurs, les coloris de mes arbres (taxodiums, érables, hêtres,) et arbustes viburnums, une magnifique parrotia à la ferme, les fruits toute la saison avec noisettes, noix figues et pommes, pommes poires..... au jardin les cyclamens et les fleurs d'automne

    à part au moment des fortes gelées qui cuisent tout, j'ai des fleurs au jardin en pleine terre toute l'année

    mais c'est rarement impeccable plutôt sauvage; avant j'avais les bordures nettes depuis quelques années mon énergie souvent prise ailleurs!!!!!!!!!

    me manque: une serre mais  encore du travail en plus alors? 

    Bonne journée Isabelle

     

     

     

     

    49
    Mardi 14 Février à 19:41

    Bonsoir à vous,

    j' avais un jardin de 4500m2, et maintenant depuis presque 2 ans mon nouveau jardin fait 2500m2. Il se situe à la campagne et est entouré principalement de prairies.

    S'il avait été plus petit, je m'en serais contenté, j'aurais su trouver de quoi le rendre beau :-)

    Mon jardin aujourd' hui me permet beaucoup de choses, comme de voir le coucher du soleil, d'avoir de l'espace pour respirer, de m'installer pour me reposer dans des ambiances totalement différentes selon les endroits. C'est un jardin avec un vieux verger, dans lequel j'ai amménagé un potager mais aussi plusieurs endroits fleuris. Une petite terrasse au soleil me permet d'y mettre des jardinières. Je suis heureuse dans mon jardin, je peux m'y promener sans me sentir à l'étroit. Je ne tond que par endroit, par exemple pour faire des chemins. Les graminées, boutons d'or, plantins, cardamines des prés, pissenlits, ...  sont les bienvenus!

    50
    Jeudi 16 Février à 21:21

    Je suis dans ma maison depuis fin 2015; j'ai 227 m2 de terrain ce qui me fait 150 m2 max pour jardiner et si je vous dis qu'il y a 6 arbres dans mon jardin vous imaginez le mouchoir de poche qu'il me reste... Alors je rêve d'un jardin plus grand où surtout, je n'aurais pas le moindre voisin dans ma ligne de mire d'autant plus que dans mon quartier, ils sont gratinés dans l'irrespect d'autrui.

    Je me dis qu'en vieillissant dans un grand jardin (je voudrais 1200m2 minimum) il suffit de privilégier la pelouse aux fleurs et arbustes pour limiter le travail mais peut-être ne suis-je pas consciente de la réalité.

    En tout cas, actuellement, je me réjouis de passer  chaque minute possible dans mon petit jardin que je rêve de transformer en écrin de verdure où le vis-à-vis serait le moins présent possible.

    51
    Samedi 18 Février à 09:53

    C'était très intéressant de lire tous les commentaires ! J'arrive un peu après la bataille... pas grave.

    ça fait 11 ans que j'ai commencé le jardin autour de notre nouvelle maison. Terre lourde et argileuse, longtemps un énorme tas de terre sur le terrain suite à l'excavation pour les fondations de la maison... mes débuts ont été en soubresauts, chaotiques, et je rêvais de plein de choses, j'étais gourmande et j'achetais sans réfléchir et rien ne semblait pouvoir m'arrêter ! Bien sûr le jardin me paraissait trop petit pour toutes mes envies.

    11 ans plus tard, il a pris forme, certains endroits sont bien plus faciles à travailler mais parfois une douleur au bras se réveille, un mal de dos se déclare, et j'ai appris à aimer mon petit jardin (terrain de 556 m2  avec la maison dessus, je crois qu'il doit rester quelque chose comme 400 m2 jardinables ?) tel qu'il est et à me rendre compte que si, il reste de la place parfois, en désherbant bien. Il est plutôt bien exposé et même si c'est pas toujours facile au niveau entretien et qu'il n'est pas toujours impeccable, beaucoup de gens m'ont félicitée en passant devant, et j'entends parfois des promeneurs faire des commentaires positifs. Alors je me dis tant pis pour les grands arbres, les mixed borders à l'anglaise le long de beaux murs en pierre que je n'ai pas... je suis à la campagne, au calme et j'ai un joli jardin. La seule chose que je regrette c'est de ne pas avoir prévu de serre, même une toute petite. Tant pis, on bricole comme on peut. J'aime bien réutiliser, recycler, faire du neuf avec du vieux pour alléger le budget alors tant pis, je regarde celles des magazines. On ne peut pas tout avoir. Mais ça fait du bien de rêver aussi !

    Et puis, je suis seule pour m'occuper de tout, Jean va aux déchets verts et tond parfois... l'année dernière cependant, il a désherbé de A à Z à notre retour de vacances. Alors je me dis que la surface que j'ai est déjà bien adaptée à nos moyens, au temps dont on dispose et à ce qu'on peut faire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :