• Dites-moi...

     

    ... quelles sont les roses blanches qui vous donnent satisfaction ?

    Quelles sont celles qui vous ont déçus ?

    Les avez-vous plantées plein soleil ou légèrement à l'ombre ?

    Sont-elles sensibles à la pluie ?

     

     

     

    Je me suis débarrassée de trois rosiers à fleurs blanches pour différentes raisons :

    Mme Alfred Carrière parce qu'il se dégarnissait beaucoup du bas.

    Son parfum, unique, me manque beaucoup.

    Je l'ai remplacé par un rosier anglais (St Swithun), petit grimpant qui

    répond mieux à mes attentes à l'endroit choisi.

     

    Dites-moi...

    Photo de 2006

     

    L'an passé, je me suis résolue à me séparer de Fairy White.

    Autant la version rose est florifère que celle-ci ne l'était pas fort.

    A sa place est venu Igraine, rose de Warren.

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Troisième rosier blanc que j'ai abandonné : Aimée Vibert, appelé aussi Bouquet de Mariée.

    Les fleurs étaient très belles sauf... quand il pleuvait.

    Elles pourrissaient alors sur place et il fallait absolument les enlever.

     

    Dites-moi...

     

     

    Bientôt en partance aussi à cause de son manque de vigueur :

    Glamis Castle

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    Quand je le compare avec le tout jeune Elara (planté cet automne),

    y a pas photo !

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

     

    C'est peut-être l'occasion d'ailleurs de faire un petit tour des roses blanches du jardin.

    Pour répondre à la question de Laetitia, je mentionnerai à chaque fois,

    si elle est plantée en plein soleil ou à mi-ombre.

    (ce qui ne vous empêche pas d'essayer une autre exposition)

     

     

     

    J'attache beaucoup d'importance à la couleur.

    C'est hyper important pour créer des associations plus recherchées, plus raffinées.

    Tous les blancs ne sont pas blancs !

     

    Commençons par ceux qui le sont vraiment et qui évoquent la pureté :

     

    Arahan  

    Pour moi, une rose promise à un bel avenir !

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    Je pense que c'est une belle alternative à Jacqueline du Pré qui, elle,

    (un peu plus crème) a tendance à se tacher sous la pluie.

    Le bord des pétales noircit et sur ce genre de rose, ça ne pardonne pas.

    Je proposerai cet été une planche comparative entre ces deux roses.

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

    Dans le style "oeuf sur le plat", voici Nevada :

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    Roses blanches avec boutons roses :

     

    Adélaïde d'Orléans

    Je dis souvent que ses boutons sont pour moi, les plus beaux de tous ♥

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    Francine Austin

    Là aussi de mignons petits boutons :

     

    Dites-moi...                        Dites-moi...

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    Idem chez un tout petit rosier idéal comme avant-plan :

    Little White Pet

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    Un autre dont je me suis séparée l'an passé pour faire de la place pour d'autres,

    Pearl Drift :

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    Chez la suivante, les boutons sont étonnamment rouges et cela me surprend

    toujours autant de les voir se transformer en rose immaculée ensuite :

    Boule de Neige :

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    En parlant de blanc pur, voici Opalia qui a aussi

    émigré vers d'autres cieux, pour être remplacé par un rosier de Warren.

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Blanc crème

     

    Dites-moi...

     

    Lions Rose

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

     

     

     

    Dites-moi...        Dites-moi...

      

    Sombreuil

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Avec une petite pointe d'abricot :

     

    Dites-moi...

     

    Kathleen

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Dites-moi...

    Poustinia

    Dites-moi...

     

     

    Avec une pointe de jaune beurre :

     

     

    Dites-moi...

     

    Seagull

     

    Dites-moi...

    Dites-moi...

     

     

    Et enfin, ma couleur préférée : blanc pur avec une petite touche de vert :

     

     

    Dites-moi...

     

    White Koster 

    Dites-moi...

     

    Dites-moi...

     

     

    Dites-moi...

    Vanilla Skies

    Dites-moi...

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Nat
    Dimanche 26 Avril 2015 à 05:22
    Nat

    Ben dis donc, en voilà une coïncidence, je voudrais justement acheter un grimpant blanc et j'ai demandé à Daniel de me conseiller!  Ton article me permet de me faire une belle opinion des roses blanches!  Merci du coup de main et gros bisous. PS: bonne journée à Celles

    2
    Dimanche 26 Avril 2015 à 06:35

    Très belle gamme de rosier blanc yes  N'ayant que trois rosiers blanc a la maison je ne peux donner mon avis... ( Boule de Neige , Iceberg et un Rugosa blanc) au jardin chez moi ils sont tous les trois très beau et sain . Pour L'Iceberg ce sera sa 2ieme saison ici .

    Bon Dimanche Isabelle gros bisous

    3
    corine
    Dimanche 26 Avril 2015 à 07:31
    Je vis en Normandie 'pour ma part je trouve que 'iceberg' supporte assez mal la pluie il rouille de suite
    je viens de planter 'nevada' cet automne j espere beaucoup de ses grandes fleurs wimples qui m ont fait rever il y a 2 ans en Touraine
    pour'winshester cathedral'il a tres bien fleuri sa premiere année malgre l été pluvieux que nous avons connu en 2014
    Isabelle continue de me faire rever tous les matins
    bonne journee je suis impatiente de lire les commentaires de la feuillerie
    corine sud de l'Eure
    4
    Dimanche 26 Avril 2015 à 08:36
    Laurence

    Très joli post, Isa ! ♥
    Commençons par ceux dont je me suis débarassée : Fairy White, pas assez florifère et trop sensible à la pluie qui lui donnait un air gris et "sale" et Swany, pour les mêmes raisons.
    Je recommanderais moyennement Aspirin Rose, qui a de superbes boutons rosés mais dont les pétales épanouis sont piqués par la pluie et Winchester Cathedral, qui vieillit très mal dans mon terrain humide, il ne lui reste plus qu'une tige mais il continue d'être florifère quand même.
    Côté grimpant, Guirlande d'Amour est un incontournable blanc, très vigoureux et très florifère. Il a peut-être le désavantage de défleurir en gardant ses pétales un rien marron durant quelques jours mais un bon coup de vent par la suite et cet inconvénient est vite oublié.
    Il y a aussi Iceberg, qui se plaît très bien ici, sans être atteint par les maladies car il a beaucoup de place et surtout beaucoup d'air pour fleurir. 
    Parmi ceux que je recommande vivement, il y a comme toi, Jacqueline Dupré, Francine Austin (en pot chez moi), White Koster, Poustinia, Little White Pet (beaucoup plus grand chez moi que chez toi, qui peut faire jusqu'à 5 vagues de floraisons !) mais aussi Sally Holmes (un dur à cuire, jamais malade et bien florifère aussi), Marie Pavie (cousine de Little White Pet, aussi infatigable que lui), Kosmos (aux magnifiques boutons et aux grandes fleurs blanc pur), et le tout mignon Pop Corn, que je cultive en pot. 
    Quant à ton Pearl Drift, je l'ai planté près de la maison, on verra s'il se plaît en plein soleil !
    A moi la Feuillerie ce matin et à cet après-midi ! 



    5
    Françoise
    Dimanche 26 Avril 2015 à 08:41
    Françoise

    Les roses blanches..


    Les fleurs d'Iceberg s'approchent de la perfection, mais le rosier est trop sensible aux maladies,  je ne l'ai pas sélectionné.


    Madame Alfred,  une merveille,  à Hex, ils l'ont retaillé fort pour qu'il se regarnisse du pied.  son parfum m'émeut,  mais avec mes murs gris très clair, je n'ai pas osé le sélectionner et j'ai pris Roville d'André Eve.


    Poustinia,  une merveille, un peu crème,  des fleurs qui tiennent bien en vase.. il était en haut de ma liste de selection.


    Sally Holmes, elle aussi,  je la voulais, elle supporte la pluie, je l'adore.


    Les autres blancs que j'ai choisi sont des nouveautés pour moi,  Sourire d' Orchidée (il était en haut de ma liste), Marie Pavic, Opalia, Poésie, (j'aurais volontiers repris Rosalita dans le style œufs sur le plat.. mais un peu grand pour l'endroit)   Je voulais Nevada,  mais j'ai reçu Blush Noisette qui a pris sa place..


    Guirlande d'Amour,  un rosier sans souci pour les grands parcs,  mais il ne fane pas très joli,  je n'ai pas penser une minute le prendre dans mon nouveau jardinet.


    J'ai plusieurs rosiers rose-pâle..


    Une certaine Isaballe et un magicien de je ne sais plus oùGentle Hermione, (j'en suis dingue) Jardin des Lianes, Puccini.. 


    Un exceptionnel, un STAR,  c'est THE rosier de mon jardin :  Hume's Blush Tea...   


    The Generous Gardener  va me manquer,  c'est sur.  sa grâce et son parfum ... même si les fleurs n'aiment pas du tout la pluie


    Pour les tous grands blancs ..  je recommande sans hésiter Iceberg Grimpant,  il lui faut 5m en tout sens au minimum,  et il est un peu raide.  magnifiques fleurs qui supportent bien la pluie et le rosier est moins malade que son petit frère.  Au bout de 4 ou 5 ans,  il remonte très fort et bien.


    Chrystal Fairy,  je rejoins ton point de vue.. il ne vaut pas THE FAIRY..


    Je vais donc voir ce que ça donne durant 2 ou 3 ans..  et puis,    j'adapterai.. on verra


    Pour l'instant,  tout est assez fort exposé,  mais j'ai planté plusieurs petits arbres car j'aime les rosiers qui poussent dans une ombre légère,  comme au jardin des Aiguillons.. 


    je les y trouve très gracieux...  bien plus qu'en touffe compacte en plein cagnard..


     


    Bon dimanche !

    6
    Dimanche 26 Avril 2015 à 09:53

    Bien sympathique ce partage d'expériences que vous proposez inter actif, voilà qui nous aide grandement pour nos choix futurs.

    Nos stars blanches au jardin sont :

    . Escimo de chez Kordes, très résistant à la pluie et au soleil, et quand les étamines noircissent, il est à craquer.

    . Sea Foam, pour sa vigueur et sa floribondité sans limite

    . Guirlande d'Amour que l'on travaille aussi en topiaire entre deux floraisons

    . Bobbies James pour sa folie mais il lui faut de l'espace pour s'exprimer

    . Snowdrift, Diamant, Innocencia qui sont de bons petits arbustifs sans souci.

    Les bémols : Alfred Carrière qui a une remontée chaotique et qu'il faut souvent rabattre pour ne pas avoir des fleurs à partir de 3m. Iceberg pour son manque de tenue sous la pluie, il lui faut beaucoup de temps pour s'installer.

    Belle semaine à vous.

    7
    Bragance
    Dimanche 26 Avril 2015 à 10:04

    Je précise que j'habite le midi de la France, c'est important question climat. Voulant équiper une clôture avec des rosiers liane, j'ai eu diverses fortunes, d'abord parce que certains rosiers, annoncés comme lianes n'en sont pas du tout. Un rosier blanc de chez Austin - j'ai totalement oublié son nom, fleurs innombrables en forme de marguerite,  n'a jamais dépassé 3 m d'envergure.

    Au titre des satisfactions, "Albéric Barbier" décorait mon porche. J'ai beaucoup aimé ce rosier, beau et très parfumé. J'ai fait grimper "Adélaïde d'Orléans"  et "Félicité et Perpétue" dans un frêne (pas le même), joli résultat. Mais mon coup de coeur a été sans conteste "Bobbie James" pour la beauté des boutons, des roses, son feuillage impeccable. Rosier très costaud (le pied gros comme mon bras en seulement trois ans) très florifère et suffisamment  parfumé pour qu'un de mes lévriers passe ses journées la tête enfouie dedans : malgré la présence de cruelles épines, il ne s'est jamais blessé !

    Côté inconvénients (pucerons, oïdium, marsonia) je n'ai vraiment pas eu à me plaindre. N'ayant eu des rosiers blancs que dans le midi, la pluie les a épargnés pendant la période de floraison. Par contre dans mon habitation actuelle, nous avons totalement renoncé aux rosiers : trop de mistral et terrain inapproprié. Pourtant le plan de ma future roseraie est prêt mais elle ne sera pas installée ici.

    8
    Lilas83
    Dimanche 26 Avril 2015 à 10:27

    J'ai planté l'hiver dernier "boule de neige" et "blanche neige", pour l'instant en boutons, je croise les doigts. ...Iceberg, installé dans une grande jardinière sur ma terrasse plein sud,   m'a donné beaucoup de satisfaction l'été passé, aucune maladie, aucun parasite en dehors des pucerons, des fleurs en pagaille pour une 1ère année. Pourtant   je pensais que le soleil  brulant de Provence  ne lui réussirait pas. Petit bémol, il lui manque le parfum;mais je lui pardonne. Bon dimanche.

    9
    emmanuellle
    Dimanche 26 Avril 2015 à 11:52

    ah le blanc moi j'aime ,alors ici il y à Litthe white pet  plus large que haut il fleurie vraiment tout l'été jamais malade chez moi

    ESCIMO lui un rêve fleuri également tout l'été et me fait des longues branches bien dru et un feuillages vert foncé  bien touffu jusqu'en bas ne se dégarni pas à la base

    ICEBERG lui fleuri sans discontinuer également mais son feuillages pas terrible plus de fleurs que de feuilles 

    à présent j'attends beaucoup d'ELARA que j'ai planter à l'automne mais je crois que je pourrais juger que l'année prochaine le temps qu'il s'installe.

    Bon dimanche  et le billet me fait découvrir d'autres rosiers blanc et l'avis d'autres lectrices j'aime

    10
    emmanuellle
    Dimanche 26 Avril 2015 à 12:00

    oups oublier leurs expositions

    liltthe witte pet soleil l'après midi ,  escimo soleil après midi   iceberg soleil toute la journée  Elara soleil le matin et jusque vers 3 heures  après midi

    11
    Dimanche 26 Avril 2015 à 12:06

    J'ai un très beau rosier blanc c'est Iceberg ! (ex fée des neiges ce qui était autrement plus joli)  ses fleurs ne pourrissent pas sous la pluie et tout au plus se tâche de points roses ce qui lui va très bien :)  Par contre sa deuxième année a été une catastrophe : presque pas de fleur et pas de remontée... note que cela a été quasiment la même chose pour Burgundy Ice, les deux viennent de chez André Eve... je n'en tire pas de conclusion mais ce sont les seuls rosiers à avoir eu une deuxième année aussi désastreuse après une première année exceptionnelle... Ils ont intérêt à faire une bonne troisième année, surtout Iceberg car j'en ai reçu un second en cadeau (Francia Thauvin) je n'aurai donc aucun scrupule à le virer !  Chez moi j'en ai un à mi ombre et un au soleil. ça me fera une bonne comparaison :)  pour le moment ils sont exactement au même stade niveaux boutons !

    En blanc j'ai aussi Alba de Meilland... je n'aime pas les décorosiers... mais celui là (une bouture d'Ingrid)  m'a fait modérer cet avis.... Il a des fleurs rondes et dense... des petits pompons, un port retombant... je sens que je vais beaucoup l'aimer. Il est au soleil.

    Voilà pour les blancs purs... Après j'ai Saly Holmes déjà un peu loin du blanc, bien que chez moi le soleil fasse palir bien plus les couleurs que dans ta Belgique, je m'en suis bien rendu compte dans ton livre ! Mais revenons à Sally Holmes :  juste une pure et fabuleuse merveille ! les boutons saumons, les fleurs teintées de jaune très léger  et de saumon  blalnchissent sans jamais ressembler à un oeuf sur le plat... le tout en bouquet serré... la pluie n'abime ni ne tâche rien.   Il est planté au soleil.

    Puis il y a le délicieux petit Marie Pavie, un blanc légèrement teinté de rose, des petites roses doubles craquantes que la pluie n'inquiète pas pour un sou !  Et pour un polyantha c'est rare mais il est délicatement parfumé !  Il peut se montrer vigoureux mais le mien est encore jeune :) Il était mi ombre l'année dernière (en pot) et cette année il est plein soleil (en terre)

    Parmi les nouveaux de l'automne et du printemps je n'ai pas pris de blanc. Reste à découvrir Lilac Jewel que j'ai grâce à Marie :)  sera t'il plus pâle chez moi ?

    Bon dimanche, ici il pleut... et je vois que mon Dainty Bess a ouvert sa première fleur !  tant pis je sors quand même pour le photographier !

    Lydie

    12
    Dimanche 26 Avril 2015 à 12:11

    Bonjour Isabelle, pour l'instant je n'ai pas beaucoup de rosiers blancs. Mme A Carrière, ici est rose très pâle. J'ai planté un petit arbuste à sa base.

    J'attends donc la floraison des rosiers blancs pantés cet hiver !

    Bonne journée.

    13
    Mag
    Dimanche 26 Avril 2015 à 13:04

    De mon côté, j'avais deux rosiers blancs l'année dernière (j'en ai planté deux autres cet automne).

    Le premier c'est 'Iceberg'. Cela rejoint donc beaucoup de commentaires ! Il est très simple, commun mais je l'aime beaucoup. Je le trouve d'une douceur et d'une finesse...

    Le deuxième, il est beaucoup moins connu : c'est 'Henri Salvador'. C'est le deuxième rosier que j'ai acheté. Je n'y connaissais rien du tout. Je ne misais pas beaucoup sur sa floraison. Et pourtant ! Ses roses sont assez grosses. Au début, elles ont le centre un peu écru avant de devenir toutes blanches. Ce qui m'a le plus agréablement surprise, ce sont ses grappes de roses. Cela forme de vrais petits bouquets de 4-5 grosses roses. Magnifique... Et ce rosier résiste très bien à la pluie !

    Ces deux rosiers sont plantés au soleil.

    Bon dimanche !

    14
    Dimanche 26 Avril 2015 à 14:55

    Bonjour Isabelle,


    le blanc est en passe de devenir ma couleur préférée pour les roses, détrônant presque le pourpre. Quand on a un jardin de mi-ombre, c'est la couleur idéale. Ils fleurissent sans peine et en même temps éclairent le jardin. Pas de souci de pourrissement notoire pour ceux que j'ai au jardin, en tout cas, pas plus que pour les rosiers colorés. Parfois les pétales se tachent de rose ("Iceberg" et les hybrides de thé) mais ce n'est pas méchant. J'ai deux murs couverts de rosiers anciens lianes et grimpants "Neige d'avril" (adorable, léger, inerme), "Felicité Perpetue" (jolies fleurs mais piquant), "Alberic Barbier" ( trop piquant), "Sombreuil" (pas assez florifère)... Ils filent vers le ciel, partent dans tous les sens, sont presque indomptables. Je préfère donc sans hésiter les rosiers alba, au port plus droit : "Mme Plantier" est une merveille.


    Sinon, mon "Winchester cathedral" n'a plus qu'une seule tige mais j'aime beaucoup sa fleur. Quant aux polyanthas blancs, "Little white pet", "Snow ballet", "Yvonne Rabier"..., ils devraient être dans tous les jardins tant ils sont faciles à vivre.


    Bon dimanche.

    15
    Dimanche 26 Avril 2015 à 15:45

    J'ai dû me débarrasser de Pierre Arditi qui ne supportait pas du tout la pluie ( dommage de ne plus sentir son parfum de fruits exotiques).

    Aucun souci avec wInchester Cathedral, il va bientôt fleurir d'ailleurs

    Mme Hardy est une vraie merveille. Trop grand mais je le garde. Il est tellement parfumé.

    j'ai posé la question aussi à mes lecteurs car je n'en pouvais plus!

    Donc à l'automne, en fonction des réponses ;-) j'ai planté Sea Foam, Iceberg, Sally Holmes,Jaqueline Dupré et et on vient de m'offrir  Palais royal, je n'ai pas de recul.

    Bon dimanche

    16
    Isabelle R
    Dimanche 26 Avril 2015 à 17:52

    Quel savoir-faire et quelle expérience ( moi qui n'ai eu qu'Iceberg en 30 ans et qui se porte encore bien d'ailleurs !  happy)

    Merci  de partager si généreusement! xx

     

    17
    manickqb
    Dimanche 26 Avril 2015 à 18:18

    ..imerci pour cet article ,Isabelle, et pour tous les commentaires ci-dessus...qu'est-ce que j'apprends  sur les rosiers en les lisant ! merci!!!

    j'ai un jeune jardin de 3 ans ,une terre de remblai ,mais quand même 2 rosiers blancs,identiques dans la haie ,Kosmos .L'un est au soleil ,l'autre à l'ombre d'un prunus , plantés en même temps, le plus vigoureux  sous l'arbre... celui qui est au soleil l'a vite dépassé en vigeur  ,en quantité et en grosseur de fleurs .Même si ce rosier me déçoit, (très raide chez moi et sensible à la pluie bretonne) les fleurs sont superbes ! je pense déplacer l'autre à l'automne,en trouvant un coin plus ensoleillé ! et la lecture de ton livre et de tes conseils m'encouragent  à les serrer dans ma haie  J'attends avec impatience la suite de cette rubrique  ainsi que les nouvelles   de la porte  du garage  et là.... bravo  ! !   que c'est beau!

    18
    Dimanche 26 Avril 2015 à 18:25

    j'aime le blanc pour les rosiers, tous les blancs, les blancs crémeux, les blancs rosés, les légèrement abricotés. Ils sont tous encore bien jeunes au jardin mais ils sont prometteurs. J'aime little white pet si adorable aussi et fée des neiges (iceberg) majestueux, rosée du matin est délicieux de simplicité, isabelle et le magicien d'oz pour moi nacré légèrement de rose. Tous supporte bien la pluie et leur feuillage reste sain sauf peut être fée des neiges qui a tendance à perdre ses feuilles en fin de saison à moins qu'il est eu un coup de chaud l'année dernière. J'espère la floraison cette année d'Alba de meilland offert par Ingrid et je vais bientôt accueillir Elara qui me fait déjà craquer. Bisous

    19
    Dimanche 26 Avril 2015 à 19:04

    Très intéressant de lire les expériences et avis des uns et des autres sous un même article. Je vais m'armer de quoi écrire car il y a des infos qui m'intéressent.

    J'en profite pour apporter ma (petite) contribution en précisant bien en intro que ma culture de rosiers est exclusivement en pot (terrasse urbaine oblige).

    A ce jour, 3 rosiers blancs :

    Opalia, quasi indemne aux maladies, mais piètre floraison. Très jolies fleurs mais qui tiennent à peine 2 jours. Il entame sa 5ème année.

    Iceberg grimpant : 4 ans d'existence ici. Très belles fleurs mais non résistantes à la pluie. Floraison irrégulière d'une année sur l'autre. Peu de roses l'an dernier (une vingtaine seulement sur la saison) et déjà plus de 70  boutons (comptage à la louche !) à la fin avril cette année. Exposé sud/ouest.

    Mme A Carrière. Cette vieille dame fête sa 2ème année ici. Superbe feuillage, pas de maladies à ce jour,  presqu'inerme. Un superbe parfum enchanteur. Des fleurs qui revêtent des teintes magnifiques ( blanc, rose très pâle, ivoire). Une cinquantaine de boutons à l'affiche en cette fin avril. Un seul regret : le port retombant de ses fleurs. Il reçoit le soleil dès le lever jusqu'à 14:00.

    Bien sûr, ces 3 rosiers sont  encore jeunes chez moi pour apporter un 'vrai' jugement.

    Quel âge avait Mme A Carrière chez toi ? Plusieurs années certainement. En pot, j'ai lu qu'un rosier ne pouvait aller au-delà de 8 ans ou alors si on persiste il devient moins florifère.

    Belle soirée et à bientôt Isabelle

    20
    Dimanche 26 Avril 2015 à 19:42

    Mon préféré est sans doute Winchester Cathedral qui fleurit toute la saison, puis William et Catherine, puis Tranquillity puis Iceberg grimpant, puis Ledreborg, puis Anapurna, puis Kent, puis Princess of Wales, puis ... les autres!
    Le préféré à venir sera Isa et le Magicien d'Oz!!!!

    Mille bisousss Isa...

    21
    Dimanche 26 Avril 2015 à 20:06

    @ laurence

    Mme Alfred Carrière devait bien avoir 6, 7 ans quand je m'en suis séparée.

    22
    Dimanche 26 Avril 2015 à 20:47
    laetitia
    Super cet article mais tu savais que je l'attendais avec impatience.
    J'ai abandonné "Jacqueline Du Pré" qui restait chétif ici.Par contre Mme A. Carriere est superbe pour le moment et je ne me lasse pas de son parfum.
    J'ai "Claire Austin " que j'ai planté à la mi Ombre mais qui est encore dans ses premieres années. Je lui laisse encore un peu de temps, c'est un Anglais.
    Deux petits nouveaux , "Blanche de Lesdain " et "Manuel Canovas" que j'aimerai mettre bien en valeur tant ils me plaisent.
    Bisous et bonne semaine .
    23
    Dimanche 26 Avril 2015 à 21:13
    Sylvaine

    Je n'en n'ai que deux, Iceberg et Little White Pet.

    Ils sont dans des massifs mi-ensoleillés et cela semble leur plaire.

    Bisous

    24
    béatricem
    Dimanche 26 Avril 2015 à 21:44

    Je pourrai t'en parler l'année prochaine, j'ai planté pas mal de rosiers blancs cette année,  guirlande d'amour,, winchester cathédral,, doux secret,

    claire austin, bouquet parfait,, élara, isabelle et le magicien d'oz, et blanche de lesdain. Quand aux rosiers iceberg et voeux de bonheur, ils sont très beaux et résistants.

    Bisous et bonne semaine

    25
    emmanuellle
    Dimanche 26 Avril 2015 à 21:54

    dis moi Isabelle je remarque que l'ont cite Isabelle et le magicien d'oz dans les blancs ......quand il fleuriras chez moi je verrais cela de près ,moi je le mets dans les teintes de rose et non de blanc ...............

    bonne reprise je sais c'est dur  arf

    26
    Dimanche 26 Avril 2015 à 21:59

    @ Emmanuelle

    Pour moi, il est rose, pas blanc.

    27
    evapetitcoeur
    Dimanche 26 Avril 2015 à 23:11

    Article très intéressant, voici ma contribution les blancs je les aime en grimpant ou liane Bobbies james garni un vieux cerisier depuis 13 ans quelle fougue( a cherché le soleil)

    Neige d'Avril à mi ombre( soleil l'après-midi) sur une gloriette je l'adore inerme et le 1 er à fleurir , sur l'autre gloriette Sourire d'orchidée (soleil du matin) 2 ans a du mal

    a démarrer, de l'autre côté Albéric Barbier déplacé depuis 2 ans mais peu coupé a repris sa vigueur j'adore ses fleurs échevelées et son coeur crème, j'ai aussi Opalia très

    opulent qui fleuri jusqu'au très grosses gelées ....J'ai pas trop de problème de taches par la pluie dans mes souvenirs seulement quelques fleurs de Neige D'Avril l'année

    dernière je crois !!!! Bises et courage pour demain Isabelle ...Colette

    28
    Dimanche 26 Avril 2015 à 23:41
    Marie

    Pfffff !! Zut !! j'avais tapé une tartine et paf ! à trois mots de la fin, fausse manoeuvre et tout s'est effacé ! Pas le courage de tout recommencer à cette heure ... Un article bientôt pour faire suite au tien, peut-être. Gros bisous

    29
    Roselyne
    Lundi 27 Avril 2015 à 06:25

     

    Je profite donc de votre interrogation pour prendre connaissance de vos pertinentes observations et vous faire part de mes modestes impressions sur les roses blanches.

    Tout d'abord, excepté le pignon nord-est, mon jardin est ensoleillé. Par contre, il est tellement battu par les vents que je n'ose pas installer les structures élevées qui me font envie et que je plantes des asters, spirées, etc... pour habiller, protéger la base des rosiers (et cacher les pieds dégarnis !) et les plantes basses et pour servir de coupe-vent. Le pignon sud-ouest, lui, subit l'ombre portée de mon voisin dans l'après-midi.

    Au départ, je suis partie sur les roses... roses parce que les plus parfumées entrent dans cette catégorie : Mme Isaac Pereire, Yolande d'Aragon, centifolia Wattripont,... Saint Cecilia,... puis je suis passée aux belles ténébreuses mais ces derniers temps, je me réoriente vers les pâles beautés. Ma sélection ne brille pas par son originalité.

    Par ordre alphabétique :

     

    ANNAPURNA : acheté cette année.

     

    BLANC DOUBLE DE COUBERT : "Plus blanc que blanc" !, il doit être imperméable Emoji. J'aime le contraste naïf entre ses fleurs immaculées, son frais feuillage gaufré qui attrape la lumière et les quelques gros fruits qu'il parvient à produire. Contraste entre les textures aussi. Parfum de savonnette. Je l'aime encore en automne quand sa grosse boule prend des teintes d'or pâle mais l'an dernier il a lancé des tiges dans toutes les directions. Donc à assagir...

     

    BLUSH NOISETTE

    Blanc ? rose mauve ? Peu importe. On le plante, on l'oublie et on est content chaque fois de le retrouver en pleine forme à éclairer efficacement le côté ombragé de la clôture.

     

    BOUQUET PARFAIT

    Comme il reçoit la lumière du matin, la rosée fait griller le bord des pétales. Même problème, en pire, avec les rouges profonds et veloutés. Exposition à éviter. Par contre les teintes roses ne rencontrent pas ce problème.

     

    CUISSE DE NYMPHE ÉMUE

    Le coeur rosé est plus ou moins pâle selon l'exposition. Exceptée l'absence de remontance, rien à lui reprocher. Chez moi, il est exubérant mais chez ma soeur, il végète pitoyablement.

     

    FIMBRIATA

    Une erreur d'achat ? Je l'avais préféré à White Grootendorst pour ses fleurs plus grandes. Maigrichon et avare de ses fleurs.

     

    GRUSS AN AACHEN

    Le pauvre, il passe inaperçu parmi ses féroces concurrentes.

     

    ICEBERG

    J'aime l'harmonie entre la fleur et les délicates nuances du feuillage... à condition de regarder de près. Un peu froid, à réchauffer avec une note chaude mais très douce.

     

    JACQUELINE DU PRÉ

    Chez moi, elle souffre plutôt du vent qui la fouette méchamment.

     

    LÉDA

    Bien protégée par ses voisines, elle reçoit peu de pluie, ce qui règle à peu près la question mais quand elle grandira,...?

     

    Mme ALFRED CARRIÈRE

    CHARLES DE MILLS drageonne à son pied que je ne vois plus. Les fleurs plutôt tournées vers les sol et bien égouttées par le vent supportent vaillamment la pluie.

    Photo ci-jointe.

     

    Mme LEGRAS DE SAINT-GERMAIN

    Elle a fini par s'emmêler inextricablement avec "Cuisse de nymphe ...". Ses fins pétales supportent mal la pluie mais son parfum suave et son association avec sa voisine ont un tel impact qu'elle mérite une certaine indulgence. Tous les mois de juin ne sont pas pourris...

     

    MARTINE GUILLOT

    Des fleurs pas vraiment blanches mais si opulentes sur un rosier costaud qui mériterait d'être davantage proposé. Un peu encombrante cependant dans les petits jardins.

     

    MÉMOIRE

    Il démarre tout doucement... Je fais confiance à Kordes...

    En mémoire de Mina qui aimait faire la sieste cet emplacement.

     

    MOUSSELINE

    Même problème que GRUSS AN AACHEN.

     

    NARROW WATER

    Placé là où il est, je n'en profite guère mais les agents municipaux chargés d'entretenir l'espace vert contigü respectent les branches qui retombent... et les géraniums qui prennent leurs aises à son pied.

     

    NEW DAWN

    Je la laisse ramper le long du grillage, elle me récompense en fleurissant généreusement alors qu'on la voit, généralement ficelée à une colonne, lancer quelques fleurs vers le ciel. Je lui rehausse le teint avec des knauties pourpres qui poussent comme du chiendent. J'aurais préféré une clématite florida bicolor mais aucune n'a daigné passer l'hiver.

     

    PASCALI

    Son statut de star internationale ne lui épargne pas les mêmes déboires que MOUSSELINE et ses autres soeurs. Finalement ces hybrides me déçoivent.

     

    PAULA VAPELLE

    Des nuances de vert au coeur, des petits pétales centraux recourbés et un feuillage de pimpinellifolia... Beaucoup d'atouts mais un port à la fois hirsute et étalé peu souhaitable quand l'espace est limité sauf si elle tapisse gentiment le sol comme chez moi sous "Rush" et "Pink Grootendorst" en compagnie de sedums "Herbstfreude".

     

    PAUL'S (PERPETUAL) SINGLE WHITE"

    Une incitation de Jean-Lin Lebrun... Ce rosier accepte tout : le soleil matinal sur la rosée du matin, une ombre portée l'après-midi, la concurrence d'un ELAEAGNUS EBBINGEI (harmonie intéressante), tous les vents et tempêtes... et pourtant, il fleurit sans vraiment discontinuer mais il est planté au bord du bac à composter, ce qui donne raison à Jean-Lin qui explique que les maladies et problèmes des rosiers résultent d'une nutrition insuffisante ou inadéquate et de tailles inadaptées.

     

    ROYAL COPENHAGEN

    Même remarque que pour PASCALI & Co. Je ne dois pas être douée pour ces roses-là...

     

    SALLY HOLMES

    Ses épais pétales qui me font penser à de la pâte d'amandes ne craignent guère la pluie qui ne fait que les piqueter de rose. Mention particulière pour ses longs boutons abricotés. Question vigueur, elle fait ce qu'elle peut au voisinage des voraces "Cuisse de nymphe ..." et "Mme Legras ...".

     

    SAINT CECILIA & SCEPTER'D ISLE

    Pas vraiment blanches mais si pâles et si lumineuses. Ces belles anglaises au parfum envoûtant préfèrent nettement la fraîcheur, l'humidité et la protection de voisines bien placées qui leur rappellent sans doute leur origine.

     

    SOMBREUIL

    La pluie lui est catastrophique, seules les fleurs abritées sont vraiment belles.

    J'incline à penser que ce problème et les vôtres avec certains rosiers blancs proviennent du manque de soleil et de vent qui favorise la pourriture des fleurs par temps de pluie.

     

    SOURIRE D'ORCHIDÉE

    Dernière acquisition.

     

    WHITE KOSTER

    Un petit bijou ! Et dire que, faute de le connaître,  des jardiniers se contentent de "Décorosiers" (ou autre gamme concurrente) tout juste bons à agrémenter les parkings des grandes surfaces.

     

    Mea culpa, par facilité, j'ai associé le Décorosier "CÉLINA" avec "ELINA" (PEAUDOUCE) en partie pour avoir du jaune pas trop agressif et pas compliqué au pied de Mme A. MEILLAND, en partie pour le rapprochement entre les deux noms. Jamais réussi à obtenir des floraisons simultanées...

    30
    Lundi 27 Avril 2015 à 07:51
    Catherine D

    J'ai mme Alfred Carrière à planter et je ne sais pas où le mettre, je voulais le palisser contre la maison, et je suis tombée sur du béton... il attend depuis 1 an en conteneur ! Il va finir contre un grillage... Sinon Seagull, Fée des neiges, Guirlande d'amour, Sally Holmes...
    J'attends les roses, mais je trouve que le printemps va trop vite ! On n'a pas le temps de le savourer !
    Bonne journée !

     

    31
    Danylines
    Lundi 27 Avril 2015 à 12:11

    Article super intéressant!  Je vais prendre des notes, dès le temps!!!

    Chez moi, j'ai recépé mon vieil Iceberg et il se remet, je l'aime bien, il est vraiment blanc! et aussi Opalia très florifère ici , plein soleil, et LWP!

    Sourire d'Orchidée a les boutons rosés et c'est déjà different pour moi!

    32
    Grany Schmith
    Lundi 27 Avril 2015 à 15:14

    Bien intéressants ces avis , Pour ne pas reprendre les rosiers moulte fois cités dans les commentaires, j'ajouterai seulement Yvonne Rabier, remontant , parfumé très sain, Mme Plantier  , non remontant mais si parfumé et Midsummersnow , bien remontant , mais si on vous dit qu'il est parfumé.....ne le croyez pas !!

    33
    Lundi 30 Novembre 2015 à 09:44

    Bonjour Isabelle,

    Ce post sur les rosiers blancs est à voir et à revoir ! J'ai vraiment un faible pour les roses blanches...

    Me serait-il possible de t'emprunter les photos de 'Elara' et 'Arahan' pour un post que je rédige sur les roses de Warren que je viens de planter (et leurs parents...) ?

    Bisous et belle semaine à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :