• Dites-moi...

     

    ... à quelques jours de la sortie de mon livre, qu'est-ce qui vous guide dans l'achat d'un livre de jardinage ?

    Quelle est l'importance de la couverture ?

    Est-ce que le prix du livre peut être un frein à votre achat  ou au contraire, une bonne raison de l'emporter s'il n'est pas cher ?

    Quelle importance attachez-vous à la qualité des photos, aux textes qui les accompagnent ?

    Le format du livre vous importe-t-il ou pas du tout ?

    Est-ce qu'un livre peut vous amener à acheter les plantes qui s'y trouvent, à transformer votre jardin ?

    Peut-il devenir une source d'inspiration ? De motivation ?

    Combien de livres de jardinage (en dehors des magazines) achetez-vous par an ?

    En empruntez-vous à la bibliothèque ?

    Qu'est-ce qui vous pousse à l'acheter plutôt que de l'emprunter ?

     

     

    Vous avez eu une petite idée de ma bibliothèque dans les posts que j'ai publiés ces derniers jours. Je vous ai dit aussi que, depuis l'arrivée du  net, des blogs, j'achetais de moins en moins de livres.

    Je reste néanmoins une grande nostalgique du papier que l'on touche, de l'odeur du livre neuf (et je ne suis pas la seule - une élève cette semaine qui avait le privilège ;) de feuilleter mon livre m'en a fait la remarque "ça sent bon, un livre neuf !") et la première chose que j'ai d'ailleurs fait en recevant mon livre, c'était d'en caresser la couverture !

     

    Montage créé avec bloggif

     

     

    Comme tout le monde ou presque, je suis bien sûr attirée par une belle couverture. C'est le premier contact avec le livre. S'il s'agit d'une très belle photo, je suis déjà à moitié conquise.

     

    Dites-moi...

     

     

    Récemment, une personne m'a fait par de son agacement par rapport à un livre qu'on lui avait offert, au format très large et qui n'entrait donc pas dans sa bibliothèque.

    Pour ma part, ce n'est pas un critère que je retiendrais. Je pense notamment à mon "The Quest for the Black Rose" qui mesure 32 x 44 cm !

     

    Dites-moi...

     

    Je regarde aussi au prix. Pour moi, 19.90 est tout à fait raisonnable. Quand on approche les 40 euros, il faut alors vraiment que ce soit un livre exceptionnel pour que je l'achète. Par exemple, pour une encyclopédie qui regroupe un travail très complet.  Ou bien, c'est l'occasion d'en offrir en cadeau : un beau livre en rapport avec le jardin sera toujours apprécié par les amateurs, le tout c'est de bien connaître l'autre afin de s'assurer qu'il ne le possède pas encore.

     

    Dites-moi...

     

    Je pense aussi que j'aurais été prête à mettre un tel prix pour un jardin remarquable. De magnifiques photos sur papier glacé peuvent constituer un beau souvenir d'un jardin que vous avez visité ou qui vous fait rêver.

     

    Dites-moi...

    (Extrait du livre "Le Jardin d'Entêoulet)

     

     

    J'aime arpenter les solderies pour les livres aussi. En Belgique, on a la chance d'en avoir quelques-unes, très intéressantes. A Tournai, il y a la Bourse aux Livres, un magasin ouvert toute l'année avec grand parking à disposition. Dans plusieurs villes flamandes, il y a De Slegte. C'est là que j'ai trouvé beaucoup de mes livres moins connus. Malheureusement, peu d'ouvrages en français. Tout est en néerlandais ou en anglais.

     

    Dites-moi...

     

     

     

    Vous l'avez compris : j'attache en général beaucoup plus d'importance au visuel plutôt qu'aux textes sauf pour les encyclopédies bien sûr, mais aussi les "making-of". Je suis pourtant une bonne lectrice (fan de thrillers et de bons policiers) mais lire un livre entier de jardinage sans presque aucune illustration, très peu pour moi. C'est d'ailleurs pareil pour les blogs : j'aime ceux avec du texte mais pas de trop longues tartines (je me rends compte que là, je suis pourtant en train d'en faire une !).

     

    J'ai introduit beaucoup de plantes au jardin après les avoir vues dans des livres. Pour les rosiers, R for Roses de Carolyn Parker était la tentation extrême ! Cette photo de Violette m'a poussée à le vouloir sur le champs !

     

    Dites-moi...

     

    A mes débuts, j'ai dévalisé les rayons "agriculture" de la bibliothèque communale. Mon budget était serré et je préférais le consacrer à l'achat de végétaux. Emprunter les livres pour deux fois rien était la solution à ma soif d'apprendre, de m'inspirer chez les autres. C'est ainsi que je découvrais les Christopher Lloyd, Gertrude Jekyll, Peter Beales, Martha Stewart...

     

    Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...     Dites-moi...

     

     

    Ils m'ont aidée à concrétiser  et à affiner la vision que j'avais de mon jardin en devenir.

    Aujourd'hui encore, et plus particulièrement pendant les vacances, j'emprunte quelques ouvrages car on ne peut pas tout acheter.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Mars 2015 à 07:15
    David

    Coucou,

    ici je suis grand fan de livres mais je manque de temps pour les dévorer.

    Pour le budget, quand ça dépasse 35€ j'y réfléchit et met quelques mois voir si je ne change pas d'avis. Ce qui est rarement le cas.

    Je n’achète jamais de livre sur un jardin spécifique avant de l'avoir visité (comme regarder en profondeur son site internet), je trouve que ça enlève de sa magie et j'aurai peur d'être déçu lors de la visite, de "déjà vu", voir de déception devant des scènes qui ne sont plus de saison. C'est le cas aussi des musées, cathédrales et monuments, on achète un ouvrage après visite pour se replonger dans la magie après et approfondir la découverte.

    Je suis souvent déçu en librairie des ouvrages scellés sous plastique ne laissant pas apercevoir le contenu et je ne les prend pas. C'est de là qu'est venu mon envie de posts du blog sur la bibliothéque: montrer des extraits de l'intérieur, la pagination, la ligne éditoriale, les illustrations  ... une page de couv est souvent pour les livres petits budgets bien trompeuse.

    Bisessssssssssss et beau dimanche

    2
    Dimanche 8 Mars 2015 à 07:54

    Je n'achète plus beaucoup de livres sur les fleurs - mais j'attends le tien et celui du Jardin d'Entéoulet!

    Pourtant, je privilégie toujours le visuel - comme toi - et le prix aussi. Je vais régulièrement dans les solderies, mais il est rare d'y trouver quelque chose d'intéressant (au niveau livre de jardin, s'entend). J'aime beaucoup les livres de paysagisme - plus que les livres de fleurs seulement. En fait, j'ai aménagé plusieurs jardins, mais j'ai toujours trouvé des jardins déjà "pensés", et lorsque je  travaillais je n'avais pas le temps d'imaginer des travaux importants de remodelage du jardin. Je suis un peu frustrée... Mais je fais toujours des plans dans ma tête, de jardin ou de maison!

    La couverture n'a pas beaucoup d'importance pour moi, mais j'aime particulièrement le gros plan de la couverture de "Roses" et moins la vue d'ensemble du "Jardin d'Entéoulet", un peu plate à mon avis - ce qui ne gâche en rien le plaisir de le découvrir ensuite! Les photos sont primordiales, surtout la qualité d'impression, le format n'a aucune espèce d'importance, même si je peine à manier mes atlas de plantes et d'oiseaux trop lourds désormais...

    Et en librairie,  en écho au commentaire de David, je demande que l'on m'ouvre le plastique pour que je puisse feuilleter le livre avant de l'acheter! 

    Et pour tous mes livres, je suis sensible à l'odeur - au parfum devrais-je dire, pour les livres de fleurs! 

    Merci pour cet article, il m'a permis de décortiquer le pourquoi de certains livres et aussi le pourquoi du délaissement d'autres, que j'ai reçus et qui ne m'attirent pas outre mesure!

     

    3
    Chantal
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:09

    Bonjour, j ai beaucoup de livres de jardinage et j y cherche des choses diverses: soit pour réaliser un nouveau massif, alors je cherche plutôt un livre avec des photos, descriptif de la plante, livres de jardin avec des réalisations de massif, soit j ai besoin d informations sur traitement des maladies, bouturages, traitement des fruitiers étc....alors je cherche un livre dans lequel les techniques sont bien expliquées. J aime beaucoup aussi les feuilleter régulièrement pour m imprégner de ce que j y vois. J aime aussi les livres spécifiques: roses, graminées, arbres, arbustes car on y trouve beaucoup d infos. J aime qu ils ne soient pas trop lourds car je me déplace beaucoup avec eux, et avant d acheter je me renseigne sur le ou les auteurs. Concernant les prix, c est un peu comme David.....beau dimanche printanier à chacune ( même si des hommes me lisent pour une fois on va dire que le féminin l emporte....

    4
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:16
    David

    Oui oui les hommes te lisent Chantal ;-)

    5
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:18
    Les beaux livres couteux de ma bibliothèque m'ont été offerts pour la plupart, de mon côté je peux mettre le prix pour faire plaisir aux personnes que j'aime. Il s'agit de livres que je compulse en cas de besoin ou tout simplement pour le plaisir. Je peux les délaisser et y revenir longtemps après. Ils ont une histoire et portent mon emprunte(marque-page...). Concernant mes achats personnels,je vais en bouquinerie, en vide-grenier et j'emprunte également en bibliothèque.Je vais sur internet pour des infos ponctuelles (beaucoup d'infos contradictoires selon les sites), une recette de cuisine par exemple, un peu sans réflexion (info immédiate)....ça ne remplacera jamais un bon livre que je peux emporter dans mon lit, m'endormir dessus, réfléchir...Internet et le support papier sont à mon sens complémentaires mais je reste une inconditionnelle du papier.Cependant une belle couverture n'est pas un critère essentiel ; de belles illustrations à elles seules ne suffisent pas à me motiver (l'habit ne fait pas le moine) il faut que j'aie le sentiment d'apprendre, de m'enrichir. Bon dimanche.
    6
    Nathalie
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:53

    Il y a deux sortes de livres pour moi: les "utiles", techniques, que j'emprunte à la bibliothèque ou que j'achète à prix "raisonnable" (aux éditions Terre vivante par exemple), et les "beaux" livres, ceux qui font rêver, qui motivent, qu'on revient feuilleter régulièrement. Et pour ceux-là, quand on aime, on ne compte pas! Je n'achète jamais sans avoir feuilleté (j'avoue, j'ai même ôté un blister sans demander l'autorisation...), ou alors en suivant des conseils "éclairés". C'est ainsi que je me réjouis d'avoir pu trouver "Roses et jardins" de M. T. Haudebourg sous l'influence de Laurence, et "L'art de jardiner" de M. Stewart sur ton conseil, Isabelle! Sur le Net, on peut trouver ceux qui ne sont plus édités, en occasion, (pas forcément à petit prix...). Dans les solderies ou sur les brocantes, je n'hésite pas à fouiller, mais il est rare de trouver de bons livres. L'été dernier, j'ai quand même trouvé le Larousse expert hortensias et hydrangeas, avec de très belles photos, à... 2 euros! Allez, un beau soleil m'appelle au jardin. Bonne journée à tous!

    7
    Françoise
    Dimanche 8 Mars 2015 à 08:56
    Françoise

    Bonjour,


     


    Je cherche toujours un livre qui apporte de véritables expériences,  les problèmes à gérer, à éviter... comment dompter certaines plantes.


    J'aime beaucoup par exemple l'approche d' Alain (arrosoirs et sécateurs)   qui pour chaque plante, donne le plus et le moins...   Pas seulement le plus..


    J'aime lire des expériences qui remettent en question certains principes établis, ou même le politiquement correct.


    Un de mes coups de cœur cette année,  c'est l'expérience de planter des arbres de façon a faire de la culture entre les rangées,  une façon de maintenir le sol, la biodiversité, un paillage naturel..  une véritable remise en question de l'agriculture de ce dernier demi-siècle.   


     


    bon dimanche, avec le printemps qui est arrivé..  c'est du bonheur


     


     

    8
    Françoise
    Dimanche 8 Mars 2015 à 09:01
    Françoise

    Oups,  j'ai oublié une chose importante,  je suis souvent à l'affut d'information sur la durée de vie des plantes..  Durée de vie d'un arbre, d'un arbuste, d'une vivace.. Dur Dur.. bien souvent de trouver des inforamations à ce sujet

    9
    Dimanche 8 Mars 2015 à 09:41

    Tu me demandes d'écrire un roman sur mes livres de jardin :) Je vais essayer de ne pas le faire ;) Je suis une papivore : le livre est, pour moi, une source de nourriture et de plaisir physique...j'adore le contact du papier, le bruit que font les pages quand on les tourne, l'odeur qui s'en dégage, et, bien sûr le contenu qui s'offre à nos yeux. Je n'emprunte jamais de livres à la bibliothèque : un livre, il faut que je le possède, qu'il soit tout à moi, rien qu'à moi, c'est viscéral. Donc j'achète...Le prix n'a pas une si grande importance que ça  si le livre est beau. Ceci dit, plus il sera cher, plus il devra être exceptionnel :)  Le format d'un livre ? Oh, ça, je m'en fiche complétement : de la même façon que je n'imagine pas un jardin formaté avec des plantes toutes de la même taille, je ne considère pas qu'il faille une taille "réglementaire" pour un ouvrage. Par contre, une couverture attrayante et de belles illustrations, c'est primordial. C'est grâce à ça qu'un livre me sourit pour la première fois et qu'il me demande de l'apprivoiser. D'abord, je le regarde, je le touche, puis  je le feuillète, je papillonne, je survole. Et puis je me pose...sur une photo, sur un mot, sur un chapitre. Et puis je dévore, tout, je me délecte de chaque page, de chaque détail. Oui, bien sûr, les livres m'inspirent. C'est dans mon tout premier livre de jardin,  qui s'intitule "le nouveau jardinier" de Pippa Greenwood, que j'ai pioché l'idée des chemins ; et c'est grâce au Larousse du jardin, que j'ai tellement parcouru que les pages se détachent, que j'ai sélectionné mes premières vivaces. et dans celui des roses que j'ai cédé à quelques tentations...Et puis, il y a tous les romans qui ont aussi nourri ma conception de la nature et du jardin : Le Petit Prince, Alice au Pays des Merveilles, l'Elfe de la rose, Tistou les pouces verts. L'inspiration ne me vient pas seulement des encyclopédies, des livres didactiques ou des beaux livres de photographies ;)

    Pour le moment, celui qui est de sortie est "créer simplement un bassin de jardin" d'Eric Lenoir...on se demande bien pourquoi :p

    D'ailleurs, j'y retourne.

    Bises et bon dimanche

    10
    Dimanche 8 Mars 2015 à 11:17

    Trop à dire... je ne sais pas comment commencer... d'abord pas de possibilité de livres empruntés ... bibliothèque intercommunale ... très pauvre de ce type de livre. J'adore les livres, mon préféré sur les roses est celui de Peter Beales , c'est un cadeau, je n'aurais jamais mis un tel prix dans un livre. J'ai quelques livres techniques mais souvent ce sont des livres plaisir. Je me cherche un lutrin sur pied (que je ne trouve pas!) pour y laisser un livre en permanence que je feuilletterai debout en passant, tout au long de ma journée... je lis, des livres et autres choses, du matin à la nuit... je dors peu. Heureusement! happy

     

    11
    Dimanche 8 Mars 2015 à 11:21

    Pour les livres je marche au coup de coeur pour un jardinier ou pour un jardin, soit pour en garder le souvenir soit pour me faire rêver en attendant de le découvrir. Mes amis m'en offre également. Il y a aussi les livres pour apprendre "comme faire ceci, ou cela" ou type encyclopédique, bref les indispensables. Je les achète en librairie ou dans les grandes surfaces, sur les brocantes ou les jardineries. Un peu partout en fait. Souvent ce sont des achats qui ne sont pas prémédités sauf pour ceux que je commande chez amazone et que j'attends avec impatience. 

    Pour les ranger, je n'ai pas vraiment de bibliothèque pour eux, ils sont un peu partout dans la maison, sur une chaise dans le salon, sur une table basse, une étagère mais également dans les chambres près des lits pour rêver avant de dormir.

    Ils m'inspirent évidemment pour les associations mais je suis très limitée. Il y a peu de livre pour les petits jardins ou alors ce sont des jardins contemporains qui m'intéresse moins. Donc je suis toujours à la recherche de livre pour ma problématique de place et j'avoue ne pas en trouver souvent de vraiment bien. Un jardin en-dessous de 1000m2 a très peu de place en librairie me semble-t-il.

    La couverture est très importante et la préface également. Je dois pouvoir aussi voir l'intérieur, je n'achète pas de livres sous plastique, cela m'agace. Je préfère acheter un livre corné mais avoir pu admirer quelques photos. Les photos sont bien évidemment ce qui m'attire, si le texte est trop long trop technique ce n'est pas pour moi ou alors c'est une encyclopédie. La première fois que j'ouvre un livre, je dois sentir mon coeur battre, je papillonne au hasard, je lis quelques extraits, je vais à la fin, au début, je me ballade, c'est comme une jolie robe, je dois sentir que je le veux absolument. J'aime aussi les livres qui raconte une histoire, je veux y retrouver l'esprit du jardinier.

    Bon dimanche

     

    12
    béatricem
    Dimanche 8 Mars 2015 à 13:49

    Je suis très pauvre en livre de jardinage mais quelques indispensables et puis ça va rentrer. J'ai une bibliothèque remplie de livres romans divers, livres sur les oiseaux, et bien d'autres.

    J'ai besoin de toucher un livre ,de le sentir, de l'ouvrir, regarder les images, donc la couverture est importante, les images du livre aussi, c'est pour cela que je vais dans une librairie.

    Je n'achète jamais un livre sans l'avoir regardé! Je m'inspire des photos pour les associations, et je rêve devant les grands jardins. 

    Je n'emprunte pas de livres à la bibliothèque parce que je suis comme Charlotte, j'ai besoin de le posséder, de l'avoir à porter de mains. Le prix importe bien sûr 

    mais si c'est un beau livre cher alors je le demande en cadeau.

    13
    Dimanche 8 Mars 2015 à 16:48
    Catherine D

    Chez moi  c'est un peu addictif, j'en ai pas mal... Je râle quand ils sont trop grands mais bien motivé, j'achète .
    En revanche dans certains endroits les livres sont tous scellés, ça me rebute, car j'ai déjà eu de mauvaise surprises...
    Il est évident qu'une belle photo fait vendre, et je lis les textes !
    J'étais rentrée mettre un short, il fait trop chaud ! je resors :)
    Bises

    14
    Dimanche 8 Mars 2015 à 19:21

    Ma mère est documentaliste et j'ai due être conçue dans une bibliothèque, c'est pas possible autrement. J'ai toujours un bouquin sous la main. Jardin ou autre, il me faut un livre et ceci même quand je pars en rando à cheval et que la place est contée au cm².

    J'en ai deux que je lis et relis en ce moment : l'optique dans les jardins et les nouveaux jardins anglais.

    Si l'on prends le thème du jardin je classerai les livres selon trois critères :

    - Les plantes car catégories avec une rubrique pour moi indispensable : la rusticité en DETAIL. Pas juste rustique ou pas rustique mais soit une valeur de résistance moyenne soit les chiffres utilisés par les américains. Sans ça, j'achète pas. J'ai trop planté de végétaux "rustiques" qui crament à -10.

    - Les jardins de montagne et leurs caractéristiques (j'en ai 4 différents et je crois avoir tout ceux écrit en français)

    - Et enfin les beaux jardins et ce que j'appellerai les livres techniques comme celui sur la perspective ou le dernier de Oudolf avec ces techniques de plantation.

    Après le prix est plus ou moins un frein. ça dépend de ce qu'il y a dedans et comme j'en achète régulièrement si j'en achète un cher, je mettrai plus de temps a acheter le suivant.

    Quand au format, là par contre, ça n'a aucune importance.

    Mon dernier achat ? Le livre de G Jekill sur la théorie des couleurs. A lire et à relire encore et encore

    15
    Viviane
    Dimanche 8 Mars 2015 à 19:31

    Les livres, comme toi et Charlotte et David et beaucoup d'entre vous, j'adore et je craque facilement s'ils sont superbement illustrés et sur papier glacé. J'aime l'odeur du papier neuf, j'aime aussi le caresser, c'est ... sensuel !

    J'en ai beaucoup mais pas encore assez et aujourd'hui je viens de trouver Les vivaces vol.1 et 2 de La Maison Rustique édité en 1991 dans une brocante et j'ai pas résisté . Alain me dit que cela devient de la collectionnite !sarcastic J'y trouve des idées d'associations et parfois des idées pour renouveler les plantations.

    J'aime les feuilleter et re-feuilleter, il y en a toujours 1 d'ouvert . Ils sont bourrés de post-it sur lesquels je note mes coups de coeur. 

    Pour les prix je me limite mais c'est dur !

    16
    Dimanche 8 Mars 2015 à 20:03

    Les ouvrages concernant le jardin ont souvent une qualité inégale. Ce qui me fait craquer en premier lieu : la couverture, puis il faut que le papier soit glacé, que la part soit belle au photos. Comme beaucoup , une relation sensuelle se développe , les caresser du regard... Rêver, imaginer les transpositions  : alors lectures et relectures s'imposent.  Une certaine avidité se développe, rien ou presque ne fait sortir du "livre". Il devient chevet, objet de déco sur la table du salon, bref toujours à côté tant qu'il n'est pas connu pas coeur.

    Puis il se range dans la bibliothèque, mais toujours à portée du regard, de la main...Jusqu'au jour où il est repris !

    Ces achats sont compulsifs, les vitupérations viennent ensuite, MAIS TARD pour les "je n'aurais pas du !

    17
    Eliane
    Dimanche 8 Mars 2015 à 21:29
    Un livre c'est une émotion ! Ce qui m'attire : le titre ou la photo de couverture mais je n'achète jamais un livre sans l'avoir feuilleté, lu la 4ème de couverture et la table des matières. Son prix peut m'arrêter à partir de 30 €, il faut que le contenu apporte beaucoup d'informations et si je traduis en nombre de plantes !!!alors là, entre les deux mon coeur balance !!!!! Bonne soirée !
    18
    Dimanche 8 Mars 2015 à 21:44

    J'adore les livres, et pourtant tu le sais suis une geek mais rien ne peut remplacer le livre et son support papier, et je vais même te dire que c'est souvent le net qui me pousse à acheter un livre, il n'a jamais freiner ma consommation bouquinesque ! C'est d'ailleurs de famille on m'a éduqué comme cela (fille de prof et petite fille d'instit ça laisse des traces...)

    Comme tout j'ai des passades, l'année dernières c'était l'histoire des légumes l'année d'avant les encyclopédies... alors en fonction de mon thème je choisi les livres d'abord avec la couverture, très très important pour que j'ai envie de l'ouvrir... puis les photos, il en faut beaucoup de très belles qualités, et si c'est un livre technique j'aime qu'il y ai aussi des croquis.  Mais je fais aussi attention aux textes quelques soient le sujet. J'aime les auteurs qui me parlent, pas juste un précis de botanique (sauf pour les encyclopédies évidement).  En fait je suis assez exigeante.

    L'auteur a son importance aussi ! Pour les amis même pas de réflexion à avoir : Tu pourrais sortir un livre sur la culture de la carotte en Mongolie du sud que je l'achèterais.  Pour les autres je suis du genre fidèle. Si j'ai aimé un auteur en général je le suis dans ses parutions. Et vice et versa d'ailleurs.

    Pour le prix... c'est très variable. Les petits livres (moins de 20€) je ne me pose pas trop de question. Au dessus de ce tarif soit je le veux vraiment et je me fais un budget, soit il passe sur ma liste de maman Noël :)

    Quant à la taille il n'y a que pour les hommes que j'y attache une importance :p en fait je ne m'était même jamais posé la question... la taille d'un livre...

    Comme tout ce que j'ai toujours fait avant de commencer quelque chose j'achète un livre sur le sujet ... les livres sur le jardinage m'ont beaucoup aidé : technique de taille, de plantation de soin...  J'ai beaucoup découvert et appris. Bien sûr les blogs ont été une immense source d'inspiration pour le choix des plantes. Mais le livre reste pour moi une référence. Alors changer un massif, acheter une plante... modifier parce que je l'ai vu dans un livre... sans aucun doute !

    La bibliothèque j'y vais peu... je ne suis pas une grande lectrice en générale. Mais je n'y vais en aucun cas pour les livres de jardinage . Ce sont des biens que je veux acheter pour les avoir toujours à porter de main, comme ma collection de livre de cuisine, celle des BD... Suis peut être un peu fada...  

    Le budget livre passe malheureusement après les budgets travaux... ça dépend aussi des autres collections, les BD par exemple (et les livres d'Olivier).  Mais en général j'ajoute 4 à 5 livres par an à la bibliothèque jardinage.  c'est peu mais comme mon jardin est en construction le gros budget passe dans les plantes :p   Le prochain thème qui me tente c'est les livres sur les beaux jardins.

    Ha si un autre point important : la maison d'édition ! Je me rends compte que 80% de mes livres viennent de deux maisons d'édition : Ulmer bien sûr, incontournable, et aussi Terre Vivante, pour leur optique protection de la planète. 

    Les solderies je m'y suis peut intéressé pour le jardinage. Par contre pour les livres de cuisine là j'ai trouvé pas mal de chose. Maintenant je pense que je vais être plus attentive.  Car outre le net bien sûr je n'ai à disposition qu'une libraire mégère et le "centre culturel" de Leclerc qui est franchement pauvre sur le sujet.  

     

    Encore un excellent sujet ce dites moi :)

    Bonne soirée !

    Bises

    Lydie

    19
    Danylines
    Dimanche 8 Mars 2015 à 23:14
    J'aime le papier mais je dois dire que maintenant je cherche beaucoup sur le net plante ou rosier...
    J'aime un livre qui m'apprend des choses et qui soit précis, une belle photo de rose et pas de nom ça m'énerve!
    Mon dernier est un livre de botanique , un peu ardu, je le lis à petite vitesse!
    Sinon j'emprunte et ré-emprunte les livres à la médiathèque, nous sommes assez gâtés ici...
    20
    Dimanche 8 Mars 2015 à 23:58

    Comme Charlotte, je suis papivore et j'aime posséder les livres, ceux de jardinage n'échappe pas à la règle!

    La couverture est très importante, c'est la première chose que l'on voit.Pour le format, j'avoue préférer les petits livres pour pouvoir les emmener partout!

    Les photos à l'intérieur doivent être de bonne qualité et montrer aussi bien des vues d'ensemble que des détails.

    Pour les textes, il en faut, parce qu' uniquement des images... ça se lit trop vite! Cela permet aussi de donner des précisions sur des éléments que l'on ne perçoit pas forcément sur les photos.

    Je peux lire et relire un livre de jardinage qui me plaît. J'aime m'imprégner des lieux, repérer des détails qui m'avaient échappés lors des lectures précédentes. J'adore qu'il y ait un plan du jardin, je le visite ainsi grâce au livre. Cela ne me dérange pas de le visiter en vrai après, car je me repère et reconnais plein de choses, repère les changements... Ainsi, j'ai lu 3 fois le livre de Rodolphe Grosléziat, "Le potager anti- crise" avant de visiter son jardin avec un immense plaisir.

    Par la suite, j'achète les autres livres d'un auteur que j'apprécie. Le prix m'importe peu si j'en ai vraiment envie .

    Mes derniers achats? Comme beaucoup d'entre vous : Le jardin d'Entêoulet, ton livre sur les roses et un livre pratique sur "jardiner en terre argileuse".

    Les livres et le net me donnent des idées d'achat de plantes, of course!

    21
    Caroline JdesPixies
    Lundi 9 Mars 2015 à 08:09

    J'ai commencé par  la bibliothèque communale, question d'habitude et de budget. Ensuite, je me suis choisi quelques livres. Je les demande pour les occasions, anniversaire, Noël ,...

    J'hésite parfois car ce sont des livres que j'achète via internet et que je n'ai pas pu manipuler, donc je fais des recherches, je vais voir des avis. Jusqu'à présent, je suis ravie. J'achète plutôt des livres pratiques, pas des livres sur des jardins en particulier, pour l'instant. J'ai donc les vivaces et les arbustes de Didier Willery, Hortensia et autres hydrangeas de Thierry de Ryckel, Et depuis peu, Graminées ornementales...je ne sais plus l'auteur. J'aime un auteur qui donne des pistes, même si le livre n'est pas complet, c'est ce que j'aime chez Didier Willery, après, je me lance sur le net et recherche encore plus de variétés. 

    Ca fonctionne bien comme ça pour moi.

    Bonne semaine.

    22
    Lundi 9 Mars 2015 à 08:47

    Bonjour Isabelle,

    Bonnes questions ! la dernière fois que j'ai acheté un livre, c'était celui qui était recommandé par Charlotte car c'était ce qu'il me fallait à ce moment, donc le choix s'est fait sur le besoin. Et au moment de passer la commande, le site m'a recommandé d'autres livres dans le budget de 6/7 €, donc j'ai craqué pour 3 livres. A des prix au-dessus de 10€, je n'aurais pas craqué de la même façon. Donc là, c'est le prix qui a joué car je n'avais pas besoin de ces livres, c'était du pur plaisir... A réception, j'ai été déçu par l'un d'entre eux car toutes les infos sont faciles à trouver sur le net, il n'avait aucune "valeur ajoutée", sauf le fait que ce soit un livre... Car ce qu'on ne remplacera jamais, c'est la matière, le toucher des livres, et il faut, à mon sens, garder ces sensations.

    Autrement, les autres livres que j'ai sont des livres achetés dans des vide grenier entre 2 et 5 € et sinon le Père Noël m'a apporter de très beaux livres...

    Pour conclure, si le livre est beau (photo et texte bien écrit), je peux craquer facilement jusqu'à 40 €.

     

     

     

     

    23
    Jeudi 12 Mars 2015 à 07:08

    Ahhh les livres , j'adore leur odeur (d'encre) le toucher du papier (surtout si c'est un couché mat au bon grammage) ... il est évident que plus la photo est bonne  plus le rendu imprimé sera excellent , un imprimeur ne fait pas de miracle , il faut juste bien doser son encrage  ;)  ....  Des livres j'en ais énormément , je les ouvre tout le temps , je trouve plus facile que d'aller sur la toile .... je sais toujpurs où trouver ce que je cherche ... je LES CONNAIS PRESQUE PAR COEUR ....je suis une amoureuse , collectionneuse de tout ces beaux livres .... (bien que certains me déçoivent , par leur contenus) ... mais je suis peu être un peu blasée .... euhhhhhhhhh .... mais je continue à acheter !!! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :