• Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Ce vendredi, nous avions prévu une nouvelle réunion de travail

    pour mettre au point les travaux à effectuer cette semaine.

    J'ai exposé à Baudouin mes notes pour les plantations

    en attendant Bernard qui avait un peu de retard... (on l'excusera et vous comprendrez pourquoi)

    Baudouin m'a expliqué pourquoi il n'avait pas eu le temps de s'occuper des saules cette semaine :

    il a semé des prairies fleuries dans les trois villages de l'entité.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Chouette !!!

    J'avais adoré ça il y a quelques années.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     Photo prise dans ma rue en 2012

     

     

    Avec Bernard, on a fait l'inventaire de toutes les vivaces et des arbustes qui devaient être enlevés

    et de ce qu'on garderait.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Pour ce qui est des vivaces, elles seront replantées à d'autres endroits du village.

    Il ne s'agit pas de prendre des risques qu'elles étouffent les rosiers la première année.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Les hellébores seront divisées après floraison.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Le Mahonia, l'Osmanthus panaché et les hémérocalles s'en vont.

    Restent les spirées Golden Princess, le Viburnum et les heuchères poupres qui iront avec les roses jaunes.

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Il faut essayer d'imaginer ce que ça serait si on laissait tout.

    Photo prise le 9 juillet dernier :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Garder les heuchères mais pas les asters.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Mélisse (?) et échinacées partiront aussi à d'autres endroits de l'entité.

     

    Des nouvelles de la roseraie    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    On conserve les Geranium sanguineum. Pas de risque qu'ils étouffent les rosiers, eux.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Triangle suivant : l'hôtel à insectes reste bien sûr.

    L'Osmanthus aussi ainsi que l'Acer.

    Par contre les hémérocalles partent garnir les abords du cimetière.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Non pas que je n'aime pas les hémérocalles. Mais ce n'est pas ce que je désire pour ce massif dans les tons roses.

    Bernard était d'accord avec moi.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    On ne touche pas au bouleau.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Le Choisya ternata sera retaillé après floraison.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     On jette un oeil à la dernière parcelle :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Le jonc va partir.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Les petits Hydrangea grandiflora vont rester.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Surtout le Vanille-Fraise qui a déjà une belle taille.

    Exit le Cotoneaster et le Cornus derrière.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    On garde le Syringa, la graminée et le Philadelphus.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Ce coin-là, à l'extrémité, sera travaillé à l'automne prochain car il est impossible de garder le Parrotia

    qui, au fil des ans, ferait beaucoup trop d'ombre pour les rosiers.

    Comme c'est un arbre remarquable, il sera enlevé à la grue et replanté ailleurs dans la commune.

    On en profitera pour faire partir le bambou et les envahissantes euphorbes graffithii.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Les énormes touffes d'achillées jaunes vont aussi être supprimées.

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Maintenant, il faut que je vous explique pourquoi Bernard est arrivé un peu en retard :

    Il est passé par ... l'Atemporel (souvenez-vous ici)

    et nous a apporté un "petit" échantillon de leurs merveilles 

    pour une agréable séance de dégustation !

    Bernard est quelqu'un de terriblement attentionné, ça se confirme.

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Tout en continuant à discuter "roses" bien au chaud avec vue sur la future roseraie,

    nous avons partagé ces quelques douceurs.

    Je n'ai jamais connu de réunion de travail aussi savoureuse !

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     

     

    Ce dimanche, je suis allée tailler les trois grimpants qui resteront sur les claustras dans le jardin médiéval.

    Les trois autres (dont deux encore bébés seront déplacés vers le cimetière aussi) et

    seront remplacés par trois Sky Dragon de Warren.

    Il est déjà un peu tard pour tailler. J'ai donc fait "léger" pour ne pas trop retarder les floraisons.

     

    Baudouin tenait tellement à garder son Westerland que je n'ai pas eu le courage

    de lui dire que je n'aimais pas trop. Pas grave, je me suis adaptée

    et je lui ai trouvé de beaux rosiers de Warren pour lui tenir compagnie. Ce sera "hot".

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

    Des nouvelles de la roseraie          Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Un peu plus loin, c'est un grimpant à petites fleurs roses dont Baudouin ne se souvient plus du nom.

    (comme punition, je le mets au défi d'apprendre celui de toutes les roses de Warren hé hé !)

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Des nouvelles de la roseraie         Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Et le troisième, un grimpant bien vigoureux aux fleurs roses teintées d'abricot à identifier cet été.

     

    Des nouvelles de la roseraie          Des nouvelles de la roseraie

     

    J'ai retrouvé une photo prise en juillet mais malheureusement, pas de photo de plus près :

     

    Des nouvelles de la roseraie

     

     J'ai aussi enlevé le bois mort sur trois rosiers anciens qu'on tâchera d'identifier cet été aussi.

    (Il y a un Cuisse de Nymphe, je me rappelle)

    Et puis, sur ma lancée, j'ai "nettoyé" les hellébores de leurs vieilles feuilles.

    L'autre jour, Bernard avait demandé à Baudouin s'il ne le faisait jamais et 

    j'avais répondu à sa place : "Pas le temps !".

    Regarde, Bernard ! C'est pour toi ! wink2

     

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

    Des nouvelles de la roseraie     Des nouvelles de la roseraie

     

     

    Des nouvelles de la roseraie 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars à 06:15

    quel magnifique projet

    j'admire et je vous suis en silence

    je suis admirative ♥

    2
    Lundi 27 Mars à 06:29
    Que de travail, de réflexion mais aussi de passion dans ce beau projet commun ! C'est intéressant d'en connaître la genèse et j'ai hâte de voir les prochaines étapes !
    Au plaisir de te lire, Isabelle.
    3
    Bernard
    Lundi 27 Mars à 06:42
    Les hellebores nettoyées ont nettement plus d'allure.
    Merci beaucoup pour elles.
    Et en contre-jour, leurs touffes sont encore bien plus fascinantes
    4
    Bernard
    Lundi 27 Mars à 06:43
    Quel plaisir de travailler pour un tel projet, et avec des collègues si agréables. Merci Isabelle de m'avoir associé.
    5
    Lundi 27 Mars à 06:58
    Bonjour Isabelle. ..c'est génial de jardiner avec ce tres beau temps ensoleillé. Pour la mélisse je te confirme. Nous en avons sélectionné dans le jardin et si tu laisses grainer tu en retrouve partout .
    Bonne semaine
    Bises
    6
    Lundi 27 Mars à 07:31

    C'est un très bel endroit.  Cela va être somptueux.  Je pensais que l'espace était presque vide mais pas du tout il y a un gros travail de choix à faire.  C'est très motivant ce projet. Bisous

    7
    Lundi 27 Mars à 08:03

    Quel sympathique travail, mais la tâche est lourde ! Je vois que tes choix de coloris sont sûrs et toujours de bons goûts je n'en doute pas. Tu dois te régaler à réfléchir à tout cela... Bonne journée 

    8
    dominique Malnoury
    Lundi 27 Mars à 08:07

    un projet bien interessant !

     

    9
    Isabelle Thalasso
    Lundi 27 Mars à 08:07
    Merci pour ce feuilleton bien intéressant. C'est une Belle collaboration que vous avez mise sur pied tous les trois. Le jardinage n'est pas votre seul point commun dirait ton : l'amour de la bonne pâtisserie également. Au plaisir de lire les épisodes suivants. Bonne journée
    10
    Lundi 27 Mars à 08:22
    Marie-Claude

    C'était déjà un jardin très évolué, c'est un sacré travail de sélection !!!

    MC

    11
    Marie ange
    Lundi 27 Mars à 08:40

    Ton village est un exemple à suivre, semis de prairies fleuries (j' adore), et avec le déménagement des vivaces, il va y avoir des fleurs partout et l' arrivée des rosiers...

    Ce sera un vrai paradis....

    Quel beau projet, une belle collaboration tous les trois, merci de nous faire partager ces bons moments.

    Bises

    12
    Elo
    Lundi 27 Mars à 09:24
    Super projet,et beau travail! J'ai hâte de revoir ce coin un peu plus tard dans la saison !
    13
    Rozancienne
    Lundi 27 Mars à 09:52

    Quel travail passé et à venir !! Mais je t'envie , cela va être magnifique , j'en suis certaine ! à l'image de ton jardin !

    Bonne journée à tous !

     

    14
    Emmanuelle
    Lundi 27 Mars à 12:11

    Bonjour Isabelle c'est qu'il y en en avait des plantes et arbustes dans ce merveilleux endroit  un sacré travail  à faire le tri , tes compétences et le choix des plantes oh qu'i seras beau ,Monsieur Baudouin devras faire des petites pancartes pour retenir tout les noms des rosiers de Warren happy .

    Les douceurs a déguster devait être les bienvenues .

    Quel beau travail d'équipes et avec le beau temps une belle journée certes de beaucoup de travail .

    Merci Isabelle c'est vraiment plaisant de lire l'évolution de cette roseraie .

    Belle semaine ,bisous

    15
    Dany
    Lundi 27 Mars à 13:09

    Quel dommage de ne pas laisser un persistant comme l'osmanthus panaché, bel arbuste, cela donne de la vie en hiver aux massifs, je trouve...... tu vas finir par accepter Westerland!!!! bien accompagné , il sera beau!

    16
    Isabelle R.
    Lundi 27 Mars à 13:22

    Un grand bravo !!  yes  xx

    17
    isa12
    Mardi 28 Mars à 14:00

    bonjour,

    bel endroit pour une roseraie!

    pourriez vous me dire avec quoi est paillé ce jardin? Et tant que j'y suis, je me permets de vous demander si vous paillez vos massifs, et avec quoi? J'ai lu vos livres il y a quelque temps déjà, mais je ne me souvient pas d'y avoir trouvé d'infos à ce sujet...(mais je peut me tromper).

    Encore merci pour votre blog très inspirant, et le ton très simple, je veux dire par là que vous "n'étalez pas votre science" comme on en a l'impression dans d'autres blogs...cela évite de se sentir une piètre jardinièrewink2

    Bonne journée.

      • Mardi 28 Mars à 15:55

        Bonjour Isa,

        Je pense qu'il s'agit de paille de lin.

        Pas besoin de paillis chez moi car je plante tout si serré que dès fin mars, on ne voit déjà plus la terre ! Ca réduit fortement les soucis de désherbage.

        Ah ah ! Non, pas de style encyclopédique ici. Pas besoin, on trouve ça sur des styles très sérieux et c'est très bien fait. Pour moi, un blog est avant toute chose un partage d'expérience, ici, en l'occurrence, de jardinage. On a tous à apprendre des autres et je te rassure, même si au fil des ans, je commets moins d'erreur, il m'arrive encore d'en faire.

        Bon après-midi !

      • Lundi 3 Avril à 07:08

        Erratum : ce n'est pas de la paille de lin mais du Miscanthus broyé. Nous avons une production locale pas très loin de la roseraie.

    18
    Mardi 28 Mars à 18:50

    Un beau travail d'équipe pour ce projet enthousiasmant !

    Aude.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :