• Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Tout est là ! 

    A mon avis, un beau jardin réside dans l'art de marier les couleurs avant toute autre chose.

    Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse à ce sujet.

    Je ne me retrouve pas vraiment dans les ouvrages publiés sur ce sujet.

    Probablement, parce que, comme le dit toujours une amie très chère (coucou Lydie),

    la perception des couleurs est quelque chose de très personnelle.

    Alors, je m'inspire... chez Claus Dalby, comme je l'ai déjà dit, chez d'autres aussi,

    chez qui je retrouve la même sensibilité.

     

    Dans cette série de posts, je propose de vous donner quelques pistes 

    de mariages de couleurs que j'affectionne.

    A vous de prendre ou de laisser.

     

    Aujourd'hui, je vais commencer par ce que j'appelle des "couleurs gourmandes",

    ces mélanges où la phrase "j'en mangerais' revient sans cesse en tête.

    C'est cette petite touche d'abricot qui apporte cette note gourmande au jardin.

     

    Je pense en premier à Ghislaine de Féligonde qui, tôt le matin, offre un camaïeu délicieux.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Associée à Colette, on accentue encore cette note appétissante.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)          Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Ajoutez-y le violine de Princesse violette et ça devient carrément épicurien :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    A côté de ce dernier, plantez donc la très belle Evelyn de chez Austin :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)           Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    En parlant de roses anglaises, il en est une dont je n'ai jamais compris l'évincement, c'est Perdita.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

    Plantée entre Felicia,

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)     Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

    et Scepter'd Isle,

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    ellel est aussi voisine du beau Tuscany Superb.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    On reste chez nos amis anglais avec l'incomparable The Alexandra Rose.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)     Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Je l'ai associé au très beau rosier Bourbon que j'appelle maintenant Reine des Centfeuilles de Lesdain

    (car je ne suis toujours pas parvenue à l'identifier) :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

    Un beau Thalictrum (Elin) les sépare (ou les unit, c'est comme on veut).

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)            Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Dans le même esprit, j'ai aussi la mariage Jaquenetta et Purple Blush :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Contraste un peu plus fort encore entre Sweet Juliet et Phénomène Rouge :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Sourire d'Orchidée, tôt le matin, offre aussi un joli camaïeu de pêche et de crème :

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

    Il est planté juste à côté du pourpre par excellence :

    Cardinal de Richelieu.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Je terminerai par une note plus douce avec l'incontournable Cornelia,

    voisin du joli mousseux Salet.

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)

     

     

    Des goûts et des couleurs... (1/8)


  • Commentaires

    1
    Isabelle Thalasso
    Mardi 1er Août à 06:56
    Je me retrouve complètement dans ce que tu écris. Après, il faut un peu de temps pour y arriver, notamment pour que les plantes soit parvenues à maturité et que le mélange des formes soit harmonieux également. Tu es bien loin devant moi sur ce chemin. Mais je ne désespère pas. J'ai toujours un peu de doute sur the Alexandra Rose qui me tente quand je le vois sur tes photos mais qui me fait un peu peur quand je le vois dans le catalogue de David Austin. Je l'ai encore regardé hier. À suivre. Bonne journée
    2
    Mardi 1er Août à 07:32

    Ton expérience pour l'association des couleurs est precieuse pour moi. Je tatone encore dans ce domaine et reste dans les camaïeu de rose par peur. Il est vrai aussi que chez moi il faut surtout que je choisisse des costauds qui supportent les conditions que je leur donne. Cela me limite.  Ghislaine est un peu seule mais placé bien à l'ombre donc difficile de lui donner de la compagnie. J'adore l'association gourmande avec Colette. Ton sourire d'orchidée avec ce pourpre me plaît aussi beaucoup. Merci pour ce très beau billet. Je vois qu'il y en aura d'autres.  Ils complète bien tes livres. Bisous 

    3
    Nathalie
    Mardi 1er Août à 07:50

    Je suis époustouflée par la vigueur de tes rosiers! Tes harmonies colorées sont splendides, mais à propos de couleur, je constate de plus en plus qu'elle peut être très différente pour un même rosier dans un jardin ou un autre. Ici Colette et Cornelia sont beaucoup plus roses que chez toi. Une question de terre différente? Bisous

      • Mardi 1er Août à 07:57

        Probablement ! Je dois avoir une terre à "abricot" comme on a une terre à hydrangeas bleus ou roses.

        Je me souviens de Leander, très abricot chez moi et beaucoup plus roses, chez Laurence à 10 minutes de chez moi.

    4
    Caroline JardindesPi
    Mardi 1er Août à 08:38

    Quelle belle idée d'articles. Les couleurs, c'est quelque chose de personnel, ce n'est même pas une question de perception. On aime ou on aime pas, et en plus on peut un jour aimer, ce qu'on n'aimait pas avant. Et tant mieux, sinon on s'ennuyerait. 

    Pour les mariages de couleurs, c'est tout aussi personnel. Et là' aussi, je dis c'est tant mieux, sinon nous aurions tous les mêmes couleurs et associations dans nos jardins. Mais je reconnais volontiers, que voir ce que font les autres donne des idées. 

    J'ai flashé chez Marie-Noelle sur ses associations rose indien, pourpre et saumon. Superbe et tellement peps. J'avais déjà tenté fuchsia et orange, juste use les floraisons n'ont pas été en même temps. Lol

    Bonne journée 

    5
    annef
    Mardi 1er Août à 09:21

    Connais tu cette vidéo  extraordinaire ( bien que filmée trop vite ) d'un jardin de roses anglais ?

    https://www.youtube.com/watch?v=NBydaeInCCI

    6
    Chantal Keraudren
    Mardi 1er Août à 09:32

    Superbes illustrations de tes propos ! Je suis tout-à-fait d'accord avec toi et ton amie : les goûts et les couleurs, c'est complètement subjectif. Même si certaines scènes colorées éveillent les mêmes ressentis chez tout le monde. ...Et les publicitaires savent bien l'utiliser, pour nous faire toucher du doigt  le froid, le chaud, la pureté, la tristesse, la joie, la gourmandise...

    7
    annef
    Mardi 1er Août à 09:41

    le même jardin , vu je suppose par une autre personne    https://www.youtube.com/watch?v=ljmZokV4df0

      • Mardi 1er Août à 11:26

        Je ne connaissais pas, merci. Beaucoup de choses que j'aime, des associations de couleurs que j'aime moins mais je retiendrais surtout l'impression d'opulence que je connais bien. Et qu'est-ce que ça doit sentir bon dans ce jardin !

    8
    Mardi 1er Août à 12:43
    Catherine D

    Bonjour Isabelle, intéressant thème.
    Comme disait ma mère: "des goûts et des couleurs, ça ne se discute pas"....
    Mais j'ai beau manier l'aquarelle et le patchwork, je ne suis toujours pas à l'aise avec les mélanges au jardin. Certains mélanges réputés harmonieux me semblent fades, et des tons a priori incompatibles me ravissent.
    Et en tenant compte du temps mis à s'installer ici, on a tout loisir de changer de goût.
    La question ne se pose pas trop en ce moment chez moi, je n'ai que peu de floraisons, l'argile et la sécheresse ont sévi. Bravo pour tes photos, elles sont très réussies.
    Belle journée à toi !

    9
    Rozancienne
    Mardi 1er Août à 14:22

    Merci ! Je n'avais pas pris de dessert ce midi : me voilà servie ! J'aime beaucoup l'association Sourire d'Orchidée avec Cardinal de Richelieu ! et les autres aussi . Toutes , en fait !

    Bon après midi !

     

    10
    Emmanuelle
    Mardi 1er Août à 15:25

    Bonjour Isabelle .Superbe idée que cet article t les autres qui suivront un beau complément de tes livres .Je n'aurais jamais des scènes comme chez toi ,j'ai beau faire  avec ce qui est déjà au jardin  ce n'est pas évident mais je me régale de tes conseils et des superbes photos .Dans tes amies jardinières certaines sont vraiment au top aussi je trouve  .

    Tout comme Catherine  l'argile et la sécheresse chez moi fait que le jardin n'est pas au top ,les cosmos de l'année dernière étaient des merveilles cette année  presque rien .

    Merci pour les belles photos et belle journée Isabelle .Bisous

    11
    nicole leonard
    Mardi 1er Août à 18:07

    merci isabelle pour ce merveilleux voyage parmi tes roses, quel bonheur, quel ravissement; quelle opulence aussi!

    12
    evapetitcoeur/portec
    Mardi 1er Août à 23:41

    j'adore ton billet , c'est vrai la terre modifie sérieusement les couleurs le rosier Evelyn je l'ai toujours vu rose plus ou moins pale !  Cette année j'ai aussi

    l'impression que les couleurs sont plus vives ...? Bonne nuit et bises . Colette

    13
    ines
    Mercredi 2 Août à 05:04

    je suis dans les couleurs apricot en ces moments, alors je trouve ces rosiers splendides, j'aimerais bien pouvoir les trouver ici, je suis tombée sous le charme d'Alexandra, tellement simple et si belle. J'apprécie énormément ton sens de l'association de couleurs.

    Je suis en train de refaire un parterre et j'avais des doutes sur les combinaisons et puis voilà tu nous présentes tes roses, de charme totale!!

    14
    Mercredi 2 Août à 07:00

    un beau voyage en couleur !! je vois bien qu'il a mille mélange possible et que je n'aurai pas oser

    cela me donne plus confiance en moi 

    15
    Mercredi 2 Août à 08:01
    Laurence

    Tes photos sont un régal pour les yeux et forcément, gourmandise oblige, on les mangerait toutes !
    Ca fait un bien fou, merci Isa ! 

    16
    Jeudi 3 Août à 13:51

    Zut alors j'ai raté cet article !  c'est moi qui dit des choses intelligentes comme ça ?

    Ha les couleurs et leur mariage ! je vais adorer lire ta série !  je craque complètement pour alexandra rose et ta reine des centfeuilles de Lesdain ! autant pour la couleur que pour la forme des fleurs.

    Bon l'avantage de mon retard de lecture c'est que je vais de ce pas me régaler d'un second article.

    Bises

    Lydie

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :