• D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    J'avais dit que j'attendrais un an avant de planter les vivaces autour des roses.

    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

    J'ai décidé d'avancer un peu les plantations pour différentes raisons :

    - chez moi, je n'arrive plus à entreposer tout ce que j'ai semé cet été

    - les rosiers se sont tellement bien développés pendant ces 5 mois qu'ils ne seront pas étouffés

    - les vivaces choisies n'ont pas un développement exagéré

    - de plus, la plupart sont encore très jeunes et prendront le temps de former de grosses touffes

     

    Ce vendredi, j'ai donc commencé par une bordure d'Erigeron karvinslianus.

    Il était grand temps que je les plante car ils étaient plus qu'à l'étroit dans leurs petits pots.

    Pourtant semés au début de l'été, ils ont un développement très rapide et fleurissent déjà quelques mois plus tard.

    Chez nous, ils sont bien vivaces et il faudrait vraiment un hiver très rude pour les voir disparaître.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

    Tout au bout de l'allée, on a déterré les vivaces entremêlées qui s'y trouvaient et

    on a ainsi pour récupérer de l'origan et de la ciboulette pour le coin médiéval.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     Dans cette même parcelle, à gauche, des Erigeron karvinskianus et

    à droite, des Ballota pseudodictamnus.

    (Il en manque 4 au bout qui sont encore en train de bien s'enraciner dans ma serre et

    qui rejoindront bientôt leurs soeurs)

     

    D'une roseraie à un jardin de roses          D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

     

    Puis, je me suis attaquée au massif de roses jaunes.

    J'avais amené toutes les plantes déjà bien enracinées qui commençaient à bien m'encombrer.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

    J'ai ainsi planté :

     

    D'une roseraie à un jardin de roses          D'une roseraie à un jardin de roses

                                                                        Lamium maculatum aureum                                                         Sisyrinchium striatum

     

    D'une roseraie à un jardin de roses         D'une roseraie à un jardin de roses

                                                                        Hakonechloa macra                                                                  Millium effusum aureum

     

     

    En bordure du massif, j'ai choisi d'alterner des Dianthus barbatus 'Sooty' (à planter d'ici un mois)

    avec des ancolies jaune pâle (Aquilegia 'Green Apples').

    En quinconce, j'ai planté des graminées de début d'été (Melica ciliata).

     

    D'une roseraie à un jardin de roses     D'une roseraie à un jardin de roses

     

     Même si on est encore loin du résultat à maturité, j'ai déjà en tête l'idée de

    ce que cela va donner et j'ai hâte d'y être !

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     J'ai décidé de partager avec vous mes plans tels qu'ils seront affichés

    près des différents massifs à la roseraie.

    Pas de copyright, ils sont copiables et "customizables" à souhait.

     

     D'une roseraie à un jardin de roses

     

     J'ai quand même pris le temps, entre deux plantations, de jeter un oeil aux roses en fleurs.

    Blushed Yellow en est à sa deuxième grosse vague de floraison et je suis toujours sous le charme.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    Très différent, Jaune Citron offre des bouquets très frais.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    Et puis, un bouton de Golden Pleasure m'a laissée sans voix !

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    Le lendemain, on a de nouveau emmené tout un chargement de vivaces (et bisannuelles)

    pour égayer le jardin blanc.

    Ta-dam ! La aussi, j'ai hâte d'être au printemps prochain !

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     Regarde, Gérald, tes Iris 'Crème de la Crème' vont sublimer les roses de Warren !

    Vive le Seeds of Love qui m'aura aussi permis toute cette réalisation.

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    Une petite touche de noir dans le blanc, ça devrait le faire, non ?

    (Ophiopogon 'Nigrescens')

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

     

    Là aussi, voici le plan qui sera affiché à la roseraie près du massif :

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

     

     

    D'une roseraie à un jardin de roses

    Platinium Blonde 

     

     


  • Commentaires

    1
    Fred
    Mardi 12 Septembre à 05:01
    Moi aussi je me réjouis de découvrir le printemps dans cette roseraie. Planter maintenant n'en rendra l'inauguration que plus belle. Quel beau travail.
    2
    Fred
    Mardi 12 Septembre à 05:09
    Question : Je ne vois pas Weisse Maggie, N°5, sur le dernier plan. Est-il planté ailleurs?
      • Mardi 12 Septembre à 07:07

        Cher Fred, je te remercie pour ta vigilance et je vais m'empresser de bien vite corriger : le n°7 en haut à droite doit devenir un 5. Merci !

    3
    Mardi 12 Septembre à 05:48
    Laurence

    Tu as fait là un magnifique travail pour un résultat qui sera sans aucun une réussite au printemps prochain. Bravo Isa !
    On sent que tu t'amuses comme une petite folle, que tu portes ce beau projet à bout de plein bras et qu'il t'apporte beaucoup de bonheur ! 
    Et quand un pro met en musique tes plans mûrement réfléchis, cela donne un résultat très clair et facilement lisible, bravo à Bernard aussi !
    Voilà plein de raisons qui donnent envie d'être plus vieille de quelques mois pour aller admirer le résultat de mes propres yeux !
    Bonne journée, Isa !

     

     

     

     

     

    4
    Valerie
    Mardi 12 Septembre à 06:10
    Je trouve le travail colossal, bravo!
    Je suis sous le charme de golden pleasure, c'est du orange ça me surprend. Peut être au jardin , mon serait content,de Nederlandse kleur in de tuin!
    5
    marie dominique
    Mardi 12 Septembre à 07:05

    bonjour Isabelle  ,j'avais planté des ophiopogon noirs ils sont maintenant perdus dans des touffes vertes tellement difficiles à arracher que , pour le moment , j'ai renoncé et je suis déçue ,ce problème vous a-t-il été soumis ?dois-je donne de l'engrais à mes rosiers maintenant ?merci nous montrer les étapes de votre 'chantier' ; on s'y croirait cette photo de Golden Pleasure est tellement belle.......

      • Mardi 12 Septembre à 07:18

        Bonjour Marie-Dominique,

        Souvent quand les Ophiopogon deviennent verts, c'est qu'ils ne reçoivent pas assez de soleil. C'est le cas chez toi ?

        Pour les engrais rosiers, il est bien tard. A ta place, j'attendrais le printemps.

        Bonne journée !

    6
    Isabelle Thalasso
    Mardi 12 Septembre à 07:11
    Quelle belle énergie. Merci pour les plans. Ce projet sera superbe.
    7
    Mardi 12 Septembre à 08:26
    Marie-Claude

    Oui, de l'énergie, il en faut pour planter tous ces semis réussis !!!

    Cela sera très beau au printemps prochain

    Bravo pour tout ce travail 

    Bisous

    MC

    8
    Nic
    Mardi 12 Septembre à 08:26
    UN beau travail digne d'un artiste peintre... Bravo Isabelle !
    9
    ridinsdeau
    Mardi 12 Septembre à 08:46
    Super chouette ! J espère que l hiver ne sera pas trop rude pour protéger tous ces jeunes plants. Je reconnais bien là aussi le professionnalisme des plans. Bravo et bises à vous deux
    10
    Mardi 12 Septembre à 08:59

    Tout cela sans jamais avoir fait d'ecole de paysagiste. Ah tu es douée et surtout j'admire ta patience infinie ainsi que ta générosité de partager ainsi tes secrets de plantations. Merci. J'apprends beaucoup grâce à toi. La création de ton rêve est bien en marche et l'année prochaine tous les amateurs et les professionnels pourrront admirer la roseraie de warren. Bravo. Bisous 

    11
    lydie
    Mardi 12 Septembre à 09:16

    Merci pour les plans. Bravo pour tout ce que tu accomplis pour ton village.

    Bonne journée

    Lydie

    12
    Mardi 12 Septembre à 09:27

    quel plaisir de découvrir les nouvelles plantations

    je suis très admirative

    13
    Emmanuelle
    Mardi 12 Septembre à 11:24

    Bonjour Isabelle .Qu'il est agréable de suivre ce jardin de roses et que le printemps seras beau avec les vivaces toujours chez toi bien réfléchie de mettre au bon endroit ,tes plans sont une aide pour mettre en valeur  les rosiers ,une pro tu pourrais être paysagiste .

    Quelle chance pour toi de l'avoir près de chez toi te voilà avec deux jardins et tu prends plaisir  de faire cela ,les plantes des amies viennent également embellir ce magnifique endroit ,je me souviens qu'en je suis venue pour ton livre  là au printemps je viendrais voir tout ce changement .

    Belle journée Isabelle .Bisous

    14
    Rozancienne
    Mardi 12 Septembre à 17:03

    Quel colossal et magnifique travail ! J'ai hâte de voir les floraisons ! Bravo !

    15
    .Lysiane
    Mardi 12 Septembre à 18:26

    Vivement le printemps.  Ca va être vraiment magnifique.  Bonne soirée.

    16
    Mardi 12 Septembre à 21:58

    Bravo Isabelle. Tu as fait déjà un très bon travail et ça continue avec la plantation des vivaces. Je vais suivre l'évolution avec intérêt. Bisous

    17
    maryse h
    Mardi 12 Septembre à 23:57

    Du beau travail Isa! Moi qui pensais avoir fait une erreur en plantant mes vivaces l'année suivante alors que j'avais lu ou entendu qu'il fallait attendre trois ans pour que les rosiers s'implantent bien, me voici rassurée .

      • Mercredi 13 Septembre à 13:14

        Trois ans pour se faire un avis sur un rosier (et éventuellement le changer de placer) mais un an pour lui apporter des compagnes.

    18
    Jardín de Ines
    Mercredi 13 Septembre à 02:23

    Merci Isabelle de ce merveilleux partage, pour moi qui suis loin c'est merveilleux de pouvoir t'accompagner à cette réalisation, voir les roses grandir, puis maintenant te suivre avec les compagnes et en plus les plans, c'est é comme si j'étais là. Me manque humer le parfum pour que le rêve ce réalise!! Bravo!.

    19
    Elsa dore
    Mercredi 13 Septembre à 09:13
    C'est une super belle aventure qui se concrétise au fil du temps et l on sent noen ton impatience de jardinière
    20
    Elsa dore
    Mercredi 13 Septembre à 09:16
    Mais dis-moi,Isabelle,toutes les plantes que tu as repiqué sont-elles toutes issues de semis?
      • Mercredi 13 Septembre à 13:13

        Pratiquement sauf une ou deux comme les Hakonechloa qui étaient en pots et que j'ai divisés. Le truc, c'est surtout que je ne voulais rien issu de divisions de jardin, de peur d'importer des mauvaises herbes invasives telles que l'aegopodium.

    21
    Elsa dore
    Mercredi 13 Septembre à 09:18
    Je voulais dire " on sent bien ton impatience
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :