• Ce rosier anglais, on n'en parle jamais et pourtant... il a les plus beaux boutons effilés que je connaisse et quand ils s'ouvrent, c'est avec tellement d'élégance.
    Son seul défaut, c'est son manque de parfum.
    Il semblerait qu'il ne soit plus disponible chez les rosiéristes belges mais il est toujours au catalogue de David Austin (voir dans mes liens).

     

     





      




    2 commentaires
  • J'ai très peu de feuillages panachés au jardin car je les trouve parfois un peu kitchs.
    De même, pendant longtemps, j'ai évité les Coleus à cause de certains coloris vraiment trop criards. Cependant, cette année, celui-ci m'a tapé dans l'oeil et il fait partie de ces plantes qui illuminent le jardin même quand le ciel est gris et pluvieux. Je vais m'empresser de le bouturer car j'espère en avoir d'autres l'an prochain pour des jardinières ou des potées à l'ombre. Sur ce lien, vous trouverez plein d'info sur les coleus.

                                      








    Toujours aussi lumineux :

      

                         Ipomée Sweet Caroline                                                     Lamium maculatum Aureum


      


                        Origanum vulgare Aureum                                                              Cistus Gold Prize

     

    Le feuillage du géranium wallichianum Blue Sunrise



    Parmi les fleurs vert-anis :

     

     

    Alchemille mollis, la plus jolie compagne des roses



    Et enfin, les euphorbes :





     

     

              Euphorbe amygdaloides var. Robbiae                                                           Euphorbe Redwings


    votre commentaire
  • Ce rosier anglais, je l'ai acheté il y a plus de dix ans chez Daniel Schmitz qui disait qu'il convenait aussi pour la culture en pot, ce pour quoi j'ai opté. Hélas, son développement n'était pas satisfaisant; je l'ai donc planté en pleine terre. L'endroit était mal choisi et j'ai du me résoudre à le déplacer à nouveau. Là, il a subi, l'an passé une vilaine attaque de fourmis à son pied. je commaneçais à me résoudre à le remplacer quand cette année, il s'est mis, après sa première vague de fleurs, à faire de nouvelles pousses bien vigoureuses. Et ces jours-ci, il est magnifique... Comme s'il voulait me montrer ce que j'aurais râté si je l'avais éliminé !
    De plus, son puissant parfum fruité est absolument délicieux.
    Au fil des ans, j'ai essayé de nombreux rosiers en pots et j'ai fini par tous les mettre en terre car j'étais toujours déçue par leur développement.

     

     



     

       




    2 commentaires
  • L'un de mes préférés. Pour sa couleur, lilas virant au mauve passé, pour sa forme qui rappelle la pivoine et pour son parfum de vieille rose.

    J'adore l'inclure à mes bouquets car il leur apporte une note très romantique.

    On dit qu'il faut attendre 3 ans pour qu'il soit à pleine maturité et qu'il donne complète satisfaction. Le mien a 2 ans et attire déjà toute mon attention.


    slideshow

      
    En regardant dernièrement une émission déco à la tv, j'ai appris que Charles Rennie Mac Intosh était

    à la fois architecte, artiste, designer et concepteur.

    Il faisait partie du mouvement Arts and Crafts. Il a également beaucoup travaillé comme peintre paysagiste,

    réalisant de nombreux paysages et des études de fleurs. En voici une qui me plaît beaucoup :

     

     

    Pour en savoir plus : cliquez ici

     

    Vous pouvez commander ce rosier ici ou .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique