• Comparatif centaurées

     

     

    Depuis que j'ai découvert les centaurées 'Cara Mia',

    j'ai eu envie d'en essayer d'autres.

    Les différences ne sont pas énormes et

    en tout cas, chacune vaut la peine d'être cultivée dans un jardin de style naturel.

    Elles attirent beaucoup les butineurs et sont des plantes costaudes,

    revenant fidèlement l'année suivante sans beaucoup d'entretien.

     

    Centaurea 'Cara Mia'

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées           Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea phrygia

     

    Comparatif centaurées

     

     

     

    Comparatif centaurées           Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées          Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea jacea

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Centaurea dealbata

     

    Comparatif centaurées        Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

     

    Et puis, il y a celle-ci : Serratula gigantea, de la même famille que les cirsium et surtout la sarriette des teinturiers qui est plus connue.

     

    Comparatif centaurées         Comparatif centaurées

     

     

    Comparatif centaurées

     

    Si vous cherchez où trouver toutes ces petites merveilles,

    c'est simple : il suffit de chercher les fêtes des plantes où vous trouverez Eric et Estelle (Philosophica botanica).

    Ils sont spécialisés en plantes indigènes.
    Leur prochaine expo sera probablement la Foire d'Enghien qui a été reporté au dernier w-e d'août.

     

    Comparatif centaurées

    Centaurea phrygia - Centaurea 'Cara Mia' - Centaurea jacea - Centaurea dealbata

     

     

    Comparatif centaurées

     Centaurea dealbata - Centaurea jacea - Centaurea 'Cara Mia' - Centaurea phrygia 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Juillet à 07:15

    Je ne sais pas comment tu fais la différence entre toutes ! 

    La dernière est un peu différente; c'est celle que je préfère. 

    Je ne connais pas ces vendeurs... J'irai peut-être à Enghien. On verra où on en sera à ce moment-là. 

    Bon mardi. Le soleil est au RDV ce matin. 

    2
    Lydie
    Mardi 7 Juillet à 07:52

    Bonjour Isabelle,

    Comment procèdes-tu pour l'entretien de ces plantes lorsque ces boutons se fanent  uns par uns ?

    Merci pour ta réponse,

    Lydie

      • Mardi 7 Juillet à 09:14

        Bonjour Lydie,

        Si tu n'aimes pas leurs fleurs fanées brunâtres, laisse tomber cette plante. Ce n'est pas une vivace pour les maniaques si je puis me permettre. 
        C'est une plante indigène, très naturelle.  Et donc, il faut accepter la fanaison qui va avec.

    3
    Pat
    Mardi 7 Juillet à 16:05
    La différence est subtile. J en ai plein, ici qui pousse sauvagement ( dans tous les sens du terme
    4
    Vendredi 10 Juillet à 05:49

    merci beaucoup pour cette planche !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :