• Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    L'autre jour, un ami français me demandait si Beervelde valait vraiment la peine de faire le déplacement.

    Je lui ai tout simplement passé le lien vers l'article de Claire publié il y a deux ans

    où elle décrivait son expérience de française découvrant cette fête pour la première fois. (relire ici)

    Cela réussit à convaincre cet ami qui ne tardera pas à nous rejoindre lors d'une prochaine édition.

    C'est en pensant à lui et à vous tous aussi, chers lecteurs que j'ai confié à Bruno la mission

    de prendre quelques clichés d'étiquettes afin de vous faire réaliser, si besoin était encore,

    combien les prix pratiqués lors de nos fêtes des plantes sont éloignés des vôtres.

    Ceci ne sera donc pas un post très glamour mais je suis certaine que bon nombre d'entre vous

    apprécieront cet encart "télé-shopping" (petit clin d'oeil au monsieur de la tv qui 'a pas besoin de vérifier

    s'il a encore assez de sous dans son porte-monnaie pour se payer une plante).

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3) 

     

     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)   Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

     

     

     

     Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     

    Beervelde Printemps 2017 - Des papillons plein les yeux (3/3)

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Mai à 06:06

    le bonheur est là en effet !!

    merci à Bruno

    2
    Jeudi 18 Mai à 07:25

    Je comprends ton ami qui a rempli son coffre. Il m'a dit d'y aller mais je n'ai pu décidé ma moitié à faire 6hde route pour me suivre toute une journée  avec des sacs plein de merveilles. Bisous 

    3
    sylvie
    Jeudi 18 Mai à 08:06

    romneya coulteri à 5 euro, du jamais vu en France,moi qui rêve de l'essayer dans mon jardin...je pense que cette foire sera ma première destination l'année prochaine pour fêter ma retraite!!!et j'espère enfin vous rencontrer  chère Isabelle(merci encore pour ce nouveau livre sur les bouquets, il est magnifique,à quand le prochain?) bonne journée

    4
    sylvie frapier
    Jeudi 18 Mai à 08:13

    Merci Isabelle et Bruno de nous mettre non pas des papillons mais de si petits prix plein les yeux. Au fur et à mesure de l'article j'imaginais cette plante à tel endroit et celle-ci à tel autre... Allez, vu le prix j'en prends même deux!!!  Oh la la, je vais redescendre de mon nuage et espérer pouvoir me rendre à Beervelde en 2018! :) et en attendant je vais aller dépenser le bon de 5€ que m'a gracieusement offert Jardiland!

    5
    Jeudi 18 Mai à 09:01
    camille

    quel est leur secret pour pratiquer des prix qui sont la moitié des nôtres en France ! peut-être une histoire de taxes ?

      • Jeudi 18 Mai à 10:17

        Pas du tout ! Je me souviens il y a quelque mois, on avait comparé les taxes France-Belgique sur ces produits et c'était pareil. Des personnes expertes dans le domaine m'ont expliqué que c'était une question de productivité et de concurrence.

    6
    Annie VV
    Jeudi 18 Mai à 10:13

    Tout à fait intéressant...Hélas ! trop loin de chez moi. Dommage

    7
    Lydie
    Jeudi 18 Mai à 12:25
    Ces prix me donnent envie de faire le déplacement.
    Lydie
    8
    Jeudi 18 Mai à 17:58

    Ces prix font rêver, des pivoines à moins de 10€ en France, c'est inédit !

    Aude.

    9
    isaxxxx
    Jeudi 18 Mai à 20:24
    Je confirme Isabelle que c'est une fête des Plantes fortement attractive et nous n'hésiterons pas à refaire 4 heures de trajet aller-retour ! Sur 2 jours c'est tres agréable en s'organisant par avance et en profitant d'une visite aux établissements De Nachtwaker. Bisous
    10
    Emmanuelle
    Jeudi 18 Mai à 21:07

    Bonjour Isabelle ,tu vas faire palir les amies jardinières qui ne sont pas à la frontière come moi .

     

    Belle soirée Isabelle .Bisous

    11
    manickqb
    Vendredi 19 Mai à 16:58

    Comme dit Emmanuelle...je pâlis d'envie...merci à vous deux pour ce reportage  enchanteur ( le lieu ,les producteurs , les plantes ,les prix !!!! au pays des rêves ! ) si mon fils s'installe à St Omer ou Calais je ne pourrais pas résister l'année prochaine ,Morlaix-Belgique sur quelques jours ça sera faisable  ! merci encore à tous les deux . Marie-annick

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :