• Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     

     

    Je n'ai pas toujours le temps d'intervenir dans le groupe Facebook du Seeds of Love malheureusement

    mais les autres membres le font très bien.

    Je voudrais quand même attirer l'attention des jeunes Seedlovers sur l'importance de planter des annuelles bien enracinées.

    Ne pas vouloir aller trop vite au risque de perdre les sujets dont on a suivi la levée avec amour.

     

    Je vous ai déjà décrit la manière dont je procède. Ce n'est certes pas la panacée mais

    je peux affirmer avoir de beaux résultats.

    Je sème en caisses de frigolite vers la mi-mars, puis, je repique dans des caissettes alvéolées 

    quand les plantules sont manipulables.

    Je veille ensuite aux arrosages et j'attends...

     

    Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     

    Je soulève de temps à autre la plaque afin de voir l'avancement des racines.

    Une fois que j'ai un beau chignon, je peux planter en toute tranquillité.

     

    Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     

    L'avantage pour moi, c'est aussi, de pouvoir m'adonner à l'une de mes activités favorites :

    la plantation au chausse-pieds !

    N'ayant plus trop de place pour toutes ces plantes, je trouve toujours un petit espace pour une petite motte comme celle-là.

     

    Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     

    Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     

     

    Alvéolez, mes amis Seedlovers !

     


  • Commentaires

    1
    elsa dore
    Mardi 9 Mai à 12:24

    On en prend de la graine Isabelle, bonne info, merci même si je ne suis plus très jeune je suis quand même une jeune seeds lover mais tu ne nous dis pas tout, d'après ce que j'ai pu lire jusqu'à présent dans tes précédents posts, tu sèmes en serre froide  dans un terreau de repiquage non amendé dans des caisses à poisson, le repiquage a lieu dans les alvéoles  toujours en serre froide? A ce moment là dans quel terreau les repiques-tu? Utilises-tu un voile de protection pour tes bébés parce que franchement je ne comprends pas comment elles ont pu résister au froid il y a quinze jours, car moi j ai perdu les 9/10 de mes zinnias, cleomes, dahlias et j'en passe, tout ça en serre froide... Moi je pense que le sujet de ton prochain livre devrait tourner autour de ce thème, tu ferais encore carton plein (un tabac) yes

      • Mardi 9 Mai à 12:31

        Oui, je repique toujours en serre froide dans un terreau plus riche, style terreau pour géraniums et plantes de balcon. Pas besoin de voile : il ne gèle pratiquement jamais dans la serre même si elle n'est pas chauffée. 

        Une idée de livre de plus he A ce rythme-là, vous allez devoir me réserver un pan entier de votre bibliothèque !

        Plus sérieusement, je compte aborder aussi les semis dans mon prochain livre.

    2
    Mardi 9 Mai à 12:40

    Je sème bien après les autres car mon climat n'est pas le même que la plupart d'entre vous et je sème directement en alvéoles. Je ne fais comme ça que pour les plantes qui demandent a germer au chaud. Les autres (la majorité) sont semées en place dans le jardin. J'ajoute du sable pour éviter d'avoir la main trop lourde.

    Je repique (fin mai, pas avant) ensuite directement en pleine terre les jeunes plantules après avoir vérifié que les racines sortent bien par le petit trou de l'alvéole

    3
    elsa dore
    Mardi 9 Mai à 12:44

    yeeeeessssss. J'ai vu juste, j'espère qu'il sortira avant mi-mars 2018 cool , et pas besoin de nouvelle bibliothèque, un endroit où les livres s'endorment, il deviendra un de mes livres de chevet supplémentaire zzz

    4
    Mardi 9 Mai à 12:52
    Merci pour ces conseils. ..judicieux !
    Bonne journée
    5
    Ysabelle
    Mardi 9 Mai à 12:53

    C'est vrai qu'il est tentant de vouloir repiquer très vite les petites graines qui ont germées surtout quand on me réclame que la véranda redevienne une vraie véranda et non pas une serre où tout semble être un joyeux bazar où seule la jardinière s'y retrouve. Déménagement aujourd'hui en serre froide en attendant que les plantules forcissent. Merci encore pour tes conseils Isabelle qui arrivent à point nommé pour éviter trop de bêtises !

    6
    Mardi 9 Mai à 14:16

    Ah je vois mieux l'intérêt des alvéoles. Je n'avais pas du tout vu l'avantage de voir les racines. Merci Isa! Grâce à toi je m'améliore de jour en jour smile

    7
    Mardi 9 Mai à 14:34

    Bah oui mais trouve t-on ce genre d'alvéoles en France ? Belle journée Isa.

      • Mardi 9 Mai à 17:57

        En Belgique, on les trouve en jardineries et aussi chez certains pépiniéristes.

      • Mardi 9 Mai à 19:20

        Les miennes viennent de chez Botanic. Par paquet de trois et réutilisables une année sur l'autre. J'ai les mêmes depuis trois ans.

    8
    Mardi 9 Mai à 16:46

    rien de vaut l'expérience des "anciens" du sol ! Je note pour les prochains semis ! J'ai un peu fait à l'envers cette année : semis en alvéoles et transplantation dans de plus gros godet, du coup, ça prend des lustres pour avoir un beau chignon et je rame pour trouver des godets pas trop énorme. Et tes cassettes en frigolite, comment tu draines ? tu mets des billes d'argile au fond ?

      • Mardi 9 Mai à 17:56

        Je ne draine pas. pas besoin avec un bon terreau de semis.

    9
    Agnès
    Mardi 9 Mai à 21:43

    Merci Isabelle pour ces précieux conseils.

    Quel bonheur, en lisant les commentaires, de savoir qu'un nouveau livre est déjà en préparation...!!!! Je les aime tous les trois et le dernier est magnifique.

    Bien à toi

    Agnès

    10
    Mercredi 10 Mai à 06:18

    c'est fort astucieux j'ai fait des semis cet année et j'avoue que je suis contente dans l'ensemble

    après le 15 mai je commence à mettre au jardin

    11
    Mercredi 10 Mai à 06:43

    J'adore ta dernière photo, avec les bébés dans un grand pot !  Je fais un peu comme toi pour les semis, mais mes plaques de repiquage sont un peu plus grandes. Hier soir c'était repiquage orlaya et daucus carotta. Bisous Isa, belle journée 

    12
    Lydie
    Mercredi 10 Mai à 08:43

    Merci pour cet article. Je prends note du repiquage en alvéoles. J'ai repiqué en petit godet et le chignonage met un temps fou effectivement.

    Lydie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :